Déviation Gabarn-Gurmençon : bien joué, Jean-Jacques Lasserre, mais il reste quelques zones d’ombre

Le 10 mai à 18 heures, à quelques heures donc de la fin de l’ultimatum du gouvernement, Jean-Jacques Lasserre a annoncé que le département des Pyrénées-Atlantiques allait financer le contournement d’Oloron à hauteur de 38,5 millions d’€, soit une somme équivalente à celle que supportera l’autre financeur, l’État. Ce montant correspondant bien à la part qui était attendue de cette collectivité locale, plus rien ne semble donc s’opposer Lire la suite « Déviation Gabarn-Gurmençon : bien joué, Jean-Jacques Lasserre, mais il reste quelques zones d’ombre »

Et si les décisions « sensibles » du conseil municipal étaient votées au scrutin secret ?

En repensant au conseil municipal du 11 avril – eh oui, cela m’arrive, tant il m’a paru illustrer jusqu’à la caricature certains comportements – je me suis posé la question suivante : sur deux délibérations « sensibles », le vote émis par les conseillers aurait-il été différent s’ils avaient pu se prononcer sans aucune contrainte ? C’est-à-dire si leur liberté de vote avait primé sur leur discipline de vote. Lire la suite « Et si les décisions « sensibles » du conseil municipal étaient votées au scrutin secret ? »

Détournement de la banderole déployée sur le balcon de la mairie

Un précédent billet d’oloronblog montrait, photo à l’appui (cf ci-dessous), la banderole déployée sur le balcon de l’Hôtel de ville afin de rappeler les élus départementaux à leurs engagements pour le financement de la voie de contournement d’Oloron. Le texte inscrit sur le calicot : « Oloron et le Haut-Béarn doivent être désenclavés. Élus départementaux, tenez vos promesses pour la Gabarn -Gurmençon ». Lire la suite « Détournement de la banderole déployée sur le balcon de la mairie »

Deux banderoles, deux poids, deux mesures

Banderole déviationAvertissement : ce billet est un clin d’œil, rien de plus, rédigé par un blogueur qui (le croira-t-on ?) ne critique pas l’initiative municipale illustrée par la photo ci-dessus

La mairie vient de lancer une grande opération de communication avec affiches, banderole et point presse pour rappeler le Département à ses engagements dans le financement de la déviation Gabarn-Gurmençon. D’après le maire c’est d’ailleurs là la plus grande campagne de communication jamais effectuée par la commune d’Oloron. Il ne reste plus qu’à souhaiter Lire la suite « Deux banderoles, deux poids, deux mesures »

Déviation d’Oloron : PPP, comme Proposition Parfaitement Pipeau

Devant le problème apparemment insurmontable que constitue le financement de la déviation d’Oloron, le maire d’Oloron avait ouvert sa boîte à outil. « Outil » sans « s », car le maire d’Oloron n’a qu’un outil en caisse dès lors qu’il s’agit de trouver une solution à ce type de problème : le PPP, le partenariat public-privé. Il avait déjà évoqué cet outil pour la réparation de notre voirie communale. Sans aucune suite à ce jour.

J’ai eu l’occasion de dire ici tout le mal que je pensais du partenariat public-privé. Un montage hasardeux qui Lire la suite « Déviation d’Oloron : PPP, comme Proposition Parfaitement Pipeau »

Le maire d’Oloron organise un référendum

Référendum rue Palassou2
cliquer sur l’image pour agrandir

Qui a dit qu’avec lui il ne serait pas question de référendum local à Oloron pour quelque sujet que ce soit car il avait été élu pour 6 ans et entendait durant ce laps de temps exercer pleinement et intégralement le pouvoir qu’il tient des urnes ? Hervé Lucbéreilh, bien sûr.

Mais il faut croire que ce qui était position ferme et sans appel quand il s’agissait de remballer l’idée émise par un collectif d’opposants à la déviation routière Gabarn-Gurmençon n’a pas cours rue Palassou. Les habitants de cette rue ont en effet trouvé ce matin dans leur boîte aux lettres le document qui figure en tête de ce billet. Lire la suite « Le maire d’Oloron organise un référendum »

Conseil municipal d’Oloron : bonne ambiance au sein de la majorité !

Voici une petite histoire, certes anecdotique, mais qui démontre que la vie ne s’écoule pas comme un long fleuve tranquille au sein de l’équipe Lucbéreilh

Prenez un élu oloronais faisant partie de la majorité municipale, par ailleurs propriétaire d’un local commercial au pied de la rue Dalmais. Il est sollicité pour louer ledit local. L’aspirant-locataire lui confie-t-il alors la destination qu’il compte donner aux lieux ? Vraisemblablement. De toute manière le propriétaire, en bon propriétaire qu’il est, s’en est certainement inquiété avant de donner son accord.

Il apprend alors que le local va servir de base à Lire la suite « Conseil municipal d’Oloron : bonne ambiance au sein de la majorité ! »