Foire du 1er Mai à Oloron : un temps à décourager même un F. Hollande

Foire aux parapluies

 

 

Les 8 000 visiteurs attendus ont-ils été au rendez-vous ? La pluie presque incessante qui a arrosé ce 1er mai a dû en dissuader plus d’un. Même les exposants semblaient moins nombreux que de coutume. En fait, seuls les parapluies étaient de la fête.

 

 

Point de rencontre incontournable, Sainte-Croix avec sa Foire aux bestiaux et aux produits régionaux. Contrairement à la récente boutade métaphorique employée par Monsieur le maire d’Oloron, les chèvres n’étaient pas de sortie. En revanche, les trois photos suivantes en témoignent, beaucoup d’élus, majorité et opposition confondues, étaient là. On laissera à chacun le soin de se reconnaître ou plus sûrement de reconnaître ses collègues entre cloches, ânes et moutons noirs.

Cloches

Moutons noirs

 

 

 

 

 

Ânes

 

Rue Louis Barthou un 1er Mai

 

Dernier cliché de cette belle journée : la rue la plus commerçante de la ville un jour de Foire à Oloron. Si l’on excepte l’éternelle maison Labaig-Casas, bien peu de magasins avaient levé le rideau. Sans commentaire.