Décrochage du portrait officiel du Président de la République en mairie d’Oloron : une action d’agit prop désolante

P2050004Il est quelque peu paradoxal de consacrer un article à une action de communication politique que l’on désapprouve. On contribue en effet ainsi – ô, à l’échelle bien modeste de ce blog dans le cas présent – à lui donner un peu plus de retentissement, ce qui est bien le but premier poursuivi par ses auteurs. De quoi est-il question ici ? Hier, mercredi 5 février sur le coup de 17 heures 15, des militants se réclamant d’Action Non-Violente COP 21ont pénétré dans la salle du conseil municipal de la mairie d’Oloron afin de procéder au décrochage du portrait officiel du Président de la République. Lire la suite « Décrochage du portrait officiel du Président de la République en mairie d’Oloron : une action d’agit prop désolante »

Grands causeurs, petits faiseurs (chronique « ceux qui causent ne sont pas ceux qui font »)

S’il est un monde où, hélas, l’adage « Grand causeur, petit faiseur » se vérifie tous les jours, c’est bien le monde politique. Chacun de nous a à l’esprit l’exemple de tel ou tel élu plus à l’aise dans le commentaire de l’action que dans l’action elle-même. Et, du côté de chez nous, le titre de  » grand causeur  » n’est pas l’apanage de notre seul député. Lire la suite « Grands causeurs, petits faiseurs (chronique « ceux qui causent ne sont pas ceux qui font ») »

Inertie ou impuissance municipale ? Un cas d’école

L’histoire peut paraître à première vue anecdotique. Mais elle n’a rien d’anecdotique pour ceux qui en subissent les effets directs ou collatéraux. Elle révèle par ailleurs la difficulté qu’a plus souvent qu’on ne le pense une commune, soit par inertie, soit par impuissance, à faire respecter par ses administrés des règles qu’elle a pourtant fixées elle-même. À méditer par nos candidats aux futures municipales : la qualité d’une gestion communale se mesure à la capacité de nos élus à régler les problèmes du quotidien tout autant sinon plus qu’à leur aptitude à manier les grands concepts ou à nous faire rêver sur des projets qui ne verront jamais le jour. Lire la suite « Inertie ou impuissance municipale ? Un cas d’école »

Insouciance, inconscience… ou effet d’optique ? (chronique « tentative de parallèle entre la situation de la vacancière aventureuse et celle du politicien véreux »)

P1012409-1Le court diaporama (54 secondes) qui suit réunit quelques clichés pris par Oloronblog le 6 août dernier à la pointe du Diben, sur la commune de Plougasnou (Finistère). Pour vous mettre en situation, ce jour-là, à ce moment-là, le vent était fort, la mer quelque peu agitée et la marée montante. Place aux images. Lire la suite « Insouciance, inconscience… ou effet d’optique ? (chronique « tentative de parallèle entre la situation de la vacancière aventureuse et celle du politicien véreux ») »

De la tenue, que diable ! (chronique fashion)

Sur le site internet de la ville vendredi et dans l’édition papier de La République le lendemain, la relation d’un point presse faisant le point sur l’état d’avancement des travaux de reconstruction de la tribune d’honneur du stade de rugby. Lire la suite « De la tenue, que diable ! (chronique fashion) »

La mairie taguée dans la nuit du 13 au 14 mars : un geste peu courageux au service d’un message confus

tag3En pleine nuit, à moins que ce ne soit ce matin à l’aube (après tout, je n’étais pas là pour le voir), de courageux inconnus ont tracé des messages (photos ci-dessous en fin d’article) sur trois façades de la mairie. Il y avait deux réactions possibles 1/ ne pas en parler parce que c’est faire trop de publicité à quelques imbéciles ; 2/ pousser un coup de gueule parce qu’il n’y a aucune raison de laisser faire sans dire. J’ai choisi la seconde option car j’estime que nous avons là affaire à un geste peu courageux au service d’un message confus. Lire la suite « La mairie taguée dans la nuit du 13 au 14 mars : un geste peu courageux au service d’un message confus »

Gestion du trinquet Guynemer : les explications de l’adjoint aux sports laissent rêveur

Faute d’avoir fait précéder son choix du nouveau gestionnaire du trinquet Guynemer d’une mise en concurrence, la commune s’est donc fait retoquer par le contrôle de légalité la convention par laquelle elle confiait ladite gestion au Pilotari Club. Dans La République de ce matin, l’adjoint aux sports donne les raisons pour lesquelles la commune s’était exonérée de cette obligation légale de consultation préalable. J’espère simplement qu’il ne s’exprimait pas là à titre officiel. Lire la suite « Gestion du trinquet Guynemer : les explications de l’adjoint aux sports laissent rêveur »

Tous ces « gilets jaunes », alliés objectifs des casseurs et pilleurs du samedi

En garçon objectif – mais prudent ! – je précise tout de suite que ce coup de gueule ne vise pas les « gilets jaunes » oloronais qui, à ma connaissance, ne se sont en 3 mois rendus coupables d’aucune violence ni directe, ni par procuration. Sauf à considérer – ce n’est pas mon cas – que quelques entraves à la circulation constituent en elles-mêmes une violence. Lire la suite « Tous ces « gilets jaunes », alliés objectifs des casseurs et pilleurs du samedi »

Mais quand donc Daniel Lacrampe se décidera-t-il à sortir enfin de sa réserve ? (chronique impatiente et impertinente)

S’ils étaient de sensibilités politiques très différentes, les deux présidents de la communauté de communes de Lacq avec lesquels j’ai travaillé durant ma carrière professionnelle partageaient au moins le même avis sur mon absence totale de sens politique. Et il est probable que les années passées au côté de ces deux experts de la vie publique ne m’ont en rien permis de progresser en la matière. La preuve ? Le comportement de Daniel Lacrampe au sein du conseil municipal, surtout si on se place dans la perspective des prochaines échéances électorales, reste pour moi un mystère, une source de totale incompréhension. Lire la suite « Mais quand donc Daniel Lacrampe se décidera-t-il à sortir enfin de sa réserve ? (chronique impatiente et impertinente) »

Le mouvement dit des « gilets jaunes », tel un canard sans tête

Voilà un billet qui ne me fera pas que des amis ! Mais, après tout, la liberté d’expression et la liberté d’opinion ne s’usent que si l’on ne s’en sert pas. Oui, autant je comprenais que l’injustice sociale, les inégalités puissent susciter une révolte chez celles et ceux qui en sont les premières victimes, autant je m’interroge aujourd’hui sur la direction (les directions ?) qu’est en train de prendre le mouvement. Lire la suite « Le mouvement dit des « gilets jaunes », tel un canard sans tête »