Les 158 propositions de la Liste Citoyenne Oloron 2020 (chronique « élections municipales »)

Au moment où, salle Jéliote, le maire sortant présentait les vœux du conseil municipal aux forces vives, à la Brasserie de la Poste, la Liste Citoyenne Oloron 2020 présentait le projet qu’elle défendra lors des prochaines élections municipales. Le but n’est pas de se livrer à une analyse critique des propositions de ces nouveaux venus dans le monde municipal oloronais. Ce serait bien présomptueux. Chaque électeur étant à même de se faire une opinion, le blogueur se limitera donc ici à un compte-rendu neutre (si tant est que la neutralité soit de ce monde) de cette réunion qui s’est déroulée en présence d’une bonne soixantaine de personnes. Il va de soi qu’Oloronblog s’empressera de mettre en ligne les propositions émanant des autres listes dès qu’elles lui parviendront et ce avec tout autant de neutralité Lire la suite « Les 158 propositions de la Liste Citoyenne Oloron 2020 (chronique « élections municipales ») »

Municipales 2020 : le maire sortant dévoile un tiers de sa dream team et fait des ronds de jambe devant la liste citoyenne LCO2020

Pour présenter sa liste à des Oloronaises et Oloronais ébaubis, le maire sortant distille ses effets. Nous avons d’abord eu droit à l’annonce de la candidature de Marc Duchesne, puis à celle d’André Labarthe suivie, il y a moins d’une semaine, de celle Jean-Luc Marle. Aujourd’hui ce sont d’un coup neuf autres candidats qui pointent le bout du nez. Neuf membres de l’actuelle majorité municipale. Neuf d’un coup ! En renonçant ainsi à ces présentation une à une, notre maire sortant est en train de tuer le suspense et de perdre ainsi l’occasion de multiplier les annonces médiatiques. Lire la suite « Municipales 2020 : le maire sortant dévoile un tiers de sa dream team et fait des ronds de jambe devant la liste citoyenne LCO2020 »

Nathalie Pastor, tête de liste de LCO2020, revendique son état de « prima inter pares » (chronique franco-latine)

Nathalie Pastor

Crédit photo : LCO2020

Pour celles et ceux qui n’ont pas fait latin au collège, je le précise tout de suite : « prima inter pares » n’est ni un gros mot, ni une insulte. C’est une expression inspirée de la locution latine primus inter pares, que l’on peut traduire littéralement par « premier entre les égaux ». Dans son sens politique, elle désigne une personne qui préside une assemblée sans avoir de pouvoirs propres. On l’emploie pour souligner l’égalité formelle entre les membres ou le fait que les décisions sont prises par consensus.

Lire la suite « Nathalie Pastor, tête de liste de LCO2020, revendique son état de « prima inter pares » (chronique franco-latine) »

Projet de carrières du Bager : la question que personne ne pose… et pourtant…

Le 25 novembre dernier, l’ACCOB (association pour la conservation du cadre de vie à Oloron et au Bager) invitait élus et citoyens à venir faire le point du projet des carrières en un lieu symbolique de la forêt du Bager, la borne 12. L’occasion a été ainsi donnée à l’ensemble des listes ou des candidats déjà déclarés ou putatifs de faire connaître leur position sur le dossier. Examinons ci-après ces 4 positions, assaisonnons-les d’un commentaire, puis évoquons pour terminer une question qui n’est pas venue jusqu’à présent sur le tapis… et pourtant… Mais revenons auparavant en quelques lignes sur la genèse de l’histoire. Lire la suite « Projet de carrières du Bager : la question que personne ne pose… et pourtant… »

La liste citoyenne LCO2020 serait-elle le faux-nez de La France Insoumise ? (chronique irritante « municipales 2020 »)

« Mon Dieu, gardez-moi de mes amis ! Quant à mes ennemis, je m’en charge ! ». Tout le monde connaît cette citation attribuée à plusieurs auteurs, dont Voltaire. Elle m’est venue à l’esprit lorsque, par le biais de La République, j’ai appris que la liste citoyenne LCO2020 venait de recevoir un soutien quelque peu encombrant.

Lire la suite « La liste citoyenne LCO2020 serait-elle le faux-nez de La France Insoumise ? (chronique irritante « municipales 2020 ») »

Municipales 2020 : la liste citoyenne a désigné officiellement sa tête de liste, Nathalie Pastor

Nathalie Pastore LCO2020
Crédit photo : LCO2020

Le communiqué de LCO2020 est tombé hier soir à 22 heures 31 : « Nathalie PASTOR, animatrice reconnue du milieu associatif oloronais a été élue tête de liste par la LCO2020 (Liste Citoyenne Oloron 2020) parmi 17 autres colistiers et colistières. Elle sera le visage du projet de renouvellement politique qui portera les valeurs de l’écologie, de la solidarité et de l’économie locale résiliente à Oloron et sur le territoire du Haut Béarn » Lire la suite « Municipales 2020 : la liste citoyenne a désigné officiellement sa tête de liste, Nathalie Pastor »

Municipales : la « liste citoyenne » serait-elle un caillou dans la chaussure de la « liste de gauche » ?

Ce matin, La République nous fait part de la volonté de la « liste de gauche » de s’appuyer sur un collectif qui aura pour mission d’aller à la rencontre de la population afin de l’associer à la construction du projet municipal qu’elle portera lors des prochaines municipales. Reste à voir comment se concrétiseront sur le terrain ces bonnes intentions. Il est donc trop tôt pour réagir à cette initiative intéressante.

En revanche, le blogueur a été interpellé par la dernière partie de l’article Lire la suite « Municipales : la « liste citoyenne » serait-elle un caillou dans la chaussure de la « liste de gauche » ? »

La liste citoyenne définit les modalités de désignation de sa tête de la liste… ira, ira pas, La République En Marche se tâte (chronique « on n’a jamais été aussi près de mars 2020 »)

Le billet de politique-fiction publié ici au sujet des potentielles têtes de liste lors des prochaines municipales a suscité au moins une réaction inattendue. Le contenu de l’article a en effet été pris au pied de la lettre par quelque lecteur. Comme quoi, on ne fait jamais preuve d’assez de circonspection lorsque l’on prétend s’essayer au second degré. Lire la suite « La liste citoyenne définit les modalités de désignation de sa tête de la liste… ira, ira pas, La République En Marche se tâte (chronique « on n’a jamais été aussi près de mars 2020 ») »

Les candidats à la fonction de maire ne seront peut-être pas ceux auxquels on pense (chronique « la réalité va-t-elle rejoindre la fiction ? »)

On aura beau dire et beau faire, on peut le regretter, mais l’élection municipale (comme bien d’autres élections d’ailleurs) est moins une affaire de programme ou de projet qu’une question de personnes. Il s’agit pour la plupart des listes de présenter aux électeurs un candidat tête d’affiche à la notoriété suffisante pour emporter leurs suffrages. Mais il n’est pas dit que ce candidat-locomotive soit, lors du scrutin du mois de mars prochain, celui qui, en cas de victoire, briguera la fonction de maire d’Oloron. Tour d’horizon. Lire la suite « Les candidats à la fonction de maire ne seront peut-être pas ceux auxquels on pense (chronique « la réalité va-t-elle rejoindre la fiction ? ») »

Une cure de silence s’impose

Comme attendu, cette rentrée de septembre marque un premier frémissement de la campagne électorale qui se conclura au mois de mars prochain. Dans l’ombre, des listes commencent à prendre forme, des programmes s’élaborent, faisant appel ou pas au concours effectif des administrés. Dans la lumière, quelques candidats sortants qui ne demandent qu’à être réélus multiplient les points-presse sur leur activité municipale ou intercommunale, se laissent aller à quelques interviews ou communiqués de presse. Lire la suite « Une cure de silence s’impose »