Oloronblog propose aux 4 têtes de liste de répondre à une vingtaine de questions : les 2 têtes de liste « de droite » se défilent


D’abord une rectification apportée à l’article d’hier : le site internet de FR3 Aquitaine annonce que le débat télévisé en direct entre nos 4 têtes de liste aura lieu ce mercredi 26 février « à partir de 21 heures » et non à 22 heures comme je l’indiquais précédemment… Ce qui n’exclut pas pour autant que le débat oloronais se déroule effectivement à 22 heures si par cas d’autres débats (celui portant sur la commune de Périgueux par exemple) le précédent dans la diffusion. Actualisé à 8 heures 50 : 22 heures, heure confirmée par l’une des listes participant au débat.

Passons donc maintenant au sujet du jour. Le blogueur a proposé à ces mêmes têtes de liste de répondre à une vingtaine de questions. Des questions identiques, sauf une, la n°19, ciblée selon les candidats. Des questions auxquelles ils pouvaient répondre soit par écrit, soit au cours d’un entretien, étant entendu que les réponses seraient soumises à leur relecture avant publication. Pas de piège donc. L’objectif était avant tout de nous permettre d’avoir un aperçu, un petit aperçu des projets de chacun et de leur conception de la gouvernance municipale. Et de nous mettre ainsi en mesure de comparer leurs approches différentes.

Si Bernard Uthurry et la Liste citoyenne ont accepté d’emblée ces règles du jeu, Hervé Lucbéreilh et Daniel Lacrampe, les leaders des deux listes « de droite » sont restés aux abonnés absents. Aucune réponse de leur part, malgré trois relances successives pour le second nommé. Ils ne sont pas sortis de leur silence, ne serait-ce que pour faire savoir que la proposition ne présentait pour eux aucun intérêt. Ressentiment pour l’un, procrastination pour l’autre, cela s’explique.

Ce refus de donner signe de vie est bien leur droit. Mais quand on sait que ce sont de nouveaux convertis à la démocratie participative qu’ils nous assurent devoir être l’un des fleurons de leurs projets respectifs, ce mutisme prête à sourire.

Il reste à espérer que Bernard Uthurry et la Liste citoyenne, malgré ces deux défections qui font perdre à la démarche une partie de son enjeu, accepteront malgré tout de répondre aux 20 questions. Ces 20 questions, les voici. Vous en conviendrez, elles n’ont rien de révolutionnaire ni de politicien. Elles ont pour seule ambition d’en savoir un tout petit peu plus sur le candidat, sur l’équipe qui l’entoure et sur son projet.

Les 19 questions identiques d’Oloronblog
  1. Si vous deviez choisir un seul qualificatif pour définir l’équipe que vous représentez, quel serait-il ?
  2. En quoi, selon-vous, la sensibilité politique d’une équipe est-elle de nature à influer sur l’administration d’une ville ?
  3. Selon vous, qu’est-ce qui motive le plus le choix de l’électeur : le programme qui lui est soumis ? la personnalité de la tête de liste ? la qualité de la liste ? autre chose ?
  4. Quelle sera la première mesure prise par votre liste pour le cas où elle remporterait les élections ?
  5. Selon quelle méthode avez-vous construit le projet que vous soumettez maintenant aux électeurs ?
  6. Sur quels domaines de l’activité municipale comptez-vous porter prioritairement vos efforts ?
  7. Et s’il ne fallait retenir que 4 propositions de votre programme, lesquelles seraient-elles ?
  8. Quelles sont les principales difficultés immédiates auxquelles votre liste s’attend à faire face si elle remporte les élections ?
  9. Pas d’action municipale aboutie sans personnel communal motivé. Comment comptez-vous l’impliquer dans votre projet ?
  10. Comment imaginez-vous la répartition des rôles entre vous et votre directeur général des services et, plus généralement, entre les élus et les membres du personnel communal ?
  11. Notre ville a un certain nombre d’atouts. Sur lesquels d’entre eux comptez-vous principalement vous appuyer ?
  12. Parlons du nerf de la guerre. Avez-vous une idée de la situation financière de la commune à cette heure ? Comment la définiriez-vous en quelques mots ?
  13. En cas de victoire, serez-vous vous-même candidat à la fonction de maire ? Et/ou à la fonction de président de la communauté de communes ?
  14. Comment, concrètement, comptez-vous intéresser et impliquer les citoyens toutes générations confondues tout au long du mandat ?
  15. Beaucoup d’Oloronaises et d’Oloronais s’interrogent sur le devenir du centre hospitalier. Quelle est votre propre analyse de la situation ?
  16. Quelle serait la réalisation que vous seriez le plus fier de mener à bien au cours du mandat qui s’annonce ?
  17. En quoi l’intercommunalité est-t-elle un atout pour la ville d’Oloron ?
  18. Comment concevez-vous le rôle d’une opposition municipale ? De quels moyens devrait-elle être dotée pour assurer correctement sa mission ?
  19. voir ci-après la question ciblée destinée à chaque liste
  20. Parmi toutes les questions que j’ai omis de vous poser, à laquelle auriez-vous aimer répondre… et quelle aurait été cette réponse ?
La question n°19 ciblée selon le candidat

Liste citoyenne : Considérez-vous l’inexpérience de votre équipe dans la gestion des affaires municipales comme un atout ou comme un handicap ? Pourquoi ?

Daniel Lacrampe : Alors qu’elle a présenté un front uni durant 6 ans, la majorité municipale 2014 présente deux listes concurrentes en 2020. Que répondez-vous à celles et ceux qui s’interrogent ?

Hervé Lucbéreilh : Quelles sont les trois principales qualités dont doit faire preuve un maire ? Pensez-vous les réunir ?

Bernard Uthurry : En 2014, les électeurs ont décidé de ne pas renouveler leur confiance à votre équipe municipale. Quels arguments nouveaux comptez-vous faire valoir pour leur redonner confiance en vous en 2020 ?

21 commentaires sur « Oloronblog propose aux 4 têtes de liste de répondre à une vingtaine de questions : les 2 têtes de liste « de droite » se défilent »

  1. Bonjour cher blogueur,
    Bien l’initiative, merci…..
    Eh oui, 2 non réponses et venant de personnes élues en place….
    Ah, significatif ?…La démocratie participative est encore pour certains une injure dans les faits !…
    Cela mériterait que quelqu’un d’avisé et avec humour pose la question dans leur réunion électorale « Pourquoi refusez-vous de répondre à ces 20 questions du blogueur ? »
    Belle journée

    J'aime

    1. … raccourci facile mais sans intérêt car à ce jour je ne vois pas publiées les réponses aux questions posées aux deux autres listes. Et pour enfoncer le clou je pense que DL a beaucoup d’autres choses à penser pour la communauté que de répondre succinctement à des questions auxquelles il répond déjà depuis longtemps soit par voie de presse soir directement lorsqu’il va à la rencontre des habitants.

      J'aime

      1. Là, Yves, vous êtes d’une parfaite mauvaise foi ! J’admets parfaitement que ma démarche ait pu susciter chez lui aucun intérêt. Il lui suffisait pour cela de prendre 10 secondes pour répondre à l’un des 4 messages que je lui ai fait passer. Il est en général assez courtois pour cela.

        J'aime

  2. Nous savons de source sûre 🙂 que le débat oloronais sera bien diffusé à 22h et qu’il sera effectivement précédé d’un débat pour une autre commune.
    Notre échange durera 30mn, ainsi tout le monde pourra le voir sans que la soirée se finisse trop tard.

    J'aime

  3. Ce refus de donner signe de vie est bien leur droit. Mais quand on sait que ce sont de nouveaux convertis à la démocratie participative qu’ils nous assurent devoir être l’un des fleurons de leurs projets respectifs, ce mutisme prête à sourire.

    Effectivement ce comportement porte à croire que ces deux personnes sont bien loin de vouloir régler les problèmes de la ville d’ Oloron, mais sont plus là pour régler leurs problèmes d’ égos. La bataille personnelle continue de plus belle.
    Ils en arrivent à priver les électrices et électeurs au droit à l’ information, alors que ça devrait être le contraire au moment d’ une élection. Déplorable.

    J'aime

    1. Désolé de vous contredire mais en ce qui concerne la démocratie participative, et je fais partie de la liste Lacrampe, vous ignorez visiblement l’implication que j’ai, et qu’ont beaucoup d’entre nous en matière de démocratie participative. En temps et en heure je vous rappellerai, si nécessaire, ce que j’ai tenté, avec d’autres de mettre en place sur cette commune et qui n’a trouvé écho chez personne, pas même chez LCO.
      Et à destination du blogueur, dommage que les pseudos ou les noms d’emprunt soient toujours d’actualité sur cette tribune libre… euh, peut-être libre !

      J'aime

  4. Certaines gens éprouvent l’impérieux besoin de s’agiter sans cesse et d’agiter les autres ; c’est un genre d’exercice qui fait partie de leur hygiène.
    Citation de Victor Cherbuliez
    DL est bien connu pour ne pas confondre agitation et efficacité

    J'aime

      1. Oui parce que je n’aime pas la malhonnêteté intellectuelle car je pense que l’on peut créer « le buzz » autrement qu’en tentant de générer des polémiques qui somme toute, vont toujours dans le même sens… comme qualifier la liste « Lacrampe » de liste de droite alors que personne ne qualidie, quant à présent, le blog de « blog de gauche »

        J'aime

        1. Est-ce insulter quelqu’un que de le considérer « de droite » (avec des guillemets, comme ceux qui entourent la liste « de droite ») ? Il n’y a pas de honte à ça !
          Quant à « blog de gauche », je ne le prends pas pour une insulte, mais, entre nous, ce qualificatif fera rire tous ceux qui me connaissent un peu

          J'aime

  5. La moindre des politesses en tant que candidats aurait été qu’ ils donnent les raisons de leurs refus, par respect des électrices et électeurs. Cela leur aurait pris
    1 minute. Je pense que leur temps est précieux, mais tout de même pas à ce point là.

    J'aime

  6. Les questions 9 et 10 doivent gêner M Lacrampe, pas le genre à faire confiance aux competences des agents, il y a qu à voir le nombre de départ et de burn out à la Cchb, oups….c est un secret peut-être

    J'aime

    1. Vérification faite à l’instant, je vous confirme la réception de ce texto. J’actualise mon article… en observant toutefois qu’il a fallu cette publication sur le blog pour recevoir une réponse à une demande effectuée il y a plus de 15 jours

      J'aime

Les commentaires sont fermés.