Erreur de cible ou déclaration de guerre au sein de la presse locale ?


Ci-dessous la photo prise il y a quelques dizaines de minutes rue Carrérot par un Oloronais. Le blogueur se perd en conjectures sur sa signification :Graffiti sur la vitrine de Sud-Ouest

  • l’auteur du graffiti est-il tellement au fait de l’organisation de la presse locale… qu’il s’est trompé de façade de journal pour délivrer son message ?
  • l’auteur du graffiti est-il tellement au fait de l’organisation de la presse locale… qu’il s’est trompé de prénom ?
  • ou bien le journaliste de Sud-Ouest, machiavélique, a-t-il tracé ce message à l’adresse de son collègue sur sa propre vitrine, histoire de brouiller les pistes ?

Quelle que soit la réponse, le blogueur veut croire à une plaisanterie.

Actualisé à 20 heures : le prénom figurant en tête de message a été effacé. Doit-on en conclure que Sud-Ouest était la cible véritable de ce tag ? Et que le journaliste de La République avait mis son prénom histoire de brouiller les piste ? Je finis par m’y perdre moi-même…

4 commentaires sur « Erreur de cible ou déclaration de guerre au sein de la presse locale ? »

  1. Pff, les journalistes locaux ne vendent rien… Leurs rédacteurs en chef tronquent leurs écrits, choisissent… Enfin, parfois, les lobbys leur imposent des remaniements…

    Bref, faut pas se tromper de cible quand on décide de décrier quelque chose sur la place publique.
    Là, c’est raté !

    Bye 🙂

    J'aime

  2. Lors de la présentation des voeux du Préfet qui a évoqué les problèmes du loup, de l’ours, de la RN 134, des radars, ect….Il n’y a eu que la République des Pyrénées pour évoquer que l’Etat ne soutiendrait pas le projet de réouverture du Canfranc initié par la Région Nouvelle Aquitaine. Et encore cette info était noyée dans l’article.
    Pourtant, elle était à l’opposé des déclarations de l’ancien Préfet qui, la veille de sa mise en retraite, voulait impulser ce projet, photographiant sous la neige le tunnel ferroviaire de Sayerce, accompagné par des militants associatifs avec un décamètre pour mesurer la voûte du tunnel pour faire croire à la possibilité du ferroutage tandis que précisément le gabarit des tunnels interdit ce mode de transport.

    J'aime

  3. Une personne écrit un message sur une fenêtre -> le blogueur relaie l’info en soulignant une anomalie dans le message -> le message est changé dans les minutes qui suivent :
    =>Le tagueur est un lecteur d’Oloron blog !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.