La réponse cinglante de Daniel Lacrampe à la lettre ouverte d’Hervé Lucbéreilh

J’imagine la réaction de Daniel Lacrampe à la lecture de la lettre ouverte qu’Hervé Lucbéreilh lui a adressée pour l’inciter à se désister. Une réaction comparable à celle mise par Michel Audiard dans la bouche de Bernard Blier (Raoul Volfoni) dans le film culte Les Tontons Flingueurs et adaptée ici à la situation locale : « Non mais ! T’as déjà vu ça ? En pleine paix ! Il chante et puis crac ! Un bourre-pif. Mais, il est complétement fou ce mec ! Mais moi, les dingues, je les soigne, j’m’en vais lui faire une ordonnance, et une sévère. Je vais lui montrer qui c’est [Daniel]. Aux quatre coins [d’Oloron] qu’on va le retrouver, éparpillé, par petits bouts, façon puzzle. Moi, quand on m’en fait trop, je correctionne plus, je dynamite, je disperse, je ventile ».

Lire la suite « La réponse cinglante de Daniel Lacrampe à la lettre ouverte d’Hervé Lucbéreilh »

Lettre ouverte adressée par les pilotes du Rallye des Cimes aux enfants de Béarn et d’ailleurs (chronique « humour, dérision et sensibilisation »)

Il existe mille et une façons de dénoncer ou d’interpeller l’opinion publique sur une situation. L’humour et la dérision sont d’excellentes armes en la matière. Et ce ne sont doute pas les moins efficaces. Voici un exemple de ces méthodes sur un sujet bien clivant.

Lire la suite « Lettre ouverte adressée par les pilotes du Rallye des Cimes aux enfants de Béarn et d’ailleurs (chronique « humour, dérision et sensibilisation ») »

La lettre ouverte de la directrice de l’hôpital d’Oloron aux habitants du territoire à propos de la fermeture du site d’accouchement

Lettre ouverte de Valérie Friot-GuichardPar une lettre ouverte datée du 10 juillet (vous en trouverez l’intégralité en fin d’article en fichier pdf), Valérie Friot-Guichard, la directrice du centre hospitalier d’Oloron, confirme aux habitants du territoire du Haut-Béarn – Soule l’arrêt des accouchements au centre hospitalier à partir du 20 décembre. Lire la suite « La lettre ouverte de la directrice de l’hôpital d’Oloron aux habitants du territoire à propos de la fermeture du site d’accouchement »