Le programme électoral d’Hervé Lucbéreilh : un catalogue  fourre-tout et repeint en partie aux couleurs de la Liste Citoyenne


Lorsqu’un candidat publie son programme électoral à moins de 10 jours du premier tour, c’est soit parce qu’il n’a pas envie que les électeurs aient le temps d’en prendre connaissance, soit parce qu’il n’a pas de vrai projet à leur présenter. On comprend d’ailleurs la stratégie d’Hervé Lucbéreilh quand on s’attaque à la lecture du document qu’il vient de dévoiler : c’est du lourd. Mais lourd dans le sens de pesant, de pensum, d’attrape-tout. En résumé, un catalogue fourre-tout repeint en vert. Avant de rentrer un peu plus dans le détail, quelques considérations de caractère général sur le contenu de ce programme dont vous pourrez retrouver l’intégralité au format PDF au bas du présent article.

QUELQUES CONSIDÉRATIONS D’ORDRE GÉNÉRAL

Un programme fourre-tout

D’entrée de jeu, le document annonce « plus de 200 propositions ». La République en a pour sa part recensé 165. Peu importe. Est-ce que pour autant la quantité est synonyme de qualité ? Car dans ce programme éclaté en 18 chapitres, on trouve certes des mesures nouvelles, mais au milieu de propositions qui ne sont que la poursuite d’opérations déjà engagées, de propositions relatives à des opérations dont la mairie n’est pas partie prenante (la restructuration totale de l’hôpital, la construction d’un nouvel Âge d’Or, la déviation, la ligne Pau-Canfranc, une nouvelle voie Pau/Oloron etc.), de propositions répétées sous deux chapitres différents (le Plan Vélo, les investissements sportifs etc.). L’objectif est bien de toucher le maximum de cibles (= d’électrices et d’électeurs). Reste à savoir si la compacité du texte, sa mise en page digne des années 1970 vont les inciter à aller au-delà de la page de couverture.

Un programme repeint en partie aux couleurs de la Liste Citoyenne

Rien de tel que les nouveaux convertis pour faire preuve d’enthousiasme. Pour qui aurait la curiosité de comparer le programme Lucbéreilh 2020 avec le programme Lucbéreilh 2014, le saut en matière environnementale, écologique et sociale est impressionnant. En lisant certaines des propositions, on se demande même si, à bout d’imagination et d’inspiration (à moins que ce ne soit pour s’attirer les bonnes grâces de ses électrices et électeurs), à court d’idées, les rédacteurs ne sont pas allés piocher directement dans le programme de la Liste Citoyenne Oloron 2020 : créer des logements pour les personnes en urgence sociale (femmes battues), décider un moratoire sur les grandes surfaces, territoire « Zéro chômeur longue durée », favoriser l’économie locale et responsable, créer un dispositif d’épargne citoyenne, utiliser la monnaie locale (la tinda), créer une coopérative d’employeurs, appliquer un Plan Vélo, faire de l’espace Laulhère un grand espace moderne de diffusion culturelle etc.

Un gros mensonge

Revenant sur l’affaire des frais de mission, le programme réitère un gros mensonge : « Cette affaire est née de la haine personnelle qu’un blogueur… ». Ledit blogueur, qui avait été cité nommément dans un document précédent repris ici mot pour mot, tient à rappeler, comme dans un article précédent : 1/ que la haine est un sentiment qui lui est parfaitement étranger (même la haine vis-à-vis du coronavirus, c’est dire) ; 2/ que si cette affaire est née de quelqu’un ce n’est pas du blogueur, mais bien de la personne qui s’est livrée à des tripatouillages qui ont valu de sévères remontrances de la Chambre régionale des comptes et qui valent toujours aujourd’hui une enquête préliminaire de la Justice pour « corruption passive, détournement de fonds, faux et usage de faux, escroquerie ».

Rappel de la proportion du programme 2014 qui a été réalisée

Dans un article précédent, Oloronblog a repris l’intégralité des propositions du programme Lucbéreilh 2014 afin de déterminer celles qui, à la date d’aujourd’hui avaient été réalisées. Rappel du résultat : sur 117 propositions (là aussi, on est monté en gamme en 2020), 28% ont été réalisées, 16% ont reçu peu ou prou un commencement d’exécution, 51% n’ont pas reçu le plus petit commencement d’exécution, et pour 4%, le blogueur ignore ce qu’il en est. Plus de la moitié des propositions 2014 sont restées lettre morte. Les propositions 2020 sont donc à prendre avec circonspection.

REGARD SUR LE PROGRAMME

L’objectif est ici de lister quelles sont, aux yeux du blogueur, les principales propositions de ces 18 chapitres du catalogue électoral

Une intercommunalité solidaire

  • Adopter avec la CCHB un pacte de gouvernance reconnaissant qu’aucun projet ne peut être réalisé dans une commune pour la CCHB sans l’avis du conseil municipal
  • Faire entrer dans la liste des équipements d’intérêt communautaire (donc à la charge de la CCHB) le Mur et la piste d’athlétisme

Un territoire désenclavé

  • Achever le contournement d’Oloron, créer une nouvelle voie Pau/Oloron, moderniser la RN134 en vallée d’Aspe, achever la liaison ferroviaire Pau/Canfranc
  • Développer le projet Smart City et mettre en place un référent numérique pour aider les habitants en difficulté dans les démarches en ligne

Transfrontalier

  • Prendre des initiatives pour faire se rencontrer les populations et notamment les jeunes

L’orthodoxie financière

  • Dédier un adjoint uniquement aux finances
  • Engager une réflexion sur les ressources locales (fiscalité, revenus du domaine)

Une démocratie locale moderne

  • Rendre obligatoire la concertation avec les habitants pour tout projet concernant la vie quotidienne
  • Attribuer au conseil municipal des jeunes un budget participatif de 15 000 € dont il choisira l’affectation
  • Organiser une votation citoyenne dès que 25% du corps électoral le demande
  • Maintenir la représentation de l’opposition dans l’ensemble des commission y compris la commission d’appel d’offres

Continuer l’effort écologique

  • Le programme évoque les carrières, mais sans dire si la liste défendra le projet ou non
  • Nommer un conseiller spécial Zéro Émission chargé de la transition écologique
  • Réduire la pollution atmosphérique ainsi que l’exposition aux ondes magnétiques
  • Soutenir auprès de la CCHB l’objectif d’arriver au maximum de bio et de local dans la restauration collective
  • Appliquer le Plan Vélo défini avec Oloron Doux : pistes cyclables, location de vélos électriques, parkings à vélos…

Des transports efficaces et vertueux

  • Optimiser les parcours et horaires de la navette
  • Revoir la signalisation des parkings pour les optimiser

L’enfant et l’école

  • Mettre en place un dispositif pour lutter contre la baisse du nombre d’enfants dans les écoles (bilinguisme anglais, offre du système « Profs en poche » pour les devoirs du soir, rappel de l’offre périscolaire…)
  • Lancer un plan d’investissement pour les écoles, notamment dans le domaine du numérique
  • Sensibiliser les élèves aux écogestes du quotidien

Investir sur la jeunesse

  • Réaliser une Maison des étudiants, apprentis et saisonniers
  • Transformer le site Sésame/Remazeilles en lieu intergénérationnel, mais adapté au public jeune
  • Mettre en place une ludothèque

Santé

  • Priorité n°1 : achat de l’ancienne polyclinique pour en faire une Maison de santé
  • Réaliser le projet de restructuration totale de l’hôpital pour un coût de 20 M€
  • Favoriser l’arrivée de médecins spécialistes et généralistes
  • Construire une nouvelle Maison de retraite à côté de l’hôpital d’ici 2022

L’économie et l’emploi

  • Exonérer les commerces de proximité de certaines taxes
  • Décider un moratoire sur les grandes surfaces
  • Territoire « Zéro chômeur longue durée »
  • Proposer en liaison avec la CCHB la création d’une coopérative d’employeurs
  • Favoriser l’économie locale et responsable (intégration dans les marchés publics de la ville de clauses sociales, environnementales et d’insertion)
  • Créer un dispositif d’épargne citoyenne pour financer les projets de reprise ou de création d’entreprise
  • Utiliser la monnaie locale, tinda
  • Rénover complétement le marché de la ville
  • Développer le tourisme sportif

Une action sociale ambitieuse

  • Réfléchir à la création d’une mutuelle municipale pour les plus démunis
  • Mener à leur terme les chantiers de la Fondation Pommé et de l’Ephad Âge d’Or
  • Rechercher une solution pour le logement en situation d’urgence (femmes battues…)

Un nouvel urbanisme

  • Encourager l’habitat coopératif
  • Rénover l’ensemble de la voirie urbaine

Une belle vie

  • Élargir à l’environnement les compétences de la police municipale (décharges sauvages, conteneurs, mégots, nuisances sonores)
  • Aménager les berges du gave

Rénover le centre-ville

  • Favoriser l’habitat ainsi que l’activité commerciale en pied d’immeuble
  • Poursuivre le plan pluriannuel d’investissement de rénovation des installations sportives et définir un plan pluriannuel d’investissement en équipements nouveaux notamment au stade Saint-Pée

Une nouvelle priorité : la sécurité

  • Doubler le nombre de caméras ainsi que les effectifs de la police municipale (+ recrutement d’un officier pour les commander)
  • Appliquer la tolérance zéro pour le respect des arrêtés municipaux
  • Mettre systématiquement en œuvre une action de prévention et de médiation pour anticiper les risques avant d’utiliser les mesures de répression

Sport pour tous

  • Poursuivre les subventions aux associations, les animations sportives (Sports vacances, Trophée des sports…), plan pluriannuel d’investissement des installations sportives

Culture pour tous et partout

  • Priorité n°1 : faire de l’espace Laulhère un véritable espace moderne de diffusion culturelle financé en grande partie par la transformation de sa toiture en voltaïque
  • Développer l’art de rue
  • Favoriser les résidences d’artistes
  • Accentuer l’effort dans le domaine patrimonial (édifices classés, monuments emblématiques)

LE PROGRAMME INTÉGRAL ICI

Rappel : tous les articles du blog consacrés aux élections municipales 2020 sur Oloron sont accessibles à partir de l’onglet « Municipales 2020 » situé tout en haut de la présente page

24 commentaires sur « Le programme électoral d’Hervé Lucbéreilh : un catalogue  fourre-tout et repeint en partie aux couleurs de la Liste Citoyenne »

  1. Comme je dis depuis longtemps, Lucbereilh n à rien à proposer ! Laisses faire la cco pour la maison médicale….
    Qu à t il fait au niveau de l hopital RIEN ! Etc…
    Je pense que discuter de son programme est une perte de temps.
    Il faut savoir se retirer avant de faire rire la galerie.
    Fermez le ban.

    J'aime

    1. C est faux. Il y a des propositions qui font faire bouger oloron.
      Pour la maison de santé pourquoi construire du neuf alors qu’une clinique peut servir à cela. Il faut arrêter un peu.

      J'aime

      1. Tout simplement parce que le coût d’aménagement de la clinique, le desamiantage du toit et des sols font que la facture est bien supérieure au neuf. Je ne parle pas de la partie inoccupée puisque la maison de santé ne représente qu’1/3 de la surface de la clinique.. Qui va prendre cette partie en charge ? Créer 1 nouvelle maison de retraite ? Facile à dire, plus dur à faire. L’étude est claire et nette à ce sujet, certains professionnels qui étaient partants au départ pour la clinique se sont retournés.. Mais, ça fait 4 ans que le projet est lancé et suivi par la cchb, pourquoi n à t il pas évoqué l’achat de la clinique avant cette campagne ? J’ajoute que c’est illégal de ne pas faire payer de loyer à ces professionnels. Pourquoi marle ne fait pas partie de cette association des professionnels de santé ? Pourquoi hl ne s’est pas joint aux réunions de santé de l’asso et de la cchb ? Son programme santé, c’est de la poudre aux yeux

        J'aime

      2. Ce n’est pas à HL de choisir l’emplacement de la maison de santé mais à l’association constituée des 53 professionnels de santé qui se sont prononcés pour une maison de plain pied située en centre ville à un endroit où plusieurs autres structures existantes pourront y être regroupées plutôt que d’obliger les patients à se transporter de lieu en lieu. Depuis plusieurs années la CCHB et Daniel Lacrampe travaillent sur ce projet, HL depuis combien de temps ? A-t-il participé à une quelconque réunion ? Non à aucune !

        J'aime

  2. Un grand éclat de rire, merci 🙂

    Merci à lui en tous les cas, car pour moi, tous ceux qui se sont alliés avec lui en restant à ses côtés cautionnent les « erreurs » de gestion financière…

    Alors ceux qui remettent le couvert avec lui !
    J’en pense plein de choses :-p

    J’ai gardé le trombinoscope pour savoir à qui surtout ne pas se fier dans la ville ♥
    Et ils sont sur 2 listes qui se présentent (certains sont restés à ses côtés au mandat en cours et changent de liste pour le prochain mandat… Un vrai panier de crabes !) :-).

    Quant aux LREM qui ont rejoint ces 2 listes, j’en pense pas moins :-p.
    Merci à eux pour toute la casse du service public, la mauvaise redistribution des richesses, les attaques environnementales et j’en passe.

    Pourvu que les citoyens qui vont aller voter aient de la mémoire.

    Et pourvu que le justice passe.

    A suivre donc (la justice, pas leur programme qui m’indiffère).

    Bye

    Vanessa L.

    J'aime

  3. Un plan vélo à Oloron dans son programme ? Très bien ,mais j’ai vécu quelques années à Ste Croix. Va falloir de beaux mollets. Et même la rue Révol où les trams c’était pas facile. Je m’excuse si les noms de ces rues ont changé.

    J'aime

  4. Surpris sur les propositions associées à l’immeuble Remazeilles/SESAME 443M2 , car il est en vente sur le BONCOIN depuis le 24/02/2020 pour le somme de 107000€. Un droit de préemption a du être voté pour que des projets s’appuient sur cet espace ?

    J'aime

  5. Hervé Lucbéreilh a changé son positionnement sur le projet du prolongement de la voie ferrée du «Canfranc». Il se rallie désormais à Bernard Uthurry et Nathalie Pastor. Ces trois candidats ont oublié de lire le rapport Duron qui n’a pas décelé un intérêt significatif et encore moins prioritaire pour financer un tel chantier. La cour des comptes, dans son rapport d’octobre 2019 (page 67), a relevé que «  la recette de billets du train Oloron-Bedous ne couvre que 2 % du coût du trajet des rares passagers ».
    En page 59, les magistrats rétablissent aussi quelques vérités sur les vertus écologiques de ce projet vendu comme emblématique des orientations de développement durable.
    « Un train TER diesel transportant 10 passagers….. émet 539 grammes de CO2 par voyageur/kilomètre, soit une pollution près de cinq plus élevée qu’une voiture occupée par 1,9 voyageur. Le train ne présente donc un intérêt écologique que s’il transporte suffisamment de voyageurs sur un réseau électrifié ».
    Le chiffres de la Cour des comptes et ceux de la SNCF convergent pour considérer une fréquentation moyenne de 34 passagers par jour avec 10 trains durant l’été et 8 trains le restant de l’année.
    Il ne faudra pas s’étonner qu’en soutenant des programmes aussi fumeux, des candidats resteront à quai, peut-être même dès le 1er tour..

    J'aime

    1. Alors que proposez vous à la place? Une autoroute à 3 ou 4 milliards d’ euros pour dans 50 ans. Rien de plus que du rêve et du vent. Le train n’ est peut être pas la panacée, mais avec 300 Millions d’ euros et deux ans de travaux ça sera du concret pour l’ amélioration de la qualité de vie des Valléennes et Valéens Aspois, bien au delà de vos éternelles remarques de rentabilité économiques. Pensez vous honnêtement que 3 à 4 milliards de travaux routiers auront un retour sur investissement miraculeux, comme vous n’ arrêtez pas de le laisser croire. Empressez vous d’ apporter des preuves, peut être qu’ ainsi les 3 candidats que vous citez, vous suivront dans votre démarche. Personnellement j’ ai de fortes craintes pour que ça ne soit pas le cas.

      J'aime

  6. Apres si on regarde le, programme des socialistes de Bu il n y a rien, rien sur l économie, rien sur l’investissement comme son premier mandat rien et en plus lui sera sur bordeaux comme il a dit !!!! Et encore ils, sont capables de critiquer tout projet comme ce fut le cas pour la mediatheque et de l inaugurer sans aucun scrupule !!!!!!

    J'aime

  7. Mr Manaut,il semble que votre seul espoir réside en DL dont le programme n est pas encore en rayon ou alors comme on est dimanche….il y a la prière.
    Mais revenons au sujet:Point de vue est arrivé dans ma Boite,déjà forcément plié au format de l endroit qui lui est destiné ce jour.Quatre pages de photos amateurs de Mr AL entre autres , d autres pêchées dans les archives oloronaises….
    Les plus:Lecture facile et dans n importe quel ordre….
    L’ère des investissements arrive donc….alors que l ère des équilibres se termine avec deux arrêtés de péril, des cheminées qui chutent ou menacent,des maisons classées qui se fissurent.. .La trésorerie est donc au taquet pour investir à huec….
    Pour la végétalisation,HL est précurseur,les trottoirs sont des patinoires de mousses que ne manqueront pas d emprunter les amoureux de la glisse(ou pas)futur client du futur 1er adjoint….??,les herbes d une hauteur inégalée,même des arbrisseaux sur les toitures de la Cathédrale:deux solutions à cela,soit il promet comme a son habitude des emplois à ceux qui le sollicitent soit il est maintenant à EELV.
    J ai stoppé la Charte à la ligne 3:pas d attaque personnelle et je vous renvoies au débat TV au cours duquel j’ ai pourtant cru entendre sortir le nom d un colistier de Mr Uthurry???!!!
    Enfin, en conclusion,il ne vous aura pas échappé que pour l orthodoxie financière cela va être assez difficile.En effet,Mr HL a deux listes en face de lui le 15 Mars.Soit il a déjà fusionné avec LCO2020, soit il ne sait pas compter jusqu’à quatre….vous en conviendrez,en matière d orthodoxie financière c est gênant…

    J'aime

  8. C’est très gênant de lire sur les progrmmes des candidats d’Olorn des projets sur la maison de santé.
    C’est la CCHB qui finance donc l’ensemble des élus communautaires.
    Dans les programmes des élus du rural pas une ligne sur cette maison de la santé. Ils sont majoritaire à la cchb donc pas sur que leurs votes se portent sur oloron pour le projet.
    De plus à oloron il y à des terrains disponibles au pied du marcadet.
    Et la ville d’oloron à un grand bâtiment à réhabiliter (la maison pommé) avec un grand parking à l’arrière………..
    Pour du voltaïque à Laulhėre. La structure le supporte ou li y aura le même problème qu’a l’aérodrome d’herrère.
    Bonne pioche dimanche prochain.

    J'aime

    1. Sachant qu il est prévu environ 160 places de parking ainsi qu’un regroupement avec l ‘had et ses 60 employés, un bâtiment de 1600 m2 avec had a proximité, je doute que le bâtiment pomme soit idéal. Ça fait 4 ans que le projet est en réflexion, je pense qu en 4 ans beaucoup de lieux et scénario ont ete évoqués et discuté, dont la clinique, pomme, camus… Faites un peu confiance aux gens qui travaillent dans la santé qui il me semble sont les mieux placés et maîtrisent bien le sujet, et faites aussi un peu confiance aux élus qui ont voté en très large majorité favorablement au projet. Quand à l’ars, elle finance des études de projet, labellise en maison de santé pour chercher des aides d’état. Son enveloppe est variable selon les années. Enfin, HL et Marle sont au courant depuis le début du projet, mais n’ont jamais daigné rencontrer cette association. En 4 ans c’est étonnant…

      J'aime

  9. La campagne arrive à son terme, mais l’ électorat reste toujours sur sa soif, en attente d’ un véritable projet fédérateur, afin de remettre en route la ville d’ Oloron sur la voie de l’ avenir. D’ un coté on ressort les vieux menus qui n’ ont pas trouvé preneur dans l’ ancien temps, de l’ autre on nous représente la vieille caisse à outils où chacun peut venir y chercher son bonheur, mais rien de bien nouveau dans
    l’ outillage.
    Enfin, le dernier rêve, comme Mr Manaut d’ une liaison Pau Oloron pour peut être
    s’ échapper plus vite en cas de besoin, mais rien de bien sérieux, si ce n’ est une gestion financière sans bavure. Une fois de plus on s’ achemine vers une mandature  » pépère  » qui assurera le quotidien, sous peut être le regard bien veillant des caméras de surveillance. Une fois de plus on risque d’ en rester aux rêveries de certains et à la mégalomanie des autres.

    J'aime

  10. C’est un plébiscite pour le programme de la Liste Citoyenne Oloron 2020 !

    Après Bernard Uthurry la semaine dernière, c’est Hervé Lucbéreihl cette semaine qui dévoile un programme largement nourri du travail et des propositions de la Lco2020. Cette fois, tout y est, mais dans le désordre.

    Pour rappel : La Liste Citoyenne Oloron 2020 a publié son programme le 16 janvier 2020. Les deux derniers maires en date ont publié, in extemis, un programme qui reprend les innovations que propose la Liste Citoyenne Oloron 2020.

    D’où notre question : Si cette démarche est vraiment sincère sur le fond, comme ils le prétendront certainement, pourquoi n’ont-ils pas directement appelé à voter pour la Liste Citoyenne Oloron 2020 ?

    J'aime

    1. Vous avez lu ce que vous rêvez,
      Personnes ne reprends vos idées,
      Des étudiants avec 1000€ , la rénovation des maisons privées, ouverture d’un bar, super, vous avez demandé aux bars autour de la mairie s’il sont contents ?
      L’usine , beau projet pour une revanche. Et vos achats vous pensez les faires en Chine pour économiser un peu, comme pour les affiches, on aime Oloron mais on fait faire ailleurs, bon début, le bilan carbone c’est pour les autres?
      Vous voyez on n’a pas vraiment besoin de vos idées, continuez d’aider Blanco à Pau, c’est très bien il vous mérite.

      J'aime

  11. Cà fait mal à @Michel que je relaie les chiffres de la Cour des comptes concernant le train aspois dont Bernard Uthurry disait que son attractivité touristique allait rivaliser avec le petit train d’Artouste et celui de la Rhune. C’est vrai, c’est pas folichon d’avoir remplacé un bus de 58 places assises par un train de 84 places assises, pour un même nombre de passagers, et dont le déficit d’exploitation ( 1,3 million par an) est 4 fois supérieur, tandis que la consommation en carburant est fois trois plus importante. A la fin du mois, à Bedous, vous pouvez vous joindre à la commémoration du cinquantenaire de la fermeture de la ligne de Bedous-Canfranc. Avant l’apéro, une énième couleuvre sera servie quant à la réouverture du Canfranc.

    J'aime

    1.  » Cà fait mal à @Michel que je relaie les chiffres de la Cour des comptes  »
      Pas du tout, car je sais que votre projet sera bien plus dispendieux que le projet de réouverture, sans apporter une réponse positive au problème, mais uniquement négative en l’ aggravant particulièrement sur le plan financier, dont vous vous dites un gardien du temple.

      J'aime

  12. Manaut: fake-news à gogo sur Oloron-Bedous. J’ai déjà démontré sur ce blog, les mensonges, les incohérences les bobards véhiculés par le sieur Manaut et par les 2 Cours des comptes, régionale et nationale.

    Non, le déficit d’exploitation d’Oloron-Bedous ne s’élève pas à 1,3 million d’euros. Ce chiffre correspond au montant nécessaire à l’exploitation, les recettes + dépenses n’étant pas évoquées par la Cour.

    J'aime

    1. @Ludovic, pour étaler sa culture crée des fausses nouvelles en les désignant «fake-news». Il mélange ses pinceaux entre les appellations de la Chambre régionale des comptes et la Cour des comptes dont il conteste le contenu de leurs rapports sur l’activité de la ligne ferrée en Vallée d’Aspe. Pourtant, sur les 4 chaînes publiques de télévision ( M6, France 2, chaîne 23, TF1) les deux derniers reportages n’ont décelé aucun passager dans ce train, hormis son conducteur et le contrôleur de billets. Ce soir encore, le dernier train ralliant Bedous ne comptait aucun passager.
      @Ludovic n’a aucune honte d’avoir soutenu un tel projet coûteux avec de si piètres résultats. Il est insensible au gaspillage de l’argent public. C’est vrai, on verse dans l’accoutumance. On a vu pire avec 1,260 milliard pour monter et démonter des portiques d’écotaxe voulues par l’écologiste Ségolène Royal, tandis que la non livraison par François Hollande de 2 navires à la Russie a coûté 2 milliards à la France. Quand on est insensible au gaspillage de l’argent public, on dispose d’une vertu essentielle pour faire de la politique.

      J'aime

      1.  » Il est insensible au gaspillage de l’argent public. »
        Personne n’ est insensible au gaspillage de l’ argent public. Mais comprenez un fois pour toutes Mr Manaut qu’ il y a des dépenses utiles qui préparent l’ avenir . Dans le cas du train en vallée d’ Aspe cela se double de plus d’ un problème de santé publique. Cessez de mettre en avant ce problème de gaspillage d’ argent public en vallée d’ Aspe, mais parlez nous plutôt de tous les autre problèmes de gaspillage
        d’ argent public en France, qui sont de véritables fiascos. Notamment celui de la privatisation des autoroutes qui ont été  » données  » quasiment gratuitement à des sociétés privées, alors qu’ elles avaient été financées par l’ argent des contribuables.
        De cela vous gardez bien de parler, mais également de bien d’ autres cas
        ( Privatisation de l’ Aéroport de Paris site stratégique et tant d’ autres) qui rongent sournoisement notre société. C’ est de tout cela qu’ on attend que vous nous parliez.

        J'aime

Les commentaires sont fermés.