Oloronais, l’orage menace au-dessus de ta tête ? Invoque Saint-Grat ! (chronique clin d’œil du dimanche)

Saint-Grat StatueOn connaissait déjà les livres de la collection « 3 minutes pour comprendre… » (… les 50 plus grandes théories de la physique quantique ; … les 50 plus grands principes et styles en architecture ; … 50 notions essentielles sur le whisky ; etc.). Un peu sur le même principe, le service Patrimoine de la ville nous propose en ce moment « 30 minutes chrono pour découvrir… la cathédrale Sainte-Marie ». Un cycle de 4 visites rapides d’une demi-heure chacune, à deux ou trois semaines d’intervalle, pour nous donner un aperçu de la richesse à la fois architecturale, culturelle et historique de l’un des plus beaux monuments de notre cité (j’écris « l’un des plus beaux » pour ne pas vexer l’église Sainte-Croix !). Lire la suite « Oloronais, l’orage menace au-dessus de ta tête ? Invoque Saint-Grat ! (chronique clin d’œil du dimanche) »

Il fut un temps pas si lointain où le maire d’Oloron pensait beaucoup de bien du travail de la Chambre régionale des comptes

Il est un principe bien connu : pour l’homme politique, plus le rapport d’une administration évalue son action de façon favorable, plus ce rapport a de valeur, plus il est crédible. En revanche, un rapport critique, fut-ce à bon escient, est par essence et par définition un rapport critiquable. Je vais tenter d’illustrer ce principe par un exemple local. Lire la suite « Il fut un temps pas si lointain où le maire d’Oloron pensait beaucoup de bien du travail de la Chambre régionale des comptes »

Petit aide-mémoire à l’usage de Monsieur le maire

Dans son rapport d’observations définitives sur la gestion de la commune d’Oloron durant ces dernières années, la Chambre régionale des comptes formule nombre de remarques et de recommandations. Comme le veut la règle, le maire a eu la possibilité d’y répondre. Était-ce pour s’attirer les bonnes grâces des magistrats et atténuer autant que faire se peut la sévérité du rapport ? Toujours est-il que Lire la suite « Petit aide-mémoire à l’usage de Monsieur le maire »

Les engagements du maire d’Oloron vis-à-vis de la Chambre régionale des comptes (dernier épisode)

Il n’aura pas fallu moins de trois articles du blog pour venir à bout de la liste des engagements pris par le maire devant les magistrats de la Chambre régionale des comptes (CRC). Et encore… sans reprendre dans cette énumération nombre d’engagements à portée essentiellement technique. Aujourd’hui, il sera question des remarques portant sur la gestion du personnel et sur les marchés publics. Lire la suite « Les engagements du maire d’Oloron vis-à-vis de la Chambre régionale des comptes (dernier épisode) »

Les engagements du maire d’Oloron vis-à-vis de la Chambre régionale des comptes (Épisode 2)

Poursuivons, toujours à dose homéopathique, l’énumération des engagements pris par le maire devant les magistrats de la Chambre régionale des comptes en réponse aux observations formulées par cette instance sur la gestion de la commune d’Oloron entre 2011 et 2016. Étant entendu qu’impasse sera faite ici sur les engagements relatifs à des observations d’ordre purement comptables (par exemple la rectification d’une imputation budgétaire inexacte). Lire la suite « Les engagements du maire d’Oloron vis-à-vis de la Chambre régionale des comptes (Épisode 2) »

Les engagements pris par le maire d’Oloron devant la Chambre régionale des comptes (Épisode 1)

Le rideau n’est pas tombé sur la séquence Chambre régionale des comptes (CRC pour ce qui suit) avec le débat parfois houleux qui s’est tenu le 24 septembre dernier en conseil municipal autour du rapport d’observations définitives dans lequel cette instance analyse la gestion de la commune d’Oloron entre 2011 et 2016. Le document contient en effet nombre de remarques et de prescriptions. En réponse aux observations des magistrats, le maire a pris devant eux des engagements. Lire la suite « Les engagements pris par le maire d’Oloron devant la Chambre régionale des comptes (Épisode 1) »

Derniers développements de l’affaire dite « des frais de mission » : pourquoi le « no comment » s’impose

Encore éloigné d’Oloron pour quelques jours, je suis avec quelque distance (c’est le cas de le dire) l’accélération qu’a connue ces tout derniers temps l’enquête préliminaire relative à l’affaire dite « des frais de mission ». Les élus locaux sollicités par la presse, au moins ceux qui acceptent de s’exprimer, observent sur le sujet une prudence de bon aloi. Lire la suite « Derniers développements de l’affaire dite « des frais de mission » : pourquoi le « no comment » s’impose »