Municipales 2020 : à Oloron, le balancier électoral est revenu à gauche


2001 : une liste de droite succède à une liste de gauche. 2008 : une liste de gauche succède à une liste de droite. 2014 : une liste de droite succède à une liste de gauche. 28 juin 2020, le balancier poursuit son mouvement : une liste de gauche succède à une liste de droite. Avant de nous hasarder à quelques commentaires, commençons par les résultats secs et leur évolution entre le premier et le second tour.

Données générales

Résultats par candidat

Quelques commentaires sur ces données et résultats

Participation : avec 62% des électeurs inscrits votant ce 28 juin, Oloron figure une nouvelle fois au rang des bons élèves surtout si on compare ce taux à celui enregistré en moyenne nationale. Et, même si elle n’atteint le score de Mauléon (82,9%), notre mobilisation bat celle de Pau (38,3%) à plates coutures

Le résultat de Daniel Lacrampe (586 voix, soit 12,47%) :  malgré un nombre de suffrages exprimés en hausse par rapport au premier tour (+ 280 voix), Daniel Lacrampe rassemble 256 voix de moins que le 15 mars. Il pense que ces électeurs sont partis pour un certain nombre vers Hervé Lucbéreilh, les autres vers Bernard Uthurry

Le résultat de Bernard Uthurry (2040 voix soit 43,42%) : lui, en revanche, gagne 362 voix sur le premier tour

Le résultat de Nathalie Pastor (483 voix, soit 10,28%) : c’est la seconde perdante de la soirée. La liste citoyenne impute ce transfert de vote à la prime au favori dont a profité Bernard Uthurry

Le résultat d’Hervé Lucbéreilh  (1589 voix, soit 33,82%) : il gagne 298 voix, soit 64 de moins que Bernard Uthurry. Et comme il au premier tour il avait déjà 387 voix à rattraper sur son concurrent de gauche, son différentiel final s’établit à 451 voix de retard. On est loin des 8 voix d’écart de 2014.

24 sièges de conseillers municipaux et 16 de conseillers communautaires en faveur de la liste menée par Bernard Uthurry

Rappelons la règle : à Oloron, la liste arrivée en tête, quelque soit son score, se voit déjà attribuer ce que l’on appelle une « prime majoritaire » : la moitié des sièges à pourvoir, donc 17 sièges de conseillers municipal et 11 sièges de conseiller communautaire lui sont attribués dans un premier calcul. Les sièges restant (16 au conseil municipal et 10 à la CCHB) sont dans un second temps répartis entre les listes proportionnellement au nombre de voix que chacune d’entre elles a obtenu.

Sortons maintenant la calculette : compte tenu de la règle, la liste menée par Bernard Uthurry obtient 24 sièges au conseil municipal et 16 à la CCHB; celle conduite par Hervé Lucbéreilh obtient 6 sièges au conseil municipal et 3 à la CCHB, celle de Daniel Lacrampe 2 sièges au conseil municipal et 1 à la CCHB, enfin, celle de Nathalie Pastor 1 siège au conseil municipal et 1 à la CCHB. Rappelons que dans le précédent mandat, la « majorité municipal » d’Hervé Lucbéreilh comptait 23 sièges au conseil, soit un de moins que celle qui sera installée d’ici la fin de la semaine.

Les premières réactions des candidats

Hervé Lucbéreilh a été le premier à réagir sur Radio Oloron. Il constate que le cumul des voix entre sa liste celle de Daniel Lacrampe aurait permis d’obtenir un score supérieur à celui de Bernard Uthurry (note du blogueur : la réalité n’est jamais aussi automatique, cf. les résultats 2014). La défaite incombe donc en totalité à son premier adjoint qui, arrivé derrière lui lors du premier tour, a refusé de se désister en sa faveur. A priori, il ne siégera pas au conseil municipal mais se déterminera après en avoir discuté avec ses colistiers. Il félicite Bernard Uthurry auquel il dit laisser une mairie en bon état de fonctionnement. Il n’exclut pas de mettre un terme à sa carrière politique.

Bernard Uthurry se dit prêt à prendre la relève avec son équipe et espère pouvoir travailler dans un bon climat avec les conseillers municipaux des autres listes. Il sait que la crise économique qui se profile sera l’un des principaux défis auxquels il sera confronté. L’une de ses premières actions durant les prochains jours sera d’effectuer avec le concours des services municipaux un état des lieux de la situation (financière, contentieuse, administrative etc.) laissée par la précédente équipe.

Nathalie Pastor pour la Liste Citoyenne annonce que dès mardi le collectif citoyen se réunira pour décider de la suite à donner à son action. LCO2020 (va-t-elle se rebaptiser LCO2026 ?) compte être un aiguillon pour la nouvelle majorité et appelle tous les citoyens qui le souhaitent à la rejoindre.

Daniel Lacrampe réfute les arguments d’Hervé Lucbéreilh pour expliquer sa défaite. Non, ce n’est pas son non-désistement qui en est la cause : le maire doit d’abord à lui-même sa propre défaite. S’il ne le dit pas aussi clairement, on comprend que le président de la CCHB compte bien tenter d’obtenir un renouvellement de son mandat à la tête de l’intercommunalité.

Rendez-vous samedi pour l’élection du maire ?

La loi prévoit que le conseil municipal doit être installé et élire le maire entre vendredi et samedi prochains. La tradition veut qu’à Oloron cette réunion se déroule le samedi. Mais la décision relève du maire sortant auquel incombe de procéder à la convocation des nouveaux élus. Il lui reviendra aussi de décider les condition d’organisation : grande salle de réunion pour permettre l’accès du public ? diffusion de la séance en direct par vidéo ? etc. On devrait être vite fixés

20 commentaires sur « Municipales 2020 : à Oloron, le balancier électoral est revenu à gauche »

    1. Pourquoi ? Chaque fois qu’une liste n’obtient pas le vote de plus de 50% des inscrits ou même, à l’extrême limite, plus de 50% des votants, elle n’est pas représentative ? Il faudrait annuler l’élection ?

      J'aime

      1. Chaque fois qu’une liste n’obtient pas le vote de plus de 50% des inscrits ou même, à l’extrême limite, plus de 50% des votants, elle n’est pas représentative ? Il faudrait annuler l’élection ?
        On est là au coeur du problème du fonctionnement démocratique de la société.
        L’ abstention est effectivement un fléau pour la démocratie. Mais cela n’ arrange t’ il pas également certains candidats.
        Personnellement, quand la représentation démocratique n’ est pas respectée
        l’ élection devrait être annulée, sans quoi nous aurons toujours des Elus
         » majoritaires » non représentatifs. L’ exemple même d’ Oloron, de plus avec une opposition émiettée, ce qui laisse la porte ouverte à tous les abus, si de plus l’ Elus est démagogue. Ce qui ne sera pas le cas à Oloron , mais le risque de dérive existera.

        J'aime

    2. 8 voix d’écart sur xxx votants donnent elles toute légitimité ? A ce moment là, il ne faudrait plus faire d’élection ou alors obliger, sous peine de 135 euros d’amende, à ce que tout citoyen aille voter.

      La loi ne le prévoit pas, dommage, on a toujours une bonne excuse pour ne pas y aller.

      C’est ainsi et il faut accepter le résultat pour respecter ceux et celles qui se sont déplacés dont je fais partie.

      J'aime

  1. Le bélier voir rouge ?
    Et ne voit pas que le loup était déjà dans sa bergerie :-p

    OK, je file pour ne pas lâcher les nouveaux élus d’un iota…

    Mais comment on va faire pour mettre sur la place publique la politique locale sans le blog ? 😦

    On peut élire un nouveau bloggeur ? 🙂

    Vanessa

    J'aime

  2. Faut demander si Joël veut laisser sa place à LCO qui veut continuer à jouer un rôle. Ils préconisaient qu’il y ait un enregistrement des conseils municipaux. Comme il y aura un élu et de fait ce dernier ou cette dernière aura toute latitude et autorisation pour rapporter à nous citoyens ce qui sera dit, fait, décidé.

    J’ai entendu Madama Pastor hier soir à Radio Oloron, pour eux ce n’est qu’un début et ils comptent bien rester actifs. Le blog est un excellent moyen et va savoir un bon tremplin pour 2026.

    Il fait l’appeler blog citoyens d’Oloron ou autrement.

    Non, ce n’est pas une bonne idée ?

    J'aime

  3. Vous croyez quoi, que comme le coucou, vous allez piquer le travail d’un citoyen engagé et neutre pour en faire un outil de propagande ???
    C’est pas facile d’être écouté , le blogueur a eu cette patience et pertinence dans les posts qui en on fait ce qu’il est, bravo à lui.
    Et vous commencez à travailler sur votre projet , Ouvrez un blog il y a des tutos sur le net.
    Vous verrez que c’est simple 🙂 , « on n’arrête pas une idée en marche » Prouvez le.

    J'aime

  4. Il y a un futur retraite de la politique qui veut faire un livre autobiographique je le verrai bien aux manettes d’Oloron blog je suis sur qu’il y aurait de l’animation dans tous les étages

    J'aime

  5. Mais pourquoi « piquer » ? Il ne s’agit pas de cela.

    D’abord sachez que je ne fais partie d’aucune liste. Que j’ai juste lu et écouté les programmes, que j’ai entendu Mme Pastor hier soir.

    Alors oui il peut être repris sous la même forme. Je pense que c’est à Joël Adam de se prononcer s’il est contacté, ce n’est pas à vous à juger et à dire comment on fait.

    Ma suggestion vient du fait que sans ce blog nous n’aurions pas su … tout ce que nous savons.

    Le bon travail de Joël est un bon exemple.

    Pourquoi un outil de propagande ? Ils ont bien dit qu’ils souhaitaient, qu’ils aimeraient que les citoyens oloronais soient au courant de ce qu’il se passe durant les conseils municipaux.

    Faut il être toujours négatif, alors oui je le reconnais cela peut les servir pour 2026 mais s’ils travaillent et nous informent de la même manière que nous le sommes actuellement, informations neutres même si Joël amenait son commentaire de temps à autre et de fait n’était pas neutre.

    Mais oui après tout ils sauront bien se débrouiller, avec les logiciels dont vous parlez, pour faire ça tout seuls.

    C’était une idée d’une citoyenne lambda qui souhaite avoir de l’information, un blog informatif ….

    Il y a décidément toujours quelqu’un qui est dérangé par une idée et qui pense que c’est faire de la pub à une liste.

    Seul Joël a le droit de décider et de refuser où accepter ou encore donner des conseils, il est de bons conseils.

    J'aime

    1. Merci de ce commentaire « Vieillesenior ». Mais une fois le blog arrêté, je ne mêlerai pas de la suite… si tant est que suite il y ait . D’éventuels successeurs qui se lanceraient dans la création d’un autre blog informatif et citoyen me renverraient à mes affaires. À juste raison @

      J'aime

      1. Merci Joël. Dont acte. Et je suis contente que vous ayez donner votre avis ce qui clos toute polémique, celle qui venait de commencer.

        Aux successeurs de prendre leurs responsabilités.

        Ravie de vous avoir connu, et écouté hier soir.

        Bon nouveau chemin !

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s