Discours des vœux à la CCHB : le président Lacrampe met des points sur quelques « i »

« Voici en quelques phrases… ». Murmures amusés dans une salle Jéliote pleine à craquer. Le président Lacrampe annonce ainsi la conclusion d’un discours des vœux entamé… près d’une heure avant. Il se reprend : « En quelques phrases… en quelques lignes… en quelques minutes… ». Une prise de parole consacrée pour l’essentiel à dresser le bilan de l’activité de la communauté de communes du Haut-Béarn (CCHB) au cours de l’année écoulée. Pas de triomphalisme, pas d’annonce de projets futurs, c’est interdit par la loi en cette période préélectorale. Mais tout de même deux points forts : Lire la suite « Discours des vœux à la CCHB : le président Lacrampe met des points sur quelques « i » »

Le blogueur a été très sensible au bel hommage qui lui a été rendu par le maire sortant (chronique « second degré »)

Oui, le blogueur trahit ici son ego surdimensionné : il avoue qu’il a été très sensible au bel hommage qui lui a été rendu ce jeudi 16 janvier par le maire à l’occasion du discours qu’il a prononcé lors de la cérémonie des vœux adressés aux forces vives de la ville. Un hommage dont le blogueur a pris connaissance par la presse locale, la réserve naturelle du maire Lire la suite « Le blogueur a été très sensible au bel hommage qui lui a été rendu par le maire sortant (chronique « second degré ») »

Les 158 propositions de la Liste Citoyenne Oloron 2020 (chronique « élections municipales »)

Au moment où, salle Jéliote, le maire sortant présentait les vœux du conseil municipal aux forces vives, à la Brasserie de la Poste, la Liste Citoyenne Oloron 2020 présentait le projet qu’elle défendra lors des prochaines élections municipales. Le but n’est pas de se livrer à une analyse critique des propositions de ces nouveaux venus dans le monde municipal oloronais. Ce serait bien présomptueux. Chaque électeur étant à même de se faire une opinion, le blogueur se limitera donc ici à un compte-rendu neutre (si tant est que la neutralité soit de ce monde) de cette réunion qui s’est déroulée en présence d’une bonne soixantaine de personnes. Il va de soi qu’Oloronblog s’empressera de mettre en ligne les propositions émanant des autres listes dès qu’elles lui parviendront et ce avec tout autant de neutralité Lire la suite « Les 158 propositions de la Liste Citoyenne Oloron 2020 (chronique « élections municipales ») »

Affaire des notes de frais : réponse aux éléments de langage utilisés du côté du maire sortant pour justifier auprès des électeurs ces pratiques illicites

S’il y en a un qui sait combien l’affaire des notes de frais (je préfère pour ma part parler d’affaire des faux frais de mission) risque, sinon d’empoisonner la campagne électorale, à tout le moins de peser son poids dans le vote des électrices et électeurs oloronais, c’est bien le maire sortant. Pour étouffer le bruit de cette casserole, de son côté, on polit sa défense, on affûte les éléments de langage. Pour attester des questions que peut soulever ce dossier, voici le message qui vient de me parvenir d’un observateur digne de foi : Lire la suite « Affaire des notes de frais : réponse aux éléments de langage utilisés du côté du maire sortant pour justifier auprès des électeurs ces pratiques illicites »

Municipales 2020 : le maire sortant dévoile un tiers de sa dream team et fait des ronds de jambe devant la liste citoyenne LCO2020

Pour présenter sa liste à des Oloronaises et Oloronais ébaubis, le maire sortant distille ses effets. Nous avons d’abord eu droit à l’annonce de la candidature de Marc Duchesne, puis à celle d’André Labarthe suivie, il y a moins d’une semaine, de celle Jean-Luc Marle. Aujourd’hui ce sont d’un coup neuf autres candidats qui pointent le bout du nez. Neuf membres de l’actuelle majorité municipale. Neuf d’un coup ! En renonçant ainsi à ces présentation une à une, notre maire sortant est en train de tuer le suspense et de perdre ainsi l’occasion de multiplier les annonces médiatiques. Lire la suite « Municipales 2020 : le maire sortant dévoile un tiers de sa dream team et fait des ronds de jambe devant la liste citoyenne LCO2020 »

Clin d’œil du vendredi 10 janvier (chronique « municipales 2020 »)

Hier, je me suis amusé à imager sur Facebook la dernière embauche en date du maire sortant sur sa liste pour les municipales :  » Le maire sortant choisit pour second un chirurgien orthopédiste pour l’épauler lors de sa prochaine campagne municipale. Avec pour mission de tenter de réduire la fracture qui s’est créée entre lui et les Oloronais durant le présent mandat ? « .

Un lecteur a poussé plus loin l’image dans un commentaire que je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous ici : Lire la suite « Clin d’œil du vendredi 10 janvier (chronique « municipales 2020 ») »

Pour les prochaines municipales, le maire sortant appelle un médecin au chevet de sa liste

En convainquant un médecin, chirurgien qui plus est, un notable donc, de se présenter avec lui lors des prochaines municipales, le maire sortant donne un peu de corps, un peu de poids à sa liste. C’est un joli coup, même si, à de rares exceptions près (le docteur Guy Ebrard ou le docteur Max Fauchay notamment), les membres du corps médical oloronais se sont faits plutôt rares sur la scène politique locale depuis 50 ans. Lire la suite « Pour les prochaines municipales, le maire sortant appelle un médecin au chevet de sa liste »

En 2020, les maires vont-ils regagner un peu de pouvoir face à la CCHB ?

Mai 1975. Tout juste recruté par le district de la zone de Lacq, je vais me présenter au maire de chacune de 16 communes qui composent le district, cet ancêtre de nos communautés de communes. Si l’accueil est plutôt cordial, je sens néanmoins chez certains d’entre eux, notamment chez les maires des communes riches des redevances tirées de l’exploitation du gisement de gaz, quelques réserves sur ce district qui vient de se créer. L’un d’entre eux, le maire d’Abidos, résumera ainsi un sentiment largement partagé : « Si ça continue, il ne va plus rester à nos communes que le bureau d’aide sociale à gérer ». Pour les plus jeunes des lectrices et lecteurs du blog : il y a 45 ans, le « bureau d’aide sociale » était ce que l’on appelle maintenant le C.C.A.S. Lire la suite « En 2020, les maires vont-ils regagner un peu de pouvoir face à la CCHB ? »

Entre 2008 et 2017, la population de la communauté de communes du Haut-Béarn est restée stable

Il y a quelques jours, nous examinions ici l’évolution de la population municipale d’Oloron entre 2008 et 2017, dernière année dont l’Insee vient de communiquer les chiffres. Un lecteur du blog suggérait que nous regardions aussi ce qu’il en était sur les 48 communes composant aujourd’hui la communauté de communes du Haut-Béarn (CCHB). Lire la suite « Entre 2008 et 2017, la population de la communauté de communes du Haut-Béarn est restée stable »

Quand André Labarthe pensait et disait pis que pendre de Lucbéreilh

Rassurez-vous : le blogueur ne va pas passer le reste de la campagne électorale à disséquer et commenter les faits et gestes politiques d’André Labarthe, la récente prise de guerre d’Hervé Lucbéreilh. Mais à la suite de l’article d’hier, un lecteur (merci Michel !) lui a transmis une archive qui ne manque pas de sel et illustre bien la relativité de la parole politique. Je ne pouvais faire autrement que de partager cette archive avec les lectrices et les lecteurs du blog. Lire la suite « Quand André Labarthe pensait et disait pis que pendre de Lucbéreilh »