Municipales : nouvelle élection du président et du bureau de la CCHB en vue avant le second tour !

Lors de son allocution de ce lundi, le président de la République, confirmant en cela une rumeur qui circulait depuis quelques heures, a annoncé que le second tour des élections municipales prévu initialement serait reporté, sans préciser la nouvelle date. Il n’y aura donc pas d’annulation des résultats du 1er tour, ni pour les conseils municipaux élus au complet au soir du 15 mars, ce qui semble aller de soi, ni pour ceux qui n’ont pas été élus, ce qui semble interroger certains constitutionnalistes. Un peu plus tard dans la soirée, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner a apporté quelques précisions (à partir de 5mn 54s) Lire la suite « Municipales : nouvelle élection du président et du bureau de la CCHB en vue avant le second tour ! »

Grand débat national : les élus municipaux oloronais invités par le maire… à se taire !

La presse locale nous apprend ce matin qu’à Oloron aussi le grand débat national aura droit de cité. Quatre réunions (et plus si affinité) seront programmées. Si elles sont organisées sous l’égide de la mairie, elles seront conduites par un cabinet privé. Une volonté du maire qui souhaite le mode opératoire le plus neutre qui soit de façon à ce que les citoyens puissent s’exprimer de la façon la plus libre possible. Une heureuse initiative qui part d’un bon sentiment. Lire la suite « Grand débat national : les élus municipaux oloronais invités par le maire… à se taire ! »

Oloron organisatrice des Jeux mondiaux de la Paix ? Des raisons de s’interroger sur le sérieux du projet

On reconnaîtra à notre maire, entre autres qualités, des capacités de conviction hors du commun. Qu’on en juge : le mercredi 30 novembre, Yves Angelloz, fondateur des Jeux mondiaux de la Paix, rencontre Hervé Lucbéreilh et une partie de son équipe municipale afin, nous dit la presse, de les aider à monter un dossier de candidature de la ville d’Oloron à l’organisation de ces Jeux en 2019. Lire la suite « Oloron organisatrice des Jeux mondiaux de la Paix ? Des raisons de s’interroger sur le sérieux du projet »