Avec la vidéosurveillance, voilà qui ne serait jamais arrivé !

Au cours de sa marche quotidienne, le blogueur passe ce matin devant l’Hôtel de Ville. Des agents municipaux s’activent devant. Ils sont en train de sabler le macadam ! Ils effacent une inscription probablement nocturne. Sur 3 lignes, à la peinture blanche, en lettres capitales : Lire la suite « Avec la vidéosurveillance, voilà qui ne serait jamais arrivé ! »

La majorité municipale doit-elle aller chercher son inspiration dans la religion védique ?

Nous apprenons ce matin par La République que le 21 septembre prochain une représentante de la religion védique viendra ajouter sa signature au bas de la Charte de la Fraternité déjà signée, en présence du Préfet, par les représentants des « grandes religions » présentes sur la ville d’Oloron. Encore qu’il n’y a pas de « grandes » et de « petites » religions. Toutes les religions sont respectables dès lors 1/ qu’elles respectent leurs propres membres 2/ qu’elles respectent le droit de croire ou de ne pas croire de tous les autres. Lire la suite « La majorité municipale doit-elle aller chercher son inspiration dans la religion védique ? »

Un spectacle inhabituel sur le gave d’Ossau (vidéo de 3 minutes)

Actualisé ce même 2 août en soirée : le coup de projecteur médiatique (dont l’article de La République de ce matin) sur le triste sort réservé aux salmonidés est sans doute pour partie à l’origine de la décision de l’exploitant de la centrale hydroélectrique de fermer cet après-midi les vannes… ce qui a permis la remise en eau de la passe à poissons. Le visionnage de la vidéo ci-dessous conserve malgré cette décision tout son intérêt. Lire la suite « Un spectacle inhabituel sur le gave d’Ossau (vidéo de 3 minutes) »

Clins d’œil et petites piques du dimanche 24 juin 2018

Quatre échos en ce premier dimanche de l’été. Nous emprunterons l’un des TER de la ligne Pau-Bedous (en espérant qu’il circule). Nous jetterons ensuite un œil sur l’éditorial du maire dans le dernier Inf’Oloron. Nous partirons ensuite nous aérer du côté du Parc Pommé où un palmier fait tout pour nuire à la communication communale. Nous nous ferons pour terminer quelques amis au sein des cadres territoriaux. Lire la suite « Clins d’œil et petites piques du dimanche 24 juin 2018 »

Insolite : cet élu paie personnellement son billet d’entrée lorsqu’il assiste aux spectacles organisés par la collectivité qu’il préside

Entendons-nous bien : je ne suis pas chargé de la communication de cet élu en quelque sorte atypique. Il vaut d’ailleurs mieux pour lui. Et puis la tâche serait sans doute insurmontable tant il semble peu soucieux du sujet, plus préoccupé qu’il est par la maîtrise de ses dossiers que par le contrôle ou la célébration de son image. Bref, c’est un mauvais client pour la presse locale comme pour Oloronblog. Lire la suite « Insolite : cet élu paie personnellement son billet d’entrée lorsqu’il assiste aux spectacles organisés par la collectivité qu’il préside »

12 000 € de factures et dépenses non justifiées, licences fictives : Guillaume Costanzo, président du comité départemental de tennis du Gard, « démissionné »

L’affaire ne concerne pas directement Oloron. Mais son acteur principal a, depuis quelques années, un pied dans la commune. Il s’agit de Guillaume Costanzo qui, ici, porte le projet des carrières de Soeix et du Bager et, dans son Gard natal, exerçait entre autres fonctions la présidence du comité départemental de tennis. Un poste conquis à la fin de l’an dernier et dont il vient de se faire débarquer. Comme quoi il y aura fait une moins longue carrière que chez nous. Le Midi-Libre racontait l’histoire en ce début de mois. Voici la synthèse de l’article. Lire la suite « 12 000 € de factures et dépenses non justifiées, licences fictives : Guillaume Costanzo, président du comité départemental de tennis du Gard, « démissionné » »

La ligne Oloron-Bedous prochainement à l’affiche de l’émission Capital sur M6 ?

Le titre du billet se termine par un point d’interrogation pour une bonne raison : ce n’est pas parce que des journalistes s’intéressent à un sujet que cela se termine nécessairement par un reportage. Il leur faut-il parvenir auparavant à grappiller le maximum d’informations sur la question afin de lui donner un contenu digne d’être livré aux téléspectateurs, auditeurs ou lecteurs. Il se trouve qu’actuellement Capital, le magazine de M6 qui a pour ambition de « rendre l’économie accessible au grand public », est sur la piste (la voie serait un terme mieux choisi) de la ligne Oloron-Bedous. Lire la suite « La ligne Oloron-Bedous prochainement à l’affiche de l’émission Capital sur M6 ? »