La liste citoyenne propose d’écarter les personnes âgées de plus de 65 ans et les personnels soignants de la tenue des bureaux de vote le 28 juin (chronique « on croit rêver »)


En pleine relance de campagne, LCO2020 multiplie les initiatives et les propositions depuis quelques jours. Certaines d’entre elles sont les bienvenues. D’autres, si elles partent d’un bon sentiment (c’est bien ça le pire) ne peuvent qu’être mal reçues par une partie non négligeable de la population de notre cité.

Témoin, son communiqué en date du 25 mai, dont vous retrouverez l’intégralité en fin d’article. Dans ce document, LCO2020 informe qu’elle « invite les autres candidats à se prononcer en faveur de la protection des Oloronais et des Oloronaises appartenant aux populations dites « à risque » face à l’épidémie de COVID-19 ». Ça part donc d’un bon sentiment. Mais tout de suite après, ça se gâte lorsque la liste citoyenne fait part de sa proposition (la mise en caractère gras est du blogueur) : « Pour cela, la Liste Citoyenne Oloron 2020 propose que « seules les personnes âgées de moins de 65 ans et ne travaillant pas au contact de personnes à risque soient proposées comme assesseur, suppléant ou délégué général. Cette précaution élémentaire permettra de leur éviter des contacts répétés qui représente un potentiel risque de contamination ».

Si LCO2020, qui préconise un recours systématique à la concertation et à la consultation, avait pris la précaution de recueillir au préalable l’avis des personnes visées par sa proposition, elle aurait sans doute évité ce qui s’apparente davantage à une faute qu’à une erreur. Une faute sur le plan humain comme sur le plan politique.

Que signifie cet ostracisme à l’encontre des personnes travaillant au contact des personnes à risque ?  Qui est visé ? Le personnel hospitalier ? Les infirmières ? Les médecins ? On les a applaudit tous les soirs à 20 heures et on ne veut pas leur permettre d’exercer leur droit de citoyens au sein d’un bureau de vote ? Et encore bien heureux qu’on tolère qu’ils se rendent dans ledit bureau pour venir voter ! Comme si ce n’étaient pas des personnes responsables parfaitement capables de décider ce qui est bon à la fois pour elles-mêmes et pour les autres.

Que signifie cet ostracisme à l’encontre des personnes âgées de plus de 65 ans ? Nombre d’entre elles ne sont-elles pas en meilleur état physique et mental que bien des personnes plus jeunes ? Elles seraient irresponsables, incapables de décider par elles-mêmes ? Vous croyez que nous ne sommes pas à même (« nous », parce que le blogueur appartient à cette catégorie aujourd’hui dans le viseur de LCO2020) de mesurer les risques ?

On est bien d’accord, ce n’est pas une affaire d’État. Mais elle méritait ce petit coup de gueule. Amis de LCO2020, vous savez que vous ne pouvez faire notre notre bonheur malgré nous. Évitez donc de décider à notre place. Vous savez ou vous vous rendrez vite compte que vous avez commis une erreur. Et, comme vous n’êtes pas des politiques au sens « ancien monde » du terme, vous ne tarderez pas à l’admettre sans barguigner et sans ergoter.

60 commentaires sur « La liste citoyenne propose d’écarter les personnes âgées de plus de 65 ans et les personnels soignants de la tenue des bureaux de vote le 28 juin (chronique « on croit rêver ») »

  1. Filez,si vous voulez…reste que ca s est passé comme vous voulez pour vous mais différemment pour papillon…enfin c est ce qu ecrit le papillon…et qui laisse donc sous entendre une égalité de parole differente …A noter que le dit papillon est aux abonnes absents…Profitez puisque vous sortez…il fait beau

    J'aime

  2. Donc, pour vous résumer, Mme anonyme 64 vous ne savez rien mais vous en pensez pas moins et vous tenez à le dire!
    Merci ça fait avancer le débat et ça démontre les hautes valeurs du parti que vous soutenez.. faite partie?

    J'aime

  3. À @LCO2020 …

    Pour faire suite à ma proposition de créer sur Oloron une Université du Temps Libre, vous me proposez d’adresser un mail via votre site pour réitérer ma demande.

    Vous m’avez fait part de votre intérêt pour cette proposition qui intéressera les jeunes, les sans emplois, les salariés en équipe, les retraites et quel que soit l’âge de chaque catégorie. Je dois en oublier.

    Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de confirmer par mail, je confirme ici ma suggestion qui vous intéresse pour la proposer aux votes de votre équipe.

    La salle Jéliotte n’est pas constamment occupée par des animations et / ou spectacle, tout en écrivant ceci je me dis que de fait tous les habitants de la CCHB pourront ainsi en profiter.

    Je crois davantage en cette formule, qui retiendra les oloronaise et les habitants du piémont oloronais ( Et évitera de partir sur Pau pour ceux qui le peuvent financièrement, cela a un coût) donc plus en cette proposition que d’une université uniquement destinée aux jeunes étudiants tes.

    Pour ma part, je ne peux y aller et donc ne peux profiter de cours, conférences … ce serait si bien …. de la vie, de l’envie, de l’intergénérationnel. Franchement, je pense que cette idée mérite l’attention et sa mise en place.

    Je pense que Jéliotte permet l’accès aux personnes handicapées où à mobilité réduite.

    Je me plais à rêver …. Et sortir de ce cauchemar que nous venons de vivre et que nous aurons, peut-être, toujours avec nous, cela nous changerait les idées tout en étant acteur de notre santé intellectuelle.

    J'aime

  4. Merci pour votre proposition qui est intéressante et donne une lueur dans le gris de ces échanges..
    C’est comme ça que j’espère la Politique ! Fabriquer ensemble le territoire de nos rêves !
    Merci

    J'aime

Les commentaires sont fermés.