Organisation des écoles oloronaises : la proposition d’un citoyen lambda (chronique « il n’y a pas que les élus qui peuvent avoir une idée sur la question »)

Le blogueur est ronchon aujourd’hui. Vous avouerez qu’il y a de quoi : un conseil municipal démobilisé, un maire privé de GPS qui navigue à la godille, une majorité aux abonnés absents, une opposition en panne de propositions, la méthode avec laquelle nos élus se penchent sur un problème plus que crucial, à savoir l’organisation de nos écoles face à a chute de la démographie scolaire (voir billet précédent), est à l’image de la gestion municipale dans son ensemble, c’est-à-dire nébuleuse. Heureusement qu’il existe, dans le cas d’espèce, des citoyens lambda, tel ce lecteur du blog, décidés à apporter leur contribution à une réflexion qui tarde à mûrir chez ceux qui nous gouvernent. Revoyons tout ça dans le détail. Lire la suite « Organisation des écoles oloronaises : la proposition d’un citoyen lambda (chronique « il n’y a pas que les élus qui peuvent avoir une idée sur la question ») »

L’adjointe aux écoles lâchée publiquement par le maire (chronique « solidarité municipale »)

Avec le lâchage (pas encore un lynchage) public de Dominique Foix, adjointe aux écoles, par le maire, nous vivons aujourd’hui une nouvelle illustration de la solidarité sans faille mais aussi des relations de confiance qui se sont tissées au fil du mandat entre les membres de la majorité municipale. S’il s’agissait seulement d’une affaire de personnes, cela prêterait à sourire. Mais c’est aussi un signe supplémentaire de la gestion chaotique dont les Oloronais font les frais. Retour sur cet épisode. Lire la suite « L’adjointe aux écoles lâchée publiquement par le maire (chronique « solidarité municipale ») »

Mais quand donc Daniel Lacrampe se décidera-t-il à sortir enfin de sa réserve ? (chronique impatiente et impertinente)

S’ils étaient de sensibilités politiques très différentes, les deux présidents de la communauté de communes de Lacq avec lesquels j’ai travaillé durant ma carrière professionnelle partageaient au moins le même avis sur mon absence totale de sens politique. Et il est probable que les années passées au côté de ces deux experts de la vie publique ne m’ont en rien permis de progresser en la matière. La preuve ? Le comportement de Daniel Lacrampe au sein du conseil municipal, surtout si on se place dans la perspective des prochaines échéances électorales, reste pour moi un mystère, une source de totale incompréhension. Lire la suite « Mais quand donc Daniel Lacrampe se décidera-t-il à sortir enfin de sa réserve ? (chronique impatiente et impertinente) »

Conseil municipal du 4 février 2019 : une séance mélatonine qui s’est réveillée dans le dernier quart d’heure

Séance mélatonine, du nom de cette hormone du sommeil. Oui, cette séance du conseil municipal a été d’un ennui mortel, si l’on excepte la question d’actualité qui s’est invitée en fin de réunion et qui a eu le mérite de réveiller tout le monde. Au final, et malgré les échéances électorales qui se profilent, tout s’est déroulé dans le calme. Le calme qui précède la tempête ? Lire la suite « Conseil municipal du 4 février 2019 : une séance mélatonine qui s’est réveillée dans le dernier quart d’heure »

Lettre au maire d’un riverain oloronais excédé par les troubles de voisinage causés par les occupants de la ZAD du Gabarn

Le quotidien La République s’est fait l’écho mardi dernier de l’exaspération de nombre de riverains de la Zad du Gabarn, cette parcelle de terrain occupée par des opposants à la réalisation de la déviation de la RN 134 entre le Gabarn et Gurmençon. Une exaspération causée entre autres par des fêtes bruyantes organisées jusqu’à pas d’heure. Yves Cazaux est l’un de ces riverains. Il vient d’adresser au maire d’Oloron un lettre pour l’interpeller sur la question. Lire la suite « Lettre au maire d’un riverain oloronais excédé par les troubles de voisinage causés par les occupants de la ZAD du Gabarn »

Cérémonie des vœux du conseil municipal pour l’année 2019 : un discours d’une platitude désolante

« Heureusement qu’il y avait Galaxy pour apporter un peu de fraîcheur ! », me confiait un élu de la majorité municipale à l’issue de la cérémonie des vœux qui s’est déroulée ce mardi à la salle Jéliote. Galaxy, ce groupe de jeunes choristes et musiciens oloronais qui, sous la conduite de Jérôme Dupuy, a ouvert et clôturé en chansons l’intervention du maire. Lire la suite « Cérémonie des vœux du conseil municipal pour l’année 2019 : un discours d’une platitude désolante »

« Démocratie participative », deux mots dont l’association martyrise les oreilles de nos élus oloronais

Lancé sur un problème de hausse des carburants, le mouvement dit des « gilets jaunes » est ensuite passé à la vitesse supérieure, multipliant les revendications sur bien d’autres sujets que le prix de l’essence ou du diesel. Est ainsi arrivée au bout de quelques semaines sur le tapis, sous son avatar le R.I.C. (Référendum d’initiative citoyenne), la question de la démocratie participative. Un R.I.C. qui se voudrait expression de la démocratie mais que certains voudraient imposer au travers d’actions peu démocratiques… passons. Lire la suite « « Démocratie participative », deux mots dont l’association martyrise les oreilles de nos élus oloronais »