Une ambiance de cour de récréation


Une cour de récréation. C’est un peu l’impression que me donnent les échanges par presse interposée auxquels Hervé Lucbéreilh et moi nous livrons depuis quelques jours : il attaque, je réplique, il réplique à son tour… et la pompe à amabilités est ainsi réamorcée. Faut arrêter cette gesticulation si l’on ne veut pas lasser tout le monde avec nos histoires.

Aujourd’hui, nouvelle montée en puissance : alors qu’hier Hervé Lucbéreilh confirmait à la presse n’avoir déposé aucune plainte contre moi, signe qu’il n’a vraiment pas grand-chose à me reprocher, brusquement aujourd’hui il se ravise en annonçant à cette même presse qu’il s’apprête à déposer plainte. De mon côté, cette nouvelle tentative d’intimidation m’a décidé à porter plainte pour diffamation publique à la suite des propos qu’il a tenus à mon encontre lors de sa conférence de presse du 30 août, propos relayés par le quotidien Sud-Ouest hier.

Maintenant, je dis stop, on se calme. La justice est saisie ou sur le point de l’être ? Très bien. Laissons-là travailler sans nous croire obligés de remettre en permanence une pièce dans le juke-box. C’est en tout cas mon état d’esprit. Je ne réagirai donc plus à ces péripéties judiciaires « blogueur vs maire » qui sont en réalité une diversion face à des sujets bien plus importants pour notre ville.

Mais attention, qu’il n’y ait pas méprise : j’évoque juste ici l’échange de plaintes maire/blogueur. Pour le reste, Oloronblog ne lâche rien. Le blog reste très vigilant sur les affaires municipales (affaire des frais de mission comprise) et poursuit comme auparavant son action d’information, sans se départir de son esprit critique et railleur.

Rappel : dans l’onglet « Dossiers » situé en tête de la présente page, il y a un sous-dossier « Affaire des frais de mission » qui permet d’accéder à tous les articles consacrés à ce sujet par Oloronblog

24 commentaires sur « Une ambiance de cour de récréation »

  1. Mr le maire continue de noyer le poisson. Plutôt que d’adresser les questions légitimes que se posent les Oloronais, il préfère se focaliser sur notre hôte ici. Bon courage, Joël, sachez que vous êtes soutenu.

    Aimé par 2 people

  2. Merci à notre blogueur Oloronais d’œuvrer pour l’information des citoyens de cette commune avec toujours beaucoup de talent et d’impartialité.
    Toutes les informations ont toujours été donnais avec preuves à l’appui et je n’ai jamais constaté d’attaque personnelle du dit blogueur, quand même, il a risqué d’être écrasé.
    Bonne continuation Joël et je ne me fais aucun soucis pour toi.
    Les lecteurs (en augmentation) te soutiendront toujours

    J'aime

  3. J’exprime une nouvelle fois mon soutient à notre blogueur.
    Je ne peux cependant m’empêcher de repenser à l’alliance entre Mr Lacrampe et Mr Lucbereilh qui a permis à ce dernier de ravir la mairie pour 8 voix. Sans cela nous n’en serions pas là.
    Il est aujourd’hui nécessaire que Mr Lacrampe prenne ses responsabilités de premier adjoint, que la majorité municipale demande enfin des comptes à notre premier magistrat. Si les conclusions de l’enquête montre que Mr Lucbereilh est en faute pour « détournement de fonds publics  » Ou « abus de bien sociaux » : démission collective des membres du conseil municipal et l’organisation de nouvelles élections.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci de ce soutien.
      J’attends moi aussi une position sans ambigüité d’une fraction de la majorité municipale si les conclusions de l’enquête ne sont pas favorable au maire

      J'aime

  4. Je suis impatient de lire comment ce maire va exposer ses objectifs de moralisation de la vie publique, de rigueUr budgétaire SUITE AUX EFFORTS DEMANDES AUX AUTRES, de citoyenneté, de civisme, de démocartie, de rassemblement (sauf pour les avantages indus) en vue de sa publicité pour une éventuelle ré élection.
    Je rappelle que ce maire avait affirmé qu’il ne démissionnerait pas s’il était élu aux Départementales et s’il ne tenait pas son programme.

    J'aime

  5. Ce besoin de sortir ses griffes est un comportement de bête aux abois. Laissons donc calmement la Justice (et la Cour des Comptes) faire leur travail, même si j’ai personnellement une confiance très réduite dans ces institutions. Et Mr Blogueur, dormez sur vos 2 oreilles, si souci nous serons nombreux derrière vous.

    Aimé par 1 personne

  6. l’argent public n’a pas de parti.

    soutien malgré nos divergences de vue car faisant parti de « l’ancien monde  » dixit notre guide suprême bien aimé.Gloire à lui.

    Aimé par 1 personne

  7. Attendons le retour de la chambre régionale des comptes.. Il faudra que notre cher Maire assume.. Il a des caisses de justificatifs et des caisses de preuves contre notre blogueur.. Il a surtout des caisses de bobards!!!

    Aimé par 1 personne

  8. Le maire qui ose tout… Alors je n’avais pas voulu porter attention aux rumeurs sur sa maladie (j’aime pô les rumeurs)… mais si il l’évoque lui-même dans sud-ouest, je comprends mieux ses réactions… (que je n’excuse pas pour autant, loin de là).
    Cela est un éclairage que je n’avais pas.

    Par contre, je ne comprends pas son équipe qui laisse faire ?… Ils sont alors d’autant plus fautifs à mes yeux…

    Joël, on restera là, et non las 🙂

    Aimé par 1 personne

  9. Bonjour,

    Ancien journaliste du Canard enchaîné, vivant désormais à Biarritz où j’anime le blog  » Bisque, Bisque, Basque ! « , auteur d’un procès fait à Didier Borotra pour « prise illégale d’intérêt » qui sera jugé prochainement en appel à Pau, je suis avec intérêt votre travail et apprécie votre pondération dans la tourmente.
    J’aimerais beaucoup échanger avec vous, car nous formons un petit groupe qui travaille sur les « approximations » des élus de la Côte basque à Biarritz, Ciboure, Urrugne, Lahonce ou Ondres et les réflexes de nos chers élus sont bien partout les mêmes.
    Bien amicalement.
    Jean-Yves Viollier

    J'aime

  10. Utiliser la presse comme caisse de résonance pour salir publiquement le blogueur en le traitant de « pervers narcissique » et de « délateur digne de la gestapo », c’est du lourd en matière de diffamation, par contre les griefs formulés par le Maire ne valent pas un pet de lapin. Ya pas photo.

    J'aime

  11. Hélas il ne s’agit pas d’une ambiance de cour de récréation !
    Le sujet de ces polémiques est grave, très grave.
    Bien évidement, les révélations de Joël Adam semblent parfaitement réelles car dans le cas contraire, le Maire n’aurait eu aucun mal a se justifier et enfoncer le clou éventuellement en justice.
    C’est donc une affaire gravissime.
    Mais dans cette affaire, il n’y a pas que deux personnes.
    Que font les autres élus oloronais ?
    Ils peuvent facilement vérifier les dire de Joël Adam et donc prendre clairement position. Silence dans les rangs ? Bizarre …
    Et cela vaut pour les colistiers du Maire. Leur silence vaut soutien au Maire…
    Et que fait la presse locale, plus encline a rapporter les jeux du cirque qu’a faire un minimum d’investigation.
    Pourquoi un journaliste ne va pas vérifier les affirmations, objet de la polémique ?
    Allez La Rep et SO, on attend de vous l’information vraie …

    Aimé par 1 personne

  12. Salut Joel
    C’est effectivement très drôle ce qui se passe ces jours ci.
    Total soutien à ton blog et aux commentaires que je trouve toujours courtois.
    Les attaques visent seulement l’édile et pas la personne contrairement à la réponse nauséabonde de HL dans la presse.
    A très vite

    J'aime

  13. Bravo Joël ! Je suis de tout cœur avec toi! Ton courage devrait être pris pour modèle ! Inspirer, nos concitoyens et nos élus de tout poils, particulièrement ceux qui siègent au conseil municipal !

    J'aime

  14. Bonjour,

    Ancien journaliste du Canard enchaîné, vivant désormais à Biarritz où j’anime le blog  » Bisque, Bisque, Basque ! « , auteur d’un procès fait à Didier Borotra pour « prise illégale d’intérêt » qui sera jugé prochainement en appel à Pau, je suis avec intérêt votre travail et apprécie votre pondération dans la tourmente.
    J’aimerais beaucoup échanger avec vous, car nous formons un petit groupe qui travaille sur les « approximations » des élus de la Côte basque à Biarritz, Ciboure, Urrugne, Lahonce ou Ondres et les réflexes de nos chers élus sont bien partout les mêmes.
    Bien amicalement.
    Jean-Yves Viollier

    J'aime

  15. Didier Borotra était un poids lourd de la politique sur la Côte Basque où il faisait la pluie et le beau temps, à l’image des PV qu’il faisait « sauter » par clientélisme, et dont il a été condamné en 1ère instance. C’est un coriace.

    J'aime

  16. La justice est saisie ou sur le point de l’être ? Très bien. Laissons-là travailler sans nous croire obligés de remettre en permanence une pièce dans le juke-box.

    Sage décision, mais cela ne sera pas suffisant pour faire avancer le dossier et diffuser l’ information à la population, car l’ opposition semble toujours aussi muette.
    Alors à quant un comité de soutien pour faire la diffusion de l’ information et soulager notre blogueur du poids de cette affaire.

    Aimé par 1 personne

  17. Je ne vois pas comment le maire a pu saisir la justice sur les soi-disant commentaires illégaux ici sans au préalable avoir demandé au responsable du site d’effacer ces commentaires … si le responsable les pensent illégaux… Et ce n’est qu’en cas de refus que le maire pourrait porter plainte…

    Et il doit en plus justifier par l’article de loi si le commentaire doit être effacer pour injures, atteintes à la vie privée etc…

    Enfin, c’était la loi pour les forums il y a 4 ans, ça m’étonnerait que ça ait beaucoup changé 😉

    Bref, il va encore se ridiculiser sur ce coup là 😉
    Ou il voulait essayer de museler aussi ceux qui commentent…

    Raté :-p

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.