Gilets jaunes : la démagogie et le populisme illustrés par l’image


Gilets jaunes au balconCe vendredi matin, jour de marché, le balcon de la mairie est paré de trois gilets jaunes. Une question m’est alors venue à l’esprit : où trouve-t-on les démagogues et les populistes ?

  •  Chez celles et ceux (mettons de côté les rares fauteurs de troubles professionnels qui tentent de noyauter l’opération) qui, en rejoignant le mouvement dit des « gilets jaunes », expriment une colère et/ou une détresse certaines ?
  • Chez ces politiques qui, toute honte bue, oubliant qu’ils en sont pour une part à l’origine, cherchent à tirer profit de la situation et à s’attirer les bonnes grâces d’un mouvement qui d’ailleurs dans sa grande majorité les rejette ?

Gilets jaunes au balconJe me suis rappelé alors la sévérité d’un tout récent rapport de la Chambre régionale des comptes sur la gestion de la commune d’Oloron. Un rapport qui met en évidence, faits et chiffres à l’appui, qu’à l’intérieur même des locaux sur lesquels s’affichent aujourd’hui ces trois gilets jaunes les pratiques relevaient plus souvent du « tout pour moi » que du « tout pour eux ». J’avais trouvé réponse à ma question initiale.

31 commentaires sur « Gilets jaunes : la démagogie et le populisme illustrés par l’image »

  1. A mon avis, notre cher, notre très cher maire (= notre maire très coûteux) est cohérent; Comme il utilise beaucoup la voiture, y compris pour aller simultanément à 2 destinations opposées, on comprend qu’il soit contre la taxe carbone : c’est pour économiser l’argent de la commune, pardi..

    J'aime

    1. « la démagogie se différencie (du populisme) dans la mesure où elle renvoie à l’idée de dire au peuple ce qu’il veut entendre, alors que le populisme renvoie à l’idée de faire ce que l’opinion publique souhaite en critiquant les élites » J’adhère à cette définition trouvée dans wikipedia.
      Donc, aucune des 2 « philosophies » ne s’appliquent aux GJ puisqu’elles caractérisent un comportement ponctuel ou permanent d’une ou des « élites ».
      Donc, les 2 termes définissent le Maire d’Oloron parce que : 1/démagogue dans sa déclaration à la République, 2/populiste dans son idée de déployer des gilets au balcon de la mairie.
      Les mêmes causes conduisant aux mêmes dérives, le Député local est à mettre dans le même panier !
      La totale, quoi !

      J'aime

        1. Eureka ! j’ai cherché et j’ai trouvé…la vidéo virale ! Il fait fort le garçon, il remplit à bloc toutes les cases du démagogue et du populiste, plus celle du menteur : déclarer que « le prix du baril de pétrole n’a jamais été aussi bas depuis des années » relève soit du mensonge volontaire soit de l’ignorance crasse.
          Un cas d’école, quoi ! à montrer aux citoyens en herbe pour leur expliquer pourquoi certains personnages politiques sont à fuir.

          J'aime

      1. Je viens de lire que le Député local vient d’écoper de 1500 euros d’amende pour sa démonstration vestimentaire à l’Assemblée : il va peut-être être obligé de faire des ménages pour boucler ses fins de mois !

        J'aime

      2. Pédéhontaa, donneur de leçons à la cravate de travers, à la tête de l’Agence Aadt, émanation du Conseil général des P-A, budget prévisionnel 2018, par rapport à BP 2017, en croissance de plus de 20¨% à la rubrique « Moyens humains », dont plus 60% pour les chèques vacance et chèques déjeuners des « fonctionnels »…prière de ne pas rire jaune, on va m’expliquer que c’est normal.
        On n’est jamais si bien servi que par soi-même, semble-t-il !
        http://pro.tourisme64.com/uploads/pro/News_pro/2018/Plan_d_actions_2018_AaDt.pdf

        J'aime

        1. La lecture est decouragante, beaucoup de bla bla, de la technostructure….c est connu, plus il y a de structures, plus il y a de couts et donc d impots. Et pour quel resultat?

          J'aime

  2. Je crois bien que demain, comme il fait assez beau, j’irai faire un petit tour du coté de la mairie. Pour que l’on décroche ces gilets jaunes, signe du manque de réflexion flagrant du Maire ! Pour une erreur, c’est une erreur ! Quand on manipule, dans l’ombre, des éléments qui nuisent aux êtres alentours, on ne colle pas un gyrophare sur la fenêtre !

    J'aime

  3. @COLNEM et @rd918 Vous avez raison, on a un peu trop tendance à mettre aujourd’hui le mot « populisme » à toutes les sauces. Voici ma définition dans le cas présent : le populisme, c’est la propension de certains hommes politiques à vouloir, histoire de se faire croire proches du peuple (« peuple », encore un mot qui mériterait d’être mieux défini), se déclarer anti-élite et anti-système, une élite et un système dont pourtant ils se revendiquent quand ça les arrange.

    J'aime

    1. Il semblerait qu’ électoralisme soit plus adapté dans le cas d’ Oloron, d’ autant que le Maire a déclaré sa flamme pour sa prochaine candidature. Je ne pense pas que nôtre Maire soit très préoccupé par les problèmes matériels du peuple, mais plus par les siens qui s’ amoncellent à l’ horizon.

      J'aime

  4. N’oublions pas que dans le post du blogueur, il y avait 2 propositions. La 1ére a trait à la colère (de beaucoup) ou à la détresse (de certains) GJ. Et comme il faut « appeler un chat un chat », je propose un enchainement de « vérités » trouvées sur le Net qui conduisent à la fameuse et virale déclaration de Griveaux concernant les GJ buveurs de bière et adeptes du diesel.
    « Sociologiquement, les manifestants sont principalement issus des villes périphériques et de la ruralité, et représentent les classes moyennes, ouvriers, petits salariés, indépendants et retraités, se sentant méprisés par des élites urbaines qu’ils estiment déconnectées des territoires »
    « Ce mouvement contre l’augmentation des taxes et des impôts peut évoquer le poujadisme des années 1950, qui mobilisait les classes moyennes et s’articulait autour d’une révolte fiscale »
    « La contestation, au départ centrée sur la hausse des prix du carburant automobile (elle-même liée pour partie à l’augmentation de la taxe sur les produits pétroliers), s’élargit rapidement à la question du pouvoir d’achat des classes moyennes et populaires, notamment rurales et périurbaines.  »
    « Le terme petite bourgeoisie désigne une forme économiquement plus faible de la bourgeoisie.Dans le langage courant, l’expression est employée pour désigner la classe moyenne, »
    « S’il nous fallait encore une fois penser le sort de l’humanité en termes de classe, nous devrions dire qu’il n’existe plus aujourd’hui de classes sociales, mais uniquement une petite bourgeoisie planétaire, dans laquelle se sont dissoutes les anciennes classes : la petite bourgeoisie a hérité du monde, elle est la forme dans laquelle l’humanité a survécu au nihilisme. » « la petite bourgeoisie planétaire est vraisemblablement la forme sous laquelle l’humanité est en train d’avancer vers sa propre destruction
    « Depuis Baudelaire, Flaubert ou Brecht, le « petit bourgeois » est l’image de l’anti-héros par excellence. », explique un journaliste . Le petit bourgeois est généralement moqué ou critiqué pour son mode de vie (qui serait matérialiste, routinier, banal, sans imagination) et sa mentalité (qui serait fermée, centrée sur la défense de ses intérêts immédiats, sur sa petite propriété, sans ambition);
    Et voilà comment, on peut « démontrer » qu’un GJ est un petit-bourgeois appartenant à une classe sociale (pour ne pas dire la classe sociale) conduisant la planète à sa propre destruction ! Un vrai sujet de philo au bac !

    J'aime

  5. Choqué par deux faits-divers rapportés par la presse, j’essaie ici de les associer aux 2 items de la question du blogueur (je dis bien « j’essaie »)
    1/Exemple d’une décision populiste d’un jury de Cours d’Assises, prise donc par un jury populaire se comportant comme un jury d’ethnologues, un jury élitiste quoi ! Le viol oui, la condamnation non, la case pénitence encore moins !
    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/11/23/01016-20181123ARTFIG00310-acquitte-d-un-viol-car-il-n-avait-pas-les-codes-culturels.php
    2/Exemple d’une décision populiste de la Justice typée « Elite » prise hier à Reims. La violence physique et matérielle oui, la condamnation oui, la case pénitence non !
    https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/reims-trois-gilets-jaunes-condamnes-a-des-peines-allant-jusqu-a-18-mois-de-prison-ferme-apres-des-violences_3049577.html
    J’ai l’impression qu’on part en lambeaux sur les fondamentaux, comme aurait dit mon ancien entraineur de rugby au lycée Jules Supervielle !

    J'aime

  6.  » J’ai l’impression qu’on part en lambeaux sur les fondamentaux, » …….Vous n’ êtes pas le seul à avoir l’ impression qu’ on part en lambeaux, pour moi c’ est même une certitude. Je me demande même si certains de nos responsables ne poussent pas à la roue pour accentuer cette désagrégation ou déflagration. On a même impression que par moment ils trouvent le peuple français un peu trop frileux dans le sens de cette démarche. On a l’ impression qu’ ils veulent faire porter cette responsabilité sur le peuple et eux rester  » blancs comme neige » pour pouvoir se reconstruire sur son dos en tant que  » chevaliers blancs » aux yeux du peuple fautif d’ avoir créé une telle situation. Cela parce que la politique n’ a plus rien à proposer ou si peu.
    Localement, on en a l’ exemple avec nôtre Maire et nôtre Député, qui est à la veille
    d’ agir pour sa circonscription.

    J'aime

  7. 1500€ d amende, 30 secondes de cirque, pour combien de voix gagnées en prévision des Européennes ? Je pense que le calcul et le ratio retour sur investissement pour notre économiste de LOURDIOS est un nouveau cas d école, pour nos chères têtes blondes bien faites de science po, Hec et autres.

    J'aime

    1. Ne pas oublier qu’il vient de faire ami-ami avec un certain Dupont-Aignan dit Gnan-Gnan, énarque de profession et gilet jaune de terrain reconnu !
      https://www.lepoint.fr/europe/elections-europeennes-quand-dupont-aignan-flirtait-avec-lassalle-23-11-2018-2273999_2626.php
      Donc, notre Député a relevé courageusement le défi, foi de Haut-Béarnais pas énarque mais foutraque ! Non mais, qui c’est le Beppe Grillo de l’A.N. ?

      J'aime

  8. Il ne faut pas dire que Jacques Pedehontaa n’exerce pas d’acrobaties médiatiques pour être reconnu. A l’image de sa démarche pour octroyer à sa commune le statut d’une principauté.Sa dernière gesticulation est la candidature de sa commune pour cultiver du haschich afin de donner une activité nouvelle aux agriculteurs.

    J'aime

  9. Pour en revenir aux gilets accrochés a la mairie…. je suppose que le maire essaye de regagner la confiance en faisant cela comme il est sur le marché le vendredi à saluer tous le monde…. mais en écoutant les collègues de travail et gens d’Oloron, je pense que 2020 est mort pour lui…..

    J'aime

  10. Surtout que la contradiction est flagrante ,les GJs se plaignent de l empilage des taxes punitives pour les gens modestes. Qu a fait notre premier magistrat apres son election? Supprimer les abattements pour les gens modestes. Et maintenant il soutient les GJs?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s