Le Covid-20 ou conarovirus a frappé à Oloron ! (chronique « clin d’œil »)


Le Covid-20 ou conarovirus est un avatar du Covid-19. Un éminent spécialiste, le professeur Didier Rajoult, infectiologue, nous en détaille de manière fort pédagogique les symptômes et le traitement dans la vidéo ci-dessous (merci Jean-Louis de la transmission de ce document).

Et attention, personne n’est à l’abri de ce mal ! Il paraît que le conarovirus a même frappé samedi soir du côté du camping où une fine équipe, en dépit ou plus exactement au mépris du confinement, se serait retrouvée pour faire la fête autour d’un barbecue (agapes signalées par deux lecteurs du blog). Au milieu, un important élu local adepte probablement du « Faites ce que je dis et non ce que je fais ». L’histoire ne dit pas si les noctambules ont écopé de la fameuse amende de 135 € doublée d’une autre prune pour tapage nocturne.

 

23 commentaires sur « Le Covid-20 ou conarovirus a frappé à Oloron ! (chronique « clin d’œil ») »

  1. Merci Joël pour ce petit moment de rire cela fait du bien, un peu de baume au coeur dans ce confinement qui est long, moi qui sors souvent là je dois rester chez moi et ne pas sortir du tout c’ est très dur. j ‘ avoues que ce qui peuvent sortir 1 h c’ est bien mais toujours rester enfermé c’ est très dur. Merci encore Joël pour ce petit moment de rire

    J'aime

  2. 🙂 joli ! j’en dirais pas plus. Ou peut être que le professeur a oublié de mentionner outre l’état mental des patients ,les spasmes et autres hurlements qui sont aussi un signe clinique précurseur de la maladie.

    J'aime

  3. Un quotidien national a titré un de ses articles : « Barbecues et confinement font rarement bon ménage ». Il y développe les différents types de barbecue, ceux faits sur les balcons, dans les halls d’immeubles, dans les appartements ou, ce qui est moins dangereux, dans les jardins. Et il rappelle les sanctions encourues en cette période de confinement. Si au moins elles sont appliquées !
    Et si je m’en réfère à des échos diffusés, il a une semaine, sur des réseaux sociaux, il y a eu à Oloron « de joyeuses agapes du côté du camping en présence, nous dit-on, d’un « important élu local « , certains parlent même de deux. Vrai ou faux, je n’en sais rien, mais il se pourrait aussi qu’il y ait anguille sous roche ? Et je continue à penser que si c’est vrai, c’est tout simplement scandaleux en cette période de confinement, sauf à considérer bien sûr que tout le monde se fiche de tout et qu’on accepte tout, y compris les infractions à la loi dans un moment où le virus tue des milliers de personnes.
    Est ce que le blogueur ou ceux qui ont diffusé les premiers l’information ou même un des lecteurs du blog en savent davantage ?

    J'aime

    1. Le blogueur confirme – parce qu’il le tient de l’hôte lui-même – la présence ce samedi soir là, du côté du camping, d’un ‘ »important élu local ». Et a été informé par une autre source, en général crédible, de la présence d’un autre élu local… moins éminent… mais quand même

      J'aime

  4. Moi on m’a dit de source sure… Par l intermédiaire de quelqu’un qui a peut être entendu ca en ville…. Que les autorités sont arrivées… Et tous ensemble ils ont dansaient la lambada… Saga africa…. Et la. Chenille enfin d’après les echos de quelqu un qui raconte que des vérités vrais sur oloron mais sans preuve en plus qu il n’a pas le, droit de sortir… Mais franchement…

    J'aime

    1. Cher Dd,
      1/ Vous réclamez davantage de transparence… en vous cachant vous-même derrière un pseudo. Étonnant, non ?
      2/ Je suppose que vous êtes un particulier lambda qui fait ce commentaire à titre privé. Pourtant il est expédié depuis une adresse gérée par la mairie d’Oloron. Re-étonnant, non ?

      J'aime

      1. Bonjour cher blogueur,
        Heureux de voir que le confinement n’a pas altéré votre faculté à démasquer tous les pieds nickelés de notre ville. Mais là j’avoue qu’en relisant vos échanges, vous avez ferré le winner, écrire sous pseudo et utiliser une adresse mail administrative…comme dirait l’autre, nul mais régulier !
        Remarquez ça transpire les méthodes qui ont été utilisées tout au long de leur mandat, il n’y a vraiment que la justice qui les trouve complexes, ce qui explique très certainement la lenteur avec laquelle elle traite leur oeuvre.
        Quand au photos et aux vidéos, « dd » devrait faire preuve d’un peu plus de prudence, l’on ce rappelle nombre de personnalité, qui excellent dans les bêtisiers de fin d’année.
        Ne me tentez pas ! Pas certain que tout le monde rigole ! Alors DD3% chiche !
        Heureusement que le territoire ne se distingue pas uniquement par ces comportements, d’autres ont choisi d’incarner le colibri et prendre leur modeste part, aux initiatives permettant d’amener leur aide dans ce moment très difficile pour tous et en particulier très éprouvant pour nos soignants. Rappelons celle de Marie-Lyse BISTUE animatrice infatigable, qui a su mobiliser autour d’elle pour fabriquer des sur-blouses, indispensables à la protection des personnels soignants. Enfin depuis hier, nous apprenons qu’une Oloronaise, Martine LARROUCAU, c’est envolée vers le Nord en renfort des équipes Parisiennes débordées par la tache immense.
        Voyez cher blogueur, à chacun ses initiatives lors de cette crise, mais c’est à la fin du bal que l’on paye les musiciens.
        A très bientôt Joël, préservez vous et pas que des véhicules fous…

        J'aime

  5. Moi de la transparence sur sois disant un barbecue je m en fiche c est de la vie privée et ca chacun doit le respecter par contre avez vous des preuves photos.. Videos… Rien….donc le barbecue es clos…. Et puis, si vous pensez que je me cache derriere un speudo detrompez vous c est bien moi André!!!! Et puis si vous en doutez. Je vous, salut nous nous recroiserons avec grand plaisir

    J'aime

  6. … vie privée, vie privée, ah non pas d’accord. S’il y a par mesure sanitaire un confinement sanitaire est ordonné, chacun doit s’y soumettre sans restriction. Un représentant des citoyens, élu selon les lois de la République, se doit au premier chef de se soumettre aux obligations de cette même République. Si je trouve inadmissible que des citoyens puissent braver l’interdiction, je trouve encore plus inconcevable que des élus ne montrent pas l’exemple qu’ils se doivent pourtant de donner.
    … et par dessus tout, je trouve désolant que personne, je dis bien personne, n’ait eu le cran de publier les noms du ou de ces élus pour que les citoyens ne votent plus pour de tels individus qui mettent en péril la sécurité de tous.
    … et enfin, les gendarmes qui seraient intervenus, ils en pensent quoi ? Cela n’aurait-il pas mérité 135 euros par personne, élu compris ? Et les citoyens, ils en pensent quoi d’avoir été verbalisés pour des sorties non autorisées et de voir des élus non verbalisés pour des barbecue strictement interdits ? Il serait bon de leur poser la question. Ainsi nous saurons si il y a bien eu barbecue et avec qui coupant court à toutes discutions.

    J'aime

  7. C’est marrant ça, une opération barbouze de bac à sable qui organise la riposte à une information qui dérange, mais comme Benalla, le danger est d’être découvert et d’être trop proche du pouvoir, ça devient contre-productif !!! la relève de 007 n’est pas encore assurée 

    J'aime

  8. Il y a des services payés pour rechercher, constater et réprimer les infractions. Que des gens viennent jouer au flic gratuitement en dénonçant publiquement des personnes qui sont présumés innocentes……
    On peut comprendre que des personnes qui ont peur de sortir de leur maison de crainte d’attraper le virus ou des prunes à 135 €, veulent dénoncer les personnes qui veulent s’affranchir de certaines règles, à moins bien sûr d’y voir une façon de régler sans frais le compte à quelq’un. C’est pas très beau, mais on a vu pire sous l’occupation.

    J'aime

    1. … Bien entendu mais en l’espèce il ne s’agit pas de dénoncer quiconque puisque l’infraction a été constatée. La dénonciation aurait été de signaler aux gendarmes la présence de personnes autour d’un barbecue.
      Si parmi les participants, il y avait effectivement des personnes chargées de représenter la communauté (donc élues), il est tout à fait normal que les citoyens en sachent davantage… C’est aussi un pan de la démocratie de savoir ce que font nos hommes politiques… même si ce que je viens de dire est totalement utopique.

      J'aime

    2. Apparemment les services payés pour le faire ont tendance à arpenter plutôt les chemins creux pour traquer LA mémé en tablier ou LE cycliste seul commettant le crime de lèse majesté de pédaler sans autre but que de s’aérer.. Alors forcément ça créé des tensions et la chaîne ( de solidarité) peut dérailler si certains s’auto autorisent de par leur fonction à changer de braquet.Ou alors c’est une mauvaise interprétation de la distanciation sociale.

      Pour mon épouse j’ai résolu ce problème. Dorénavant avec ce type de véhicule on sera en règles La gendarmerie ne verra qu’une seule tête.. Bon d’accord cela pourrait rappeler de mauvais souvenirs mais comme on dit  » A la guerre comme à la guerre  »

      Aimé par 1 personne

  9. Cher Romanin,

    Vous soulignez, et on comprend tout de suite qui vous êtes, l’aide apportée par certaines personnes en ces temps difficiles. Sans vouloir nier un seul instant leur investissement, il est toutefois assez désolant de voir une Conseillère Départementale en campagne pour les municipales en être réduite à convoquer la presse à ses moindres faits et gestes, et jusqu’à se faire photographier au moment où elle va déposer 20 surblouses devant le centre médical avancé. Assez pathétique, en ces temps de crise sanitaire où la discrétion des gestes de solidarité devrait être de mise.
    Tout comme le confinement devrait être lui aussi de rigueur, y compris et surtout pour  » un important élu local », et je m’étonne encore de cette chape de plomb qui continue d’entourer cette affaire du barbecue dans la zone du camping, parce que si les faits sont exacts, il s’agit bien d’une véritable affaire. A fortiori quand on lit dans ce blog que des posts de soutien à de telles pratiques seraient  » expédiés depuis une adresse gérée par la Mairie d’Oloron » ? Usurpée ou quoi ? Par qui ? Je ne comprends pas bien. Quoiqu’il en soit, tout ça est hallucinant non, et personne ne dit rien ?

    Aimé par 1 personne

  10. C’est étonnant qu’ aucun media local ne s’est emparé de cette affaire pour la dénoncer dans cette période difficile pour tous il semblerait qu’une dérogation politique sur le confinement plane au dessus de ce barbecue sûrement improvise
    Si cela est avéré citoyen d’Oloron je vous encourage a prendre votre revanche aux prochaines «  »re-municipales »
    Décidément cette. Année 2020 marquera le siècle.

    Aimé par 1 personne

  11. Vous imaginez une patrouille classique sans prérogatives spéciales arrivant sur un site et tombant sur des gens à l’apéro qui présentent:
    « Article L2212-1
    Créé par Loi 96-142 1996-02-21 jorf 24 février 1996
    Le maire est chargé, sous le contrôle administratif du représentant de l’Etat dans le département, de la police municipale, de la police rurale et de l’exécution des actes de l’Etat qui y sont relatifs. »
    Et donc… ils repartent tranquillou, en espérant ne pas avoir à réveiller leur supérieur, le préfet et que l’histoire ne s’ébruite pas.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.