Municipales 2020 : le maire sortant dévoile un tiers de sa dream team et fait des ronds de jambe devant la liste citoyenne LCO2020

Pour présenter sa liste à des Oloronaises et Oloronais ébaubis, le maire sortant distille ses effets. Nous avons d’abord eu droit à l’annonce de la candidature de Marc Duchesne, puis à celle d’André Labarthe suivie, il y a moins d’une semaine, de celle Jean-Luc Marle. Aujourd’hui ce sont d’un coup neuf autres candidats qui pointent le bout du nez. Neuf membres de l’actuelle majorité municipale. Neuf d’un coup ! En renonçant ainsi à ces présentation une à une, notre maire sortant est en train de tuer le suspense et de perdre ainsi l’occasion de multiplier les annonces médiatiques. Lire la suite « Municipales 2020 : le maire sortant dévoile un tiers de sa dream team et fait des ronds de jambe devant la liste citoyenne LCO2020 »

Clin d’œil du vendredi 10 janvier (chronique « municipales 2020 »)

Hier, je me suis amusé à imager sur Facebook la dernière embauche en date du maire sortant sur sa liste pour les municipales :  » Le maire sortant choisit pour second un chirurgien orthopédiste pour l’épauler lors de sa prochaine campagne municipale. Avec pour mission de tenter de réduire la fracture qui s’est créée entre lui et les Oloronais durant le présent mandat ? « .

Un lecteur a poussé plus loin l’image dans un commentaire que je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous ici : Lire la suite « Clin d’œil du vendredi 10 janvier (chronique « municipales 2020 ») »

Pour les prochaines municipales, le maire sortant appelle un médecin au chevet de sa liste

En convainquant un médecin, chirurgien qui plus est, un notable donc, de se présenter avec lui lors des prochaines municipales, le maire sortant donne un peu de corps, un peu de poids à sa liste. C’est un joli coup, même si, à de rares exceptions près (le docteur Guy Ebrard ou le docteur Max Fauchay notamment), les membres du corps médical oloronais se sont faits plutôt rares sur la scène politique locale depuis 50 ans. Lire la suite « Pour les prochaines municipales, le maire sortant appelle un médecin au chevet de sa liste »

En 2020, les maires vont-ils regagner un peu de pouvoir face à la CCHB ?

Mai 1975. Tout juste recruté par le district de la zone de Lacq, je vais me présenter au maire de chacune de 16 communes qui composent le district, cet ancêtre de nos communautés de communes. Si l’accueil est plutôt cordial, je sens néanmoins chez certains d’entre eux, notamment chez les maires des communes riches des redevances tirées de l’exploitation du gisement de gaz, quelques réserves sur ce district qui vient de se créer. L’un d’entre eux, le maire d’Abidos, résumera ainsi un sentiment largement partagé : « Si ça continue, il ne va plus rester à nos communes que le bureau d’aide sociale à gérer ». Pour les plus jeunes des lectrices et lecteurs du blog : il y a 45 ans, le « bureau d’aide sociale » était ce que l’on appelle maintenant le C.C.A.S. Lire la suite « En 2020, les maires vont-ils regagner un peu de pouvoir face à la CCHB ? »

Entre 2008 et 2017, la population de la communauté de communes du Haut-Béarn est restée stable

Il y a quelques jours, nous examinions ici l’évolution de la population municipale d’Oloron entre 2008 et 2017, dernière année dont l’Insee vient de communiquer les chiffres. Un lecteur du blog suggérait que nous regardions aussi ce qu’il en était sur les 48 communes composant aujourd’hui la communauté de communes du Haut-Béarn (CCHB). Lire la suite « Entre 2008 et 2017, la population de la communauté de communes du Haut-Béarn est restée stable »

Quand André Labarthe pensait et disait pis que pendre de Lucbéreilh

Rassurez-vous : le blogueur ne va pas passer le reste de la campagne électorale à disséquer et commenter les faits et gestes politiques d’André Labarthe, la récente prise de guerre d’Hervé Lucbéreilh. Mais à la suite de l’article d’hier, un lecteur (merci Michel !) lui a transmis une archive qui ne manque pas de sel et illustre bien la relativité de la parole politique. Je ne pouvais faire autrement que de partager cette archive avec les lectrices et les lecteurs du blog. Lire la suite « Quand André Labarthe pensait et disait pis que pendre de Lucbéreilh »

Municipales 2020 : les deux vraies raisons du ralliement de Labarthe à Lucbéreilh

Lors d’une conférence de presse tenue en mairie (question neutralité de ce lieu qui appartient à tous, on repassera… mais passons), André Labarthe a tenu à expliquer les raisons de son ralliement à Hervé Lucbéreilh dans la prochaine compétition municipale. Lire la suite « Municipales 2020 : les deux vraies raisons du ralliement de Labarthe à Lucbéreilh »

Moralisation de la vie politique locale : l’association citoyenne RamDam 64-40 va adresser à nos 4 têtes de liste 35 propositions d’engagements

Les lectrices et lecteurs d’Oloronblog connaissent déjà l’association RamDam 64-40 qui se définit elle-même comme « L’association des citoyens décidés à se faire entendre ». Face à la crise de confiance qui affecte tous les niveaux de la vie publique, ses sympathisants ont élaboré, à quelques semaines des élections municipales, 35 propositions d’engagements ayant pour thème la moralisation de la vie politique locale.

Ces 35 propositions vont être adressées dans les prochains jours aux têtes de liste candidates déclarées dans les principales villes des Pyrénées-Atlantiques et des Landes, terrain d’action de RamDam 64-40. L’association n’a qu’un objectif : créer le débat. Elle a parfaitement conscience également que certaines de ses propositions sont difficiles à mettre en pratique. Mais elle attend des candidats qu’ils expliquent pourquoi ils rejettent telle ou telle d’entre elles. Leurs réponses seront publiées sur la page Facebook de l’association.

Il n’est pas question de publier ici, avant que les destinataires ne l’aient reçu, le texte intégral de ces 35 propositions déclinées en 8 objectifs. Pour vous donner un ordre d’idée du contenu, voici tout de même l’une des propositions d’engagement de chacun de ces 8 objectifs :

  • Objectif n° 1 : éviter les conflits d’intérêt

L’une des propositions : Je m’engage à m’abstenir de participer à l’instruction et à la décision pour tout dossier dans lequel il y aurait un risque de conflit d’intérêt

  • Objectif n° 2 : éviter le favoritisme

L’une des propositions : Je m’engage à associer les élus d’opposition aux phases de négociation prévues dans les procédures d’attribution des marchés publics et des concessions ainsi qu’à l’examen des commandes publiques même si les sommes engagées sont en dessous des seuils légaux existants

  • Objectif n° 3 : éviter le trafic d’influence

L’une des propositions : Je m’engage à être vigilant sur les offres de partenariat, de mécénat, de sponsoring, notamment en ce qui concerne les avantages matériels ou symboliques au profit des partenaires de la collectivité publique

  •  Objectif n° 4 : éviter la corruption passive

La proposition : Je m’engage à établir et à publier des règles simples et claires pour les invitations, cadeaux ou autres voyages d’études que les élus et les fonctionnaires sont susceptibles de donner ou de recevoir dans l’exercice de leurs fonctions, incluant notamment des plafonds

  •  Objectif n° 5 : favoriser la transparence

L’une des propositions : Je m’engage à la publication dans les meilleurs délais, sur le site de la mairie des marchés publics conclus

  •  Objectif n° 6 : favoriser la concertation

L’une des propositions : Je m’engage à consulter les citoyens avant la prise de décision sur tout projet structurant 

  • Objectif n° 7 : respecter l’opposition

L’une des propositions : Je m’engage à confier la présidence de la commission finances à un membre de l’opposition 

  • Objectif n° 8 : instituer une bonne gouvernance

L’une des propositions : Je m’engage à favoriser la possibilité d’inscrire des sujets à l’ordre du jour des conseils, suite à des propositions de la population

Oloronblog se fera un devoir de porter à la connaissance de ses lectrices et lecteurs l’accueil qui aura été réservé par nos têtes de liste oloronaises aux 35 propositions de RamDam 64-40 ainsi que la teneur de leurs réponses.

Oloron et l’évolution de sa population municipale sur 10 ans

Ce 30 décembre 2019, l’Insee (Institut de la statistique et des études économiques) a publié les données de population au 1er janvier 2017. Ces populations officielles entrent en vigueur au 1er janvier 2020. Nous allons ici nous intéresser au chiffres qui concerne la population municipale d’Oloron Sainte-Marie et regarder quelle a été son évolution depuis 10 ans. Lire la suite « Oloron et l’évolution de sa population municipale sur 10 ans »