Cantons d’Oloron 1 & 2 : tentative hasardeuse de pronostics pour le 2nd tour

Élections départementalesExit le premier round des départementales 2015. Avec le résultat du 1er tour, bien des illusions se sont évanouies, bien des espoirs sont nés, sur les cantons d’Oloron 1 et d’Oloron 2 comme sur le reste de la France. Chacun des qualifiés pour le second tour croit dur comme fer à la victoire. Il s’est persuadé pour cela d’un bon report des voix des candidats éliminés proches de sa sensibilité, d’une large mobilisation en sa faveur des abstentionnistes du 1er tour, d’une maladresse de son adversaire et, condition sans laquelle la politique ne serait pas ce qu’elle est, d’une bonne dose de chance.

Tellement de paramètres interfèrent sur le vote des électeurs du second tour qu’il est bien risqué de hasarder un pronostic. Qu’à cela ne tienne ! Il faut prendre la politique pour ce qu’elle est plus souvent qu’à son tour : un jeu. Quels binômes vont sortir vainqueurs au soir du 29 mars sur les cantons d’Oloron 1 et d’Oloron 2 : voici leurs noms en avant-première !

Sur le canton d’Oloron1, le tandem Coste/Gaston (divers gauche) compte 3 000 voix – je vous fais grâce des unités – au premier tour. Il est marqué à la culotte par le duo Libarle/Lucbéreilh (divers droite) à 2 850 voix. Vient ensuite l’équipe Casabonne/Domecq (Modem) avec 2150 voix. Le binôme Bareille/Bonnave (Front de gauche) ferme la marche avec 1 590 voix.

Mon pronostic sur Oloron 1 : le résultat du 1er tour autorise les trois premiers couples à se maintenir pour le 2nd tour. La question n’est pas tranchée à cette heure-ci. Si les trois entrent en lice, Coste/Gaston l’emporteront grâce à l’apport des voix du Front de gauche (avec 40% des voix contre 36% et 24% aux deux autres). En revanche, si la paire Casabonne/Domecq ne se présente pas, ou se désiste en faveur du binôme Libarle/Lucbéreilh, le résultat sera inversé….. et très favorable au maire d’Oloron (57/43 en faveur de Libarle/Lucbéreilh).

Sur Oloron 2, le résultat du 1er tour a été étroit entre l’Union de la droite Cazadoumecq/Courouau (2 930 voix) et les socialistes Barbet/Berdou (2 750 voix). Viennent ensuite les divers gauche Domecq/Robledo (1 700 voix), les frontiste de Patchère/Lussac (1 400 voix) et, enfin, les Front de gauche Saouter/Villalba (1 210 voix).

Mon pronostic sur Oloron 2 : seuls les binômes Cazadoumecq/Courouau et Barbet/Berdou se retrouveront le 29 mars. Si la défunte union de la gauche retrouvait un semblant de vie à cette occasion, les seconds nommés ne devraient faire qu’une bouchée des premiers. Je prévois en effet qu’ils l’emporteront, mais sur un score beaucoup plus étriqué (55/45) que celui qui serait atteint si toutes les voix de gauche se reportaient sur eux.

Rendez-vous dans 6 jours pour vérifier si mes dons de prédiction sont à la hauteur de mes prétentions d’expert ès élections. Et ici non plus, ce n’est pas gagné.