Affaire du camping : non, le sous-préfet n’a pas le pouvoir de juger la délibération du conseil municipal illégale

Pour avoir une chance d’être lu, le journaliste doit couronner son article d’un titre alléchant, bref et percutant. Cette exigence est parfois source d’approximations et d’imprécisions qui peuvent induire le lecteur en erreur. Il en est ainsi aujourd’hui pour les titres de Sud-Ouest et de La République (sur son site Internet)à propos des derniers rebondissements dans l’affaire de la vente du camping municipal. Explications. Lire la suite « Affaire du camping : non, le sous-préfet n’a pas le pouvoir de juger la délibération du conseil municipal illégale »

Parler des trains qui déraillent ou de ceux qui arrivent à l’heure ?

Quelques lecteurs – soyons honnête : ce ne sont pas les plus nombreux – me reprochent d’être trop négatif dans le choix de mes sujets et, surtout dans la manière de les traiter. Ils ont raison . Car si l’électeur a parfois tort dans ses choix (vous voulez des exemples ?), les lecteurs ont toujours raison. Mais je persiste et signe.

À quoi sert-il en effet de brosser majorité et opposition municipale dans le sens du poil ? Lire la suite « Parler des trains qui déraillent ou de ceux qui arrivent à l’heure ? »

Encore une délibération adoptée de façon illégale

Vous avez aimé la délibération illégale votée par le conseil municipal du 23 novembre pour permettre la vente de la place du Foirail à des particuliers, vous allez adorer la délibération adoptée de façon illégale par le conseil municipal du 21 décembre pour vendre à un particulier un bâtiment communal. Lire la suite « Encore une délibération adoptée de façon illégale »

Un instant d’auto-congratulation pour oloronblog

Foirail gare - Sud-Ouest
cliquer sur l’image pour agrandir

Il y a quelques jours, animé de l’esprit « participation citoyenne » (si,si) que le maire appelle de ses vœux, j’avais rédigé un billet (lien ici) présentant les raisons qui me faisaient douter de la légalité, en l’état, de la vente par la ville d’une partie des terrains du foirail de la gare aux Transporteurs du Piémont oloronais (TPO). S’il faut en croire un article publié ce mardi 8 décembre dans le journal Sud-Ouest, j’étais dans le vrai (pour une fois, diront certains). Le « chapeau » de cet article explique à lui seul le titre de mon billet du jour : « Un blogueur affirme que la vente du foirail est illégale. La municipalité va procéder à son déclassement ».

La mairie a donc fini par admettre du bout des lèvres Lire la suite « Un instant d’auto-congratulation pour oloronblog »