À la veille de la Saint Hervé, Jean-Luc Méchantlong souhaite une bonne fête à M. Lucbéreilh

Jean-Luc Méchantlong boucle aujourd’hui son passage en revue des quatre listes en lice le 28 juin prochain. C’est au tour d’Hervé Lucbéreilh d’avoir les honneurs de cette chronique qui paraît, hasard du calendrier, la veille de la Saint Hervé. Jean-Luc Méchantlong a intitulé son billet « Morne plaine ». Un titre énigmatique ? Pas tant que ça.

Lire la suite « À la veille de la Saint Hervé, Jean-Luc Méchantlong souhaite une bonne fête à M. Lucbéreilh »

La réponse cinglante de Daniel Lacrampe à la lettre ouverte d’Hervé Lucbéreilh

J’imagine la réaction de Daniel Lacrampe à la lecture de la lettre ouverte qu’Hervé Lucbéreilh lui a adressée pour l’inciter à se désister. Une réaction comparable à celle mise par Michel Audiard dans la bouche de Bernard Blier (Raoul Volfoni) dans le film culte Les Tontons Flingueurs et adaptée ici à la situation locale : « Non mais ! T’as déjà vu ça ? En pleine paix ! Il chante et puis crac ! Un bourre-pif. Mais, il est complétement fou ce mec ! Mais moi, les dingues, je les soigne, j’m’en vais lui faire une ordonnance, et une sévère. Je vais lui montrer qui c’est [Daniel]. Aux quatre coins [d’Oloron] qu’on va le retrouver, éparpillé, par petits bouts, façon puzzle. Moi, quand on m’en fait trop, je correctionne plus, je dynamite, je disperse, je ventile ».

Lire la suite « La réponse cinglante de Daniel Lacrampe à la lettre ouverte d’Hervé Lucbéreilh »

La tentation est grande pour un maire sortant candidat à sa réélection d’utiliser pour sa campagne les moyens de la commune… et certains y succombent

Oui, la tentation est grande pour un maire sortant candidat à sa réélection d’utiliser au cours de sa campagne électorale les moyens humains et matériels de la commune ((secrétariat, téléphone, affranchissement des correspondances, reprographie, banque de données, matériel informatique ou audiovisuelle etc.). Bien que dans son principe cette pratique soit interdite – et parfois punie – par la loi, certains y succombent. Témoin cet exemple appuyé par la preuve qui concerne une cité qui nous tient tous et toutes à cœur.

Lire la suite « La tentation est grande pour un maire sortant candidat à sa réélection d’utiliser pour sa campagne les moyens de la commune… et certains y succombent »

Municipales 2020 : à Hervé Lucbéreilh qui l’appelle à la désistance, Daniel Lacrampe répond par la résistance

Le temps presse : les candidats au 2nd tour des municipales devront déposer leur candidature entre le 29 mai et le 2 juin. Hervé Lucbéreilh, le maire sortant, sait depuis belle lurette, depuis le 15 mars au soir en réalité, que la compétition mettra en présence les 4 listes qui s’étaient déjà confrontées lors du 1er tour. Et qu’il ne part pas favori. Sa seule chance réside dans sa capacité à déstabiliser ses adversaires. Il vient donc d’engager les grandes manœuvres avec cet objectif.

Lire la suite « Municipales 2020 : à Hervé Lucbéreilh qui l’appelle à la désistance, Daniel Lacrampe répond par la résistance »

Nos politiques oloronais commencent à sortir de leur déconfinement

Le propos n’est pas ici d’ouvrir un nouveau chapitre de la série « Au mépris du déconfinement, des élus oloronais organisent un barbecue » (cf. le précédent billet du blog). Mais de se réjouir qu’après être restée en état d’hibernation durant un mois, la vie politique locale commence à retrouver un semblant d’animation, à reprendre quelques couleurs. Lire la suite « Nos politiques oloronais commencent à sortir de leur déconfinement »

Lettre du maire sortant aux employés municipaux pour les inciter à voter… pour lui !

Lors du débat animé qui a mis aux prises hier sur les ondes de radio Oloron les quatre têtes de liste aux élections municipales, Bernard Uthurry a fait allusion à une lettre envoyée par le maire sortant aux employés municipaux, parlant de « fake news » à propos de certaines allégations contenues dans ce courrier. Un exemplaire un peu fatigué de cette lettre est parvenu jusqu’à Oloronblog. Nous allons ici détailler cette missive et voir les questions que peut susciter ce genre d’envoi à six jours du premier tour. Lire la suite « Lettre du maire sortant aux employés municipaux pour les inciter à voter… pour lui ! »

Le programme électoral d’Hervé Lucbéreilh : un catalogue  fourre-tout et repeint en partie aux couleurs de la Liste Citoyenne

Lorsqu’un candidat publie son programme électoral à moins de 10 jours du premier tour, c’est soit parce qu’il n’a pas envie que les électeurs aient le temps d’en prendre connaissance, soit parce qu’il n’a pas de vrai projet à leur présenter. On comprend d’ailleurs la stratégie d’Hervé Lucbéreilh quand on s’attaque à la lecture du document qu’il vient de dévoiler : c’est du lourd. Mais lourd dans le sens de pesant, de pensum, d’attrape-tout. En résumé, un catalogue fourre-tout repeint en vert. Avant de rentrer un peu plus dans le détail, quelques considérations de caractère général sur le contenu de ce programme dont vous pourrez retrouver l’intégralité au format PDF au bas du présent article. Lire la suite « Le programme électoral d’Hervé Lucbéreilh : un catalogue  fourre-tout et repeint en partie aux couleurs de la Liste Citoyenne »

Les 33+2 noms de la liste Lucbéreilh, c’est ici (chronique « municipales 2020 »

Et de deux ! Après la liste Uthurry la semaine dernière, c’est au tour cette semaine de la liste Lucbéreilh de faire son apparition sur scène. En attendant le semaine prochaine la publication des deux dernières listes. Avant d’en énumérer les membres, quelques considérations

Lire la suite « Les 33+2 noms de la liste Lucbéreilh, c’est ici (chronique « municipales 2020 » »

Désistement réciproque à droite : l’engagement/proposition d’H. Lucbéreilh, une main tendue ou un croche-pied à son « Judas », D. Lacrampe ? (Chronique « Municipales 2020 »)

L’engagement en politique fonctionne selon le même principe que l’ardoise magique : on fait serment de…, on assure que…, on propose la main sur le cœur de… et au final, comme par magie, il ne reste plus rien, on efface tout et on recommence. Illustration.

Lire la suite « Désistement réciproque à droite : l’engagement/proposition d’H. Lucbéreilh, une main tendue ou un croche-pied à son « Judas », D. Lacrampe ? (Chronique « Municipales 2020 ») »

Quand André Labarthe pensait et disait pis que pendre de Lucbéreilh

Rassurez-vous : le blogueur ne va pas passer le reste de la campagne électorale à disséquer et commenter les faits et gestes politiques d’André Labarthe, la récente prise de guerre d’Hervé Lucbéreilh. Mais à la suite de l’article d’hier, un lecteur (merci Michel !) lui a transmis une archive qui ne manque pas de sel et illustre bien la relativité de la parole politique. Je ne pouvais faire autrement que de partager cette archive avec les lectrices et les lecteurs du blog. Lire la suite « Quand André Labarthe pensait et disait pis que pendre de Lucbéreilh »