Jean Lassalle dans le top 11 des candidats à la présidence de la République


Les dés sont jetés. Laurent Fabius, président du Conseil constitutionnel a communiqué ce samedi matin la liste officielle des candidats à la présidence de la République. Et, une fois encore (après Saint-Josse et Bayrou), le Béarn comptera un candidat au nombre des concurrents admis à participer à la compétition. Le député-maire de Lourdios a réussi l’examen de passage. Chapeau l’artiste ! Parvenir sans le moindre réseau national à réunir plus des 500 parrainages requis (il en a obtenu 708 pour être précis) provenant d’au moins 30 départements différents relève en effet de l’exploit mais aussi d’une force de conviction hors du commun. Trois fichiers suivent (cliquer sur les liens rouge pour les ouvrir) :

Le premier dresse la liste des 708 parrainages obtenus par Jean Lassalle

Parrainages définitifs de Jean Lassalle

Le deuxième détaille les candidats parrainés par les élu(e)s des Pyrénées-Atlantiques. Étant bien entendu que parrainer un candidat ne révèle en rien la sensibilité politique de l’élu(e) qui a fort bien pu vouloir élargir le débat démocratique en accordant son parrainage à un « petit » candidat porteur d’un message différent de celui des « gros »

Parrainages définitifs des élus des P-A

Le troisième enfin présente les candidats parrainés par 24 des élu(e)s des 48 communes de la communauté de communes du Pays d’Oloron et des Vallées du Haut-Béarn. Jean Lassalle obtient plus de 50% de ces parrainages. Ah, si le résultat des urnes était le même à l’échelle nationale auprès des 47 millions d’électeurs inscrits et appelés à participer aux élections présidentielles les 23 avril et 7 mai prochains !

Communauté de communes – qui a parrainé qui

3 commentaires sur « Jean Lassalle dans le top 11 des candidats à la présidence de la République »

  1. Alors là, oui je suis épaté, par tant de persévérance et de conviction. Avec en plus le résultat esconté au final. Ben, en effet, chapeau Mr Lasalle.

    J'aime

  2. Ce n’ est pas à Mr Lassalle qu’ il faut tirer le chapeau, car peut être que lui même ne sait peut être pas comment il a fait pour en arriver là. C’ est aux Maires qui lui ont accordé leurs signatures qu’ il faut tirer le chapeau.
    Peut être ont ils voulu se faire plaisir de voir notre  » Jean local » candidat. A moins qu’ ils aient tout simplement voulu mettre un peu de piment dans cette présidentielle bien fade, afin de l’ entendre, en chanter une ,comme on dit. Maintenant reste à savoir s’ il passera le cap des 5% pour obtenir le remboursement de la campagne.
    Sans ça, la sauce risque d’ être amère et le réveil difficile. Peut être que cela ne sera qu’ un dernier baroud d’ honneur, avant disparition définitive. L’ avenir nous le dira.

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.