Les réponses de la Liste Citoyenne Oloron 2020 aux 20 questions d’Oloronblog (chronique « municipales 2020 »)


Afin de se faire une meilleure idée de leur projet et de leur conception de la gouvernance municipale, le blogueur a proposé aux quatre têtes de liste de répondre à une série de 20 questions. 19 questions identiques pour tous et 1 question (la n°19) ciblée pour chaque liste. Trois de ces têtes de liste, Nathalie Pastor, Daniel Lacrampe et Bernard Uthurry ont accepté. Qu’elle et qu’ils en soient ici remerciés. D’autant que, vous le verrez à la lecture, elle et ils ont pris l’exercice très au sérieux.

Aujourd’hui, Oloronblog publie les réponses de la Liste Citoyenne Oloron 2020 qui, ne pouvant rien faire comme les autres a rajouté une vingt et unième question. Fidèle aux principes de LCO 2020, la réponse au questionnaire est collective. Demain, ce sera au tour des réponses de Bernard Uthurry pour la liste Oloron En Commun et jeudi viendra l’heure de Daniel Lacrampe pour Oloron, ensemble, faisons-la rayonner. Dernière précision, les réponses sont bien entendues reprises ici au mot près et selon la mise en page (caractère gras de certains mots par exemple) voulue par les candidats.

LES RÉPONSES DE LA LISTE CITOYENNE OLORON 2020

1/ Si vous deviez choisir un seul qualificatif pour définir l’équipe que vous représentez, quel serait-il ?

« Nouvelle » bien sûr ! Car nous proposons un projet de renouvellement de la vie politique oloronaise. Renouvellement des visages et surtout renouvellement des pratiques.

Mais le renouvellement n’est pas une fin en soi. Nous le portons car il est évident qu’il est le seul moyen pour notre belle ville d’Oloron de saisir les opportunités et de relever les défis de notre temps. Urgence écologique, justice sociale, économie locale et qualité de vie.

2/ En quoi, selon-vous, la sensibilité politique d’une équipe est-elle de nature à influer sur l’administration d’une ville ?

Une équipe qui se déclare d’une sensibilité politique ou qui se trouve investie par un parti politique doit rendre des comptes ailleurs (à la République en Marche, au Parti Socialiste ou aux Républicains (ex UMP)). Dès lors, ses prises de décisions ne se font pas dans l’intérêt exclusif des habitants de la ville. C’est pourquoi nous revendiquons une indépendance vis-à-vis des partis politiques.

Pour la Liste Citoyenne Oloron 2020, ce sont les habitantes et les habitants qui font la politique. Au quotidien, dans leurs quartiers, dans leurs entreprises, dans leurs associations. Les élus ne sont que leurs représentants et ils ne peuvent, à ce titre, revendiquer aucune sensibilité politique officielle.

Enfin, nous ne prônons pas non plus la neutralité. En effet, nous nous pensons qu’à la place d’une sensibilité politique il est préférable d’afficher des valeurs écologiques et sociales très fortes, dans une dynamique d’ouverture très importante, à quiconque les partagerait sincèrement.

3/ Selon vous, qu’est-ce qui motive le plus le choix de l’électeur : le programme qui lui est soumis ? la personnalité de la tête de liste ? la qualité de la liste ? autre chose ?

Lors des prochaines élections municipales, les Oloronaises et les Oloronais auront le choix entre deux projets :

  1. Repartir pour 6 ans avec l’un des trois habituels candidats.

 

  1. Choisir un renouvellement des visages et pratiques au service de la vitalité de la ville, de l’environnement, de la justice sociale et de l’économie locale.

Nous pensons que les électeurs fondent d’abord leur choix sur le programme (lorsqu’il y en a un, à 12 jours du premier tour, seules 2 listes en ont proposé 1). Mais aussi sur la méthode utilisée et sur le sérieux de l’équipe qui se présente.

La personnalité de la tête de liste compte bien sûr. Plus que ça les électeurs sont aujourd’hui attentifs aux valeurs portées par les candidats. Parmi ces valeurs il y en a qui comptent à Oloron, un peu plus qu’ailleurs : L’honnêteté et la transparence, le dévouement exclusif à son mandat et la crédibilité politique et la cohérence intellectuelle d’une campagne à l’autre.  La liste Citoyenne Oloron 2020 s’engage à les porter toutes et sans compromis.

4/ Quelle sera la première mesure prise par votre liste pour le cas où elle remporterait les élections ?

La première mesure politique prise par la Liste Citoyenne Oloron 2020 sera de déclarer la commune en état d’urgence climatique et territoire hors TAFTA et hors CETA.

La première mesure technique prise par la Liste Citoyenne Oloron 2020 sera de commander un audit complet des comptes publics. Car c’est de ses conclusions que dépendront l’organisation et le rythme de notre action municipale.

Le résultat de cet audit sera également publié avec des notes explicatives pour que chaque habitante et chaque habitant puisse savoir et comprendre de quoi il retourne. Nous mettrons un terme à l’opacité qui règne sur les affaires financières.

5/ Selon quelle méthode avez-vous construit le projet que vous soumettez maintenant aux électeurs ?

Plus de 200 Oloronaises et Oloronais ont participé à douze réunions publiques portant sur le renouvellement démocratique, l’urgence écologique, la justice sociale et l’économie locale. Ceci a permis d’aborder de manière transversale l’alimentation, la santé, l’urbanisme, la culture, le sport, le rôle du monde associatif, la jeunesse, la revitalisation de la ville, etc.

Des consultations se sont également déroulées sur Internet et directement au contact des habitants grâce à la méthode des écoutes larges.

1/ Chaque personne a pu proposer ses idées pour Oloron selon la méthode suivante : A/ Identifier une problématique B/ proposer une ou plusieurs solutions concrètes C/ recueillir les propositions des autres personnes présentes à propos de la problématique identifiée.

2/ L’ensemble des solutions concrètes a été soumis à des avis d’experts techniques, légaux, administratifs et financiers.

3/ Puis les propositions ont été débattues et votées pour être intégrées, ou pas, au programme de la Liste Citoyenne Oloron 2020.

6/ Sur quels domaines de l’activité municipale comptez-vous porter prioritairement vos efforts ?

Nous allons tout d’abord engager un plan ambitieux sur les mobilités. Ce qui inclut des travaux de voieries et d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, un développement des transports en commun (navette), une sécurisation massive des voies de circulation piétonne et cyclistes et une limitation radicale du trafic de camions et poids lourds. La Liste Citoyenne va sécuriser et dépolluer la mobilité dans Oloron.

La santé et l’alimentation. En limitant le trafic des poids lourds et en rationalisant celui des automobiles, nous allons mettre un terme à la pollution de l’air et à la pollution sonore. En créant une régie municipale maraichère bio, nous allons instaurer une alimentation 100% locale et bio dans la restauration collective.

Le logement est également un axe fondamental de l’action de la Liste Citoyenne Oloron 2020. Un plan de rénovation permettra de répondre aux besoins locatifs, de revitaliser le centre-ville, le commerce local et l’artisanat. Tout en garantissant la préservation du patrimoine bâti de la ville et ne luttant contre les passoires thermiques.

Enfin, nous pensons que la municipalité doit remplir pleinement son rôle d’animateur des initiatives et des énergies déjà mobilisées sur le terrain. Les associations pour la solidarité, la jeunesse, le sport, la culture. Les entreprises et les entrepreneurs pour l’économie locale. Le rôle de l’équipe municipale est de fournir les relais politiques, administratifs et financiers nécessaires au fonctionnement de ces initiatives.

7/ Et s’il ne fallait retenir que 4 propositions de votre programme, lesquelles seraient-elles ?

  • Renouveler la politique et la démocratie.
  • Classer l’intercommunalité en Parc Naturel Protégé
  • Réaffirmer la tradition d’accueil et de générosité de la ville
  • Doter l’économie locale de solides perspectives à long terme.

8/ Quelles sont les principales difficultés immédiates auxquelles votre liste s’attend à faire face si elle remporte les élections ?

Nous proposons un projet de renouvellement. Certains changements d’habitudes sont attendus depuis longtemps, mais d’autres devront être engagés progressivement, pour que chacune et chacun puisse s’y retrouver et bénéficier immédiatement des retombées positives. Cela inclut les habitantes et les habitants d’Oloron, les employés de la mairie, l’opposition municipale, nos partenaires à la communauté de communes, les services public et administrations et les autres interlocuteurs institutionnels (département, région, préfecture). Nous ferons preuve pour cela de méthode, de pédagogie, de patience et de compréhension.

9/ Pas d’action municipale aboutie sans personnel communal motivé. Comment comptez-vous l’impliquer dans votre projet ?

C’est effectivement le personnel municipal qui aura la charge de mettre en œuvre les projets proposés par les habitantes et les habitants d’Oloron. C’est donc le personnel municipal qui décidera de la manière la plus juste et la plus efficace de procéder. Dans le respect des obligations calendaires, techniques, légales, administratives financières.

Nous valoriserons les compétences et les expériences des collaborateurs, plutôt que les retombées publicitaires et politiques des projets.

La sortie d’un système autoritaire vertical emportera l’enthousiasme et l’adhésion de l’ensemble du personnel communal. Nous savons maintenant d’expérience que décider ensemble donne l’envie de faire ensemble.

10/ Comment imaginez-vous la répartition des rôles entre vous et votre directeur général des services et, plus généralement, entre les élus et les membres du personnel communal ?

Le rôle de chacun est bien défini par les textes. Des professionnels expérimentés d’une part et des représentants des citoyens, élus et en “CDD” pour 6 ans d’autre part. Il s’agit de prendre le temps d’établir une confiance, un dialogue et de travailler ensemble pour remplir nos missions respectives et partagées.

Depuis sa création, la totalité des décisions de la Liste Citoyenne Oloron 2020 (Lco2020) se sont strictement basées sur l’expérience et l’expertise des personnes concernées par un sujet. C’est dans cet état d’esprit que nous entendons mettre à profit la formidable ressource que représente l’ensemble de l’équipe des collaborateurs municipaux.

11/ Notre ville a un certain nombre d’atouts. Sur lesquels d’entre eux comptez-vous principalement vous appuyer ?

Le premier de tous les atouts d’Oloron Sainte-Marie, est l’ensemble de ses habitantes et de ses habitants. C’est déjà sur eux que nous nous sommes appuyés pour construire notre programme et nos propositions. Les Oloronais sont pertinents, experts, sensibles et responsables. C’est précisément les qualités qui ressortent de notre programme. Il est parfaitement logique de continuer à s’appuyer sur eux pour l’exercice de la gouvernance municipale.

Mais la ville a aussi d’autres atouts sur lesquels reposera l’action de la Liste Citoyenne Oloron 2020 (Lco2020), au premier rang desquels l’incroyable richesse de son tissu associatif, des entrepreneurs déterminés, créatifs et responsables, un patrimoine culturel et naturel exceptionnels et une localisation géographique unique en son genre.

12/ Parlons du nerf de la guerre. Avez-vous une idée de la situation financière de la commune à cette heure ? Comment la définiriez-vous en quelques mots ?

D’après nos études, nous récupèrerions des comptes relativement à l’équilibre bien que l’allocation des ressources ne nous paraisse pas satisfaisante. Le taux d’emprunt est assez élevé, compte tenu de la capacité financière réelle de la ville.

C’est une réalité qui laisse une marge de manœuvre extrêmement limitée aux tenants de la politique à l’ancienne. Car la politique à l’ancienne, c’est la politique de la dépense, les yeux fermés.

Or les principes de gestion financière d’une commune ont beaucoup changé durant les deux dernières décennies. La source de financement importante que représentaient les dotations, de l’État s’est réduite à peau de Chagrin, la crise économique a fait baisser les recettes fiscales. Dans ce contexte, la « politique de la dépense les yeux fermés » n’a plus fonctionné sur les deux derniers mandats et nombres de projets promis ont été abandonnés.

La Liste Citoyenne Oloron 2020, entend mener une politique budgétaire moderne qui devra mettre des revenus en face des dépenses. Sur ce point, il faut être créatif et ambitieux car il n’est pas envisageable d’augmenter la pression fiscale (par une hausse des impôts locaux par exemple).

De la même manière nous conduirons une politique budgétaire rationnelle qui mettra un gain de patrimoine public en face d’un emprunt. Il n’est pas concevable de financer le budget de fonctionnement par de la dette comme cela a pu être le cas par le passé. C’est une faute de gestion.

Le projet phare de la Liste Citoyenne Oloron 2020 est conçu et financé selon ces logiques : dépenses = revenus ET emprunt = gain en patrimoine. Par exemple, La toiture s’autofinancera grâce aux énergies renouvelables et génèrera un excédent net de revenus pour la commune d’environ 1.7 millions d’euros sur 20 ans.

Enfin, il est bon de rappeler qu’une très grande majorité des propositions de la Liste Citoyenne Oloron 2020 ne coûtent rien ou quasiment rien.

Par exemple, l’ouverture d’une antenne de l’université de Pau à Oloron, qui apportera plus d’un million d’euros de liquidités par an chez les bailleurs, commerçants et artisans locaux, ne coûte rien et nécessite uniquement de l’organisation et de la bonne volonté.

13/ En cas de victoire, serez-vous vous-même candidat à la fonction de maire ? Et/ou à la fonction de président de la communauté de communes ?

La loi prévoit que c’est le conseil municipal qui élit le maire. Nathalie Pastor y proposera sa candidature.

14/ Comment, concrètement, comptez-vous intéresser et impliquer les citoyens toutes générations confondues tout au long du mandat ?

La première des choses et d’avoir l’envie réelle et sincère d’associer l’ensemble des citoyens à la gouvernance de la ville. Lorsque l’on utilise la démocratie participative par opportunisme, les résultats ne sont pas au rendez-vous. Il y a l’exemple oloronais des comités de quartiers qui se sont vidés de leurs participants et de leur substance au fil des années.

Le projet de la Liste Citoyenne Oloron 2020 repose précisément sur l’implication des citoyens toutes générations confondues, tout au long du mandat. Pour cela nous instaurerons les mesures suivantes :

  • Création de budgets participatifs (10% de la capacité d’investissement la première année, jusqu’à 50% en fin de mandat) pilotés par les comités de quartiers
  • Création d’un conseil citoyen.
  • Création d’une plateforme de propositions citoyennes multicanal (internet, papier, comités de quartier, réunions publiques, téléphone (numéro vert))
  • Ouverture des commissions municipales (sauf pour les affaires sociales) au public

15/ Beaucoup d’Oloronaises et d’Oloronais s’interrogent sur le devenir du centre hospitalier. Quelle est votre propre analyse de la situation ?

Le Centre Hospitalier d’Oloron est à un tournant de son existence. Il a accusé le choc financier plus tôt que certains autres hôpitaux par intégration des services de la clinique de Saint-Pée, chirurgie et maternité. Ce rapprochement restait logique en termes d’offre de soins mais a, de fait, abouti à la perte de la maternité et de certaines chirurgies. Des fermetures en cascade de services ont transformé le profil de notre hôpital : Régulation (c’est à dire le traitement des appels au “15”), Secours montagne des Urgences, service de Réanimation, Maternité. Et à l’heure qu’il est transformation du service de Cardiologie en Cardiologie Gériatrique (qui pourrait voir la fermeture du service de cardiologie d’ici avril 2020).

Comme partout en France le devenir des “petits hôpitaux” est incertain, et le risque d’être transformé en une “coquille vide” bien réel. Car les faits sont là : les” Hôpitaux de proximité “sont à l’heure actuelle au nombre de 242 et le gouvernement projette d’en labéliser 500 à 600 à l’horizon 2022. Or l’hôpital d’Oloron est très proche de celui d’un hôpital de proximité, si on exclut l’offre de Chirurgie d’ailleurs actuellement menacée.

Les propositions de la LCO:

  • Promouvoir une vision territoriale de la Santé
  • êtat des lieux réaliste
  • transparence des informations
  • promouvoir le dialogue et la concertation interprofessionnelle (et si besoin création d’une nouvelle instance)
  • soutenir l’émergence d’une association de représentants des usagers
  • renforcer la présence de la mairie auprès des personnels hospitaliers (rencontres régulières et accrues) pour pouvoir siéger au conseil de surveillance de façon avertie
  • soutien à tout projet promoteur de l’accès à l’information des usagers quant à leurs droits, aux réseaux facilitateurs de parcours de soin, ainsi que la prévention en santé pour tout public.

16/Quelle serait la réalisation que vous seriez le plus fier de mener à bien au cours du mandat qui s’annonce ?

Nous serions particulièrement fiers si nous parvenions à réconcilier les Oloronaises et les Oloronais. Pas entre eux bien sûr ! Mais les réconcilier avec la vie publique et l’action politique. Que chacun et chacune ait repris confiance en ses représentants.

17/ En quoi l’intercommunalité est-t-elle un atout pour la ville d’Oloron ?

L’intercommunalité est l’échelon qui permet de travailler sur tous les sujets trop importants pour une seule municipalité mais dont les tenants et les aboutissants concernent l’ensemble des communes du territoire.

Parmi les problématiques qui nous tiennent particulièrement à cœur, il y a la protection de l’environnement et l’économie locale. Les enjeux de ces deux aspects ne peuvent se concevoir dans les seules limites de la ville, l’échelon plus large et plus coopératif de l’intercommunalité permet d’être beaucoup plus efficaces et pertinent dans le financement, la mise en œuvre d’actions et de politiques en la matière.

18/ Comment concevez-vous le rôle d’une opposition municipale ? De quels moyens devrait-elle être dotée pour assurer correctement sa mission ?

Nous pensons que le débat contradictoire est une richesse pour la démocratie. Dans ce sens, l’opposition municipale tient un rôle fondamental dans la vie du conseil municipal et de la collectivité en générale.

Nous pensons que celle-ci doit être force de proposition. Pour cela, elle doit être dotée des moyens de s’informer sur l’ensemble des dossiers et des sujets proposés par la majorité. Pour pouvoir y apporter contre-propositions et informations complémentaires permettant d’éclairer les débats.

Enfin, dans les cas où l’opposition porterait des propositions dites d’intérêt commun, nous considérons que c’est la recherche du consensus et de l’accord général qui doit prévaloir par-delà les intérêts politiciens.

19/ Considérez-vous l’inexpérience de votre équipe dans la gestion des affaires municipales comme un atout ou comme un handicap ? Pourquoi ?

Notre équipe n’a effectivement aucune « dette politique ». Nous pensons que c’est un avantage très important pour être rapidement efficace et pertinent dans la prise de décision. Mais l’expérience politique est loin d’être la seule qui compte.

A cet égard, La Liste Citoyenne Oloron 2020 est l’équipe qui possède le plus d’expérience techniques et de compétences variées pour assurer la gestion des affaires municipales. En effet, en 2020, l’expérience politique est très loin d’être suffisante.

Les entrepreneurs, travailleurs sociaux, urbanistes, enseignants, maraichers, étudiants, scientifiques, militants écologistes et artisans que nous sommes, sont les plus à même de saisir de la réalité des affaires municipales et de rompre avec la distance politique qu’avaient instaurée les mandatures précédentes entre eux et la réalité du terrain.

20/ Parmi toutes les questions que j’ai omis de vous poser, à laquelle auriez-vous aimer répondre… et quelle aurait été cette réponse ?

Nous aurions aimé que vous nous posiez la question : Et s’il n’y a pas eu la Liste Citoyenne Oloron 2020 (Lco2020), pour qui auriez-vous voté ?

Notre réponse aurait été : « Nous aurions voté blanc. Nous nous serions résignés. Car les trois candidats habituels, avec leurs qualités et leurs défauts, semblent dépassés par les défis de notre temps. Leurs parcours politiques s’inscrivent intégralement dans un modèle de société qui a détruit l’environnement et aggravé les inégalités sociales.

La prise de conscience écologique ne peut pas être partielle. La fonction de maire doit s’exercer à plein temps et ne peut être cumulée avec un autre mandat. L’exemplarité morale doit être totale.

C’est pour cela que nous avons initié ce projet de Liste Citoyenne Oloron 2020. Pour ne pas nous résigner. Nous sommes animés d’une farouche envie de construire un projet pour l’écologie sociale. Pour prendre soin de l’environnement, des habitants et des petites entreprises.

Voter pour la Liste Citoyenne Oloron 2020, c’est ne pas manquer le coche de l’urgence climatique et l’impératif de justice sociale. Voter pour la Liste Citoyenne Oloron 2020, c’est choisir l’optimisme et ne pas se résigner. »

21/ Proposition de Question que nous aurions aimé vous voir poser aux 3 candidats habituels :

En cas de victoire, que ferez-vous que vous n’avez pas déjà eu l’occasion de faire ? Pourquoi maintenant ? Pourquoi pas au cours des 18 dernières années ?

14 commentaires sur « Les réponses de la Liste Citoyenne Oloron 2020 aux 20 questions d’Oloronblog (chronique « municipales 2020 ») »

  1. Je ne comprend pas bien comment une municipalité peut décréter de mettre le territoire de l’intercommunalité en parc naturel protégé ! La décision ne se prend pas à ce niveau non?

    J'aime

    1. @Hourcade
      La décision de classer le territoire forestier, agricole et urbain d’une commune en Parc Naturel Protégé (ou équivalent) ne dépend effectivement pas d’elle-même. Mais c’est bien à elle d’engager la démarche et de solliciter les autorités compétentes pour engager le processus de classification.
      Ensuite c’est sur la base des atouts de la ville et du territoire que sera pris la décision. Nous savons qu’Oloron présente bien tous les atouts requis pour une telle classification.

      L’objectif d’une telle classification est double :
      1/Stopper immédiatement et définitivement les projets destructeurs et politiques destructrices de l’environnement.
      2/ Donner l’obligation légale aux futures municipalités de prendre chaque année des mesures de protection et de restauration de l’environnement et de la biodiversité.

      Liste Citoyenne Oloron 2020 – Lco 2020

      Aimé par 1 personne

  2. Julien il y a quand même quelque chose qui me gène dans votre réponse à Oloron Blog concernant la sensibilité politique qui peut comme vous le dites, nuire à l intérêt des habitants ,vous prônez une total indépendance vis a vis des partis politique traditionnels soit, néanmoins tu arbores le logo Europe Ecologie les vert souvent durant la campagne et c est un Parti à part entière. Ne penses tu pas qu on ne peut pas appeler ça une sensibilité politique et je me demande en quel mesure ta sensibilité politique durant la campagne LCO,elle, ne pourrait elle ne pas » nuire à l intérêt exclusif des habitants « voir plus?

    J'aime

    1. Ah lala !

      Une liste citoyenne regroupe des gens qui ont une vie endehors… 🙂 Oups, le scoop :-p

      Oui, ça change des gens dont leur seule vie est d’être un élu, c’est vrai.

      Ainsi, Julien est actif dans sa vie de citoyen, comme nombre des gens sur une liste citoyenne. Ils sont militants le plus souvent et ont décidé malgré leurs ORIGINES DIVERSES de se réunir pour pouvoir agir en complément de leurs engagements associatifs fournis..

      Donc à ce que je sache, un seul de la liste est visiblement très proche d’Europe Ecologie les Verts…

      Pourquoi Lala vous focaliser sur lui ?

      Telle est la question…

      Bye 🙂

      Vanessa

      J'aime

  3. @JoëlAdam.
    Je constate que la promesse de précaution et de vigilance vis-à-vis des commentaires anonymes n’a engagé que ceux y ont cru (fichues habitudes de campagnes électorales 🙂 )
    @lala X
    J’imagine que le message m’est adressé. C’est dommage que vous ne ressortiez qu’une interpellation personnelle sans rapport avec les 8 pages d’un projet politique innovant et courageux, co-construit par plus de 200 habitants et porté par un collectif aussi divers que compétent.
    Pour vous répondre tout de même, Je ne suis Personnellement encarté dans aucun mouvement ou parti politique. Et il se trouve que je suis, comme tout le monde au sein de la LCO2020, libre de mes convictions et de mes engagements par ailleurs (associatifs, politiques, etc.) à condition que cela ne soit pas utilisé et n’influe à aucun moment sur le fond et la forme de ce fabuleux projet. Par exemple, personne parmi nous n’est élu nulle part pour le compte d’un parti politique. Enfin Je crois même pouvoir dire que nos sensibilités respectives sont extrêmement variées. Cette diversité est d’ailleurs ce qui fait la richesse du projet.

    Aimé par 1 personne

  4. En fait oui un commentaire, je lis avec admiration l’innovation au service des programmes, la liste citoyenne d’union pour les élections «Orthez pour vous!» dans le pavé, économie/emploi: Orthez ville de formation: création d’une antenne universitaire supérieure diplômante. C’ est pas là même que vous???
    Le recyclage c’est bon pour tout.

    J'aime

  5. Bonjour, moi je suis contente du résultat du gros travail que nous avons fournis pendant ces heures passées avec les citoyennes et citoyens qui ont bien voulus participer aux réunions que nous avons faites avec une volonté de changer OLORON LCO2020 sait dans quelle direction partir en premier et c’ est dotée de personnes de tout horizons . Je félicite Julien d’ être un modèle de personne qui sait ou il va et ce qu’il fait. Il nous a mené jusqu’à aujourd’hui donc bravo à toi et nous ferons en sort de te satisfaire dans tes différentes lignes. J’ espères continuer avec toi, notre tête de liste, et les personnes de la liste qui sont compétents dans pleins de domaines. Votez bien dimanche svp pour un changement de politique avec les citoyens d’ OLORON STE MARIE , nous avons un programme chargé mais tous ensemble nous y arriverons .

    J'aime

    1. Je constate donc,qu a la LCO contrairement aux propos tenu,il y a bien un meneur,qui a préféré faire monter une femme en tête de liste(question de genre,ça buzze),vérifier les coms surement aussi…,… ,mais le meneur quand même…Très nouveau tout ça dans ce nouveau monde apartisan mais bien étiqueté quand même …

      J'aime

  6. Bonjour je voulais remercier MR ADAM JOEL qui nous a toujours fait du bon travail ( carré dans ses propos, sont travail de la dentelle vais je dire ) une transparence dance ses propos et aussi en sa personne. Je sais que vous allez nous quitter au mois d’ Avril mais soyez sûr que l’ on oubliera pas MR ADAM, petit homme bien droit et je suis fière d’ avoir connue ce Monsieur. Merci à vous et j’espères vous rencontrer de temps en temps dans OLORON un grand merci à vous.

    J'aime

  7. Je reconnais que tout cela peut être alléchant, mais comme je me contente rarement d’une première lecture, même si (et surtout ?) elle m’a fait une bonne impression, à part le côté écolo qui a l’air bien prévu- notez bien qu’en tant que montagnard et admiratif de la nature, et aussi vu que mes parents m’ont élevé dans le respect et des gens et de la nature (ce qui va de pair, me semble-t-il) je suis plutôt ecolo, mais pas politique – bref même si l’écologie c’est important, la vie sociale des gens l’est davantage, car sans cette vie-là, qui s’intéressera à l’écologie?
    Donc je reste un peu sur ma faim quand aux projets pratiques et par exemple quand vous dites:
    « Doter l’économie locale de solides perspectives à long terme. »
    Comment comptez vous faire ça, sachant que les précédents s’y cassent les dents ?

    J'aime

    1. Bonsoir,
      Nous avons travaillé de heures sur tout ces projets avec des réunions et des personnes qui sont expertes dans ces domaines je vous assure que nous n’ avons pas répondu n’ importes comment. Nous réglons des projets avec vraiment des solutions concrètes. Vous auriez du venir à une de nos réunions et vous auriez entendu des réponses qui vous aurez plus, je vous le dis

      J'aime

    2. @D.Bréard

      En temps qu’écologiste de longue date, vous devriez savoir que l’écologie inclut, de fait, la justice sociale. Pour tout dire, le premier indicateur d’une politique écologiste réussie est précisément la réduction des inégalités sociales. L’écologie c’est prendre soin du vivant, au premier rang duquel, il y a effectivement l’humain. Vous voilà rassuré.

      A propos de « Doter l’économie locale de solides perspectives à long terme». Ce n’est pas vrai, les actuels et précédents ne s’y cassent pas les dents du tout. Puisqu’ils n’essayent pas. C’est juste que le développement de l’économie locale ne fait purement simplement pas partie de leur feuille de route. C’est leur choix, plus ou moins bien assumé d’ailleurs.

      Depuis plusieurs décennies, ils ont fait le choix de l’artificialisation des sols, du développement des grandes surfaces, de la construction de couloirs à camions, du manque de soutien à l’innovation, du refus de toute forme de progrès technique et éthique, ils ont enfin abandonné de la ville à un trafic automobile dégénéré qui fait fuir chaque année un peu plus de jeunes familles. Et à les écouter tous les trois dans cette campagne il faudrait en remettre une couche.

      Ils ont tous trois fragilisé et exposé les acteurs économiques locaux à la concurrence déloyale d’un modèle économique globalisé, délocalisé et polluant. Et nous en voyons effectivement les conséquences. Des acteurs affaiblis, sans visibilité et soumis aux aléas de l’économie mondialisée.

      La Lco2020 entend effectivement « Doter l’économie locale de solides perspectives à long terme». Rendre la ville plus agréable à vivre au quotidien et attirer de nouveaux habitants (étudiants, jeunes familles, touristes) qui seront autant de consommateurs dans les commerces, cafés et restaurants du centre et de clients pour les artisans. Organiser la misse en commun de l’effort des maraîchers, agriculteurs et producteurs locaux, pour que notre alimentation provienne de notre territoire et ne soit plus acheminée par camions depuis l’autre bout de l’Europe. Permettre l’accès des acteurs économiques aux nouvelles technologies afin qu’ils en bénéficient au lieu d’en souffrir. Inclure des critères écologiques et sociaux dans les appels d’offres publics qui auraient pour conséquence direct de favoriser acteurs locaux. Aider les acteurs économiques à se regrouper pour passer ou répondre à des appels d’offre et ne plus être asphyxiés par la puissance des multinationales. Prononcer un moratoire sur l’extension des grandes surfaces et l’artificialisation des sols. Enfin, développer une offre d’écotourisme digne de ce nom.

      Et la liste est encore longue, mais nous ne voudrions pas rédiger un commentaire de l’article qui soit plus long que l’article lui-même 🙂

      Liste Citoyenne Oloron 2020 – Lco2020
      Le nouveau souffle
      e ahuec !

      J'aime

Les commentaires sont fermés.