Offre de soins sur notre territoire : la prescription médicale administrée à notre personnel politique local par un médecin oloronais

Ni potion magique, ni potion amère. Illustrant son propos en s’appuyant sur des faits très concrets, et inconnus de beaucoup, (des travaux prévus au centre hospitalier suspendus, l’obtention de l’IRM non encore garantie, le déficit prévisionnel du centre hospitalier largement dépassé, un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes -EPPAD – plus près de l’âge de pierre que de l’Âge d’Or), Jean-Louis Coquard, qui s’exprime ici avant tout comme citoyen, rappelle à nos élus locaux quelques vérités de base. Lire la suite « Offre de soins sur notre territoire : la prescription médicale administrée à notre personnel politique local par un médecin oloronais »

Clins d’œil et petites piques du dimanche 13 mai 2018

Ce billet dominical comptera trois sujets : le premier sera consacré à l’annonce par le maire du projet d’une éventuelle création d’une maternité privée. Les deux autres porteront sur un domaine auquel les Oloronais sont particulièrement sensibles : celui concernant l’état d’entretien et de propreté de leur ville. Lire la suite « Clins d’œil et petites piques du dimanche 13 mai 2018 »

« Les bébés font de la résistance ! « SOS proximité » aussi ! » (chronique « la réaction de Robert Bareille au billet d’hier »)

Le billet d’hier « Défense de la maternité : à trop vouloir prouver (chronique « de l’intérêt de vérifier ses informations avant de les divulguer ») » (à retrouver ici) a suscité une réaction de Robert Bareille, le président de l’association SOS Proximité. Comme elle lui permet de développer le point de vue qu’il a exprimé très brièvement en conseil municipal lundi soir, je la publie très volontiers in extenso. Lire la suite « « Les bébés font de la résistance ! « SOS proximité » aussi ! » (chronique « la réaction de Robert Bareille au billet d’hier ») »

Défense de la maternité : à trop vouloir prouver… (chronique « de l’intérêt de vérifier ses informations avant de les divulguer »)

Tout le monde reconnaîtra que Robert Bareille se bat comme un beau diable, ne ménageant ni son temps ni sa peine pour réaliser le principal objet de l’association SOS Proximité qu’il préside, à savoir « maintenir la maternité de l’hôpital public d’Oloron ». Mais il arrive qu’emporté par son élan pour faire valoir sa cause, il se prenne les pieds dans le tapis et prenne ainsi le risque de desservir son combat. Lire la suite « Défense de la maternité : à trop vouloir prouver… (chronique « de l’intérêt de vérifier ses informations avant de les divulguer ») »

Attirer chez nous de nouveaux médecins généralistes : les propositions concrètes d’une intersyndicale d’internes de médecine générale (chronique « la loi de l’offre et de la demande »)

Ce mardi, le Premier ministre présente la stratégie de transformation de notre système de santé. Jeudi, notre député Jean Lassalle et Robert Bareille, accompagnés en pensée par le maire d’Oloron, se rendent à Saint-Claude, dans le Jura pour jeter les bases d’une association des communes luttant contre la fermeture de leurs services hospitaliers. Lire la suite « Attirer chez nous de nouveaux médecins généralistes : les propositions concrètes d’une intersyndicale d’internes de médecine générale (chronique « la loi de l’offre et de la demande ») »

Vœux au centre hospitalier : le maire et le député illustrent le côté affligeant de la politique-spectacle (chronique consternée)

Comme la plupart des lectrices et lecteurs d’Oloronblog je n’étais pas convié aux vœux du centre hospitalier général en ce mardi 23 janvier. Et je dois donc, comme eux, m’en tenir à ce qu’en rapporte ce matin la presse locale pour savoir comment ils se sont déroulés. Comme on le sait, la presse parle plus aisément des trains qui déraillent que de ceux qui arrivent à l’heure. Il n’est donc pas surprenant qu’elle ait repris en priorité les propos détonants prononcés à cette occasion par le maire et le député. Lire la suite « Vœux au centre hospitalier : le maire et le député illustrent le côté affligeant de la politique-spectacle (chronique consternée) »

Fermeture de la maternité : la ville d’Oloron perd la 1ère manche contre l’ARS (chronique judiciaire)

En octobre 2017, le directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) a pris un arrêté décidant le non-renouvellement de l’autorisation de la maternité du centre hospitalier général d’Oloron. En clair : la fermeture de la maternité, remplacée par un centre périnatal de proximité. La ville d’Oloron a saisi le juge des référés du tribunal administratif de Pau en vue d’obtenir la suspension de cet arrêté. Le juge des référés s’est prononcé en début d’après-midi sur cette demande. Lire la suite « Fermeture de la maternité : la ville d’Oloron perd la 1ère manche contre l’ARS (chronique judiciaire) »