Un message du « citoyen lambda » en ce temps troublé


Les lectrices et lecteurs d’Oloronblog connaissent bien le « citoyen lambda », ses analyses pertinentes et autorisées pour tout ce qui touche au domaine de la santé. Aujourd’hui, le blogueur reconnaissant relaie à sa demande le message suivant :

« Restons chez nous » pour ceux qui le peuvent et respectons les consignes lues et relues pour certains et non actées pour d’autres.

Saluons les efforts de l’Etat, via les ARS, l’investissement des soignants dans le lieu ou la fonction où ils sont dans notre secteur relativement plus favorable pour l’instant afin de tenter de ralentir la vague probablement attendue mais possiblement freinée par tout un chacun.

Saluons l’initiative très citoyenne et professionnelle des spécialistes en médecine générale et l’investissement de toutes les institutions locales pour un poste avancé salle Jéliote : l’enjeu n’est pas électoral ….

Encourageons la fraternité, le parrainage citoyen, si j’ose dire, un anticorps contre les ravages humains du coronavirus (transcription d’une lecture du jour).

Merci à bientôt  

Le poste médical avancé salle évoqué par le citoyen lambda dans son message est annoncé ce matin par la presse. De quoi s’agit-il ? D’une initiative prise par les personnels médicaux locaux (médecins généralistes, infirmiers, pharmaciens, centre hospitalier) avec l’appui logistique de la CCHB. À partir de lundi prochain, 23 mars, ce poste médical sera installé à l’espace Jéliote. Sa mission : prendre en charge uniquement les personnes ayant les symptômes du coronavirus. Attention : seules les personnes orientées par un professionnel de santé y seront accueillies. Ce sera un endroit de consultation où le médecin sur place décidera selon le cas une hospitalisation ou pas. Oloron n’est pas à cette heure un foyer épidémiologique, précise le directeur de l’hôpital. Ce qui ne veut en rien dire qu’on y échappera. D’où ces mesures.

2 commentaires sur « Un message du « citoyen lambda » en ce temps troublé »

  1. Initiative judicieuse qui permettra de ne pas contaminer les urgences hospitalières qui pourront ainsi traiter sans risques les urgences pour lesquelles ce service est dédié. Il est important de sans cesse informer la population que ce P.M.A; n’est accessible qu’aux personnes envoyées par leur médecin généraliste.

    J'aime

  2. bonne initiative. Il vaut mieux prévenir que guérir.Petit probleme ,on l’avait oublié aux plus hautes marches de l’état. Et quand je dis marches je pense à la fête de la musique de 2018 par exemple . Danse sur un volcan.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.