Municipales 2020 : les deux vraies raisons du ralliement de Labarthe à Lucbéreilh

Lors d’une conférence de presse tenue en mairie (question neutralité de ce lieu qui appartient à tous, on repassera… mais passons), André Labarthe a tenu à expliquer les raisons de son ralliement à Hervé Lucbéreilh dans la prochaine compétition municipale. Lire la suite « Municipales 2020 : les deux vraies raisons du ralliement de Labarthe à Lucbéreilh »

Lucbéreilh et Lacrampe s’écharpent au grand jour lors du conseil municipal du 16 décembre 2019 (chronique « il était temps que ça arrive… »)

Depuis près de 6 ans, le premier remâche sa rancœur d’avoir été écarté de la gouvernance de la communauté de communes au profit du second. Depuis près de 6 ans, alors que bien des occasions de se rebiffer lui ont été données, occasion que, soit en raison de sa personnalité soit par tactique, il n’a pas su ou voulu saisir, le second avale les couleuvres que le premier s’ingénie à lui faire ingurgiter. Et brusquement là, un 16 décembre 2019, à moins de 3 mois du premier tour des prochaines élections, leurs dissensions éclatent au grand jour à la fin d’un conseil municipal qui jusque-là était plein de calme et de sérénité. Lire la suite « Lucbéreilh et Lacrampe s’écharpent au grand jour lors du conseil municipal du 16 décembre 2019 (chronique « il était temps que ça arrive… ») »

Eurêka ! Lucbéreilh a déniché la première « tête de gondole » de sa liste !

Il en a déjà sollicité beaucoup. Et beaucoup se défilent. Quand on est un tant soit peu connu à Oloron, on ne se presse pas pour répondre à l’invitation de jouer les « têtes de gondole » (= les candidat.e.s qui vont tirer la liste vers le haut), sur la liste d’un maire sortant dont les bookmakers londoniens coteraient la victoire à cent contre un. Et puis il y a les péripéties judiciaires qui empoisonnent le climat. Des auditions ont encore eu lieu ces derniers jours. Il n’est donc pas exclu que le procureur de la République rende prochainement sa décision. Trois options s’offrent à lui : 1/ classement sans suite 2/ ouverture d’une information judiciaire 3/ renvoi devant le tribunal correctionnel. Lire la suite « Eurêka ! Lucbéreilh a déniché la première « tête de gondole » de sa liste ! »

Interview de Lucbéreilh dans La République : commentaires sur les dits… et les non-dits du maire-candidat

En ce mardi matin, La République permet au maire d’Oloron, plus exactement au maire-candidat, de s’exprimer sur une double page. Il est difficile de discerner qui, du maire ou du candidat l’emporte dans les propos rapportés par le quotidien. Est-ce le maire ou le candidat qui évoque son bilan ? Est-ce le maire ou le candidat qui fait part des projets futurs ? On le voit, les obligations auxquelles doit s’astreindre la communication municipale en période préélectorale risquent d’être malmenées. Quoiqu’il en soit, ces deux pages peuvent appeler quelques commentaires autant par ce qu’elles disent… que par ce qu’elles taisent. Lire la suite « Interview de Lucbéreilh dans La République : commentaires sur les dits… et les non-dits du maire-candidat »

Lucbéreilh, poursuivi pour injure publique et relaxé : la réaction en trois temps du blogueur

Rappel des faits : au cours d’un point presse, monsieur Lucbéreilh traite le blogueur de « pervers narcissique ». Celui-ci porte plainte pour injure publique. Un juge d’instruction met en examen puis renvoie devant le tribunal correctionnel l’injurieur. Ce dernier est relaxé par le tribunal. Ce qui déjà prouve que la Justice n’est pas une science exacte puisque, appelés à se prononcer sur les mêmes faits, deux catégories de magistrats ont une appréciation différente sur leur nature. Réaction en trois temps du blogueur sur cette relaxe.

Lire la suite « Lucbéreilh, poursuivi pour injure publique et relaxé : la réaction en trois temps du blogueur »