Avez-vous actualisé votre programme municipal à la suite de la crise engendrée par la Covid-19 ? Aujourd’hui la réponse de LCO2020


Lorsqu’elles ont bâti leur projet municipal, les quatre listes candidates étaient loin d’imaginer la crise sanitaire qui allait contraindre au report du second tour des élections. Elles étaient loin d’imaginer également les sombres perspectives qui risquent de peser sur notre pays dans les prochains mois voire les prochaines années : crises sociale, économique, budgétaire… Les collectivités locales vont-elles payer un lourd tribut à ces crises simultanées ? Dans ces conditions, y a-t-il lieu pour nos candidats de reconsidérer le projet municipal qu’ils avaient soumis à notre approbation le 17 mars dernier, et si oui en quoi.

Le plus simple était de le demander aux quatre têtes de liste. Voici la question que leur a adressée le blogueur :

« Depuis le premier tour de ces municipales est survenue une crise sanitaire qui va maintenant avoir de très lourdes répercussions en matière économique et sociale sur le plan national et, par voie de conséquence, sur le plan local. Pouvez-vous nous dire de façon très concrète, c’est-à-dire au-delà des seules déclarations d’intentions et considérations générales, en quoi cette nouvelle donne vous a conduit à modifier votre programme initial, celui que vous avez présenté aux Oloronaises et Oloronais au mois de mars dernier ? »

Trois listes ont bien voulu répondre. Ces réponses seront publiées dans les trois prochains jours. Aujourd’hui, voici celle de la Liste Citoyenne Oloron 2020.

RÉPONSE de LCO2020

La crise sanitaire survenue depuis le premier tour des élections municipales a conduit la Liste

Citoyenne Oloron 2020 (Lco2020) à réinterroger son programme. En particulier au regard des importantes conséquences économiques et sociales attendues.

Nous faisons le constat que la crise COVID n’a pas créé de nouveaux problèmes. Elle a simplement aggravé ceux existants. Et les premiers à en payer le prix seront celles et ceux qui étaient déjà les plus exposés. Artisanats, commerçants, PME & TPE. Et avec ces entreprises, leurs employés d’autant plus exposés à la précarité. Idem pour l’action des collectivités locales, dont les sources de revenus se réduisaient déjà fortement depuis quelques années.

La faillite intégrale, en quelques semaines, du modèle économique mondialisé et polluant, et son incapacité à avancer des solutions aux problèmes qu’il a lui-même créés, rendent d’autant plus crédibles et légitimes, les propositions qu’avaient faites la Liste Citoyenne Oloron 2020 lors du premier tour des élections municipales.

Cependant, nous savons maintenant et sans le moindre doute, que Bernard Uthurry l’emportera haut la main et que messieurs Lucbéreihl et Lacrampe siègeront dans l’opposition (comme en 2008).

Notre réflexion tient donc également compte des résultats exprimés au premier tour, qui ont permis aux Oloronaises et aux Oloronais d’y voir plus clair, et à Lco2020 de concentrer, dès lors, ses efforts et réflexions là où ce pouvait être le plus utile aux habitants de la ville.

Nos conclusions sur les enjeux économiques et sociaux se déclinent en trois points : 1/ L’impact budgétaire 2/ L’impact économique 3/ L’impact social.

L’impact budgétaire.

Les auditions des ministres Gérald Darmanin et Olivier Dussopt, mercredi 29 avril 2020, devant la commission des finances de l’Assemblée Nationale, révèlent que les collectivités locales vont perdre 15 à 20 milliards d’euros de revenu sur les deux années à venir. Peut-être le double d’ici à 5 ans.

Les conséquences sur le budget de la commune et de l’intercommunalité vont être très importantes. Sur les dotations globale de fonctionnement (DGF), et encore plus, sur les capacités d’investissement, déjà bien mises à mal par les deux derniers mandats.

Déjà, lors du premier tour, la Liste Citoyenne Oloron 2020 avait mis en garde contre les politiques budgétaires « à l’ancienne » qui consistaient à dépenser à l’aveugle et sans compter.

Nous proposons à Bernard Uthurry, dont il ne fait aucun doute qu’il sera le prochain maire, de mettre à la disposition de la future équipe, notre expertise et nos analyses en matière de construction budgétaire dite « moderne », qui impose à la municipalité de mettre une source de revenu ou un gain en capital ou service public en face de chaque nouvelle dépense.

La Liste Citoyenne Oloron 2020, possède une expertise qui lui permettrait de demander et d’obtenir des crédits européens, que la crise économique due au COVID, a rendus parfaitement vitaux pour les finances de notre commune.

Mais pour cela, les Oloronaises et les Oloronais doivent nous accorder leur voix lors du second tour des élections municipales. Pas pour nous placer dans la majorité, mais pour nous permettre de travailler à la mise en œuvre de 4 projets précis :

  1. Justice sociale : Généralisation de la complémentaire santé municipale : se soigner doit être un droit accessible à tous.
  2. Démocratie : Retransmission des conseils municipaux en direct, sur internet et à la radio : favoriser la transparence et la démocratie participative locale.
  3. Attractivité locale : Ouverture d’une antenne de l’université de Pau à Oloron : redynamiser et rajeunir le centre-ville d’Oloron et ses commerces.
  4. Santé & environnement : Organisation de l’accès pour toutes et tous à une alimentation bio et locale : valoriser une agriculture saine pour le territoire et ses habitants.

Ces projets ne coûtent rien et amélioreront le quotidien des Oloronaises et Oloronais.

En conclusion du volet budgétaire. D’une part nos élus proposeront des outils et participeront à la mise en œuvre d’une politique budgétaire moderne. Ils seront forces de propositions conséquentes, vis-à-vis des nouvelles, et très importantes, sources de financement européennes. Et d’autre part, nous nous engageons à faire aboutir quatre projets, qui ne coutent rien et qui amélioreront le quotidien des Oloronaises et des Oloronais. Même si nous ne siègeront pas dans la majorité.

L’impact économique.

Pour répondre sans détour à la question qui nous est posée, la « nouvelle donne » imposée par la crise COVID, ne nous pas conduit à modifier le programme économique que nous avions présenté aux Oloronaises et Oloronais au mois de mars dernier.

La crise COVID n’a pas créé de nouveaux problèmes. Elle a simplement aggravé ceux déjà existants.

Avant la crise, nous avions présenté un programme qui proposait de réduire notre dépendance à un modèle économique mondialisé, délocalisé et polluant, pour travailler au développement d’une économie locale résiliente.

Au second tour, nous proposons aux Oloronaises et aux Oloronais de voter pour la LCO2020. Pour nous donner l’opportunité de porter deux projets qui vont faire un bien immédiat au tissu économique local, et engager notre territoire sur la voie d’une économie locale solide et pleine de sens :

  1. Ouverture d’une antenne de l’université de Pau à Oloron : redynamiser et rajeunir le centre-ville d’Oloron et ses commerces. Un étudiant dépense en moyenne 1.000 euros par mois, pour son logement, sa nourriture, son alimentation, ses loisirs, ses assurances, ses télécommunications, ses transports, etc. Ce projet représente un potentiel de 1.200.000 (un million deux-cent mille) euros qui seront dépensés chaque année au centre-ville d’Oloron.
  2. Organisation de l’accès pour toutes et tous à une alimentation bio et locale : valoriser une agriculture saine pour le territoire et ses habitants. Les acteurs de la filière existent (production, transport, transformation, consommation), mais ils ont besoin d’aide pour s’organiser entre eux et se développer de manière conséquente. Ce développement d’une activité maraichère et agricole locale conduira à la création de nombreux emplois pérennes et rémunérés décemment. Emplois qui auront, à leur tour, des conséquences sur la vitalité du tissu économique local.

En conclusion du volet économique. Nos élus travailleront à mettre le territoire sur la voie d’une économie locale résiliente et offreuse d’emplois et d’attractivité, non dépendante du système mondialisé et polluant, en mettant en œuvre deux projets allant très concrètement et de manière très conséquente dans ce sens. Même si nous ne siègeront pas dans la majorité.

L’impact Social

Comme pour les enjeux économiques, la Liste Citoyenne Oloron 2020 avait traité le sujet du social avec l’idée que la manière dont se passaient les choses devait évoluer.

Comme pour l’économie, la crise COVID n’a pas créé de nouveaux problèmes. Elle a aggravé ceux existants et les premiers à en payer le prix seront ceux qui étaient déjà les plus exposés. La crise qui avance va mettre en difficulté énormément de gens.

Si nous avons l’honneur d’être représentés au conseil municipal, nous ne serons pas dans la majorité. Aussi, la Liste Citoyenne Oloron 2020 propose de travailler son action sociale sur 2 axes :

  1. Les arbitrages budgétaires. Nous proposerons que soient abandonnés (ou reportés) les projets de travaux inutiles, représentant des coûts d’investissement disproportionnés pour notre territoire, au bénéfice du maintien de l’action sociale et du financement d’initiatives destinés à renforcer la solidarité.
  2. Le projet concret de création et de généralisation de la complémentaire santé municipale (sans coût pour la commune). Car avec la crise, le nombre de celles et ceux qui n’ont pas accès à une couverture santé de qualité va encore augmenter et nous nous engageons à ce que toutes les habitantes et tous les habitants de la commune puissent avoir accès à des soins de qualité, sans condition de revenus ou de statut social.

En conclusion de l’impact social. Nos élus s’engageront à ce que chaque décision puisse être prise, en priorité en fonction des enjeux sociaux. Nous nous engagerons également à porter un projet concret qui fasse en sorte qu’il n’y ai plus d’exclu du système de santé.

En conclusion

L’ensemble des points qui ont été exposés ici « de façon très concrète, au-delà des seules déclarations d’intentions et considérations générales », sont des propositions qui serviront la ville et ses habitants de manière très utile et efficace.

Aussi, il serait dommage pour notre commune, que la Liste Citoyenne Oloron 2020 n’ait pas l’opportunité de siéger au conseil municipal pour les défendre.

L’issue du second tour ne fait plus aucun doute et qu’il est acquis que Bernard Uthurry l’emportera et que messieurs Lucbéreilh et Lacrampe siègeront dans l’opposition.

Le 28 juin, le seul vote utile est celui qui permettra de faire entrer au conseil municipal d’Oloron Sainte-Marie, de nouveaux visages et une nouvelle énergie. Pour y défendre l’idée d’un modèle économique et social vert, moderne, ambitieux et qui prend soin de ses habitants.

24 commentaires sur « Avez-vous actualisé votre programme municipal à la suite de la crise engendrée par la Covid-19 ? Aujourd’hui la réponse de LCO2020 »

  1. Il est un peu étonnant de vendre la peau de l’ours avant qu’un autre adversaire l’ai tué. Même si cela est probable, rien ne permet d’assurer avec autant d’applomb une victoire du traditionnel conglomérat PS/PC, l’emploi du conditionnel serait bienvenu. La crise du COVID ou une abstention différente viendra peut être rabattre les cartes, dans un sens ou dans l’autre. La prudence, qui n’empêche pas de faire des suppositions, devrait être de mise afin de rester crédible.
    De plus, dire en substance que l’on a perdu, c’est s’exposer a une perte de votants, qui ne verront pas l’intérêt de voter pour des perdants (quand on voit le rôle presque inexistant de l’opposition dans un conseil municipal) et voteront plus utile.
    Amicalement,

    J'aime

  2. Qui sont ces gens qui n’ont pas accès aux soins ? Le Covid dévoile surtout l’énorme empilement administratif plombant les comptes et les initiatives.Ubuesque..

    j’ai même un instant cru que l’oeuvre dégradée dans les lacets du Biscondeau représentait Ubu avachi et se reposant……..c’est pour dire… 🙂

    https://images.laprovence.com/media/hermes/2014-02/2014-02-22/20140222_1_2_1_1_1_obj5896769_1.jpg?twic=v1/dpr=2/focus=0x0/cover=740×416

    J'aime

    1. @Adrien

      Concrète, à Oloron Sainte-Marie, les gens qui n’ont pas un accès à des soins de qualité, faute de bénéficier d’une complémentaire santé, représentent potentiellement plus de 1.000 personnes de tous âges et de toutes situations familiales.

      D’après le journal Les Echos, « Un Français sur une dix n’avait pas de couverture santé en 2018, selon une étude publiée par la Fédération Nationale Indépendante des Mutuelles (FNIM).

      Alors qu’une grande partie de la population est désormais obligatoirement assurée via un contrat collectif, c’est chez les plus jeunes que le taux d’équipement « dégringole » »

      Voir article complet : https://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/le-nombre-de-francais-couvert-par-une-complementaire-sante-a-recule-en-2018-347436?fbclid=IwAR1sIW5pi_GZ_hsR-K439Xa-Ykp2v0VgiW-324gK1ERPGGIs5ehelVgwRcs

      Nous rappelons que la généralisation de la complémentaire santé municipale est une mesure de justice sociale et sanitaire, qui ne représente absolument aucun coût pour la commune. Nous nous engageons à la mettre en oeuvre au cours des 6 prochaines années (même si nous ne siégeront pas dans la majorité), à conditions que les résultats du second nous permettent d’avoir des élus au conseil municipal.

      Liste CItoyenne Oloron 2020
      Le nouveau souffle!
      e ahuec

      J'aime

      1. Selon l’Express, 50% des personnes non couvertes peuvent l’être mais ne font pas la demande. Reste l’autre moitié. Que couvre aujourd’hui la complémentaire mise en place par le CCAS ? Et qui y a droit ? La est la question pour commencer.
        Il faut voir s’il y a sur Oloron un vrai problème avec ça ou si c’est juste un manque d’information, auquel cas un peu de volonté de la part des politiques etc peut permettre de régler le problème.
        Je n’ai pas compris pourquoi aucun coût pour la commune, qui va payer ? (Si ce n’est pas juste une information à faire circuler)

        J'aime

        1. @Lucas

          Plus de 1.000 personnes sont potentiellement concernées à Oloron Ste-Marie. Nous allons leur proposer de les regrouper pour passer un appel d’offre et obtenir un tarif beaucoup avantageux sur les complémentaires santés auprès des mutualistes. Ensuite, nous répercuterons ce tarif sur les familles en fonction de leurs revenus. Ainsi, certaines paieront un petit peu plus que le tarif négocié (mais toujours bien moins cher que le prix catalogue officiel), et d’autres n’auront rien à payer du tout.

          Il y a effectivement des initiatives allant de ce sens, mais comme pour beaucoup d’autres choses, elles se heurtent au manque de relais politique.

          C’est d’ailleurs dans ce sens, que s’inscrit toute l’action de la LCO2020 : S’appuyer sur les énergies à l’oeuvre sur le territoire, et leur fournir les relais politiques dont elles manquent, jusqu’à présent, pour faire aboutir les projets qui amélioreront le quotidien des Oloronaises et des Oloronais.

          J'aime

        2. je comprends pas…. même les plus pauvres y ont droit…

          «  »La CMU-complémentaire (CMU-C)
          C’est la complémentaire santé gratuite pour les plus pauvres. Comme les autres mutuelles et assurances, la CMU-C couvre ce que l’assurance maladie ne prend pas en charge : ticket modérateur, forfait hospitalier, dépassements d’honoraires… Elle garantit en outre la dispense d’avance des frais, directement pris en charge par la Sécu (tiers payant). Pour y avoir droit, il faut résider en France depuis plus de 3 mois, légalement et « de manière ininterrompue », mais aussi justifier de revenus inférieurs à certains plafonds, les mêmes que pour l’AME. » »

          La LCO 2020 veut l’étendre aussi aux étrangers résidents occasionnels ?

          je cherche à comprendre.

          J'aime

  3. @Adrien

    Nous parlons des gens qui n’ont pas assez de revenus pour se payer une complémentaire santé, mais en ont suffisamment pour ne plus être éligible à la CMU. Parmi eux, les gens au chômage, les retraités, les jeunes actifs, les agriculteurs, les travailleurs saisonniers, les travailleurs sans CDI.

    J'aime

  4. LCO 2020 est un peu présomptueuse pour considérer qu’elle dispose de l’expertise pour demander et obtenir des crédits européens pour les finances de la commune.
    A croire qu’elle ne compte pas sur les services de nos institutions (Communauté de communes, Département, Région, Etat). Et si on ajoute qu’une demande de subvention européenne doit être validée au préalable par l’Etat français!

    J'aime

  5. @Manaut

    Ce n’est pas être présomptueux que de revendiquer des compétences réelles et légitimes. En l’occurrence, s’il est évident que ce sont les collectivités locales qui doivent émettre les demandes de financement européens, (Communauté de communes, Département, Région, Etat), encore faut-il être informé des subventions disponibles, de leurs critères d’éligibilité et des démarches à entreprendre et des dossiers à monter pour en bénéficier.

    Il se trouve, que ce sujet est justement l’une des spécialités de certains membres du collectif citoyens qui porte le Liste Citoyenne Oloron 2020, qui ont respectivement travaillé dans la recherche et la conduite de projets innovants ces 15 dernières années.

    En l’occurrence, nous nous étonnons que ni la commune, ni la communauté de commune, ni le département, ni la région n’ai sollicité l’inscription d’Oloron et/ou, de la CCHB au programme du fonds « Marguerite », « Fonds européen 2020 pour l’énergie, le changement climatique et les infrastructures ». Alors qu’elles y sont pourtant toutes deux éligibles.
    Dès lors qu’elles seraient en mesure de donner une orientation innovante et écologiquement responsable à ses projets d’équipement, d’aménagement et d’infrastructures. Et c’est une compétence, qu’humblement, nous revendiquons aussi.

    Plus d’info sur le fonds Marguerite: https://www.caissedesdepots.fr/fileadmin/PDF/international/faq_marguerite_fr.pdf

    Etant entendu que ce fonds n’est que l’une des multiples sources de financement disponibles, à l’échelle européenne.

    Si la Liste Citoyenne Oloron 2020 (Lco 2020) obtient des élus au conseil municipal, lors du second tour des élections municipales, ce sont typiquement les expertises et les compétences que nous mettrons à la disposition de la collectivité.

    J'aime

  6. @lco, devant de telles compétences c’est vraiment triste que Blanco ne fasse que 3 ème.
    Le Haut Béarn est vraiment trop petit pour vos hautes analyses, l’Australie aurait sûrement besoin de vos expertises pour gérer ses problèmes!!!

    J'aime

  7. LCO 2020 voulait s’allier avec la liste Uthurry pour lui proposer entr’autre d’autres possibilités de financement pour la commune et la communauté de communes. A croire que B. Uthurry ne sait pas trouver des financements pour gaspiller l’argent public, à l’image de l’argent jeté par les fenêtres sur le trajet Oloron-Bedous. En page 67 de son rapport, les magistrats de la Cour des comptes précise que le déficit annuel de 1,3 million, ajouté à l’amortissement annuel sur 30 ans du coût des travaux, c’est une dépense annuelle de 4,6 millions à la charge des contribuables. Et comme cette voie ferrée est ouverte depuis 4 ans, la multiplication est facile.

    J'aime

  8. Je ne suis pas sûre du tout que l’argent pour la déviation d’Oloron provienne de notre ville.

    Ce n’est pas cette dernière qui finance.

    Donc il faut que vous soyez clairs dans vos propos.

    Pensez vous que nos collégiens, lycéens, habitants de la rocade du boulevard François Mitterrand et ailleurs, que le Centre hospitalier situé sur le passage de la rocade vont être d’accord avec vous ?

    il y a pollution de particules , pollution visuelle, pollution auditive, danger pour nos enfants et habitants tout au long de cette rocade.

    On parle bien des élections municipales et donc d’Oloron, pas de nos vallées.

    Sans parler des ronds points, ponts qui à force de supporter du poids finiront par s’abimer, puis les ronds points qui s’abiment aussi au passage des camions, et là qui paient ? : et bien nous les oloronais !

    J'aime

    1. « On parle bien des élections municipales et donc d’Oloron, pas de nos vallées.  »

      Ce sont des êtres humains qui peuplent la vallée d’Aspe. Cela peut être judicieux de penser aussi à eux avant de faire des choix politiques qui leur apporteront dix fois plus de camions dans les bronches.

      Sur le reste des dangers et pollutions le long de la rocade, je suis bien d’accord avec vous. Mais vous conviendrez qu’il serait plus ambitieux, élégant et efficace d’exiger la fin du transit de poids-lourds hors desserte locale dans les Pyrénées, agir pour la relocalisation des productions et les circuits courts, plutôt que de déplacer le problème cinq kilomètres plus loin.

      J'aime

  9. Oloron et son agglomération : le paradis des nymbistes (du rail = ce cow-boy solitaire est connu dans toute la galaxie , de la route, la déviation etc…).

    Article de Wikipedia à lire absolument et avec beaucoup d’attention puis à appliquer à la situation locale :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Nimby

    Ils ont tous un point commun, ils avancent tous l’intérêt général pour masquer leur égoïsme personnel. Ils sont aussi tous d’accord pour exporter devant chez les autres, ce qu’ils ne veulent pas devant chez eux.

    Ex : Pas de camions devant chez moi (particuliers d’Oloron), pas de nuisances, pas de risques pour mes enfants (collège Tristan-Derême et lycée Supervielle) mais devant chez les autres (particuliers situés le long de la future déviation, du Gabarn à la sortie d’Asasp), je m’en fiche (Lycée agricole de Soeix par ex coupé en 2 par la future déviation, va perdre les 2/3 de ses terres agricoles ; camions sous les fenêtres de l’Internat)…Les lotissements situés à côté, je m’en fiche…etc…etc…
    https://www.oloron.educagri.fr/letablissement/le-lycee-professionnel-agricole/

    L’argument « camions = risque » peut-être recevable sous certaines conditions. Encore faut-il l’appliquer à tout le monde…

    On pourrait avancer plein d’autres exemples…pour ceux qui sont pour la déviation ou contre le rail…

    J'aime

    1. @nymbiste nous a livré sa signification de ce qualificatif. Il ne lui reste plus qu’à nous communiquer son plaisir de voir circuler à vide le train Oloron-Bedous. Aujourd’hui, sur 3 passages, j’ai dénombré 3 voyageurs (avec leur masque).
      Dans la foulée, je lui pose la question sur son opposition à la déviation routière d’Oloron pour connaître le ressenti de son obstination à perpétuer les nuisances de la circulation des voitures et camions pour les riverains de la RN134 dans son tracé actuel ?

      J'aime

  10. La déviation d’abord, la vallée s’en prendre à plein les bronches mais nous alors ?

    Alors oui pour une autre façon de transporter les marchandises, mais commençons par la déviation qui, lorqu’il n’y aura plus de camions, peut être empruntée par les voitures en attendant ….

    Je vous retourné l’argument : vous écrivez tant pis pour les vallées, je vous reponds : et donc tant pis pour les oloronais ! C’est bien cela que vous dites.
    Croyez vous que nous sommes prêts pour un transport du fret ferroviaire ? Oui ? Et bien non, rien n’est fait.

    La déviation d’abord les études sont faites , le budget prévu, chaque chose en son temps.

    Là on continue de polluer Oloron, ses enfants et il n’y a ni déviation, ni train.

    J'aime

  11. LCO, liste non politique a vite appris ce qu’est la politique et l’applique à tout va. En claironnant partout que BU sera sans aucun doute le prochain Maire d’Oloron, LCO veut garder la partie de son électorat tentée de voter pour lui. Ainsi, LCO pourra prétendre à plus de postes dans l’opposition et, comme le disait BU, LCO travaillera avec la municipalité en place. Seulement voilà, en faisant ainsi, HL se trouve un peu plus renforcé et, quoi que l’on dise, a des chances d’être élu. Et là, LCO s’en mordra les doigts car avoir 2,3, 4 ou plus conseillers dans l’opposition, face à une majorité HL, elle sera totalement muselée, sortant de six ans de gesticulation avec un bilan proche de zéro. Il n’est pas nécessaire d’être grand prophète pour deviner ce qui va se passer si HL est élu… adieu LCO !

    J'aime

  12. Ah ! Je n’avais pas perçu leur comportement comme ça, calculateur et donc politique.

    Mais oui après tout pourquoi n’auriez-vous pas raison.

    Comme quoi, il est toujours intéressant d’échanger, ma réflexion s’enrichit de celle des autres.

    J'aime

  13. Le nymbiste du Rail (=pas de train devant chez-moi mais des camions, de la pollution, du bruit et du danger devant chez les autres) condamne à mort le lycée de Soeix et son quartier. Le personnel du lycée, les élèves (écrasante majorité d’internes = la déviation va passer sous leur fenêtres…) ainsi que les habitants de Soeix apprécieront comme ceux du Gabarn d’ailleurs….en fait tous ceux qui de près ou de loin seront impactés par cette déviation (Du Gabarn à la sortie d’Asasp)
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Nimby
    https://www.oloron.educagri.fr/letablissement/le-lycee-professionnel-agricole/

    En direct-live, un lycée et un quartier condamnés à mort :
    https://www.google.fr/maps/@43.1702816,-0.5937441,3a,75y,125.93h,92.88t/am=t/data=!3m6!1e1!3m4!1ssPwJu89avJX4d_b_hGG7eQ!2e0!7i16384!8i8192

    https://www.google.fr/maps/@43.1697649,-0.5926135,3a,75y,125.93h,92.88t/am=t/data=!3m6!1e1!3m4!1s3k6VtNWW-BhnMAjYs7rfuQ!2e0!7i16384!8i8192

    https://www.google.fr/maps/@43.1691882,-0.5943004,3a,75y,73.88h,88.72t/am=t/data=!3m6!1e1!3m4!1sX5NYQTBYlqU4QDbIuVSong!2e0!7i16384!8i8192

    https://www.google.fr/maps/@43.1691882,-0.5943004,3a,75y,184.67h,85.35t/am=t/data=!3m6!1e1!3m4!1sX5NYQTBYlqU4QDbIuVSong!2e0!7i16384!8i8192

    https://www.google.fr/maps/@43.1684179,-0.5934547,3a,75y,76.27h,93.18t/am=t/data=!3m6!1e1!3m4!1sgEtcGFsKKRLeQi7jtYmWJQ!2e0!7i16384!8i8192

    https://www.google.fr/maps/@43.1681129,-0.5930951,3a,75y,90.06h,93.22t/am=t/data=!3m6!1e1!3m4!1sQkTex-wvZtdB7PjBFlzhXg!2e0!7i16384!8i8192

    https://www.google.fr/maps/@43.1676885,-0.5925206,3a,75y,80.02h,86.93t/am=t/data=!3m6!1e1!3m4!1s7ojZrgsOvxPb3gAPXkx30w!2e0!7i16384!8i8192

    Peut-on comprendre la souffrance de ceux qui vivent avec les camions sous leur fenêtre, le bruit, la pollution, les risques pour leurs enfants ?
    Oui, bien-sûr mais la solution est-elle d’exporter devant chez les autres ce qu’on ne veut pas devant chez soi ?
    Non, naturellement.

    PS : Un peu de cynisme.
    L’écrasante majorité des lycéens de Soeix ne sont pas d’Oloron (car beaucoup d’internes / demi-pensionnaires notamment). Leurs parents ne votent donc pas sur la commune.

    Trois listes sur 4 peuvent donc se prononcer pour la déviation sans aucun risque…électoral. Par contre, les nymbistes sont d’Oloron, eux. Il faut les ménager. Et au Gabarn et à Soeix, ils ont voté pour qui, au premier tour ?

    Cette déviation relève t’elle des (seules) compétences de la commune d’Oloron ? = Non! Cela relève de l’Etat, la Région et le département …

    Vive le retour à la tribalisation de la société où chaque nymbiste local décidera de ce qu’il veut ou non devant chez lui, où les égoïsmes particuliers auront remplacé l’intérêt général…..La démocratie, ce n’est pas satisfaire une addition d’intérêts catégoriels, de lobbies locaux.

    J'aime

  14. La section de ligne Oloron-Bedous n’a pas vu de train du 05 décembre 2019 (Plus de 2 mois de grève dure sans aucun train remplacés par un AR bus en semaine + Crise du Coronavirus = aucun train = aucun bus) au 09 Juin 2020. Nous sommes le 23, cela ne fait que 14 jours que cela repris. La ligne de bus Bedous-Canfranc n’a rouvert que depuis hier, 22 Juin 2020 ainsi que la possibilité de rejoindre l’Espagne.

    Il faut donc que les gens se réapproprient peu à peu le train alors que la crise du Coronavirus et ses conséquences sont toujours-là… Port du masque obligatoire, gestes-barrière toujours en vigueur…

    La 1ère semaine entre Bidos (exclu) et Bedous, la moyenne journalière a été de 4 voyageurs, la 2ème semaine nous sommes passés à 41 (3,4 voy/train pour un total de 12 trains) …Ce chiffre réaugmente peu à peu. Hier lundi (début de la 3ème semaine de reprise, il est passé à 6 donc 48 personnes pour la journée)….

    L’an dernier pour la même période, on avait 180 voy/jour….(Pas de groupes scolaires pour Ludopia ou amenés par Géolval comme l’an dernier = normal quand on sait ce qu’il en a été de la situation des écoles, collèges et lycées en raison de la crise du Coronavirus, par ex…)

    Le cas d’Oloron-Bedous est-il isolé ? Non, bien-sûr….Toutes les lignes TER de France sont très impactées et même des lignes TGV :
    https://www.capital.fr/entreprises-marches/pourquoi-la-sncf-supprime-deja-des-trains-pour-cet-ete-1372493
    https://www.usinenouvelle.com/article/les-voyageurs-ne-se-pressent-pas-dans-les-trains-de-la-sncf.N974901

    J'aime

  15. (Pau)—Oloron-Bedous : un énorme succès estival en 2016, 2017, 2019 sauf 2018 (Grève toute l’année + interruption de ligne en Juillet). Beaucoup, beaucoup de randonneurs. 20 000 personnes de fin Juin à tout début septembre 2019 :

    https://www.geolval.fr/index.php/geotrain/815-visite-geologique-guidee-en-geotrain
    https://www.geolval.fr/index.php/geotrain/816-randonnee-geologique-des-berges-du-gave-au-soum-de-poey
    https://www.geolval.fr/index.php/geotrain/817-trek-geotrain-pyreneen-vers-le-col-d-ayous-une-nuit-au-refuge-du-larry

    Des lieux insolites à visiter avec le TER Nouvelle-Aquitaine :
    https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=1CiKYDDiIVClwDQGUHSG_WYwjH3pUeZM_&ll=43.090556808763104%2C-0.46605249887698097&z=11&fbclid=IwAR3_pcDq5f_UhDL4E3Nsa2hHY5NUxirFikfKlHGFJirbhzZrFq6s60yGroo

    https://sncf-ter-tourisme.latitude-cartagene.com/tourism-partners?fbclid=IwAR0iFwS245WhjBBQw7zNX7vv2JTk48QcsoN3kxhf3JXY1i6FS5CLavIFc-o

    →Les résultats (touristiques) 2019 sont à nouveau en hausse :
    —Juillet / Août 2019 = 250 v/j (3 AR sur 6 concernés)
    — Juin / Septembre 2019 = 180 v/j
    —Vacances scol (Noël 2018, Février, Pâques, Toussaint 2019) = 80 voy/j
    —Hors de ces périodes en 2019= 45 v/j.

    J'aime

    1. @Jérôme. Vous êtes le petit toutou qui, sous un pseudo mutant, relaie les données du service de la communication de la Région pour contrecarrer mon argumentation qui met à mal ces soutiens aux futures élections.
      Tout ce que vous produisez n’est que du vent et des mensonges qui donnent une très mauvaise image de la classe politique qui est prête à tout pour accéder au pouvoir conçu un peu comme pour s’accaparer d’un butin.
      Bien sûr les chiffres de la fréquentation du train ralliant Bedous sont faux et archi-faux. Il suffit pour approcher la vérité de consulter le site de la SNCF. Lundi encore j’ai eu l’opportunité de voir passer ce train fantôme: 1er passage: 2 voyageurs ; 2ème passage, zéro passager ; 3ème passage 1 passager.
      C’est vrai, plusieurs associations font la promotion de cette réouverture, tout simplement parce qu’elles ont reçu des subventions.Je connais le montant reçu pour chacune d’elle. En politique, cette forme de remerciement pour vos soutiens s’appelle du ruissellement, ou un retour d’ascenseur.

      Je me contenterai de divulguer la seule subvention versée par la Région Nouvelle Aquitaine à la municipalité de Canfranc pour participer à la construction d’un abribus. Aucun média régional n’en a fait état. Et c’est ainsi que 46 000 € ont été siphonnés discrètement dans les poches des contribuables de la Région Aquitaine par une décision de la commission permanente à Bordeaux, le 10 octobre 2016. Je ne sais pas s’il existe dans notre département un tel édifice aussi confortable : toilettes,WC, éclairage et chauffage. Qu’est-ce qu’il en pense M Uthurry , vice-président de la Région Nouvelle Aquitaine ? Est-ce qu’il continuera à nous dissimuler l’usage de nos impôts? Le tribunal administratif de Bordeaux avait déjà condamné cette absence de transparence dans son refus de communiquer l’étude de rentabilité socio-économique d’un prolongement ferroviaire jusqu’à Canfranc.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s