Dans une assemblée délibérante, le vote à bulletin secret ne devrait-il pas être banni ?

Hier soir, c’était conseil communautaire à la CCPO. 15 questions à l’ordre du jour. Pour une fois, le public était là. Une bonne quinzaine de personnes presque toutes venues pour assister au débat concernant le regroupement au sein d’un G.I.P. (groupement d’intérêt public) de la cuisine du centre hospitalier avec la cuisine centrale gérée par la communauté de communes. Il y avait là des salariés de la cuisine centrale, des parents d’élèves, un représentant syndical etc. On savait que la discussion risquait d’être tendue. Lire la suite « Dans une assemblée délibérante, le vote à bulletin secret ne devrait-il pas être banni ? »

Et si les décisions « sensibles » du conseil municipal étaient votées au scrutin secret ?

En repensant au conseil municipal du 11 avril – eh oui, cela m’arrive, tant il m’a paru illustrer jusqu’à la caricature certains comportements – je me suis posé la question suivante : sur deux délibérations « sensibles », le vote émis par les conseillers aurait-il été différent s’ils avaient pu se prononcer sans aucune contrainte ? C’est-à-dire si leur liberté de vote avait primé sur leur discipline de vote. Lire la suite « Et si les décisions « sensibles » du conseil municipal étaient votées au scrutin secret ? »