Santé locale : chaud devant ! (une chronique de Jean-Louis Coquard)

L’opposition municipale entame jeudi soir le parcours qui doit la conduire (du moins, je suppose, vise-t-elle cet objectif) à muter en majorité municipale en mars prochain. Elle compte se nourrir des propositions des citoyens, vous, moi, tout le monde, pour élaborer son projet. Vaste programme, aurait dit le général de Gaulle, tant la démocratie participative atteint vite ses limites quand on se frotte à la réalité de la gestion locale. Mais ne balayons pas d’un revers de main ces bonnes intentions avant d’en avoir vu le produit. Lire la suite « Santé locale : chaud devant ! (une chronique de Jean-Louis Coquard) »

Le Grand débat national : les réflexions d’un citoyen lambda (mais à l’avis autorisé) sur les contributions oloronaises dans les thématiques « accompagnement des Anciens » et « Santé »

Depuis peu, la synthèse générale des échanges auxquels a donné lieu le Grand débat national sur notre ville est en ligne sur le site internet de la ville (synthèse à retrouver ici en fin d’article). Avant d’évoquer le sujet, je tiens :

  • à saluer le travail effectué par le cabinet conseil Reshura auquel la commune avait confié la lourde tâche d’animer les réunions, de recueillir, de mettre en forme et de synthétiser les échanges auxquels elles ont donné lieu
  • à saluer également l’implication discrète de la mairie qui a su, tout en se gardant de toute intrusion, donner les moyens techniques, matériels et financiers nécessaires à l’organisation de ce « brainstorming » géant

Lire la suite « Le Grand débat national : les réflexions d’un citoyen lambda (mais à l’avis autorisé) sur les contributions oloronaises dans les thématiques « accompagnement des Anciens » et « Santé » »

Le citoyen lambda réagit en prenant de la hauteur par rapport à la seule question de la maternité (chronique « le grand angle plutôt que le zoom)

Sa qualité de professionnel de la santé permet à Jean-Louis Coquard d’émettre un avis plus autorisé que celui que peuvent avoir nombre d’entre nous, le blogueur en tête. Il réagit ici à l’article qui précède, en citoyen lambda, prenant de la hauteur par rapport à la seule question de la maternité. Lire la suite « Le citoyen lambda réagit en prenant de la hauteur par rapport à la seule question de la maternité (chronique « le grand angle plutôt que le zoom) »

Ex-maternité d’Oloron : appel sans écho, appel à l’écot

Si l’action des « gilets jaunes » en était samedi à son acte XIV, entre pétitions, manifestations, délibérations, réunions, l’action menée par les défenseurs d’une maternité à Oloron a de loin dépassé ce chiffre. Et, je parle là que pour la maternité, les résultats obtenus ne sont pas jusqu’à présent à la hauteur des efforts déployés. La République nous annonce aujourd’hui le prochain épisode : Lire la suite « Ex-maternité d’Oloron : appel sans écho, appel à l’écot »

Les vœux de « bonne année, bonne santé » du citoyen lambda

La tradition veut que l’on puisse se souhaiter une bonne année jusqu‘au 31 janvier. Jean-Louis Coquard, qui aime à se définir ici comme le « citoyen lambda », est donc encore dans les temps pour les présenter aux lecteurs du blog. Et, peut-être par déformation professionnelle, il insiste aujourd’hui, avec humour, sur le « bonne santé » qui accompagne ces vœux de façon rituelle. Lire la suite « Les vœux de « bonne année, bonne santé » du citoyen lambda »

Qui veut la peau des petites maternités ? Un article à lire absolument

« Qui veut la peau des petite maternités ? ». Article publié ce 21 décembre 2018 par l’AFP. La situation oloronaise n’est pas nommément évoquée, mais ceux qui ont suivi le dossier chez nous y verront des similitudes saisissantes avec ce que nous connaissons ici… De quoi nourrir la réflexion à la fois des partisans et des adversaires d’une réouverture bien hypothétique. Lire la suite « Qui veut la peau des petites maternités ? Un article à lire absolument »

Réouverture de la maternité : ce 20 décembre, le tribunal administratif rejette la requête de la ville

Le 6 décembre dernier, le tribunal administratif de Pau examinait la requête de la ville d’Oloron visant à obtenir l’annulation de l’arrêté de l’Agence régionale de santé (ARS) décidant la fermeture du service obstétrical du centre hospitalier. Lors de cette séance, le rapporteur public (un magistrat) avait préconisé le rejet de cette requête. Il considérait en effet que l’ARS avait fait les choses dans les règles. Comme il est d’usage, le jugement a été mis en délibéré. Il a donné lieu à une lecture ce 20 décembre. Lire la suite « Réouverture de la maternité : ce 20 décembre, le tribunal administratif rejette la requête de la ville »