Démission du vice-président du FCO rugby de la commission d’appel d’offres de la commune : le début de la sagesse

Un écho de La République nous l’apprend ce samedi matin : au lendemain de son élection à la vice-présidence du FCO Rugby, Pierre Serena a « décidé » de démissionner de son poste de membre suppléant de la commission d’appel d’offres de la commune. Le blogueur ne veut pas être présomptueux et s’attribuer des mérites qui ne sont pas les siens, mais il trouve qu’il y a une drôle de coïncidence entre cette sage décision et la publication sur Oloronblog d’un article mettant en garde Pierre Serena sur les gros risques juridiques que fait peser sur lui un cumul de fonctions risquant de le confronter à des situations inextricables. Lire la suite « Démission du vice-président du FCO rugby de la commission d’appel d’offres de la commune : le début de la sagesse »

À la fois adjoint aux sports, membre de la commission d’appel d’offres de la commune, vice-président de l’association sportive la plus subventionnée par la commune : un cumul de fonctions à haut risque juridique

Pierre Serena vient donc d’être élu (brillamment) à la vice-présidence du FCO Rugby. Selon toute vraisemblance, le verdict des urnes ne lui permettra pas en mars prochain de cumuler, comme aujourd’hui, cette fonction avec celle d’adjoint aux sports à la mairie et/ou celle de membre de la commission d’appel d’offres de la commune. Un cumul aujourd’hui à haut risque. Lire la suite « À la fois adjoint aux sports, membre de la commission d’appel d’offres de la commune, vice-président de l’association sportive la plus subventionnée par la commune : un cumul de fonctions à haut risque juridique »

Camping municipal : conseil aux élus qui craignent de se voir reproché un conflit d’intérêts

Toutes celles et ceux qui ont assisté au conseil municipal du 11 avril se souviennent avec une pointe d’émotion teintée d’un brin de commisération de la comédie à laquelle se sont livrés le maire et l’un de ses adjoints lorsque la délibération concernant la vente du camping municipal est arrivée sur la table : plusieurs allers et retours entre la salle du conseil et le bureau du maire ponctué par une reprise en main d’une majorité dont les convictions commençaient à fléchir, non-participation au vote final. Et tout cela pour quoi ? Pour éviter d’être taxés d’un conflit d’intérêts… dont personne ne songeait à leur faire grief ! Lire la suite « Camping municipal : conseil aux élus qui craignent de se voir reproché un conflit d’intérêts »