Enfin vint le programme électoral de Daniel Lacrampe… ou du risque d’être le dernier à publier son projet


Dernier des 4 à officialiser sa candidature, dernier des 4 à présenter sa liste, et maintenant dernier des 4 à publier son programme. Daniel Lacrampe serait-il un disciple qui s’ignore de Matthieu, le saint évangéliste transcripteur de ces paroles : « Les derniers seront les premiers » ? Les premiers placés le jour de l’élection dans le cas présent. Comme il l’a fait pour les trois autres listes, Oloronblog va s’attacher bien présomptueusement à extraire la substantifique moëlle de ce document de 12 pages (il peut être consulté en intégralité au bas du présent article) qui, si l’on fait abstraction du trombinoscope des candidates et candidats, se divise en deux chapitres : 1/ une lettre aux Oloronaises et Oloronais ; 2/ une présentation de ce que la liste considère comme les grands enjeux de années à venir.

LA LETTRE AUX OLORONAISES ET OLORONAIS

Dans ce chapitre, le leader de Oloron Ensemble, faisons-la rayonner revient sur trois sujets sur lesquels son positionnement, parce qu’il n’a sans doute pas été assez tranché, a fait l’objet de critiques ou, pour le moins, a pu interroger :

  • L’affaire dite des « frais de déplacements et de restauration »: Daniel Lacrampe rappelle ses interventions en conseil municipal au cours desquelles il conteste les abus et dysfonctionnements pointés par le rapport de la Chambre régionale des comptes, dit s’en remettre à la Justice pour faire toute la vérité, et exige le remboursement de toutes les sommes qui auraient pu être indûment prélevées dans le budget de la ville
  • Stop au projet de carrière du Bager: « la prochaine municipalité devra délibérer pour entériner l’abandon définitif de ce projet, et travailler de concert avec les membres de l’ACCOB pour de nouvelles pistes de mise en valeur de ce patrimoine remarquable »
  • Pour une relation plus sereine entre Oloron et la communauté de communes: Daniel Lacrampe prêche pour que ce territoire avance harmonieusement autour de sa ville-centre, dans le respect de toutes les autres communes composant la CCHB. Il considère que le maire sortant, qu’il dit dépité d’avoir été écarté de cette assemblée à l’issue d’un vote, a multiplié tout le long du mandat les tensions et provocations inutiles pour pourrir l’ambiance entre les deux collectivités

LES GRANDS ENJEUX DES ANNÉES À VENIR

La couleur est annoncée d’entrée : « Vous ne trouverez [pas] dans ce magazine un catalogue d’intentions de projets dont on sait par avance, qu’ils n’ont que peu, pour ne pas dire aucune chance de voir le jour ». Suivent 8 sections.

Pour une vie démocratique participative

Tout en précisant bien que la décision finale appartient en dernier ressort au conseil municipal, le programme liste la mise en place de plusieurs structures visant à donner selon lui plus de place au citoyen : une assemblée citoyenne autonome, une maison de la citoyenneté, une vraie politique d’accueil des nouveaux habitants, un élu référent dans chaque comité de quartier, un forum municipal d’échanges (une fois par mois, le maire et sa majorité recevront tous les habitants qui souhaitent venir échanger)

Un plan d’envergure pour la santé

  • S’associer à la mise en œuvre du deuxième Contrat Local de Santé 2020-2023 « en rupture totale avec l’attitude du Maire actuel qui est resté éloigné de ce dossier important, au motif qu’il est porté par la communauté de communes »
  • Se montrer attentif au projet de maison de santé

L’avenir de nos écoles maternelles et primaires

  • Pour prendre à bras le corps la restructuration inéluctable des écoles de la ville, élaborer un plan pour les écoles de la ville en concertation avec l’inspection académique, les enseignants, le personnel et l’ensemble des parents d’élèves
  • Gratuité de la garderie
  • Davantage de bio et de produits locaux dans l’assiette des enfants
  • Soutien au projet de légumerie actuellement étudié par l’ADAPEI64
  • Annulation de la délibération du conseil municipal décidant d’une participation des communes extérieures aux dépenses de fonctionnement des écoles

En finir avec un climat malsain

Nous touchons ici au sujet sensible de la sécurité. Et l’on va voir que les propositions de la liste sont très proches de celles émises par la maire sortant… à moins que ce ne soient les propositions du maire sortant qui soient très proches de celles de cette liste :

  • Renforcer le rôle de la police municipale en concertation avec les services de la gendarmerie et le Parquet
  • Tolérance zéro pour les violences sonores, verbales, physiques, les excès de vitesse, l’alcoolisation sur la voie publique
  • Déploiement de nouvelles caméras vidéo protection « si nécessaire »

Ancrer Oloron Sainte-Marie dans l’ère du développement durable et des mobilités douces

C’est l’ennui et le risque quand on est le dernier à publier son programme : on peut plus facilement être taxé d’avoir copié celui des concurrents. D’un autre côté, on ne peut pas non plus tout réinventer :

  • Poursuivre et intensifier les actions déjà engagées (« Territoire à Énergie Positive – Croissance Verte », « Plan Climat Air Énergie Territorial », programme « Vélo et Territoire »)
  • Réduire les consommations énergétiques
  • Produire plus d’énergies renouvelables
  • Faciliter les déplacements doux (vélo à assistance électrique notamment)

Rendre le cœur de ville plus attractif

Le document dit vouloir se fixer des objectifs pluriannuels très précis pour :

  • Poursuivre l’Opération Façade et l’Opération Programmée de Renouvellement de l’Habitat
  • Attirer de nouveaux habitants dans un centre-ville plus accueillant
  • Engager une réflexion de fond pour redonner vie à la rue Louis-Barthou (liaison Caisse d’épargne/Sainte-Croix, passerelle reliant les deux rives du gave au niveau de la rue Basse)
  • Reconfigurer la place de la Résistance en entrée de ville et donner, du Tribunal à la Médiathèque, une autre perspective au site de la Confluence
  • Relancer le projet de foyer de jeunes travailleurs
  • Achever les travaux de l’église de Soeix

Des immeubles stratégiques pour des projets à élaborer

Le programme de Daniel Lacrampe cible 4 immeubles : le bâtiment Remazeille, l’immeuble Rousso, l’ancienne polyclinique et la Fabrique Laulhère. Il inventorie quelques pistes pour l’utilisation de l’un ou l’autre de ces lieux qui, pour les 3 premiers, ne sont pas pour l’heure la propriété de la ville :

  • La création d’un tiers lieu d’innovation sociale
  • Le regroupement en un lieu unique d’associations disséminées à tous les coins de la ville
  • La transformation de l’espace Laulhère en un grand pôle socioculturel (musiques actuelles, toutes pratiques artistiques, soutien à la création… Note du blogueur: tiens, voilà une affectation qui semble faire consensus puisque toutes les listes semblent en reprendre l’idée peu ou prou. Est-ce que pour autant ce projet partagé deviendra réalité, that is the question

Des projets qui répondent aux attentes des Oloronaises et des Oloronais

Dans cette dernière section aussi, malédiction au dernier arrivé. Il s’expose à se faire traiter de copieur par ceux qui l’ont précédé dans l’annonce de leur programme.   Ça ne loupera sans doute pas puisque l’on retrouve ici de projets déjà proposés par d’autres listes. : le soutien de la ville à l’économie locale, le soutien à l’activité touristique (avec notamment une meilleure exploitation de nos gaves), la modernisation du skate park , une ludothèque, la défense et la promotion des langues régionales, l’intensification des relations transfrontalières, la rénovation de la piste d’athlétisme, la poursuite des quartiers d’été. Cela étant, s’il s’agit là de projets qui font consensus dans certaines partie de la population, donc dans une fraction non négligeable des électrices et électeurs, il faudrait être un candidat-kamikaze pour ne pas les reprendre à son compte

Deux projets me semblent toutefois être plus originaux :

  • La création d’un espace ludique couvert pour temps de pluie avec notamment des jeux gonflables et autres animations
  • La réalisation sur le site Bacarrau-La Gravette d’une base de nature et loisirs avec plan d’eau, parc animalier, parcours santé aire de jeux… Avons-nous là le projet-phare de la liste conduite par Daniel Lacrampe

LE PROGRAMME DE DANIEL LACRAMPE EN INTÉGRALITÉ

Rappel : tous les articles du blog consacrés aux élections municipales 2020 sur Oloron sont accessibles à partir de l’onglet « Municipales 2020 » situé tout en haut de la présente page

8 commentaires sur « Enfin vint le programme électoral de Daniel Lacrampe… ou du risque d’être le dernier à publier son projet »

  1. C’est vraiment étonnant de voir à quel point l’élu qui redevient candidat est en capacité de transformation!
    Vous voulez quoi gentil peuple? de la démocratie participative? ça tombe bien je suis un champion de démocratie participative!! (rire dans la salle..)
    Pendant 6 ans une association, des citoyens ont demandé (casserolé même) l’arrêt de toutes études sur des carrières au Bager, à Soeix et à Escout…
    les élus étaient sourds, les candidats eux, écoutent et souhaitent même travailler avec ces mêmes opposants!
    Démocratie participative .. dans quel état les comités de quartiers ou autres instances timidement élaborés au courts des derniers mandats?
    Un banc enlevé dans un quartier (tien c’est celui du candidat retardataire) qu’il ne peux pas remettre , malgré une pétition (100 signataires) au motif de « c’est Mr le Maire qui l’a fait enlevé, il est le seul à pouvoir le remettre »!!
    Démocratie participative encore? quels citoyens siègent à la CCHB, ceux invités par le Président!! comment, je le sais? parce que je suis un de ces élus! Je suis allé une ou deux fois dans ces instances pour défendre la mobilité douce.. résultat, une déception supplémentaire.. niveau d’écoute au minimum!
    Sans rentrer dans les détails, deux conceptions s’affrontent : les gens ne font pas de vélo à Oloron parce que c’est dangereux et l’autre à cause du relief! la première approche est en faveur d’une réflexion sur la circulation à Oloron, l’autre sur la mise à disposition de vélo électrique .. chercher l’erreur!
    Position d’élus.. position de candidats.. les candidats font envie, ils sont gentils, aimables, à l’écoutes et forcément l’idée nous prend de voter pour eux.. et demain, ils seront élus et là!!!
    Les élus copains/ennemis! les élus ennemis qui redeviendront copain s’il faut faire alliance au deuxième tours!
    Les élus qui se taisent (solidarité du Conseil Municipal) les candidats courageux qui deviennent indignés et qui souhaitent haut et fort que toute la vérité soit faite!!
    Les candidats qui piochent dans le programme du voisin en reprochant l’irréalisme de leurs propositions..
    Vous en voulez de la démocratie participative… débats proposés par la LCO 2020 refusé pour cause de stratégie (c’est le dernier qui parle qui a raison?)
    Démocratie participative, citoyen! tu as 6 jours pour lire mon programme et voter pour moi!
    Démocratie participative, incantation magique des candidats en panne d’imagination..
    ….
    et si vous ne votiez pas pour un candidat, mais pour une liste??

    J'aime

  2. Encore un candidat qui parle de maison de santé.
    Projet porté par la cchb.
    Et pourquoi à oloron le projet. Sur le territoire nous sommes des communes qui nous aussi nous pouvons recevoir la maison.
    Candidats aux élections municipales d’oloron, il faut un vrai débat à la cchb et après nous regarderons où réaliser la maison. Je trouve vos engagements très faciles avec le budget CCHB.
    Je suis élu de la CCHB.

    J'aime

    1. Bonjour Mr,vous êtes élu communautaire et vous n avez pas été convié ou consulté pour la future maison de Santé???Pas assisté aux réunions du cls si vous le souhaitiez?

      J'aime

    1. … Par rapport aux autres, je trouve que le catalogue est beaucoup plus cohérent, mais bon, ce n’est que mon avis partial…

      J'aime

  3. Ce programme ne propose que le Menu cantine quotidien à 3, 5 euros avec un peu de mauvais vin pour l’ avaler. De par son passé professionnel et son passage à la CCPO, je pensais qu’ il sortirait un programme qui tiendrait la route vis à vis de
    l’ avenir d’ Oloron, mais rien de tout ça. Juste du réchauffé.
    Je suis assez déçu, on aura tout juste droit à une gestion drastique des finances et encore…… C’ est à se demander s’ il a réellement envie d’ être élu.

    J'aime

    1. … vous avez certainement mal lu programme et surtout pas lu « entre les lignes »… mais bon, je suis partial dans cette histoire…

      J'aime

      1. … vous avez certainement mal lu programme et surtout pas lu « entre les lignes »

        Je n’ ai pas mal lu. Ce que je constate c’ est que les 4 programmes sont bonnets blancs et blancs bonnets , à part quelques particularités. L’ une des liste c’ est la Fabrique, l’ autre c’ est un parc nature à la Gravette( il faudra acheter des terrains privés et sacrifier des terres agricoles) DL et BU ont les deux un projet de légumerie. Pour moi rien de bien nouveau qui prépare sérieusement l’ avenir d’ Oloron. On verra à l’ usage. Avec cela on risque de retrouver les 4 listes représentées dans la future municipalité, au moins les Conseils Municipaux seront animés.

        J'aime

Les commentaires sont fermés.