Le banc de la discorde

Histoire de montrer sa réactivité et son pouvoir, un maire a parfois tendance à répondre immédiatement à la demande d’un seul habitant d’un quartier, sans se préoccuper de ce que pensent les autres habitants de cette demande. Ce manque de concertation est souvent source de conflits de voisinage. En voici un dans le quartier Notre-Dame, raconté avec la manière par l’un de ses protagonistes, Serge Auré. Pas de quoi fouetter un chat, penserez-vous; peut-être, mais de quoi pourrir l’ambiance dans un coin paisible de la ville.
Lire la suite « Le banc de la discorde »

Magazine municipal : le maire d’Oloron répond dans une interview aux questions posées par… Hervé Lucbéreilh

Inf’Oloron n°4 vient de sortir. Sur la forme, rien à dire…. si ce n’est du bien : c’est clair, rythmé, informatif. Sur le fond, Inf’Oloron n’est pas encore Luc’Info, mais cela ne saurait tarder si le maire se met à accorder des interviews (pages 8 et 9) à ce magazine dont il décide lui-même du sommaire. C’est un peu comme si Serge Dassault se faisait interviewer par le Figaro. Essayons de démêler le vrai du faux dans cet « entretien-vérité » de notre premier magistrat. Lire la suite « Magazine municipal : le maire d’Oloron répond dans une interview aux questions posées par… Hervé Lucbéreilh »

Déviation d’Oloron : PPP, comme Proposition Parfaitement Pipeau

Devant le problème apparemment insurmontable que constitue le financement de la déviation d’Oloron, le maire d’Oloron avait ouvert sa boîte à outil. « Outil » sans « s », car le maire d’Oloron n’a qu’un outil en caisse dès lors qu’il s’agit de trouver une solution à ce type de problème : le PPP, le partenariat public-privé. Il avait déjà évoqué cet outil pour la réparation de notre voirie communale. Sans aucune suite à ce jour.

J’ai eu l’occasion de dire ici tout le mal que je pensais du partenariat public-privé. Un montage hasardeux qui Lire la suite « Déviation d’Oloron : PPP, comme Proposition Parfaitement Pipeau »

Parler des trains qui déraillent ou de ceux qui arrivent à l’heure ?

Quelques lecteurs – soyons honnête : ce ne sont pas les plus nombreux – me reprochent d’être trop négatif dans le choix de mes sujets et, surtout dans la manière de les traiter. Ils ont raison . Car si l’électeur a parfois tort dans ses choix (vous voulez des exemples ?), les lecteurs ont toujours raison. Mais je persiste et signe.

À quoi sert-il en effet de brosser majorité et opposition municipale dans le sens du poil ? Lire la suite « Parler des trains qui déraillent ou de ceux qui arrivent à l’heure ? »

Quand l’opposition municipale s’exprime pour annoncer…. qu’elle ne s’exprimera pas

Non mais sans blague… un ancien petit fonctionnaire territorial qui a l’outrecuidance de prétendre émettre une opinion sur la façon dont les élus municipaux exercent la fonction reçue des électeurs… où va-t-on ? Et bien l’ancien petit fonctionnaire n’a pas fini de s’intéresser au travail accompli par les élus de la majorité municipale comme à celui des élus de l’opposition. Enfin…. quand je dis le travail des élus de l’opposition…. Lire la suite « Quand l’opposition municipale s’exprime pour annoncer…. qu’elle ne s’exprimera pas »

Voeux 2016 : enfin quelqu’un qui ne souhaite pas « Bonne santé ! » aux Oloronais

Ras le bol en ce début d’année de s’entendre souhaiter « Bonne Année, et surtout Bonne Santé » à chaque coin de rue par des personnes que l’on connaît à peine. Heureusement, il se trouve dans notre ville quelqu’un qui ne forme pas nécessairement des voeux de bonne santé pour nous tous. Explications. Lire la suite « Voeux 2016 : enfin quelqu’un qui ne souhaite pas « Bonne santé ! » aux Oloronais »

Création d’un café-librairie à Oloron : le parcours du combattant d’un porteur de projet

« Faire d’Oloron une ville plus attractive ». Voilà l’objectif proclamé par le maire lors de la cérémonie des vœux 2016. Et bien il a du pain sur la planche s’il faut en croire le témoignage un rien désabusé de Bertrand qui a réagi à un commentaire publié par un lecteur, Serge, à la suite de l’article d’hier. Bertrand compte créer un café-librairie. Il nous donne ici un aperçu des difficultés auxquelles il est confronté : aucun encouragement ni de soutien des élus locaux pour l’aider à valider son projet, frilosité des banques, immobilier hors de prix etc. Il faut certes se garder de tirer d’un seul témoignage une vérité générale.Seulement ce témoignage est corroboré par bien d’autres. »

Je laisse la parole à Bertrand : Lire la suite « Création d’un café-librairie à Oloron : le parcours du combattant d’un porteur de projet »