Pour redorer son bilan de mandat, le maire, tel un coucou, fait son nid dans les réalisations et projets d’autres collectivités

L’émotion légitime provoquée par le vol d’une partie du trésor de la cathédrale est un peu retombée. Le temps est venu de revenir sur un événement plus terre-à-terre, plus ordinaire qui a eu lieu lui aussi lundi : le maire d’Oloron était l’invité de la rédaction de France Bleu Béarn. Le rendez-vous avait été fixé avant le casse de la nuit. Mais c’est bien entendu sur lui que s’est ouvert l’entretien que l’on peut scinder en 4 grands chapitres : 1/ le casse ; 2/ le bilan du mandat municipal ; 3/ le climat de violence et de délinquance à Oloron ; 4/ l’affaire des frais de mission. Oloronblog reprend ci-dessous la retranscription intégrale de l’interview en l’entrecoupant de quelques commentaires, notre maire ayant parfois tendance à prendre quelque liberté avec la réalité des faits. Lire la suite « Pour redorer son bilan de mandat, le maire, tel un coucou, fait son nid dans les réalisations et projets d’autres collectivités »

Les candidats à la fonction de maire ne seront peut-être pas ceux auxquels on pense (chronique « la réalité va-t-elle rejoindre la fiction ? »)

On aura beau dire et beau faire, on peut le regretter, mais l’élection municipale (comme bien d’autres élections d’ailleurs) est moins une affaire de programme ou de projet qu’une question de personnes. Il s’agit pour la plupart des listes de présenter aux électeurs un candidat tête d’affiche à la notoriété suffisante pour emporter leurs suffrages. Mais il n’est pas dit que ce candidat-locomotive soit, lors du scrutin du mois de mars prochain, celui qui, en cas de victoire, briguera la fonction de maire d’Oloron. Tour d’horizon. Lire la suite « Les candidats à la fonction de maire ne seront peut-être pas ceux auxquels on pense (chronique « la réalité va-t-elle rejoindre la fiction ? ») »

Le maire placé sous le contrôle du conseil municipal

Le titre de ce nouveau billet pourrait laisser croire qu’à la suite d’un putsch citoyen les élus municipaux se sont emparés du pouvoir à la mairie d’Oloron. Il n’en est rien !

Commençons par un souvenir professionnel : je ne compte plus le nombre de fois où le bureau du directeur général des services que j’étais a été le témoin des récriminations d’adjoints ou conseillers municipaux venus se plaindre de leur maire auprès de moi : Lire la suite « Le maire placé sous le contrôle du conseil municipal »

Daniel Lacrampe, roi de la formule alambiquée, prince de la circonlocution

Contrairement à ce que pourrait laisser croire le titre de ce billet, j’apprécie beaucoup Daniel Lacrampe. Courtois, attentif aux autres, honnête, travailleur, de bonne tenue, autant de qualités qui manquent cruellement à quelques élus de nos connaissances. Dans le même temps, avec un ami comme moi, Daniel Lacrampe n’a pas besoin d’ennemi. Quelque chose m’agace en effet au plus haut point chez ce premier adjoint bon chic bon genre : son inaptitude à livrer sa propre opinion dès qu’il est confronté à une question sensible portant sur la politique locale. Lire la suite « Daniel Lacrampe, roi de la formule alambiquée, prince de la circonlocution »

De la tenue, que diable ! (chronique fashion)

Sur le site internet de la ville vendredi et dans l’édition papier de La République le lendemain, la relation d’un point presse faisant le point sur l’état d’avancement des travaux de reconstruction de la tribune d’honneur du stade de rugby. Lire la suite « De la tenue, que diable ! (chronique fashion) »

Le maire d’Oloron primé par RamDam 64-40, une association de citoyens qui se bat pour la moralisation de la vie publique !

klaxonOn ne mégotera pas sur l’énergie que déploie le maire d’Oloron pour faire en sorte que le nom de la commune qu’il administre soit célébré bien au-delà des limites de notre territoire. L’année 2019 commence bien en la matière. Et on peut dire que le maire a payé de sa personne (ou, plus exactement, des finances communales) pour qu’il en soit ainsi. Qu’est-ce qui vaut à notre cité d’être une nouvelle fois ainsi mise à l’honneur ? Lire la suite « Le maire d’Oloron primé par RamDam 64-40, une association de citoyens qui se bat pour la moralisation de la vie publique ! »

Le maire s’amuse à jeter de l’huile sur le feu dans son conflit avec les « gilets jaunes » oloronais

Il y a peu, nous étions encore nombreux à reconnaître un grand sens politique au maire d’Oloron. Un grand sens politique à la sauce radicale-socialiste IVe République, illustrée par la célèbre formule d’Edgar Faure : « Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent ». Le sens politique, dans cette conception, se définissant comme l’art de déceler comment souffle le vent de l’opinion… et comme la capacité de s’y adapter. Lire la suite « Le maire s’amuse à jeter de l’huile sur le feu dans son conflit avec les « gilets jaunes » oloronais »

Comment nos hommes politiques locaux tentent de récupérer la colère des « gilets jaunes »

Conviction ? Solidarité ? Opportunisme ? Instinct grégaire ? Il y a mille motivations qui poussent des conducteurs oloronais de plus en plus nombreux à arborer un gilet jaune derrière le pare-brise de leur véhicule. Comme il y a mille revendications, parfaitement compréhensibles pour certaines, qui poussent les plus déterminés d’entre eux à entraver la circulation sur certains ronds-points de la ville. Lire la suite « Comment nos hommes politiques locaux tentent de récupérer la colère des « gilets jaunes » »

La conférence de presse de rentrée du maire ? Du vent !

La République rend compte ce matin de la traditionnelle conférence de rentrée du maire. Un article au sous-titre alléchant : « Le maire (…) présente ses projets pour la ville en 2019, mais aussi sa vision à long terme pour Oloron, avec en ligne de mire les prochaines échéances municipales. » À la lecture de ce compte-rendu, et  sans qu’ici soit remise en cause la fidélité de la retranscription par la journaliste du contenu et du sens des propos du maire, trois questions viennent à l’esprit : où est le bilan ? où est le projet ? où est la vision à long terme ? Lire la suite « La conférence de presse de rentrée du maire ? Du vent ! »

La directrice du centre hospitalier boycotte le maire d’Oloron

Hier, la directrice du centre hospitalier et la présidente de la commission médicale présentaient à la presse le volet immobilier du projet d’établissement du centre hospitalier d’Oloron. Lire la suite « La directrice du centre hospitalier boycotte le maire d’Oloron »