La liste citoyenne propose d’écarter les personnes âgées de plus de 65 ans et les personnels soignants de la tenue des bureaux de vote le 28 juin (chronique « on croit rêver »)


En pleine relance de campagne, LCO2020 multiplie les initiatives et les propositions depuis quelques jours. Certaines d’entre elles sont les bienvenues. D’autres, si elles partent d’un bon sentiment (c’est bien ça le pire) ne peuvent qu’être mal reçues par une partie non négligeable de la population de notre cité.

Témoin, son communiqué en date du 25 mai, dont vous retrouverez l’intégralité en fin d’article. Dans ce document, LCO2020 informe qu’elle « invite les autres candidats à se prononcer en faveur de la protection des Oloronais et des Oloronaises appartenant aux populations dites « à risque » face à l’épidémie de COVID-19 ». Ça part donc d’un bon sentiment. Mais tout de suite après, ça se gâte lorsque la liste citoyenne fait part de sa proposition (la mise en caractère gras est du blogueur) : « Pour cela, la Liste Citoyenne Oloron 2020 propose que « seules les personnes âgées de moins de 65 ans et ne travaillant pas au contact de personnes à risque soient proposées comme assesseur, suppléant ou délégué général. Cette précaution élémentaire permettra de leur éviter des contacts répétés qui représente un potentiel risque de contamination ».

Si LCO2020, qui préconise un recours systématique à la concertation et à la consultation, avait pris la précaution de recueillir au préalable l’avis des personnes visées par sa proposition, elle aurait sans doute évité ce qui s’apparente davantage à une faute qu’à une erreur. Une faute sur le plan humain comme sur le plan politique.

Que signifie cet ostracisme à l’encontre des personnes travaillant au contact des personnes à risque ?  Qui est visé ? Le personnel hospitalier ? Les infirmières ? Les médecins ? On les a applaudit tous les soirs à 20 heures et on ne veut pas leur permettre d’exercer leur droit de citoyens au sein d’un bureau de vote ? Et encore bien heureux qu’on tolère qu’ils se rendent dans ledit bureau pour venir voter ! Comme si ce n’étaient pas des personnes responsables parfaitement capables de décider ce qui est bon à la fois pour elles-mêmes et pour les autres.

Que signifie cet ostracisme à l’encontre des personnes âgées de plus de 65 ans ? Nombre d’entre elles ne sont-elles pas en meilleur état physique et mental que bien des personnes plus jeunes ? Elles seraient irresponsables, incapables de décider par elles-mêmes ? Vous croyez que nous ne sommes pas à même (« nous », parce que le blogueur appartient à cette catégorie aujourd’hui dans le viseur de LCO2020) de mesurer les risques ?

On est bien d’accord, ce n’est pas une affaire d’État. Mais elle méritait ce petit coup de gueule. Amis de LCO2020, vous savez que vous ne pouvez faire notre notre bonheur malgré nous. Évitez donc de décider à notre place. Vous savez ou vous vous rendrez vite compte que vous avez commis une erreur. Et, comme vous n’êtes pas des politiques au sens « ancien monde » du terme, vous ne tarderez pas à l’admettre sans barguigner et sans ergoter.

60 commentaires sur « La liste citoyenne propose d’écarter les personnes âgées de plus de 65 ans et les personnels soignants de la tenue des bureaux de vote le 28 juin (chronique « on croit rêver ») »

      1. Ils ne manquent pas d’air…
        Mais d’où vient cette soudaine préoccupation, qui les conduits à faire preuve d’ostracisme et de discrimination, alors que durant le confinement ils n’ont pas toujours fait preuve d’exemplarité.
        Preuve en est, ce dimanche matin de marché sur le parvis de Sainte Marie, où l’un des samaritains des plus connus, a dû venir leur rappeler que la distanciation prévalait, alors qu’un groupe s’était formé sous le porche de la cathédrale, essentiellement composé des membres de la liste LCO2020.
        Alors que le rappel aux règles sanitaires de notre septuagénaire, aurait dû ramener à la raison de potentiels futurs responsables de notre communauté, l’une d’entre elle s’est crue autorisée de faire de l’esprit pour minimiser et repousser la leçon de morale pourtant légitime, adoptant par ailleurs le tutoiement bien loin d’être de circonstance.
        Pour qui se prennent-ils ?
        Ils ont découvert l’exercice de la démocratie et la tenue des bureaux de vote le 15 mars dernier pour la première fois de leur vie et ils ont la prétention de vouloir dicter leurs règles aux autres.
        Je puis l’affirmer facilement, je suis assesseur dans cette ville depuis l’âge de 18 ans, j’en ai aujourd’hui 54 et en 36 ans, pas un seul de leur nom n’est venu noircir les feuilles de composition des bureaux de vote.
        Je pense que les autres formations savent très bien ce qu’elles ont à faire dans ce contexte, sans pour cela que l’on ait à leur rappeler, où se situe leur responsabilité. Ce sont ces formations qui fournissent la majorité des assesseurs, dès qu’un rendez électoral se présente à la population. Et puis il y a les initiatives personnelles, dès que la collectivité lance un appel à bonnes volonté, lorsque la vocation ce fait moins prégnante.
        Je me range à l’analyse du blogueur et réaffirme son propos, les Oloronaises et les Oloronais sont des personnes responsables, parfaitement capable de décider ce qui est bon à la fois pour elles-mêmes et pour les autres.

        J'aime

        1. Petite erreur de votre part, j’ai été assesseur déjà plusieurs fois par le passé, le « aucun » n’est donc pas approprié ici. Pour le reste, je comprends votre analyse, comme celle du blogueur, et j’y souscris, bien qu’étant sur la liste LCO.
          Salutations cordiales à toutes et tous.
          Fabien

          J'aime

    1. Ce que je vois,lis et entends dans le nouveau monde des citoyens tout frais réveillé ne m attire guère et n augure rien de bon si la gouvernance leurs incombaient

      J'aime

  1. On pourrait aussi demander aux plus de 65 ans de ne plus faire de politique…ça éliminerait bien des candidats aux municipales dont 3 de nos têtes de liste non ?

    Aimé par 1 personne

  2. En demandant que les personnes de plus de 65 ans ne soient pas dans les bureaux de vote, par ricochet, on sème le doute chez les personnes âgées que l’on dissuade de se rendre aux urnes. Ce n’est en définitive qu’une manoeuvre pour priver les autres candidats d’une partie de leur électorat. C’est bien joué, pas très fairplay mais bien joué !

    J'aime

  3. En parlant d’erreur… Cher blogueur, avez-vous mal lu ce communiqué ? L’avez-vous mal compris ? Êtes-vous vexé ? Où vous êtes-vous découvert un goût pour le sensationnalisme de mauvaise foi ?

    Ce qui est repris du communiqué et ce qui en est conclu et interprété par le blogueur sont absolument sans rapport.

    Pour répondre concrètement :

    — Il ne s’agit certainement pas de limiter l’accès aux bureaux de votes à qui que ce soit. L’amalgame du blogueur entre l’action de vote et les fonctions de tenue des bureaux de votes est très surprenant.

    — Il se trouve que lors du premier tour, un peu partout en France, nombre d’assesseurs, suppléants et délégués généraux ont été contaminés et que beaucoup d’entre elles et d’entre eux, appartenant à des populations à risque, y ont même laissé la vie. Certains conseils municipaux ont été « décimés ».

    — Notre proposition de ne pas exposer des personnes à risque, ou fréquentant des personnes à risque, en les dispensant de la tenue administrative des bureaux de vote, est strictement conforme aux recommandations des autorités sanitaires pour la tenue de ce scrutin.

    — Nous avons été sollicités, sur ce point, par des habitantes et des habitants. Puis nous avons organisé une consultation, certes restreinte compte tenu du contexte sanitaire, mais suffisamment représentative pour formuler cette proposition en toute légitimité, et même la relayer aux autres listes et à la presse, à la demande des personnes consultées.

    De manière générale, cette crise a soulevé une multitude de sujets importants et complexes sur le territoire, dont le blogueur a jusqu’à présent refusé de se saisir, préférant « hurler avec les loups » sur le mono sujet des masques.

    Pourtant, depuis le 16 mars 2020, La Liste Citoyenne Oloron 2020 est la seule liste candidate à s’être concrètement engagée au côté des commerçants et artisans en difficulté. La seule à s’être engagée pour la protection de l’environnement pendant que des travaux de déforestation étaient menés en toute illégalité sur le territoire de la commune. La seule à avoir soulevé le sujet de notre dépendance alimentaire à un modèle agricole délocalisé et polluant en même temps qu’elle intervenait concrètement pour la création de jardins partagés.

    Le blogueur ne s’est exprimé sur aucun de ces sujets et ce n’est pas faute de l’avoir sollicité et de lui avoir fourni du contenu.

    Ce nouveau goût de la sensation et le choix de suivre la ligne éditoriale des chaines d’infos en continue peut se comprendre, mais nous espérons que le blogueur ne va pas y sacrifier sa bonne foi et son sens du discernement, jusqu’ici légendaires.

    Amitiés sincères,
    Liste Citoyenne Oloron 2020 – LCO 2020
    e ahuec !

    J'aime

    1. C’est bien ce que je craignais : vous ergotez. Toute personne de bonne foi, en lisant l’article du blog, comprendra – cela semble vous avoir échappé – que le blogueur ne dit nulle part que votre proposition vise à écarter certaines catégories de personnes du droit de vote. Il vous suffit d’ailleurs de vous référer au titre du billet : « La liste citoyenne propose d’écarter les personnes âgées de plus de 65 ans et les personnels soignants DE LA TENUE des bureaux de vote le 28 juin »
      C’était là une proposition malheureuse. Vous ne souhaitez pas le reconnaître. OK
      Quant à ma couverture des événements de politique locale, elle ne me sera dictée par personne. Je reprends dans l’actualité ce que bon me semble. C’est ma liberté. Tout comme la vôtre est de pouvoir critiquer mes choix et mes prises de position.

      J'aime

      1. Et bien quoi ? Vous êtes contre la distanciation sociale ? C’est pas joli! joli !… 🙂 Vous êtes démasqué!

        J'aime

      2. Cher Joël, si nous parlons de bonne foi je vous souligne que vous avez laissé un commentaire disant que les plus de 65 ans seraient « tout juste tolérés le temps de mettre le bulletin dans l’urne, mais pas plus » ce qui laisse tout de même entendre que la LCO tenterait d’éloigner certaines catégories de personnes du droit de vote…
        Alors j’ergote sûrement, mais le diable se cache dans les détails, c’est bien connu !!!
        Vous semez le doute dans les esprits en travestissant les propos du communiqué de la LCO, c’est pas très joli ça ! Vous avez bien sur le droit de ne pas être d’accord avec le contenu de ce communiqué, et vous avez peut-être de bons arguments pour faire valoir votre opinion, je trouve bien dommage que vous vous contentiez d’interpréter les propos et de prêter des intentions malhonnêtes à la LCO tout en jouant sur la sensibilité et la susceptibilité de vos lecteurs… La fatigue peut-être ? Un peu de fièvre ? Attention, restez prudent et respectez les gestes barrières, nous avons encore besoin de vous et de votre esprit critique pour diffuser l’information à Oloron ;-)) Bien cordialement, Jean-Luc

        J'aime

        1. Bonjour Jean-Luc,
          Le commentaire auquel vous faites référence (« tout juste tolérés le temps de mettre le bulletin dans l’urne, mais pas plus ») a été formulé sur le mode ironique. Vous (je parle là au sens général) avez un peu trop tendance chez LCO2020 à prendre tout au pied de la lettre.
          Permettez-moi ensuite de vous rassurer : pas de fièvre, pas de toux, une tension de jeune homme. Ma santé est donc excellente.
          Si j’avais voulu travestir le sens du message de LCO2020, croyez-vous que je l’aurais publié dans son intégralité ? Je trouve que la proposition de LCO2020 est infantilisante et stigmatisante. Et je le dis. Et il se trouve, si j’en crois les commentaires à l’article, que je ne suis pas le seul à le penser. Mais votre avis contraire est tout aussi respectable.
          Bien cordialement,
          Joël

          Aimé par 1 personne

  4. La LCO montre son vrai visage fait d’ostracisme, de diktat, d’intolérance envers ceux qui ont le malheur de ne pas penser comme eux!
    Un melting-pot de déçus des politiciens de l’ancien monde, de gilets jaunes, d’écologistes bobos, etc…, ne fait pas une pensée politique….
    Qu’adviendrait-t-il si d’aventure le suffrage les plaçait en tête avec de pareilles façons d’agir?
    En conclusion, faisant partie des deux catégories visées je dénie à quiconque le droit de prendre des décisions en mes lieux et places!
    A bon entendeur…..

    J'aime

    1. Nous avons eu bien de la chance à Oloron et dans le Béarn d’être préservés de cette épidémie durant cette première vague, mais que diriez-vous tous si nous avions été aussi touchés que dans le grand Est de la France ? Je pense que vous feriez moins les malins à critiquer l’invitation de la LCO à préserver les plus de 65 ans et les plus fragiles… Attention, nous ne sommes pas à l’abri d’une deuxième vague et il suffirait de pas grand chose, un repas familial, un regroupement pour des obsèques comme en Dordogne, des élections municipales, pour qu’un nouveau foyer d’infection décime nos aînés !!! Attendriez-vous un héritage, ou attendez-vous une place en EHPAD, ou peut-être espérez-vous payer moins de cotisations retraite ? Non, je crois simplement que vous n’avez pas vraiment conscience du danger et que votre attitude anti-LCO vous aveugle… Quand à l’ostracisme, à l’intolérance et au diktat de la LCO, je ne vois pas vraiment où ils sont dans cette demande de préserver les personnes à risques, mais par contre ils sont évidents dans votre message tellement agressif et de mauvaise foi !

      J'aime

      1. Je suis surtout contre les donneurs de leçon…. et les moralisateurs …!
        Et non je n’attends rien pas d’héritage, pas de place en EHPAD…. au passage merci pour votre délicatesse…
        Je ne change rien de ce que j’ai écrit…!
        Et pour votre gouverne je n’attends même pas une seconde vague….!
        Intéressez-vous a la cinétique d’une épidémie et on en reparle après….!

        J'aime

  5. Mais c’est ça leur démocratie participative et en plus ils disent être nos représentants et vous indiquer le sens de vos articles belle démocratie ! !!!!!!!!

    J'aime

  6. @ lco’ns… Vous vous énervez vite !!!
    Mr le blogueur vous trouve plutôt sympa, et vous lui rentrez dedans sans prendre le temps de lire.
    Fébrilité d’entre deux tour?

    J'aime

  7. D’un autre coté, si il y avait un peu plus de jeunes impliqués dans la vie politique des communes, on se poserait pas la question…

    J'aime

  8. « que seules les personnes âgées de moins de 65 ans et ne travaillant pas au contact de personnes à risque » Et parmi vous n’y a-t-il aucun membres, jeunes ou moins jeunes qui sont au contact de personnes à risque ? ah ! mais sans doute restez-vous confinés !.. Etes-vous sûrs de n’avoir croisé aucun porteur du virus ? Vous êtes-vous fait tester ? C’est peut-être à votre contact que nous prendrons des risques. Votre proposition est une aberration, et me met très en colère, Nous les « vieux » sommes le plus souvent au service des autres dans les différentes associations, vous allez aussi nous l’ interdire ?
    Vous auriez dû réfléchir avant de faire une telle proposition, elle ne vous honore pas.

    J'aime

  9. Pourquoi ne pas interdire tout simplement à tous les vieux de plus de 65 ans de se présenter aux élections avec ou sans masque pour moi c est simple pas de trains pas de bulletins

    J'aime

  10. Bonjour, ils ne font pas que laisser les personnes de plus de 65 ans et le personnel soignant ils vont jusqu’à faire partir des personnes de leur LISTE CITOYENNE 2020 pour des raisons peu frappantes et des personnes qui disent les choses qu’ils ne veulent pas entendre c’ est pas toutes la liste mais 3 ou 4 personnes qui ne devraient pas en faire partie. Cela n’ est pas normale. dans 6 ans il y aura peut être une cinquième liste !!!!!!!!! nous verrons bien

    J'aime

  11. Bonjour à tous,

    Je ne m’attendais certes pas à ce que ce simple communiqué demandant une simple prise en compte du contexte sanitaire actuel prenne de telles proportions.
    Nous « invitons » à la protection des plus fragiles, nous ne prétendons certes pas imposer une quelconque dictature privant qui que ce soit de sa liberté individuelle, surtout dans ce contexte qui nous a tous touchés, justement sur ce point sensible.
    Je suis désolée que cette invitation ait pu être mal perçue par certaines certains.

    L’exercice politique, la prise de parole publique implique la critique. Nous savons que nous n’arriverons pas à « rassembler » tout le monde, et sommes toujours prêts à la discussion.

    Cet épisode est pour moi l’occasion de constater que chaque mot compte (mais je le savais déjà). Je pense que dans ce cas précis il s’agit surtout d’un malentendu sur notre invitation.

    J’espère que ce message d’apaisement trouvera une oreille attentive chez tout un chacun.

    Belle fin de journée à toutes et tous.

    J'aime

  12. J’aime cette électrisation des esprits lorsque les échéances approchent !
    Après 2 mois de somnolence générale, notre blogueur a trouvé de quoi réveiller notre petit monde, bien aidé par la stupide proposition de la « fameuse liste » qui ne fait rien comme les autres.
    Justement ils auraient mieux fait de ne rien faire sur ce coup…
    La campagne de second tour est bien lancée, attendons la prochaine sortie du maire, les grandes promesses sont à venir…
    Tu vas avoir du boulot Joël 😉

    J'aime

  13. Bonjour M. Adam

    Une fois de plus nous ne sommes pas d’accord sur de certaines appréciations, ici du risque relatif, des précautions prophylactiques, de la force du libre arbitre face au déterminisme des séries statistiques.
    Un désaccord ou même un conflit n’ont rien de regrettable en démocratie. Ils sont même plutôt signes d’une certaine vitalité de celle-ci.

    Néanmoins je regrette que vous puissiez prêter une volonté d’ostracisme à l’endroit de la LCO.
    Avec un moyenne d’âge de 50 ans, elle n’est pas la plus jeune des listes, et trois de ses candidats – potentiels assesseurs – dépassent les 65 ans. Il faudrait qu’elle s’ostracise elle-même !

    Sur le fond du problème : la LCO croit sans doute que le bonheur de tous est un droit, et une idée neuve.
    Mais elle n’est ni une secte de totalitaires ni un ramassis de nostalgiques de la guillotine période 93-94, elle se moque que les gens préfèrent les jeans aux pantalons de velours, que les Oloronais entonnent davantage Nadau que Jul, accordent en 440 plutôt qu’en 413, rajoutent du ketchup dans leurs frites à la place de la mayonnaise.
    Sur une question qui engage le collectif : contenir le risque épidémique, protéger la santé publique, elle a en revanche avec bonne foi (et j’ajouterai : rationalisme) voulu protéger au nom de l’intérêt général et sans atteinte excessive aux libertés fondamentales (un jour, une fonction citoyenne). Vous conviendrez que le rapport sécurité/perte de libertés est ici sans commune mesure avec le bilan de la soi-disant « vidéo-protection » autrement plus permanente. Les rationalités individuelles en période pandémique ne font pas nécessairement un choix efficace au niveau collectif.

    La LCO a tenu compte d’informations fiables mais préoccupantes, entre autres :
    https://www.franceinter.fr/les-conseils-municipaux-decimes-par-le-covid-19
    https://boogheta.github.io/coronavirus-countries/#currently_sick&ratio&places=France&alignTo=deceased&zoom=16,0

    Chacun pourra confronter les arguments et estimer ce qui relève du plus pertinent.

    Bien cordialement,

    J'aime

    1. Bonjour Monsieur Bahoum,
      Merci pour le ton de votre message.
      Mais pourquoi LCO2020 n’a-t-elle pas attendu, avant de publier ses propositions quelque peu infantilisantes et stigmatisante, de connaître les recommandations qui vont être édictées par le gouvernement après concertation avec les représentants des élus locaux et des partis politiques. Pourquoi vouloir a priori être plus royaliste que le roi ? 🙂
      Bien cordialement

      J'aime

      1. Bonjour,
        Pour vous répondre Monsieur Adam, la demande de ne pas participer activement à la journée en tant qu’assesseur est venue de l’intérieur de la LCO et d’habitants que nous avions contactés pour tenir ce rôle, toutes des personnes de plus de 65 ans ou bien travaillant avec des personnes fragiles. Nous pensions qu’il serait juste de partager cette observation avec les autres listes, d’autant que cette période nous engage dans une responsabilité collective. Votre lecture en fait un diktat quand il s’agit d’un appel. Mais c’est votre droit.
        Prenons les précautions qui s’imposent individuellement et collectivement et tout se passera bien.
        Pour sa part la LCO2020 ne proposera aucune personne des catégories pré-citées pour tenir des bureaux de vote au second tour. Bonne journée

        J'aime

      2. je viens de faire 65 ans le 13 mai !! l’ initiative de LCO 2020 n’ a rien de méchant en soi, et je mettrais cette maladresse ( car c’ en est une ) plutôt sur le compte d’ une certaine inexpérience en politique. Courage Camarades LCO ! ne baissez pas les bras. Cordialement

        Aimé par 1 personne

  14. Bah vous vous faites beaucoup de soucis pour pas grand chose… il était bien plus dangereux d’aller votre au premier tour… et personne ici n’a bronché…

    résultat cette municipale est une mascarade….

    J'aime

  15. Le citoyen lambda est jeunior et soignant , pas de bol …..d’où ce commentaire

    1 La charte européenne des droits fondamentaux dit dans son article 20 « égalité en droit » , dans son article 21 « non discrimination sur l’âge » , dans son article 25 « droits des personnes âgées » soit le respect et la reconnaissance du droit de la personne âgée à mener une vie digne et indépendante et à participer à la vie sociale et culturelle

    2 Soignant à l’ehpad prés de la cathédrale , avec un regard sur le marché du dimanche , le citoyen lambda s’interroge : que faisaient tous ces gens vers 12h30 ripaillant ensemble en plein confinement ( ils n’étaient pas au camping , ceux là , je peux vous l’affirmer …) alors que nous soignants des ehpad d’Oloron et d’ailleurs avons mis des anticorps anticovid pour éviter à ce jour un cluster ..(.demain malheureusement reste un autre jour ) : oui , les soignants sont sains .

    3 enfin , un résident d’ehpad n’a plus la liberté de circulation dans sa résidence, confiné qu’il est depuis de nombreuses semaines dans sa chambre : il ne fait pas bon être âgé en 2020 .

    Jeunior, senior, grand âge, soignants revendiquons notre droit au respect, à la protection de nos données à caractère personnel, professionnel et personnellement j’aurais bien aimé voter sans masque !!!!! avec ma sérologie dans la poche ( ah non, c’est une donnée personnelle et confidentielle , boudu , c’est compliqué tout cela ….ah ah ah ) …le jeunior-soignant ira voter masqué, retrouver la jeunesse d’Oloron …quoiqu’euh…..derrière leur masque, j’aurai des doutes !!!!!

    J'aime

  16. Tout ça est un contre feu pour faire oublier le train Oloron bedous qui sera de nouveaux en marche comme l aéroport de Pau pour Paris et ça 65 ans ou pas on le prendra avec plaisir le jeudi pour le marché

    J'aime

  17. Mousieur Romanin : « Ils ont découvert l’exercice de la démocratie et la tenue des bureaux de vote le 15 mars dernier pour la première fois de leur vie et ils ont la prétention de vouloir dicter leurs règles aux autres. »
    Heu, pour être dans des collectifs pour certains depuis lontemps, ils pratiquent la démocratie depuis bien plus longtemps que vous sans doute :-p Enfin la démocratie sans chef, un concept qui échappe à beaucoup, je sais.
    Quant à confondre proposer et imposer, ça en dit long sur votre manière à vous de fonctionner dans votre vie, quand vous proposez, vous imposez, on n’ose vous tenir tête ?… ou alors c’est une erreur d’interprétation de votre part, ça peut arriver.
    A vous de nous le dire.
    Quand la LCO propose, elle ouvre au dialogue, enfin c’est ce que j’en lis. 🙂
    Je n’ai pas lu qu’elle allait interdire au plus âgés leur droit de vote, juste un principe de précaution pour ceux tenant le bureau de vote.
    Quant au Monsieur qui dit qu’au marché la LCO ne respecte pas les distances, il n’a pas du y aller aux mêmes moments que moi… Et ressase en boucle partout où il peut le même évènement.
    Que certains ne le fassent pas (respecter les distances de précaution) ça arrive parfois, oui.
    Mais moi, j’ai discuté du saccage au Gabarn avec des gens de la LCO au marché à différents moments et nous avions nos distances de protection…
    Voilà 🙂
    Le saccage au Gabarn, le blogeur n’en parle pas, mais vous allez pourtant en entendre parler, je le promets 😉
    (à lire avec un grand sourire Joël, ceci n’est pas une attaque, chacun parle de ce qu’il veut sur son blog).
    Sur ce sujet, je ne lâcherai rien, j’y passe tout mon temps libre, il a de la matière… L’environnement n’aura pas été saccagé sans qu’on laisse faire.
    Bise à tous :-p Oui, je provoque, na !
    Vanessa L

    J'aime

  18. Petit message à ces prétendus représentants des oloronais de la LCO 2020.en France la discrimination est un délit. Si vous suiviez un peu l’actualité vous auriez pu saisir le fait que le conseil constitutionnel a refusé le déconfinement sélectif.
    Ces idées sont dangereuses.
    Pour votre défense vous tentez de dire que l’on a rien compris.
    Vous êtes sûrement bien trop intelligents pour nous pauvres oloronais.
    Je n’étais déjà pas un de vos électeurs mais je sais maintenant que vous êtes dangereux et qu’il ne faut pas vous laisser une place au conseil municipal

    J'aime

  19. « Ce n’est pas sur nos discours que les hommes nous jugent, c’est sur nos actes » Paul Morand.
    Espérons que les oloronaises et oloronais voteront au regard des actions des candidats et non des effets d’annonce !
    Quelle démagogie de se préoccuper des personnes fragiles le jour du vote quand on balaye d’un revers de la main les consignes de précaution.

    J'aime

    1. D’accord avec vous et jugeons les hommes dont les actes n’ont pas touché égoïstement qu’une commune du territoire, mais celui ou ceux qui ont permis à l’ensemble des communes du territoire de se développer en parfaite osmose.

      J'aime

  20. … et bien en voilà une affaire d’État! Pour une proposition, bien ou mal fondée! Bien ou mal formulée..voir comprise..
    Si ce sont les bases les plus solides sur lesquels chers concurents vous vous appuyés!Pour critiquer nos engagements!
    Nous sommes nouveau en politique (pas en engagements!), c’est effectivement notre marque de fabrique ! Faisons le bilan des différents pro de la politique qui nous ont amené là !
    Vous refusez les débats.. et vous préférez les petits procès d’intention !
    Pendant ce temps là d’autres sujets plus importants mériteraient vos énergies !
    Économie, écologie et démocratie.. Vous avez des propositions ?

    J'aime

  21. Petit message à ces prétendus représentants des oloronais de la LCO 2020.en France la discrimination est un délit. Si vous suiviez un peu l’actualité vous auriez pu saisir le fait que le conseil constitutionnel a refusé le déconfinement sélectif.
    Ces idées sont dangereuses.
    Pour votre défense vous tentez de dire que l’on a rien compris.
    Vous êtes sûrement bien trop intelligents pour nous pauvres oloronais.
    Je n’étais déjà pas un de vos électeurs mais je sais maintenant que vous êtes dangereux et qu’il ne faut pas vous laisser une place au conseil municipal

    Aimé par 1 personne

  22. Le microcosme politique Oloronais se réveille et s’ agite, alors que pendant des décennies il était en sommeil, ou peut être même maintenu en coma artificiel par certains. Cela pour peut être au final s’ éloigner un peu plus des problèmes de réalité de terrain que rencontrent tous les jours les Oloronaises et Oloronais. Par pitié remettait un peu les pieds sur terre, sans quoi le réveil sera difficile. Sans quoi une fois de plus, Oloron risque de monter à reculons dans le train du nouveau monde, qui s’ éloignera pour nous laisser sur le bord de la route de la future déviation du Gabarn sur les bras. Surtout essayons de ne pas, une fois de plus, manquer le coche.

    J'aime

  23. Le commentaire de @Papillon82 est passé inaperçu alors qu’il semble valoir son pesant de cacahuètes !
    Un scoop réservé pour le blogueur sur une éviction de membres de la liste ou des tensions internes ?

    Cette liste sera t’elle différente sur celle du 1er tour ? Ce qui serait, plus qu’ici, un véritable sujet d’importance ! Elle est l’a l’info ! Que font nos journalistes : ) ?

    Si il y a déjà des coups de tonnerres entre eux en l’espace de quelques semaines, cela n’augure rien de bon pour la gestion d’une future municipalité…ça doit souffler ahuec

    J'aime

    1. Oui, ce commentaire de Papilon82 est à creuser. Cela étant, pas de bouleversements à attendre dans la composition de la liste : si elle ne fusionne pas avec une autre liste, elle doit être formée de par la loi des mêmes candidates et candidats

      J'aime

      1. Oui,c est la loi…mais cela ne présage rien de bon pour ce qui est l ambiance interne…Pour autant,je pense qu une flopee de commentaires vont suivre pour nous rassurer quant à l ambiance interne et au fait que la LCO est tellement ouverte à la discussion contrairement à d autres,qu il en découle forcement du tirage et que ça prouve bien,que chez eux….tout peut être dit,c est la Democratie !

        J'aime

  24. Ce serait donc ça la politique ? Formuler une simple recommandation, un principe de précaution, issue des propositions d’habitantes et habitants (pas 100% effectivement) de la ville et recevoir la foudre des commentaires d’une brutalité stupéfiante et sans rapport avec le sujet.
    « Discrimination », « ostracisassions », « charte européenne des droits fondamentaux », « délit », « remise en cause des droits »… M’enfin ?! Comprenez-vous seulement le sens de ces mots, pour les utiliser ici et de la sorte ?
    Il semble que la pensée réflexe ait pris le pas sur la pensée complexe, mais de grâce, n’est-il donc plus possible d’exprimer un désaccord avec mesure et rigueur intellectuelle ?
    Cette proposition n’est manifestement pas une injonction, c’est un simple appel à la prudence, étayé par une réalité statistique morbide qu’il me semble bien dangereux de prendre de haut.
    Il est clair que cette recommandation a été mal formulée et mal interprétée, et si elle a pu vexer certaines personnes, cela semble évidemment involontaire. Personne en tous cas ne pourra nier le caractère sincère, désintéressé et bienveillant de cette intention.
    J’en conclue surtout que le programme et les propositions de Liste Citoyenne Oloron 2020 doivent être sacrément solides, pour que la violence disproportionnée des commentaires de ses opposants, sur un simple sujet “périphérique” donne l’impression que ceux-ci n’avaient vraiment que ça à se mettre sous la dent, depuis tout ce temps.
    Enfin je m’interroge vraiment sur le sens et la valeur des commentaires anonymes, que le bloggeur avait pourtant promis d’empêcher durant la campagne. Assumer ses opinions devrait être un préalable, lorsqu’on les exprime publiquement.

    J'aime

    1. @julienbrunel2 La trop longue fréquentation du monde politique a, à l’évidence, déteint sur le blogueur : il est revenu sur un engagement à savoir sa volonté de bannir les commentaires anonymes. Par pragmatisme : il s’est vite aperçu que, sans anonymat, les commentaires devenaient beaucoup plus rares. Or ils font le sel du blog. Conclusion : ils continuent d’être mis en ligne, le blogueur les modérant au préalable en veillant à ce qu’ils ne contiennent aucune attaque personnelle, insinuation malveillante ou contre-vérité manifeste

      J'aime

    2. Si je vous lis bien,vous nous traitez aussi d ignares qui utilisent un vocabulaire tout en étant incapable de le comprendre!A quand les Oloronais réfractaires ?Pardon mais,même si vous vous attribuez vite le droit à l erreur,je pense que vous feriez bien de freiner vos réponses.A mon époque, celle des plus de 65ans,on nous disait de tourner sept fois la langue dans la bouche avant de parler!Je conçois que ça soit plus difficile pour le clavier mais…vous devriez essayer…l électeur est parfois très suceptible.

      J'aime

  25. Les bobos de campagne que sont cette liste LCO ont réussi à prendre des points au premier tour grâce au manque de votants, cette liste, au maximum au premiers tour ne fera pas beaucoup plus ou peut être moins au second.

    J'aime

  26. La « bobologie » est-elle une science exacte ? :-p
    Que de « bobophobiques » sur cette page, la rançon du succès que certains ne dégèrent pas ? 😉

    A la bobologie, j’oppose :

    1) le rapport de la cours des comptes au sujet de la mairie menée par M. Béreilh,
    https://www.ccomptes.fr/fr/publications/commune-doloron-sainte-marie-pyrenees-atlantiques
    Ceux qui postent sans l’avoir lu sont des imposteurs.

    2) la décision annoncée en conseil municipal par M. Lacrampe de ne pas porter plainte pour faux en écriture pour une « fausse facture » dénoncée par la cour des comptes,
    et de ne pas avoir quitter le conseil municipal face à ce rapport accablant

    3) M. Uturry qui signe comme les 2 précédents la pétition des « décideurs » de l »‘association BAP » qui a à sa tête des oligarques qui ne se cachent plus pour faire du lobbying pro route pour construire avec nos sous pour le bénéfices des grands groupes (avec des dons de plusieurs mairies dont la nôtre)…
    https://bap-europe.com/wp-content/uploads/2018/07/BAP-lettre-ouverte-aux-elus-et-acteurs-economiques-26.06.18.pdf?fbclid=IwAR1jHHWl8AVVOhQnG1GmXH97krXHUYV_6al5AskLvtvAgwxLcjRb2lm3s2Q
    https://bap-europe.com/wp-content/uploads/2019/09/2019.09.11-liste-signataires-p%C3%A9tition.pdf?fbclid=IwAR19ckJ9ZKZbdwYtmV4HIqH_MmC8Em9u3AGmAxBWZIyNZjuOxFVPghGvko0
    « Nous, Elus et acteurs économiques du Béarn et des Pyrénées-Atlantiques »

    J’oppose donc à la bobologie ambiante que je lis ici ces faits.

    Je ne juge pas sur des interprétations ou des intentions…

    Quant à ceux qui dézingueraient la LCO après en avoir fait partie et crieraient être mis à la porte…
    heu, j’ai moi-même décidé de sortir de la LCO pour un désaccord, en laissant la majorité travailler sur son projet et lui souhaitant de réussir, même si ce n’est pas ce que j’aurai voulu. Ma sortie fut démocratique.

    Si être en minorité dans un groupe, c’est être mis à la porte, cela prouverait que les gens concernés n’avaient sans doute pas envie d’une démocratie horizontale.

    Les faits parlent d’eux-mêmes, non ?…

    Que les bobologues blablatent maintenant :-p

    OK, je file :-p

    Bise à ceux qui veulent

    Vanessa L (qui porte un masque FFP 2 même pour faire ses courses, en soirée etc… juste pour appliquer le principe de précaution et ne pas transmettre à d’autres quand / si le virus arrive ici ;-), mais ne se permet pas de faire la morale aux autres. J’accable toujours d’abord les responsables, ici le gouvernement pour la mauvaise gestion de la crise et avoir dit tout et son contraire sur les masques, portant le discrédit !!! Je ne me trompe pas de cibles, les responsables sont aux manettes)

    J'aime

Les commentaires sont fermés.