L’artisan ignoré du sauvetage de la chapelle du Faget

L’affaire ne date pas d’aujourd’hui. Elle reste pourtant en travers de la gorge du principal intéressé. Mettez-vous un instant à sa place : voilà quelqu’un qui, quasiment seul, consacre plusieurs années de sa vie à restaurer de ses mains une chapelle menaçant ruine, qui se décarcasse pour trouver les premiers fonds nécessaires à cette restauration et qui, une fois que la plus grosse part du travail est faite, voit arriver les ouvriers de la onzième heure qui, non contents de ne pas avoir mis la main à la pâte jusque-là, s’approprient tous les mérites du sauvetage et s’empressent de rayer des tablettes l’artisan principal de l’opération. C’est ce qui est arrivé à Jean-Pierre Boussary avec la chapelle du Faget. Récit pour, autant que faire se peut, tenter de réhabiliter un réhabiliteur. Lire la suite « L’artisan ignoré du sauvetage de la chapelle du Faget »