Ramdam 64-40 charge le blogueur de remettre à Monsieur le maire le klaxon de bronze qui lui a été décerné

klaxon de bronzeCe matin, le blogueur a trouvé dans sa boîte aux lettres un colis. À l’intérieur, un klaxon dont la réplique figure ci-contre. Cet objet  de collection était accompagné de la lettre suivante tracée d’une belle écriture rose : Lire la suite « Ramdam 64-40 charge le blogueur de remettre à Monsieur le maire le klaxon de bronze qui lui a été décerné »

Le maire d’Oloron primé par RamDam 64-40, une association de citoyens qui se bat pour la moralisation de la vie publique !

klaxonOn ne mégotera pas sur l’énergie que déploie le maire d’Oloron pour faire en sorte que le nom de la commune qu’il administre soit célébré bien au-delà des limites de notre territoire. L’année 2019 commence bien en la matière. Et on peut dire que le maire a payé de sa personne (ou, plus exactement, des finances communales) pour qu’il en soit ainsi. Qu’est-ce qui vaut à notre cité d’être une nouvelle fois ainsi mise à l’honneur ? Lire la suite « Le maire d’Oloron primé par RamDam 64-40, une association de citoyens qui se bat pour la moralisation de la vie publique ! »

Retouche du temps de travail des salariés de la communauté de communes : Daniel Lacrampe se montrera-t-il bon tailleur ?

Hasard du calendrier sûr, le syndicat CFDT des salariés de la communauté de communes du Haut-Béarn a publié hier, à la veille des vœux de la CCHB, un communiqué déplorant l’absence de dialogue au sein de la structure intercommunale. Si l’on en croit l’article de La République, deux sujets semblent en question : 1/ L’octroi de compensations en contrepartie du retour à un temps de travail légal. 2/ Une harmonisation par le haut, à savoir l’alignement des avantages dont bénéficient les salariés des anciennes communautés de communes d’Aspe, Barétous et Josbaig sur ceux dont bénéficaient les anciens salariés de la CCPO qui profitaient eux-mêmes d’un système calqué sur celui des salariés de la ville d’Oloron. Lire la suite « Retouche du temps de travail des salariés de la communauté de communes : Daniel Lacrampe se montrera-t-il bon tailleur ? »

Qui a dit que les valléens, Jean Lassalle compris, étaient des anti-ours résolus ? (chronique « clin d’œil »)

Avertissement préalable, car on n’est jamais assez prudent par les temps qui courent lorsqu’on s’avise de réveiller des sujets dits sensibles. Et Dieu sait si l’évocation de tout ce qui touche de près ou de loin les ursidés peut susciter une réaction épidermique chez certains. Avertissement préalable donc : ce qui suit se veut un clin d’œil, et rien d’autre. Lire la suite « Qui a dit que les valléens, Jean Lassalle compris, étaient des anti-ours résolus ? (chronique « clin d’œil ») »

Cérémonie des vœux du conseil municipal pour l’année 2019 : un discours d’une platitude désolante

« Heureusement qu’il y avait Galaxy pour apporter un peu de fraîcheur ! », me confiait un élu de la majorité municipale à l’issue de la cérémonie des vœux qui s’est déroulée ce mardi à la salle Jéliote. Galaxy, ce groupe de jeunes choristes et musiciens oloronais qui, sous la conduite de Jérôme Dupuy, a ouvert et clôturé en chansons l’intervention du maire. Lire la suite « Cérémonie des vœux du conseil municipal pour l’année 2019 : un discours d’une platitude désolante »

Quelles annonces tonitruantes nous réserve le maire ce mardi 8 janvier 2019 lors de la cérémonie des vœux du conseil municipal aux forces vives de la cité ?

Ce mardi 8 janvier, salle Jéliote, se tiendra la traditionnelle cérémonie des vœux du conseil municipal aux « forces vives » de la cité. Avant le traditionnel champagne accompagné des traditionnels petits fours, les participants auront droit au non moins traditionnel discours du maire d’Oloron. Quelles annonces nous réserve cette année le premier magistrat ? Lire la suite « Quelles annonces tonitruantes nous réserve le maire ce mardi 8 janvier 2019 lors de la cérémonie des vœux du conseil municipal aux forces vives de la cité ? »

Le mouvement dit des « gilets jaunes », tel un canard sans tête

Voilà un billet qui ne me fera pas que des amis ! Mais, après tout, la liberté d’expression et la liberté d’opinion ne s’usent que si l’on ne s’en sert pas. Oui, autant je comprenais que l’injustice sociale, les inégalités puissent susciter une révolte chez celles et ceux qui en sont les premières victimes, autant je m’interroge aujourd’hui sur la direction (les directions ?) qu’est en train de prendre le mouvement. Lire la suite « Le mouvement dit des « gilets jaunes », tel un canard sans tête »