Afin de favoriser la redynamisation commerciale en centre-ville un élu propose un moratoire sur les permis de construire pour de nouveaux commerces en périphérie – rejet du maire

 Quatorze. C’est le nombre qui, tel un mantra, se psalmodie en ce moment (encore mercredi dernier lors du conseil municipal) du côté de la mairie. 14, comme le nombre de nouveaux commerces qui se seraient installés rue Louis-Barthou depuis la déclaration du Plan Marshall. Sortant exceptionnellement de sa neutralité éditoriale légendaire, le quotidien La République n’a pas tardé, exemples à l’appui, à démonter cette annonce, n’hésitant pas à la qualifier de « coup de com’». Il suffit d’ailleurs à tout un chacun d’aller faire un tour du côté de la rue pour constater que, si l’hémorragie semble pour l’heure endiguée, l’état du malade reste très préoccupant. En clair : il y a toujours autant de locaux commerciaux vides de tout occupant. Lire la suite « Afin de favoriser la redynamisation commerciale en centre-ville un élu propose un moratoire sur les permis de construire pour de nouveaux commerces en périphérie – rejet du maire »