Parler des trains qui déraillent ou de ceux qui arrivent à l’heure ?

Quelques lecteurs – soyons honnête : ce ne sont pas les plus nombreux – me reprochent d’être trop négatif dans le choix de mes sujets et, surtout dans la manière de les traiter. Ils ont raison . Car si l’électeur a parfois tort dans ses choix (vous voulez des exemples ?), les lecteurs ont toujours raison. Mais je persiste et signe.

À quoi sert-il en effet de brosser majorité et opposition municipale dans le sens du poil ? Lire la suite « Parler des trains qui déraillent ou de ceux qui arrivent à l’heure ? »

Le maire d’Oloron organise un référendum

Référendum rue Palassou2
cliquer sur l’image pour agrandir

Qui a dit qu’avec lui il ne serait pas question de référendum local à Oloron pour quelque sujet que ce soit car il avait été élu pour 6 ans et entendait durant ce laps de temps exercer pleinement et intégralement le pouvoir qu’il tient des urnes ? Hervé Lucbéreilh, bien sûr.

Mais il faut croire que ce qui était position ferme et sans appel quand il s’agissait de remballer l’idée émise par un collectif d’opposants à la déviation routière Gabarn-Gurmençon n’a pas cours rue Palassou. Les habitants de cette rue ont en effet trouvé ce matin dans leur boîte aux lettres le document qui figure en tête de ce billet. Lire la suite « Le maire d’Oloron organise un référendum »

Déviation Gabarn-Gurmençon : les résultats du référendum sur le référendum

Le collectif « Oui au référendum » organisait ce samedi 5 décembre un référendum. Une consultation où nous étions tous invités à dire si nous sommes pour ou contre l’organisation d’un référendum permettant aux citoyens de se prononcer pour ou contre la réalisation de la déviation routière Gabarn-Gurmençon.

En fin de journée, le collectif publiait sur son site Facebook un communiqué Lire la suite « Déviation Gabarn-Gurmençon : les résultats du référendum sur le référendum »

La banderole de « Oui au référendum » telle une muleta sous le nez du maire

La banderole
La banderole quelques jours avant enlèvement par les services de la mairie Cliquer sur la photo pour l’agrandir

Il est des morceaux de tissus qui font sur le maire l’effet de la muleta sur le taureau : il faut qu’il fonce dedans. C’est l’équipe de « Oui au référendum » (un référendum pour ou contre la déviation Gabarn-Gurmençon) qui narre l’anecdote hier sur son compte Facebook sous le titre peut-être un peu excessif de « Scandale à Oloron ! » Lire la suite « La banderole de « Oui au référendum » telle une muleta sous le nez du maire »

Déviation Gabarn-Oloron : des opposants se manifestent à nouveau

Banderole 1
Cliquer dessus pour agrandir

 

Durant la pause de midi aujourd’hui, une grande banderole a été tendue sur la partie supérieure d’un local commercial situé au pied de la rue Dalmais. Un local que les anciens Oloronais, les très anciens, s’obstinent à appeler « Chez Marti ». Sur ce tissu, en grandes lettres rouges : « Oui au référendum. Oui au débat public ».

Banderole2
Cliquer dessus pour agrandir

Un texte quelque peu énigmatique pour celui qui n’est pas très au fait de la chronique oloronaise. Heureusement, un petit panneau est posé au pied de la banderole. En lettres vertes : « Déviation Gabarn Gurmençon ». Bon sang, mais c’est bien sûr ! Des opposants à la déviation Gabarn-Gurmençon ont demandé il y a quelques semaines l’organisation d’un référendum et d’un débat public sur le projet. Ils matérialisent aujourd’hui leurs exigences.

Et une question vient à l’esprit : tout ça pour quoi ? Ces opposants ont-ils décidé de faire de « Chez Marti » leur base d’action, un lieu de rencontre et d’expression des citoyens sur ce projet de déviation ? Faute d’accord du maire pour organiser un référendum sur la question, comptent-ils y organiser leur propre référendum ?

En matière de communication, ils ont, on le voit, encore quelques progrès à faire. Mais notre presse locale saura sans nul doute dans les tout prochains jours nous apporter toutes les explications voulues.

Déviation routière Gabarn-Gurmençon : quand des citoyens décident de s’en mêler

Et pendant ce temps-là, la liaison Gabarn/rond-point Bordelongue se poursuit (Photo prise depuis le Gabarn)
Et pendant ce temps-là, la liaison Gabarn/rond-point Bordelongue se poursuit
(Photo prise depuis le Gabarn)

Hier, un « collectif » de citoyens tenait un point presse. Objectif : faire connaître leur démarche qui vise à lancer une pétition pour obtenir l’organisation d’un référendum concernant la réalisation de la déviation routière Gabarn-Gurmençon. Étant entendu qu’ils sont eux-mêmes opposés au projet. Sébastien Lamarque a fait dans La République de ce matin un excellent compte-rendu de cette réunion. Je puis en témoigner : par le plus grand des hasards (enfin… presque) j’y ai assisté. Lire la suite « Déviation routière Gabarn-Gurmençon : quand des citoyens décident de s’en mêler »