La majorité municipale doit-elle aller chercher son inspiration dans la religion védique ?

Nous apprenons ce matin par La République que le 21 septembre prochain une représentante de la religion védique viendra ajouter sa signature au bas de la Charte de la Fraternité déjà signée, en présence du Préfet, par les représentants des « grandes religions » présentes sur la ville d’Oloron. Encore qu’il n’y a pas de « grandes » et de « petites » religions. Toutes les religions sont respectables dès lors 1/ qu’elles respectent leurs propres membres 2/ qu’elles respectent le droit de croire ou de ne pas croire de tous les autres. Lire la suite « La majorité municipale doit-elle aller chercher son inspiration dans la religion védique ? »

La Charte de la Fraternité : des tonnes de bonnes résolutions… et un brin d’exclusion

Le 28 septembre 2017, un conseil municipal unanime acceptait le principe et approuvait le texte d’une Charte de la Fraternité visant à « promouvoir les rapprochements entre les hommes de toutes religions et cultures, afin d’apprendre à mieux connaître chacun, avec ses valeurs et convictions respectives ». Il aura fallu attendre le 19 juin de cette année, soit près de 9 mois, pour que ce document soit paraphé au cours d’une cérémonie officielle par ses signataires, à savoir les représentants de différents cultes, le maire et le préfet. Lire la suite « La Charte de la Fraternité : des tonnes de bonnes résolutions… et un brin d’exclusion »

Oloron, championne de la croissance verte

1. Signature d’une convention avec le ministère de l’Environnement

Ségolène Royal a reçu ce 12 mai en son ministère les représentants de 80 nouveaux territoires à énergie positive pour la croissance verte (ici une vidéo qui, en moins de 2 mn, présente de manière attrayante ce qu’est dans l’idéal un territoire à énergie positive). Au nombre desquels figure la commune d’Oloron. Par les temps qui courent, je ne me hasarderai pas à comparer ces 80 élus aux 80 chasseurs qui, dans la chanson, étaient au rendez-vous de la marquise. Quand bien même s’agirait-il en l’espèce de chasseurs de subventions. Lire la suite « Oloron, championne de la croissance verte »