Affaire des frais de mission : encore des questions, toujours pas de réponses

Après un séjour d’une semaine dans un pays voisin où l’on ne plaisante guère, surtout quand il s’agit de maniement d’argent public, je prends connaissance des derniers développements de ce que la presse appelle « l’affaire des notes de frais ». Pour m’apercevoir qu’à cette heure les principaux protagonistes n’ont apporté aucune réponse concrète aux questions qui se posent. Pis : plus le temps passe, plus augmente le nombre des questions sans réponse. Revue de détail. Lire la suite « Affaire des frais de mission : encore des questions, toujours pas de réponses »

Clins d’œil et petites piques du dimanche 26 mars 2017

Dans le billet de ce dimanche, nous verrons que Pierre Serena se plaint, que Jean Lassalle reste muet, que la ligne Oloron-Bedous intéresse toujours la télé et qu’une partie du patrimoine oloronais est encore à découvrir par nombre d’entre nous. Lire la suite « Clins d’œil et petites piques du dimanche 26 mars 2017 »

Pierre Serena, un adjoint au maire tout feu tout flammes

D’un joueur de rugby qui vient de réaliser un match exceptionnel, les journalistes sportifs, qui ne sont jamais avares de clichés, écrivent qu’il a « mis le feu aux tribunes ». Je ne sais si l’une des prestations de Pierre Serena lorsqu’il maniait le ballon ovale a mérité cette expression. En tout cas, il peut se vanter d’avoir allumé une belle polémique après les propos qu’il a prononcés à la suite de l’incendie qui a détruit la tribune principale du stade Saint-Pée le 6 mars dernier. Lire la suite « Pierre Serena, un adjoint au maire tout feu tout flammes »

Conseil municipal du 11 avril : le dossier camping municipal vire à la séance de théâtre de boulevard

En ce 11 avril, il y avait animation devant la mairie avec la « casserolade » qui a réuni une bonne centaine d’interprètes autour du chef Éric Pétetin. L’animation s’est ensuite poursuivie durant 4 heures et demi (de 18 heures 30 à 23 heures), sur un autre registre, dans la salle du conseil. Grâce à (ou à cause de… cela dépend du point de vue auquel on se place) une opposition plus pugnace et maîtrisant mieux ses dossiers que de coutume. Lire la suite « Conseil municipal du 11 avril : le dossier camping municipal vire à la séance de théâtre de boulevard »