LCO2020 tient son premier point presse de 2nd tour en un savant dosage entre autosatisfaction et humilité


Les représentants de LCO2020 avaient choisi un cadre bucolique pour tenir ce 28 mai, un mois jour pour jour avant l’échéance, leur premier point presse du second tour : la « promenade » située en contrebas de la médiathèque côté gave. L’occasion de faire le point avant d’attaquer la dernière ligne droite : retour sur les résultats du 1er tour, la crise COVID-19, les perspectives et propositions pour le 2nd tour et, très attendue bien sûr par les journalistes, les perspectives de fusion avec une autre liste. Revenons sur ces différents points qui, on le verra, ont été traités par les candidates et candidats avec une science consommée de l’alternance entre autosatisfaction et humilité.

Les résultats du 1er tour

  • Autosatisfaction face au score de 13,75% obtenu par la liste : « Cette réussite n’est pas une surprise. Nous avons proposé le programme le plus réfléchi, le plus abouti et le plus chiffré. Nous avons mené la campagne la plus engagée sur tous les terrains. »
  • L’humilité vient tout de suite tempérer le propos : « Mais pas de triomphalisme. Le bon résultat de notre liste n’est pas une victoire. Il souligne aussi l’ampleur de la tâche qu’il reste à accomplir. Ce résultat nous oblige »

La gestion de la crise par les acteurs locaux

« Nous sommes convaincus que tous les services de la ville, de l’intercommunalité ont fait de leur mieux pour gérer cette situation si difficile, malgré des conditions de stress très importantes. ». LCO2020 regrette toutefois que sa proposition de « conseil de crise » réunissant élus, représentants associatifs et institutionnels, habitants afin que l’action municipale non urgente fasse l’objet d’une concertation n’ait pas été retenue par les élus de la majorité ou de l’opposition.

LCO2020 pendant la crise

  • Autosatisfaction lorsque LCO2020 liste certaines actions qu’elle a menées durant la crise au-delà de cette proposition de conseil de crise : assistance proposée aux commerçants et entrepreneurs pour la mise en place d’actions sur Internet, engagement dans la création de jardins partagés, aide au cas par cas à des personnes souffrant particulièrement de la situation
  • Humilité : « Encore une fois, pas de triomphalisme. […] nous savons que, partout sur le territoire, les élans de solidarité et d’ingéniosité se sont multipliés et qu’ils n’ont pas tous l’opportunité d’une conférence de presse pour en faire l’écho. »

La tenue du second tour

La liste citoyenne réitère ses conseils : « […] nous recommandons la plus grande prudence à toutes les électrices et tous les électeurs, surtout parmi les populations dites à risque (âge, maladie, etc.). ». Et donc, comme ses trois concurrentes n’en doutant pas, partira à la chasse aux procurations pour permettre malgré tout à ces personnes qu’un déplacement jusqu’au bureau de vote pourrait décourager de s’exprimer. Quant à la forme que prendra la campagne, elle se veut créative (actions autour du vélo par exemple) et marquera le souci de trouver des moyens d’aller au-devant des citoyens tout en respectant les gestes barrières.

Le programme et les propositions pour le second tour

LCO2020 n’a aucun doute sur la question, la crise COVID-19 a mis en évidence des exigences qui ressortaient déjà de son programme : production alimentaire locale, sauvetage du système de santé, développement d’un système économique local, implication des habitants, nouvelle vision de la mobilité, tourisme de proximité etc. Nulle raison donc de le modifier. Autosatisfaction.

La conduite de la campagne

La liste citoyenne pense ici partir avec un avantage. La campagne va se dérouler dans une situation nouvelle. Or : « Nos concurrents ont déroulé la même méthode que celles employées par leurs partis au cours des quarante dernières années et par eux-mêmes depuis vingt ans. La nouveauté est quelque chose qui ne fait pas parti de leurs habitudes, cette situation doit leur donner le vertige. ». CQFD.

La question de la fusion : une main tendue à Oloron En Commun… du bout des doigts

Large ouverture dans un premier temps : « Par principe, la Liste Citoyenne Oloron 2020 est ouverte à la discussion avec tous les acteurs. ». Mais ça se resserre tout de suite : « Cette discussion devra se faire exclusivement sur la base des valeurs et du programme. ». Pas question donc d’engager une discussion sur la base d’une négociation sur la répartition des postes. Dans les faits, seule Oloron En Commun est dans la ligne de mire car c’est avec cette liste que LCO2020 a le sentiment d’avoir le plus de valeurs en commun.

Elle veut « obtenir d’indiscutables garanties sur le financement de l’action sociale, sur la protection réelle de l’environnement et la lutte contre les effets du réchauffement climatique, sur la priorité absolue donnée à la préservation et au développement de l’économie locale et enfin sur la nécessité de renouveler et d’assainir les pratiques politiques, la démocratie locale et le rapport des citoyens à leurs élus. ». En clair, et entre autres conditions d’une éventuelle fusion, l’opposition à la déviation Oloron-Gurmençon, le non-cumul de mandats etc. Des conditions qu’Oloron En Commun ne peut que considérer inacceptables. C’est sans doute la raison pour laquelle elle n’a pas répondu à la main tendue… du bout du doigt par la liste citoyenne. Et cette dernière, avant même de formuler sa proposition, savait très bien qu’elle serait rejetée. On n’empêchera pas le blogueur de penser qu’il y avait là dans la démarche une petite arrière-pensée politicienne. Allez, je vais encore me faire des amis avec cette dernière considération ! Mais c’est pour alimenter les commentaires…

23 commentaires sur « LCO2020 tient son premier point presse de 2nd tour en un savant dosage entre autosatisfaction et humilité »

  1. Comme ils nous y ont habitués jusqu’à présent, ils sont les meilleures, ont les meilleurs programme….
    Ils sont près à discuter mais sur leurs idées et programmes exclusivement…!
    Sont-ils arrivés en tête au premier tour pour vouloir imposer leur vision à Oloron en Commun…?
    Trop de suffisance, trop de certitudes à mon goût….. et un soupçon d’intolérance….!

    Aimé par 1 personne

    1. Le programme de la LCO a été élaboré lors de réunions publiques, avec les citoyens d’Oloron, et ce sont leurs propositions qui ont créé le programme. Toute la campagne a ensuite été axée sur la présentation et l’explication de ce programme, à l’opposé de toutes les attaques personnelles, tacles, croche-pieds, coups de poignards dans le dos, que nous avons pu voir, lire, entendre dans les médias de la part des autres listes… Faire de la politique autrement, renouveler la démocratie, ça commence sûrement par d’autres pratiques que celles connues depuis des décennies ! Et donc justement, que la LCO souhaite discuter avec les autres listes exclusivement sur la base
      du programme, et non pas négocier des places et des postes en reniant tout le travail antérieur, ça me semble beaucoup plus sain, non ? Les actes doivent être cohérents avec les paroles. Le programme est celui élaboré par les citoyens, pour les citoyens, et les candidats de la LCO ne le bradent pas contre des places éligibles sur la liste qui a fait le score majoritaire au 1° tour. Vous trouvez ça intolérant ? Vous pensez que c’est de la suffisance ? On comprend mieux pourquoi votre vieux système politique ne fonctionne plus… Vous n’êtes même plus capable de reconnaître l’honnêteté et l’intégrité !

      J'aime

  2. J’ apprécie beaucoup les commentaires et informations du blogueur ! quel boulot, et je comprends qu’ il veuille bien laisser la place. Je ne suis pas rassuré sur  » Lacrampe et Lucky  » désistance et résistance « . Attention, les deux derniers nommés sont forts capables de faire  » méfiance mais alliance  » !!!!! prudence !!!

    J'aime

  3. Joêl, vous me connaissez depuis quelques années maintenant, et là, je peux vous dire que vous vous méprenez sur votre dernière phrase.

    J’ai quitté la LCO pour désaccord sur le point d’une » alliance » / « fusion », chacun choisit son mot…

    Je peux en toute objectivité vous dire que certains dans la LCO pensaient que l’autre liste ne pouvait pas accepter, d’autres pensaient qu’elle pouvait.

    Donc on ne peut pas dire que c’était un calcul politique de la LCO, car il y avait désaccord et ce fut une séance démocratiquement chaude et le débat fut intense.

    En respect avec le code de fonctionnement établi par la liste, les personnes en minorité et incapables de vivre avec cette proposition de fusion votée pour le 2nd tour, sont sorties (au nombre de 3 ).

    Ceux qui sont restés , soit étaient opposés mais pouvaient vivre avec, ou ont acceptés cette « main tendue » et pour beaucoup en pensant que si c’était accepté, certaines des propositions des citoyens et donc de la listes seraient appliquées (ce qui est tout à leur honneur, et je comprends ce choix, mais moi je voulais avant tout un renouveau démocratique total, pas sauver quelques propositions même les plus emblématiques).

    Donc non, la LCO n’a pas décidé d’un coup politique.

    Les avis étaient divergeants, certains l’auraient vraiment voulu (je dirai même une majorité, mais nous n’avons pas voté là-dessus, donc c’est juste un ressenti) ;-).

    Voilà, vous savez tout sur ma sortie de la LCO, et je suis sortie en leur disant de continuer, rien lâcher, et en espérant me tromper sur mon choix.
    Mais je n’ai pas changer d’avis, plus jamais ma voix n’ira au PS (Hollande et son « mon ennemi est ma finance » m’a suffit…).

    N’empêche que je ne savonne pas la planche aux projets que je quitte car je ne suis pas d’accord avec la majorité.
    C’est aussi ça la démocratie.

    Je leur souhaite même de réussir, mais je garde mon énergie pour les projets qui me correspondent (et moi j’espérai des citoyens au pouvoir sans étiquette, sur la base de projets à réaliser, sans faire briller en nationnal des partis qui nous ont trahis, donc pas de fusion).

    Cela ne m’empêche pas de mener d’autres projets avec les citoyens, de n’importe quelle liste / collectif …, tant que le projet va dans le sens de ce que je défends ;-).
    Donc très rarement je pense, avec des gens des 2 listes qui sont actuellement à la majorité municipale (mais qui sait, sur certains points, la lutte pourra être commune).

    Bref, cette proposition n’était donc pas un calcul politique de la liste, en résumé (que quelques uns dans la liste y ait pensé, c’est possible, je n’ai pas dit le contraire non plus, mais ce n’était pas la majorité 😉 ).

    Bise

    Vanessa L

    J'aime

  4. Pour moi si la situation économique et sociale devient très compliquée à la rentrée seul une liste vraiment de gauche peut nous aider à passer ce cap difficile

    J'aime

  5. Juste une information qui ne changera pas le cours de l’élection, mais le centre médical avancé de l’espace jeliotte, qui rappelons le, a permis de traiter au mieux et dans des conditions de sécurité maximales les malades infectés, n’a reçu le soutien et l’aide logistique que d’un seul candidat… Moi je dis, bravo la solidarité nationale de nos élus et candidats. Les mots et les paroles c’est bien, les actes c’est nettement plus appréciable. Ce candidat n’a jamais ete et ne sera probablement jamais maire, mais je trouvais intéressant de le souligner car ce n’est pas lui qui va se mettre en avant.. Merci pour le matériel, la logistique, les facilité d organisation et la sécurité des patients et soignants

    J'aime

  6. C’est gentil pour lui, mais c’est juste le rôle d’un élu d’être facilitateur avec les moyens de la collectivité. De nombreux professionnels et
    bénévoles anonymes ont été présents.
    D’autres collectivités ont été plus promptes et moins timides sur les commandes de masques.

    J'aime

  7. Que les élus actuels et candidats aient travaillé un peu pendant la crise est la moindre des choses? Avec d’ailleurs une telle humilité que leur travail est passé inaperçu😁

    Je me rappelle d’une conversation dans un petit magasin qui me disait n’avoir reçu la visite de personnes ..

    Avons nous eu, nous citoyen des informations concernant le nombre de malade sur Oloron ?

    Les couturières qui ont été solicités pour travailler bénévolement pendant la crise.. On été récompensées par ces même élus candidats par des commandes en Chine!!

    Il a fallu une pression pour conserver nos marchés avec une sécurisation digne d’une centrale nucléaire, alors que les grandes surfaces avaient quartier libre (sans vilain jeux de mots)

    La LCO n’a pas d’élu et c’est investis à la hauteur de ses moyens ! Aide à la création de cagnottes, investissement de certains d’entre nous sur radio Oloron, surveillance au Gabarn où un saccage se produisait, entre aide pour faire des courses…

    J'aime

    1. Des cagnottes?ah bon…j en connais une.(d ailleurs sympa pour les autres et pas du tout intéressé…)Vous avez oublié de dire que vous avez applaudi tous les soirs a 20h et fais des gateaux pour les soignants,livré a vélo vos voisins muni de votre ausweis etc….Vous êtes parfait,nous l avons bien compris et donc votre liste va pour le deuxième tour faire travailler un petit artisan local pour ses prospectus?Ou sera t elle encore la seule à faire imprimer ailleurs?

      J'aime

    2. Quel intérêt d’avoir des informations sur le nombre de cas à oloron et alentours quand on vous dit de rester confiné ? De porter un masque, de limiter les sorties ? Dites moi, quel est l’intérêt, vraiment ça m’intéresse ? Un maire totalement absent des débats sur le covid à oloron, que ce soit à l’hôpital ou à jeliotte, un vice président de région qui il me semble, en tant que numéro 1 du 1er tour aurait pu s’intéresser un peu plus à tout ça et au matériel notamment , lco qui au niveau santé compte sur la solidarité, l’entraide etc dont on attend toujours le moindre don. Si ça choque personne. En tout cas, heureusement que des gens ont été près à aller au contact bénévolement au passage pour faire ce en quoi ils croient puisque pour certains qui se croient plus forts que tout, certains malades n’étaient pas en forme.

      J'aime

      1. Bien sûr ,sur certains points vous n avez pas tort mais vous avez mal lu la presse confinée quant aux actions de la region il me semble…Et effectivement,ça ne se serait peut être pas passé ainsi si les negos de la cchb concernant la maison de Santé avaient été menées au grand jour,tout au moins portées a la connaissance de tous les élus communautaires!Par ailleurs,le PMA Covid relevait si je ne me trompe de la cchb…non de la mairie ou de la région…

        J'aime

        1. Alors je vous confirme que vous vous trompez, le PMA covid ne dépend absolument pas de la cchb. C’est une initiative des pro de santé calquée sur le modèle d’autres PMA en France avec participation bénévole de tous les membres. La rapidité de mise en place à été permise par les pro de la maison de santé, qui par leur nombreuses réunions ont pu tisser des liens et réagir très rapidement (pour les sceptiques à la maison de santé). L’ars n’ayant attribué ni matériel ni financement, la cchb a été sollicite puisqu’elle paraît être la seule à croire en ce projet.

          J'aime

  8. Personne ne revendique la perfection Mme anonyme 64.. Je dis juste que lorsque l’on est élu à la mairie, CCHB, département, région et ceux depuis des lustres.. Peut-être que l’on peux faire un peu plus que ce que vous venez de lister? Si ce bilan est satisfaisant pour vous vous ne serez déçu par aucun candidat ! Et les programmes présentés deviendront de nouvelles promesses non tenues!

    J'aime

    1. Bien sur qu on peut sûrement faire,mais,est ce qu on est obligé de le claironner tout le temps…je ne pense pas.Quant a être parfaite,sûrement pas sinon je serai dans vos rangs!

      J'aime

  9. Euh les jardins partagés dont bous parlez sont réservés aux sympathisants lco2020 ou sont ils ouverts à tout le monde ? Personne n’en a entendu parler

    J'aime

    1. Comment ça, personne n’en a entendu parler ? Si vous posez la question c’est que bien que vous en avez entendu parler ;-)) Ces jardins partagés sont dans le programme de la LCO, et quand la LCO sera élue à la municipalité elle pourra réaliser son programme et soutenir toutes les actions et initiatives citoyennes qui seront en accord avec ce programme. Pour l’instant il y a un collectif citoyen qui porte ce projet de jardins partagés, et donc quiconque souhaite participer peut prendre contact et proposer son aide ! Il y a aussi des membres et des sympathisants de la LCO qui participent à ce collectif mais je pense qu’ils seront tous ravis d’accueillir toutes les BONNES volontés pour faire avancer ce projet… Vous pouvez aller sur le blog de la LCO et y laisser un message avec votre contact pour qu’on vous fasse suivre
      le contact du collectif…

      J'aime

  10. Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais !!!! car des lco sans masque j’en ai vu dans les grandes surfaces et j’y suis pas allée souvent, alors que certain (nes) prétendent le contraire….

    J'aime

    1. Bon, ça va, je suis rassuré sur le programme de la LCO, parce que si vous ne trouvez que ça à critiquer sur cette liste, c’est que son programme doit être super bon !!! En tout cas, pour moi c’est ça l’essentiel : quel programme une liste politique propose pour gérer la ville ? Quels sont ses projets ? Comment veut-elle les réaliser ? Ces projets et ce programme sont-ils bons pour la ville ? Alors tout le monde n’est pas obligé d’être d’accord avec les projets des autres, et on peut en discuter, il peut y avoir débat pour connaître les arguments de chacun. Et quand chacun explique son projet, donne son argument, alors on peut réfléchir et choisir le projet qui nous semble le meilleur pour la ville. C’est ça que devrait être la politique, et une campagne politique devrait permettre à chacun de présenter ses idées, ses projets, son programme, de les expliquer et de les argumenter, pour que les citoyens puissent choisir.
      Alors les masques pour aller faire les courses ? Cela vous suffit pour savoir pour qui vous aller voter ? Vous n’êtes pas très exigeant pour choisir qui va gérer la ville d’Oloron !!!

      J'aime

  11. Joël tu peux nous rappeler les conditions pour avoir les frais du deuxième tour remboursés car pour les 4 listes il faudra passer à la caisse et je pense que c’est un point de réflexions chez certaines équipes.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.