La première du nouveau conseil municipal… la dernière d’Oloronblog

Les deux « évènements » sont liés puisque le blogueur avait décidé depuis plusieurs mois d’arrêter le blog dès l’élection du nouveau maire d’Oloron et ce quelle que soit l’identité de celui-ci. Mais ils sont loin d’avoir la même importance. Commençons donc par rendre compte des principaux points abordés lors du plus important de ces deux événements, celui qui s’est déroulé hier à la mairie.

e la suite

La démission volontaire d’un conseiller municipal : comment ça marche

Certains conseillers municipaux, déçus par le résultat qu’ils ont obtenu dimanche dernier, un résultat qui ne leur permettra pas de mettre en œuvre le programme sur lequel ils s’étaient engagés, envisagent de ne pas siéger au conseil municipal. Le maire sortant, par exemple, a laissé entendre publiquement cette intention. La démission volontaire d’un conseiller municipal obéit à des règles bien précises que nous allons rappeler dans ce qui suit.

Lire la suite « La démission volontaire d’un conseiller municipal : comment ça marche »

Quelques commentaires sur l’ordre du jour du conseil municipal de ce vendredi 3 juillet 2020

18 heures 30, ce 3 juillet 2020. Les élus de dimanche dernier se sont installés autour de la table du conseil. Derrière eux, quelques fonctionnaires municipaux et une poignée de journalistes. La salle est vide de tout public. La séance se déroule en effet à huis clos en raison de la crise de la Covid-19, mais une retransmission des débats a lieu en direct sur le site internet et la chaîne YouTube de la ville. Cette absence de public fait perdre un peu de sa solennité à la séance. Elle la prive aussi de l’ambiance faite à la fois d’excitation et de joie (dans le camp des vainqueurs s’entend) qui accompagne en général l’élection du nouveau maire. Rapide coup d’œil sur les 8 questions inscrites à l’ordre du jour de ce premier conseil de la mandature 2020-2026.

Lire la suite « Quelques commentaires sur l’ordre du jour du conseil municipal de ce vendredi 3 juillet 2020 »

Déviation d’Oloron : et c’est reparti devant les tribunaux !

Même si son objet est bien plus large, la jeune association oloronaise Protection Haut-Béarn Environnement (PHBE) a fait du combat contre le projet de déviation son principal cheval de bataille. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’a pas perdu de temps : à peine créée – elle a été déclarée en sous-préfecture le 13 mai 2020 – elle a déposé le lundi 8 juin, en compagnie de la Sepanso 64, une requête devant le tribunal administratif de Pau en vue d’obtenir l’annulation d’un arrêté préfectoral « autorisant les travaux connexes à l’aménagement foncier, agricole et forestier liés à la déviation sur les communes d’Oloron-Sainte-Marie,Précilhon et Escout avec extension sur Bidos ». De quoi s’agit-il ?

Lire la suite « Déviation d’Oloron : et c’est reparti devant les tribunaux ! »

Et pendant ce temps-là, à  la mairie, on expédie les affaires courantes

Alors que l’hypothèse d’un second tour des élections municipales fin juin repointe le bout du nez (le conseil scientifique dans son rapport publié hier laisse la porte ouverte – voir au bas du présent billet ses conclusions toute en nuances), le maire d’Oloron, comme ses collègues des 36 000 autres communes de France, expédie les affaires courantes. Et, comme le veut la loi, affiche ses décisions à la porte de la mairie et en informe sans tarder l’ensemble des conseillers municipaux. Quelles sont les dernières en date de ces décisions ? Lire la suite « Et pendant ce temps-là, à  la mairie, on expédie les affaires courantes »

La gestion des masques et la reprise scolaire au cœur des débats qui ont animé ce conseil municipal en visio-conférence du 30 avril 2020

Conseil municipal du 30-04-2020 - La mosaïqueÀ voir la cadence des messages qui s’affichaient sur la page Facebook de la ville au fur et à mesure de la retransmission de ce conseil municipal du 30 avril, cette visio-conférence a été très suivie par les Oloronaises et Oloronais. Bien davantage en tout cas que la plupart des conseils municipaux habituels. Et, même s’il est sans doute plus facile de diffuser une visio-conférence qu’une séance en salle – les moyens techniques nécessaires sont moindres – il serait intéressant, comme l’a d’ailleurs déjà suggéré la Liste Citoyenne, que dorénavant tous les conseils municipaux soient retransmis en direct. Lire la suite « La gestion des masques et la reprise scolaire au cœur des débats qui ont animé ce conseil municipal en visio-conférence du 30 avril 2020 »

Le conseil municipal se réunira le 30 avril

Aussitôt demandé, aussitôt accordé. Jeudi, Bernard Uthurry écrit au maire pour lui demander de réunir le plus vite possible du conseil municipal à la fois pour informer les élus et les inviter à se prononcer sur un certain nombre de dossiers. Dès le lendemain, vendredi, le maire adresse une convocation aux conseillers municipaux pour une réunion le 30 avril à 18 heures. Que les esprits chagrins ne viennent plus dire que le maire n’est pas à l’écoute de son opposition ! Lire la suite « Le conseil municipal se réunira le 30 avril »

Municipales 2020 : si le second tour ne peut se dérouler avant le 30 juin, à Oloron, on repartira pour un 1er et un 2nd tour

Autant le 15 mars nous nous intéressions aux élections municipales, autant, en l’espace d’à peine une semaine, ce sujet est-il passé au dernier rang des préoccupations de la plupart d’entre nous. Le Parlement a adopté ce 22 mars un « projet de loi d’urgence pour faire face à l’épidémie de covid‑19 ». Une loi traitant par priorité de l’état d’urgence sanitaire ainsi que des mesures d’urgence économiques et d’adaptation à la lutte contre l’épidémie. Mais elle prévoit également un certain nombre de dispositions qui concernent directement la suite des opérations électorales brutalement interrompues à l’issue du 1er tour. Nous allons examiner ici les principales de ces dispositions législatives. Lire la suite « Municipales 2020 : si le second tour ne peut se dérouler avant le 30 juin, à Oloron, on repartira pour un 1er et un 2nd tour »

L’avant-conseil municipal : une initiative bordelaise qui devrait inspirer nos élus (chronique « et si nos élus s’intéressaient à l’avis des citoyens même les élections une fois passées ? »)

Le 30 janvier se tenait la cérémonie annuelle de remise des klaxons et des harpes par l’association citoyenne RamDam 64-40. Des klaxons pour les élus ayant fait montre l’année précédente dans certaines de leurs pratiques électives d’une conception très personnelle de l’exercice démocratique. Des harpes pour les élus vraiment méritants. Nous découvrirons en fin d’article quels ont été les élus récompensés d’un klaxon d’or, d’un klaxon d’argent et, pour succéder au maire d’Oloron, lauréat l’an dernier (je tiens toujours son prix à sa disposition), d’un klaxon de bronze. Pas d’attribution de harpes cette année, RamDam 64-40 estimant que la remise d’un tel prix risquait d’être interprétée comme une prise de parti en faveur de tel ou tel candidat se présentant aux municipales. Lire la suite « L’avant-conseil municipal : une initiative bordelaise qui devrait inspirer nos élus (chronique « et si nos élus s’intéressaient à l’avis des citoyens même les élections une fois passées ? ») »

Moralisation de la vie politique locale : l’association citoyenne RamDam 64-40 va adresser à nos 4 têtes de liste 35 propositions d’engagements

Les lectrices et lecteurs d’Oloronblog connaissent déjà l’association RamDam 64-40 qui se définit elle-même comme « L’association des citoyens décidés à se faire entendre ». Face à la crise de confiance qui affecte tous les niveaux de la vie publique, ses sympathisants ont élaboré, à quelques semaines des élections municipales, 35 propositions d’engagements ayant pour thème la moralisation de la vie politique locale.

Ces 35 propositions vont être adressées dans les prochains jours aux têtes de liste candidates déclarées dans les principales villes des Pyrénées-Atlantiques et des Landes, terrain d’action de RamDam 64-40. L’association n’a qu’un objectif : créer le débat. Elle a parfaitement conscience également que certaines de ses propositions sont difficiles à mettre en pratique. Mais elle attend des candidats qu’ils expliquent pourquoi ils rejettent telle ou telle d’entre elles. Leurs réponses seront publiées sur la page Facebook de l’association.

Il n’est pas question de publier ici, avant que les destinataires ne l’aient reçu, le texte intégral de ces 35 propositions déclinées en 8 objectifs. Pour vous donner un ordre d’idée du contenu, voici tout de même l’une des propositions d’engagement de chacun de ces 8 objectifs :

  • Objectif n° 1 : éviter les conflits d’intérêt

L’une des propositions : Je m’engage à m’abstenir de participer à l’instruction et à la décision pour tout dossier dans lequel il y aurait un risque de conflit d’intérêt

  • Objectif n° 2 : éviter le favoritisme

L’une des propositions : Je m’engage à associer les élus d’opposition aux phases de négociation prévues dans les procédures d’attribution des marchés publics et des concessions ainsi qu’à l’examen des commandes publiques même si les sommes engagées sont en dessous des seuils légaux existants

  • Objectif n° 3 : éviter le trafic d’influence

L’une des propositions : Je m’engage à être vigilant sur les offres de partenariat, de mécénat, de sponsoring, notamment en ce qui concerne les avantages matériels ou symboliques au profit des partenaires de la collectivité publique

  •  Objectif n° 4 : éviter la corruption passive

La proposition : Je m’engage à établir et à publier des règles simples et claires pour les invitations, cadeaux ou autres voyages d’études que les élus et les fonctionnaires sont susceptibles de donner ou de recevoir dans l’exercice de leurs fonctions, incluant notamment des plafonds

  •  Objectif n° 5 : favoriser la transparence

L’une des propositions : Je m’engage à la publication dans les meilleurs délais, sur le site de la mairie des marchés publics conclus

  •  Objectif n° 6 : favoriser la concertation

L’une des propositions : Je m’engage à consulter les citoyens avant la prise de décision sur tout projet structurant 

  • Objectif n° 7 : respecter l’opposition

L’une des propositions : Je m’engage à confier la présidence de la commission finances à un membre de l’opposition 

  • Objectif n° 8 : instituer une bonne gouvernance

L’une des propositions : Je m’engage à favoriser la possibilité d’inscrire des sujets à l’ordre du jour des conseils, suite à des propositions de la population

Oloronblog se fera un devoir de porter à la connaissance de ses lectrices et lecteurs l’accueil qui aura été réservé par nos têtes de liste oloronaises aux 35 propositions de RamDam 64-40 ainsi que la teneur de leurs réponses.