Rue Louis-Barthou : ne pas déshabiller Pierre pour habiller Paul (chronique « café du commerce »)

La plupart des Oloronais seraient sans doute bien en peine pour aligner le nom de plus de 3 des 9 adjoints au maire que compte notre commune. Et plus rares encore seraient certainement ceux qui pourraient préciser la nature de leur délégation, c’est-à-dire leur domaine de compétence. Parce que ces élus exécutent leur labeur dans l’ombre ? Ou bien parce qu’ils sont d’une totale transparence ? Lire la suite « Rue Louis-Barthou : ne pas déshabiller Pierre pour habiller Paul (chronique « café du commerce ») »

Communauté de communes du Haut-Béarn : une situation financière préoccupante (chronique « sonnette d’alarme »)

La moitié des 4 heures de réunion du conseil communautaire de la communauté de communes du Haut-Béarn (CCHB) a été consacrée à l’examen des orientations budgétaires 2018 de la collectivité. Les trois-quarts de ce temps ont été employés par le président Daniel Lacrampe à lire quasiment ligne par ligne les 30 pages du document qui était mis en débat. Je le soupçonne d’avoir cherché par ce long monologue introductif à épuiser l’attention et la patience de ses éventuels contradicteurs. Que retenir de ce document (à très clair, très complet et n’esquivant pas les difficultés auxquelles est confrontée la CCHB) et de ce débat qui n’aura donc duré en fait que 30 minutes ? Lire la suite « Communauté de communes du Haut-Béarn : une situation financière préoccupante (chronique « sonnette d’alarme ») »

Rénovation de la tribune d’honneur du stade de rugby : le maire s’enflamme (chronique extincteur)

RugbyHier, mardi, le maire a convoqué la presse pour évoquer avec elle le projet de rénovation de la tribune d’honneur du stade de rugby. Un projet que, dans sa pêche aux sponsors pour le FCO Rugby, il s’apprête à présenter au Club Entreprises qu’avec Jean Lassalle et Joël Amans, le président du club, il réunira ce vendredi 23 mars (cf copie de l’invitation ci-joint) ? Une présentation : 1/ alors que le conseil municipal n’a rien validé à ce jour ; 2/ alors que le programme de la rénovation n’est pas défini avec précision ; 3/ alors que le coût de l’opération n’est pas connu ; 4/ alors que le montant pris en charge par les assurances est tout aussi incertain. Lire la suite « Rénovation de la tribune d’honneur du stade de rugby : le maire s’enflamme (chronique extincteur) »

Photo de classe (chronique retro)

Dans l’article du jour, Oloronblog aurait pu, aurait même dû passer en revue les 48 questions inscrites à l’ordre du jour du conseil communautaire qui se déroulera demain à partir de 18 heures 30 au siège de la communauté de communes du Haut-Béarn. À dire vrai, l’intitulé des questions (la liste figure à la fin du présent billet) ne m’inspire pas le moindre commentaire. Lire la suite « Photo de classe (chronique retro) »

Trinquet Guynemer : la mairie s’apprête-t-elle à désigner un gestionnaire sans recourir à une mise en concurrence ? (chronique « bruits de cancha »)

Déjà sous l’œil de la Chambre régionale des comptes et de la Justice pour quelques questions touchant sa gestion, la mairie d’Oloron n’est-elle pas en train de s’embarquer dans une histoire où elle pourrait, sauf erreur de ma part et si elle en reste à ce stade dans la procédure administrative, courir le risque d’être soupçonnée de « délit de favoritisme » ? Voici l’écho qu’Oloronblog publiait le 7 janvier dernier sous le titre : « Gestion du trinquet : Monsieur le maire, pouvez-vous nous dire… » : Lire la suite « Trinquet Guynemer : la mairie s’apprête-t-elle à désigner un gestionnaire sans recourir à une mise en concurrence ? (chronique « bruits de cancha ») »

Clins d’œil et petites piques du dimanche 18 mars 2018

Ce nouveau billet dominical abordera 5 sujets. Deux d’entre eux, n’ayons pas peur de le dire (!), sont d’ordre culturel, deux autres reviendront en clins d’œil sur le conseil municipal de lundi dernier, un dernier sujet fera dans la statistique routière. Lire la suite « Clins d’œil et petites piques du dimanche 18 mars 2018 »

Plus citoyen que moi, tu meurs (chronique groupuscules)

Et voilà le mouvement Les Jours heureux qui remet le nez à la fenêtre. Au travers d’une action de communication ce matin via la presse locale afin d’annoncer la sortie du carnet de route retraçant la marche citoyenne de certains de ses membres jusqu’à Paris à la fin de l’année 2016. Une marche destinée à promouvoir « un nouveau cap politique, social et environnemental ». À la lecture du journal, le blogueur frondeur, libre marcheur à ses heures, n’a pu s’empêcher de s’interroger. Lire la suite « Plus citoyen que moi, tu meurs (chronique groupuscules) »