Affaire des notes de frais : réponse aux éléments de langage utilisés du côté du maire sortant pour justifier auprès des électeurs ces pratiques illicites

S’il y en a un qui sait combien l’affaire des notes de frais (je préfère pour ma part parler d’affaire des faux frais de mission) risque, sinon d’empoisonner la campagne électorale, à tout le moins de peser son poids dans le vote des électrices et électeurs oloronais, c’est bien le maire sortant. Pour étouffer le bruit de cette casserole, de son côté, on polit sa défense, on affûte les éléments de langage. Pour attester des questions que peut soulever ce dossier, voici le message qui vient de me parvenir d’un observateur digne de foi : Lire la suite « Affaire des notes de frais : réponse aux éléments de langage utilisés du côté du maire sortant pour justifier auprès des électeurs ces pratiques illicites »