Quelques photos du trésor de la cathédrale Sainte-Marie

P1010347La cathédrale Sainte-Marie a été victime cette nuit d’un casse à la voiture-bélier. Les voleurs avaient pour cible la salle où est exposé le trésor de la cathédrale : ciboires, calices, vêtements sacerdotaux, statues, crèche… L’importance du vol est toujours en cours d’évaluation. Voici, sans qu’on puisse à cette heure certifier que les unes ou les autres ont disparu lors de l’effraction de cette nuit, la photo de quelques-unes des pièces de ce trésor. Je les ai prises (les photos) en 2018 à l’occasion d’une visite organisée par le service Patrimoine de notre ville. Lire la suite « Quelques photos du trésor de la cathédrale Sainte-Marie »

12 millions d’€ : c’est le montant des impôts locaux mis à la charge des contribuables oloronais en 2018

Les citoyens sont en droit d’attendre des services publics de qualité, tout le monde s’accorde là-dessus. Cette exigence a un coût. Les impôts et taxes ont fleuri et prospéré au fil du temps pour financer ces prestations de la collectivité publique. Les termes « collectivité publique » désignant ici toutes les structures (État, région, département, intercommunalité, commune etc.). Lire la suite « 12 millions d’€ : c’est le montant des impôts locaux mis à la charge des contribuables oloronais en 2018 »

Si, on nous assure que la situation financière de la commune s’est sensiblement améliorée au cours du présent mandat : réalité ou bobard ?

À n’en point douter, la majorité sortante, toutes tendances confondues, claironnera dans les prochains mois sur le redressement de la situation financière de la commune. En l’imputant, bien entendu, à l’excellence de sa gestion au cours du présent mandat. Les électeurs peuvent-ils accorder quelque crédit à cette affirmation dans laquelle les plus sceptiques ne pourraient voir qu’un simple argument électoral ne reposant sur aucune donnée concrète ? Lire la suite « Si, on nous assure que la situation financière de la commune s’est sensiblement améliorée au cours du présent mandat : réalité ou bobard ? »

La liste citoyenne définit les modalités de désignation de sa tête de la liste… ira, ira pas, La République En Marche se tâte (chronique « on n’a jamais été aussi près de mars 2020 »)

Le billet de politique-fiction publié ici au sujet des potentielles têtes de liste lors des prochaines municipales a suscité au moins une réaction inattendue. Le contenu de l’article a en effet été pris au pied de la lettre par quelque lecteur. Comme quoi, on ne fait jamais preuve d’assez de circonspection lorsque l’on prétend s’essayer au second degré. Lire la suite « La liste citoyenne définit les modalités de désignation de sa tête de la liste… ira, ira pas, La République En Marche se tâte (chronique « on n’a jamais été aussi près de mars 2020 ») »

Liaison ferrée Bedous-Canfranc : la Chambre régionale des comptes (CRC) recommande à la région de définir ses priorités entre la réalisation de ce projet et le financement de la remise en état d’un réseau régional en partie délabré

Chat - CopieLa Chambre régionale des comptes Nouvelle-Aquitaine (CRC) a publié hier son rapport d’observations définitives sur la gestion des trains express régionaux par la région. Ce document, qui a fait l’objet d’un débat hier en conseil régional, compte 137 pages. Le rapport (à retrouver ici dans son intégralité) est assorti de 4 recommandations. L’une de ces recommandations touche plus directement une ligne chère au cœur de Georges Manaut puisqu’elle concerne « la réalisation envisagée de la liaison ferroviaire transpyrénéenne Bedous-Canfranc ». Avant de prendre connaissance de l’énoncé exact de cette exhortation, voyons l’argumentaire développé par la CRC pour la justifier (cf pages 29 à 32 du document). Lire la suite « Liaison ferrée Bedous-Canfranc : la Chambre régionale des comptes (CRC) recommande à la région de définir ses priorités entre la réalisation de ce projet et le financement de la remise en état d’un réseau régional en partie délabré »

Les candidats à la fonction de maire ne seront peut-être pas ceux auxquels on pense (chronique « la réalité va-t-elle rejoindre la fiction ? »)

On aura beau dire et beau faire, on peut le regretter, mais l’élection municipale (comme bien d’autres élections d’ailleurs) est moins une affaire de programme ou de projet qu’une question de personnes. Il s’agit pour la plupart des listes de présenter aux électeurs un candidat tête d’affiche à la notoriété suffisante pour emporter leurs suffrages. Mais il n’est pas dit que ce candidat-locomotive soit, lors du scrutin du mois de mars prochain, celui qui, en cas de victoire, briguera la fonction de maire d’Oloron. Tour d’horizon. Lire la suite « Les candidats à la fonction de maire ne seront peut-être pas ceux auxquels on pense (chronique « la réalité va-t-elle rejoindre la fiction ? ») »

Les relations entre la commune d’Oloron et la communauté de communes du Haut-Béarn : un débat en conseil municipal qui n’a pas été à la hauteur des enjeux

C’est un document publié par la communauté de communes du Haut-Béarn. Son titre parle de lui-même : « Rapport d’activités 2018 ». Il rend compte au fil de ses 80 pages de l’action menée par l’intercommunalité au cours de l’année passée dans ses multiples domaines de compétence (développement social, action culturelle et rayonnement du territoire, environnement et transition énergétique, urbanisme, habitat et cadre de vie, développement économique et politiques contractuelles, politique touristique). Lire la suite « Les relations entre la commune d’Oloron et la communauté de communes du Haut-Béarn : un débat en conseil municipal qui n’a pas été à la hauteur des enjeux »

Pourquoi la liste de gauche et la liste citoyenne LCO2020 ont tout intérêt à ce que le maire sortant se représente… et pourquoi le premier adjoint sortant a tout intérêt à ce qu’il ne se représente pas

Le soleil breton a-t-il surchauffé le(s) neurone(s) du blogueur ? Ou bien est-ce la consommation immodérée des productions de cette belle région (le cidre brut fermier en particulier) qui a eu raison de son sens des réalités ? Toujours est-il que, me prenant l’espace d’un instant pour l’un de ces éditorialistes de café du Commerce qui hantent à plus d’heure les plateaux des BFMTV, CNews et autres LCI, je me lance aujourd’hui dans un exercice d’analyse politique hasardeux. Lire la suite « Pourquoi la liste de gauche et la liste citoyenne LCO2020 ont tout intérêt à ce que le maire sortant se représente… et pourquoi le premier adjoint sortant a tout intérêt à ce qu’il ne se représente pas »

Transcription intégrale de la passe d’armes entre le maire et Bernard Uthurry lors du conseil municipal du 24 septembre à propos du contenu du rapport de la Chambre régionale des comptes

Lors du dernier conseil municipal, le maire a, en application de la loi, rendu compte du suivi des recommandations édictées par la Chambre régionale des comptes dans le rapport qu’elle avait publié un an plus tôt. Un rapport particulièrement sévère, on s’en souvient, à l’égard en particulier de certaines pratiques de gestion d’élus ayant pour le moins une conception large de la notion de « finances publiques ». Lire la suite « Transcription intégrale de la passe d’armes entre le maire et Bernard Uthurry lors du conseil municipal du 24 septembre à propos du contenu du rapport de la Chambre régionale des comptes »

Affaire des frais de mission : enquête préliminaire, garde à vue, corruption passive, détournement de fonds, faux et usage de faux, escroquerie… retour sur quelques termes juridiques

Le blogueur s’était octroyé le 14 septembre une cure de silence d’une durée d’un mois, une cure qui ne serait interrompue qu’en cas d’événement local majeur. Est-ce que la troisième garde à vue de Monsieur Lucbéreilh relève de cette catégorie ? Oui, à l’évidence. Lire la suite « Affaire des frais de mission : enquête préliminaire, garde à vue, corruption passive, détournement de fonds, faux et usage de faux, escroquerie… retour sur quelques termes juridiques »