Permis de construire accordé le 29 mars, Lidl s’installera face à Intermarché

Permis de construire LidlMardi, une lectrice du blog m’a informé que le panneau annonçant la construction du futur nouveau Lidl venait d’être apposé à côté de l’Intermarché (photo ci-contre). Comme le veut la réglementation (l’article A424-16 du Code de l’urbanisme pour être précis), il donne toute une série d’informations sur le projet. Que nous apprend-il ? Lire la suite « Permis de construire accordé le 29 mars, Lidl s’installera face à Intermarché »

Un joli coup politique du maire d’Oloron ( chronique « 80 ans déjà ! » )

La majorité municipale est déchirée par des conflits. Le conseil municipal unanime décide d’un retour devant les électeurs afin de solliciter leur arbitrage. Lire la suite « Un joli coup politique du maire d’Oloron ( chronique « 80 ans déjà ! » ) »

10 associations oloronaises perdent leur partenariat avec une importante entreprise locale

C’est un ami lecteur qui m’a mis le courrier sous les yeux. Daté du 28 mars, il est signé du gérant d’une importante entreprise locale. Destinataires : 14 associations. 10 d’entre elles sont oloronaises : le FCO Tennis, le semi-marathon d’Oloron, la JAO Ba      sket, Jazz à Oloron, le FCO Athlétisme, le Pelotari Club Oloronais, le Hand Ball Club Oloronais, le FCO Rugby, Radio Oloron, Escalade. Les 4 autres associations concernées : l’AS Ledeuix, le Pétanque Ledeuix, la Pastorale de Moumour et l’US Aspoise. Lire la suite « 10 associations oloronaises perdent leur partenariat avec une importante entreprise locale »

La communauté de communes du Haut-Béarn va prochainement transférer son siège dans l’immeuble Rousso, rue Louis-Barthou (chronique « où va notre argent ? »)

L’affaire était censée se préparer dans le plus grand secret au sein des instances de la communauté de communes du Haut-Béarn. C’était sans compter sur la présence, comme il s’en trouve toujours au sein de chaque collectivité locale, d’un élu à la langue mieux pendue que celles de ses collègues. Et, fatalement, l’information a fini par fuiter et par arriver jusqu’aux oreilles d’Oloronblog. De quoi s’agit-il ? Lire la suite « La communauté de communes du Haut-Béarn va prochainement transférer son siège dans l’immeuble Rousso, rue Louis-Barthou (chronique « où va notre argent ? ») »

Ligne Oloron-Bedous : 4 à 5 passagers par train en février !

Le petit trainTiens, cela fait un bon moment que le sujet n’a pas été abordé sur le blog ! Non, je plaisante. Il y a tout de même un élément nouveau à verser au dossier : l’association CROC (contre la réouverture de l’Oloron-Canfranc) s’est livrée au mois de février au comptage des passagers empruntant le tronçon Oloron-Bedous. Un comptage systématique sur tous les trains empruntant cette voie durant une semaine. Vous trouverez en fin d’article le tableau récapitulatif de ces comptes ainsi que le communiqué du CROC commentant les résultats. Lire la suite « Ligne Oloron-Bedous : 4 à 5 passagers par train en février ! »

Sauvetage du FCO Rugby : la montée à contre-temps de Pierre Serena

Stade rugbyPierre Serena, ex-talonneur et actuel adjoint aux sports à la mairie d’Oloron, fait don au FCO rugby de sa personne. Il annonce ce matin à la une de la page locale de Sud-Ouest et de La République qu’il compte s’impliquer personnellement dans le sauvetage d’un club cher à son cœur. On ne saurait blâmer une aussi noble intention. Même si elle a tout l’air d’une montée à contre-temps. Lire la suite « Sauvetage du FCO Rugby : la montée à contre-temps de Pierre Serena »

Municipales 2020 à Oloron : revue des effectifs à un an de l’échéance

DSC09388-1Il y a 20 mois, le 9 juillet 2017 exactement, Oloronblog publiait un article intitulé « Municipales 2020 : à près de 3 ans de l’échéance, certains, à Oloron, ne pensent qu’à ça »(à retrouver en cliquant ici) . Monsieur Lucbéreilh avait, à l’époque, eu le bon goût de juger dans une de ses conférences de presse (celle, par parenthèse, durant laquelle il m’injuriait par ailleurs !) que l’analyse qui était faite dans cet article était « assez pertinente ». Mais 20 mois, à l’échelle du temps politique, c’est comme l’éternité. D’où la nécessité de passer une nouvelle fois les chefs de troupes en revue à un an tout juste de l’échéance (si tant est que, comme la rumeur en a couru il y a quelques temps, les municipales ne soient pas reportées). Lire la suite « Municipales 2020 à Oloron : revue des effectifs à un an de l’échéance »