L’analyse insoumise des 158 propositions de la liste citoyenne LCO 2020 par Jean-Luc Méchantlong (chronique « il était une mauvaise foi »)… suivie de la réplique d’icelle (chronique « anaphore rhétorique »)

Seule à ce jour à avoir publié ses propositions, la liste citoyenne est donc la seule à pouvoir stimuler la verve caustique des lecteurs d’Oloronblog. Je viens ainsi de recevoir d’un lecteur qui signe du nom de Jean-Luc Méchantlong (un pseudonyme ?) une analyse que je vous soumets. Une analyse qu’il dit avoir menée avec l’aide de son compère Alixes (son pote originaire des Corbières ?). Lire la suite « L’analyse insoumise des 158 propositions de la liste citoyenne LCO 2020 par Jean-Luc Méchantlong (chronique « il était une mauvaise foi »)… suivie de la réplique d’icelle (chronique « anaphore rhétorique ») »

Le blogueur a été très sensible au bel hommage qui lui a été rendu par le maire sortant (chronique « second degré »)

Oui, le blogueur trahit ici son ego surdimensionné : il avoue qu’il a été très sensible au bel hommage qui lui a été rendu ce jeudi 16 janvier par le maire à l’occasion du discours qu’il a prononcé lors de la cérémonie des vœux adressés aux forces vives de la ville. Un hommage dont le blogueur a pris connaissance par la presse locale, la réserve naturelle du maire Lire la suite « Le blogueur a été très sensible au bel hommage qui lui a été rendu par le maire sortant (chronique « second degré ») »

Clin d’œil du vendredi 10 janvier (chronique « municipales 2020 »)

Hier, je me suis amusé à imager sur Facebook la dernière embauche en date du maire sortant sur sa liste pour les municipales :  » Le maire sortant choisit pour second un chirurgien orthopédiste pour l’épauler lors de sa prochaine campagne municipale. Avec pour mission de tenter de réduire la fracture qui s’est créée entre lui et les Oloronais durant le présent mandat ? « .

Un lecteur a poussé plus loin l’image dans un commentaire que je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous ici : Lire la suite « Clin d’œil du vendredi 10 janvier (chronique « municipales 2020 ») »

Quand André Labarthe pensait et disait pis que pendre de Lucbéreilh

Rassurez-vous : le blogueur ne va pas passer le reste de la campagne électorale à disséquer et commenter les faits et gestes politiques d’André Labarthe, la récente prise de guerre d’Hervé Lucbéreilh. Mais à la suite de l’article d’hier, un lecteur (merci Michel !) lui a transmis une archive qui ne manque pas de sel et illustre bien la relativité de la parole politique. Je ne pouvais faire autrement que de partager cette archive avec les lectrices et les lecteurs du blog. Lire la suite « Quand André Labarthe pensait et disait pis que pendre de Lucbéreilh »

Un adjoint au maire tire le bilan du mandat qui s’achève (chronique « clin d’œil municipal »)

Les propos qui suivent n’auraient aucun intérêt s’ils émanaient du blogueur. Non, ils lui ont été tenus par un adjoint au maire qui se lamentait ainsi de façon imagée du manque d’ambition dans les investissements communaux. On pourra certes trouver que ces propos sont réducteurs et manquent de hauteur au regard des enjeux municipaux. Mais, ils témoignent de la bonne ambiance qui règne au sein de la majorité. Lire la suite « Un adjoint au maire tire le bilan du mandat qui s’achève (chronique « clin d’œil municipal ») »

La réaction sarcastique d’un lecteur à l’article d’hier (chronique « clin d’œil municipal du dimanche »)

Hier, Oloronblog publiait un article après l’annonce officielle de la candidature de Bernard Uthurry, article qui faisait également part de la plus que probable candidature au côté de Daniel Lacrampe de l’ex-adjoint de Raymond Dieste il y a près de 20 ans et ex-conseiller général Jean-Pierre Domecq. Ce billet a suscité pas mal de commentaires. Il a aiguisé la verve et les sarcasmes d’un lecteur, Fabien Reichert. Je ne résiste pas au plaisir de le reproduire ici en intégralité. Lire la suite « La réaction sarcastique d’un lecteur à l’article d’hier (chronique « clin d’œil municipal du dimanche ») »

Commentaire sur un non-évènement (clin d’œil sur les « Municipales 2020 »)

Façon puzzle, une pièce après l’autre, Lucbéreilh poursuit son mercato électoral en vue de la constitution de sa dream team, son équipe de rêve en bon français, en vue de remporter la compétition municipale 2020. Si je ne m’étais pas interdit par principe, et pour une raison personnelle facilement compréhensible, les jeux de mots sur les noms de famille, j’aurais résumé comme suit le non-évènement dont La République s’est faite l’écho hier sur son site internet : après Duchesne, c’est au tour de Labarthe de sortir du bois. Lire la suite « Commentaire sur un non-évènement (clin d’œil sur les « Municipales 2020 ») »

Municipales 2020 : LaREM, combien de divisions ?

Le mot « division » figurant dans le titre du présent billet peut s’entendre de deux manières : 1/ division au sens d’importance des troupes ; 2/ division au sens de dissensions. Un entrefilet dans La République de ce matin, nous montre que du côté de Pau, c’est bien parti au moins pour ce qui est de la division-dissension : alors que la représentation départementale de LaREM a annoncé son soutien à François Bayrou, les animateurs de l’antenne paloise ont pour leur part décidé de rallier une autre liste. Et à Oloron, comment ça se passe ? Lire la suite « Municipales 2020 : LaREM, combien de divisions ? »