Clins d’œil et petites piques du dimanche 5 mars 2017

Trois sujets à l’ordre du jour du billet dominical : avec le premier, nous reviendrons sur la question de la « réserve parlementaire » qui avait fait l’objet d’un article d’Oloronblog le 28 février dernier; dans le deuxième sujet, nous évoquerons la prochaine diffusion sur la Cinq d’un documentaire mettant en valeur le sens de l’accueil de notre ville; dans le dernier, nous nous intéresserons à l’avancée des travaux le long de la déviation Gabarn/rond-point Borderouge. Lire la suite « Clins d’œil et petites piques du dimanche 5 mars 2017 »

Déviation du Gabarn : les commerçants reçus par le maire le 29 mars

Il y a quelques jours, j’évoquais ici l’inquiétude que suscitait chez les commerçants oloronais la prochaine mise en service de la liaison Gabarn – Pont Laclau, premier tronçon du contournement d’Oloron. Les commerçants craignent de perdre ainsi une part non négligeable de leur clientèle potentielle. Ils voient dans la future déviation non pas une voie de désenclavement d’Oloron, comme le soutiennent certains élus, mais une voie d’évitement d’Oloron.

Que ne s’en sont-ils souciés plus tôt ? Dès le lancement du projet de déviation, il était prévisible Lire la suite « Déviation du Gabarn : les commerçants reçus par le maire le 29 mars »

Une rumeur locale à démentir au plus vite de manière officielle

Une rumeur agite en ce moment le monde du commerce oloronais, en particulier du côté du quartier Notre-Dame. S’agissant d’une rumeur, l’emploi du conditionnel sera très sollicité dans les lignes qui suivent. Cette rumeur prête à la mairie d’Oloron l’intention de Lire la suite « Une rumeur locale à démentir au plus vite de manière officielle »

La route qui mène (presque) quelque part

Il y a de cela un an, à un jour près, oloronblog publiait un article sur « La route qui ne mène nulle part ». J’évoquais là ce tronçon de voie de 920 mètres de long qui partait depuis le rond-point Bordelongue et s’arrêtait au pied des coteaux du Gabarn. L’amorce en quelque sorte de la future déviation Gabarn-Gurmençon. Lire la suite « La route qui mène (presque) quelque part »

Oloron : la route qui ne mène nulle part

Déviation7Amis modélistes qui êtes en quête d’une piste pour tester vos bolides miniatures, parents qui voulaient un endroit sûr pour apprendre à vos bambins à faire du vélo, skateurs qui en avez marre de faire vos acrobaties sur le parvis de la médiathèque, marcheurs qui souhaitez accomplir votre parcours en lisant votre journal sans risquer pour autant de vous payer un lampadaire, ne cherchez plus ! Il existe à Oloron une plateforme répondant parfaitement à votre attente.

Déviation1Il suffit d’emprunter l’une des voies qui s’ouvrent sur le rond-point Borderouge. Il y a bien une grille de clôture, mais largement ouverte. Comme une invite à la visite. Au-delà, on emprunte une voie de 920 mètres de long sur 9 mètres de large, parfaitement dégagée, très bien revêtue. Au bout, un ouvrage d’art (genre passage supérieur) barre toute la route. Hormis le passage d’un véhicule de chantier de temps en temps, pas âme qui vive.

Déviation3Il paraît qu’il s’agit là de l’amorce de la future rocade entre le Gabarn et le pont Laclau. Vu le rythme auquel se déroule le chantier, les automobilistes ne sont pas près de rouler dessus ! Comment en irait-il autrement puisque le Conseil général n’a pas à ce jour les crédits nécessaires pour mener les travaux à leur terme.

Dans son programme de campagne, une équipe candidate aux élections départementales, équipe dont fait partie le conseiller général sortant du canton, assure que cette déviation sera « achevée sur ce prochain mandat ». Le prochain mandat prendra fin en 2021. À supposer que ce qui n’est à ce jour qu’une promesse électorale se réalise dans les temps, il nous reste 6 ans pour profiter de cette voie pour une destination qui n’est pas sa fin première.