Municipales 2020 : à Hervé Lucbéreilh qui l’appelle à la désistance, Daniel Lacrampe répond par la résistance


Le temps presse : les candidats au 2nd tour des municipales devront déposer leur candidature entre le 29 mai et le 2 juin. Hervé Lucbéreilh, le maire sortant, sait depuis belle lurette, depuis le 15 mars au soir en réalité, que la compétition mettra en présence les 4 listes qui s’étaient déjà confrontées lors du 1er tour. Et qu’il ne part pas favori. Sa seule chance réside dans sa capacité à déstabiliser ses adversaires. Il vient donc d’engager les grandes manœuvres avec cet objectif.

Il enjoint donc Daniel Lacrampe, son concurrent de droite arrivé à 10 points de lui au 1er tour, de se désister en sa faveur. Dans la lettre ouverte qu’il lui a adressée le 27 mai Hervé Lucbéreilh fait feu de tous moyens :

  • Le bâton : le non-désistement témoignerait chez Daniel Lacrampe d’ « un absurde entêtement suicidaire, un mépris de notre électorat commun »
  • La carotte : le désistement serait au contraire le signe que Daniel Lacrampe respecte la démocratie et le suffrage universel
  • L’insinuation : la propagation d’une rumeur qui laisserait entendre que deux de ses concurrents, Bernard Uthurry et Daniel Lacrampe ont conclu un accord : à toi la présidence de la CCHB, à moi le poste de maire
  • La brosse à reluire : l’appel à la probité et à la droiture de l’engagement de Daniel Lacrampe (jugement d’expert !)

Bien entendu, les réactions n’ont pas tardé dans les camp d’en face : Bernard Uthurry et Daniel Lacrampe ont démenti tout accord, et ce dernier a dans le même temps rejeté catégoriquement tout désistement. On peut les croire. Même si, j’avance là un argument personnel, Oloron aurait tout à gagner à une répartition des responsabilités entre eux. D’autant que, si j’en crois les échos qui me parviennent des communes extérieures, Daniel Lacrampe a une très bonne cote au sein des élus de la CCHB.

Si vous voulez un second avis du blogueur, Hervé Lucbéreilh savait pertinemment à quoi s’attendre avant même de publier sa lettre. Il suffit de se poser la question : pourquoi une « lettre ouverte » et non pas, dans la discrétion, un simple coup de fil ? Tout bonnement parce que cela fait des lustres qu’Hervé Lucbéreilh et Daniel Lacrampe ne se parlent plus. Mais surtout parce que c’est nous, Oloronaises et Oloronais, qui sommes la vraie cible de cette opération de communication du maire- sortant-en-position-délicate-pour-sa-réélection. Et en particulier les 19% des électrices et électeurs qui ont accordé leur confiance à Daniel Lacrampe. Le seul but de l’opération est de les détourner de leur vote du 15 mars. C’est de bonne guerre. Reste à espérer qu’ils ne se laisseront pas prendre au piège de cette grosse ficelle.

31 commentaires sur « Municipales 2020 : à Hervé Lucbéreilh qui l’appelle à la désistance, Daniel Lacrampe répond par la résistance »

  1. Je t’avais dit hier qu’il allait dégainer rapidement ! 😉
    Toujours les vieilles recettes.
    Si tout va bien, il aura disparu le 28 juin à 20h 🙏.

    Aimé par 1 personne

  2. Bien sur, bon debarras, mais est ce que le scenario évoqué dans ce blog est porteur d avenir pour le haut bearn. On peut en douter, on voit arriver les vieilles recettes a base d impôts de fabrication de couts de structure, d emplois public. Mais a t on seulement demandé aux citoyens ce qu ils voulaient ?

    J'aime

  3. Au moins cet article a le mérite de clarifier les opinions du blogueur au sujet de cet élection 🙂
    N’y a t’il pas une part de vérité dans une rumeur ? 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Si le bulletin qu’il ne mettra pas dans l’urne ne fait aucun doute, le blogueur vous met au défi de deviner lequel des 3 autres il glissera 🙂
      Quant à la rumeur, libre à qui veut de la croire. Elle est faite pour ça

      Aimé par 1 personne

  4. Il va surtout nous falloir en septembre un vrai spécialiste de l économie car pour beaucoup d entreprises cela va être très très dur c est pour ça que le seul capable grâce à son expérience c est le Vice President du conseil régional chargé de l économie

    J'aime

    1. qui peut croire que les élus ont le pouvoir d’agir sur l’économie ? ils ne disposent malheureusement pas des leviers nécessaires… l’économie est une affaire d’entreprise et de clients et même avec la meilleure volonté du monde, même en distribuant quelques subventions les élus n’y peuvent pas grand chose… sauf à trouver une symbiose avec les entrepreneurs…

      Peu importe qui sera élu, l’hiver sera nucléaire….

      Aimé par 1 personne

    2. … sur la plan régional mais sur le plan local il n’est pas le mieux placé en matière de connaissance de l’économie du territoire.

      J'aime

  5. Si les deux anciens copains avait mis un peu plus volonté dans leurs actions communes cela ferait longtemps que le train irait à Saragosse mais comme c est toujours le même qui bosse vraiment pour nous nous sommes pour l instant coincé à bedous

    J'aime

  6. La présidence de la cchb, devrait revenir à à un élu , qui a gagné les élections dans sa commune .
    Le contraire, va à l encontre de toute moralité, car comment peut on prétendre gérer le plus gros budget d une collectivité en n ayant pas eu la faveur des urnes ?
    Le futur maire d Oloron a toute légitimité pour occuper ce poste, et s il n est pas intéressé, un élu d une autre commune et tant qu à faire d une nouvelle génération devrait être désigné.
    Il serait inutile de nouveau de le faire remarquer, mais ces tambouilles d arrière cuisine politique lassent.

    J'aime

    1. Donc si le futur maire d oloron ne veut pas de la communauté de commune, il vaut mieux le maire d’une commune comme ledeuix ou agnos ou autre. Donc un élu qui aura forcément eu moins de voix qu un DL. Parce que même en faisant 20%, DL aura plus de voix que les autres « petits » maires. C’est mathématique. Donc votre logique n’est pas si logique non ?

      J'aime

      1. Je préfère effectivement un maire élu et plébiscité, peu importe l importance de sa commune, qu un candidat qui finit en troisième position avec 19 % sur ses terres. Au vu de l importance du poste de la CCHB, un suffrage direct serait des plus logiques et des plus moral. Tout cela éviterait comme je l ai déjà écrit ces combines d arrière cuisine, dont tout le monde ne veut plus. D autant plus que les voix dont vous faites référence repondent principalement à une candidature de maire.
        Pour répondre à Adrien, si le futur maire d Oloron ne veut pas de ce poste, je trouve qu effectivement une candidature de M OXIBAR pourrait être tout à fait envisageable.

        J'aime

  7. Pour en avoir discuté avec des membres des deux listes, l’accord en Bernard Uthurry et Daniel Lacrampe n’est un secret pour personne. Au mieux un secret de de Polichinelle! Que les élus du Parti Socialiste marchande avec la République en Marche pour sauver leur sièges et accéder au pouvoir, n’est pas surprenant en soi (hélas), d’autant qu’il y a uen vraie proximité des idées et des valeurs entre les deux. Mais je ne comprends pas que les électeurs continuent encore à voir en eux « la gauche »… ce n’est qu’une trahison de plus me direz-vous. Pour moi c’est la trahison de trop.

    J'aime

    1. Encore une fois,vous employez des methodes dignes de l ancien monde que vous critiquez tant.C est tout ce que vous avez trouvé a jeter comme infox pour detourner les lecteurs ,pardon les electeurs de la « boulette » des 65ans.

      J'aime

    2. @lucas (luke) votre pseudo sent le pot de notre Lulu Hervé local…
      Donc vous avez discuté avec tout le monde et voila!!! le résultat de vos échanges.
      Vous pensez que plus c’est gros, plus ça risque de marcher et que le doute qui va naître de votre post amènera les électeurs à un vote vers votre amis?
      C’est qui dans son histoire le plus retors? qui n’a pas de parole? demandez à Lacrampe puisque vous lui parlez?
      Pour les valeurs je crois qu’ Uthurry n’a pas vraiment de leçon à recevoir.

      J'aime

    3. … Vous êtes sur d’avoir discuté avec des membres de la liste Lacrampe à ce sujet ? Visiblement je ne crois pas !

      J'aime

  8. Le blogeur a toit compri, le refus de Lacrampe pour soutenir le maire signe la mort de celui ci. Connaissant les relations de Lacrampe et des maires, il aura le siège de la CCO. Bon pour les bobo LCO, ils ont atteint le maximum de voies au premier tour.

    J'aime

  9. Cher blogueur,

    Je doute que les agents de la CCHB partagent votre argument personnel et souhaitent de nouveau travailler 6 ans sous la présidence de DLacrampe.

    J'aime

    1. Cher Severin,
      Sans doute me suis-je mal exprimé. Ce que je voulais dire c’est que, même élu minoritaire à Oloron, Daniel Lacrampe avait une cote suffisante au sein des élus de la CCHB. Et pour ce, nul besoin d’un accord prėėlectoral secret avec Bernard Uthurry. Je ne parlais pas du personnel de cette honorable institution car ce n’est pas lui qui élit son président

      J'aime

      1. En effet si le personnel votait, il serait peu probable qu’il dépasse les 10%.
        Les différents élus locaux devrait peut-être le prendre en considération et se poser des questions sur le pourquoi.

        J'aime

    2. Forcément quand on a un patron qui aime le travail bien fait et carré, on doit se mettre à sa hauteur et au pli. Pour certains c’est sur que c’est compliqué et qu’ils aimeraient un patron plus laxiste pour être peinard et finir en roue libre le vendredi.

      J'aime

      1. Bonjour M. Lassus,
        Vous ne trouvez pas un peu facile d’utiliser ce poncif du fonctionnaire fainéant (et feignant, à ses heures…)?
        Ça pourrait passer pour de la diffamation.
        Je fais partie de cette honorable institution, comme l’appelle le blogueur et je ne pense pas être un tire au flanc au prétexte de ne pas être dans un bureau du dimanche au samedi, de 8h à 20h.
        Merci de bien vouloir prêter une meilleure attention à des femmes et des hommes qui ont choisi de servir le public.
        Bien à vous

        J'aime

        1. J’ai également été fonctionnaire et qui plus est aux impôts… Mais pas d’oloron.. Je connais parfaitement le fonctionnement de ce genre d’institutions et il est évident que la personnalité d’un futur patron ou directeur est essentielle pour les employés. Le « j’espère qu’il va pas trop nous emmerder » est couramment entendu. Ça ne veut pas dire que les fonctionnaires sont des feignants, il y en a dans chaque profession évidemment, mais vous ne pouvez pas nier cela. C’est valable pour les entreprises aussi. Un patron travailleur, ça dérange toujours.

          J'aime

  10. Yves tu pourrais nous rappeler la définition de bobo et m’expliquer en quoi ce mot qualifie la LCO?
    Si, notre présence dans ces élections était si insignifiante, nous ne serions même pas un sujet!
    Explique moi, pourquoi, ton candidat à fait un score si faible?
    Raconte nous, comment, premier maire adjoint et président de la CCHB a t il fait un travail remarquable sur le territoire ! et que propose il de nouveaux ?
    Comment ce fait il que les salariés de cette institution soient si peu enclins à chanter ses louanges?
    et dernière question pourquoi a t il refusé les débats ?

    J'aime

  11. Des querelles de personnes, nous n’en sortirons pas. Moi qui rêve d’intérêt général et de desseins partagés… je vais reprendre le permis de pêche

    Aimé par 1 personne

  12. Il nous faut enfin quelqu un avec des idées larges et une vu moderne de l économie et qui soit proche des gens avec les problèmes à venir il faut un meneur 100% a OLORON et qui va tout faire pour venir en aide aux entreprises en difficulté. Je ne vois que le Vice President du conseil régional chargé de l économie pour le renouveaux à OLORON avec des projets concrets comme le train OLORON bedous qui d ailleurs à ce sujet à partir de juillet tous les places assises seront utilisable et c est un soulagement pour tous car cela va peut être sauver la saison estivale

    J'aime

    1. Je suis assez d accord avec vous René pour cette analyse.Nous avons bien compris votre message concernant la ligne de chemin de fer!Même tchou tchou a renoncé devant votre acharnement!😉

      J'aime

  13. Les infos de Brest ce matin toute la population les médias les élus la région ne parle que du téléphérique en panne et gère par la RATP je crois bien sûr il a coûté très cher et paye par nos impôts mais les gens manifestent pour ça nous le train de bedous. est à l arrêt depuis plusieurs mois et c est très mal vu d en parler encore moins la presse. Pourtant il a été entièrement payé par nos impôts. Mais chut c est les élections on doit parler uniquement des petits projets futur Pas trop chère pour ne pas faire peur

    J'aime

  14. Tiens bon, la LCO tend la main à gauche alors qu ils ne devaient pas donner d ordre pour le second tour!
    Ils ont réussi à prendre le bon vent ? En fait, ne serait ils pas des girouettes ?

    J'aime

  15. Je traduis de  » ici Londres, les français parlent aux français »
    Les carottes sont cuites, je répètes, les carottes sont cuites.
    Le poulet est cuit, je répètes le poulet est cuit.
    Traduction:
    Lucbéreilh est cuit.
    La LCO est cuite aussi !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.