Sans surprise, Europe Écologie Les Verts (EELV) apporte officiellement son soutien à la Liste Citoyenne Oloron 2020 (LCO2020)


La surprise, le coup de tonnerre eut été en effet que Les Verts apportent leur soutien à Bernard Uthurry ou à Hervé Lucbéreilh. Dans un communiqué signé il y a quelques heures, Philippe Glorieux, Secrétaire départemental EELV Béarn explique les raisons pour lesquelles son mouvement qui se présente comme le mouvement de l’écologie politique appelle ses sympathisants à voter pour le projet de LCO2020 « qui est le seul à porter les valeurs de l’écologie telles que nous les défendons ». Comment EELV explique ce choix et justifie son opposition aux deux autres candidats déclarés ?

Sur quelles propositions du projet de LCO2020 s’appuie notamment le soutien des Verts ?

EELV en énumère six :

  • le classement du territoire intercommunal en parc naturel protégé
  • la reconnaissance de l’état d’urgence climatique et le placement symbolique de la commune d’Oloron-Sainte-Marie en territoire hors TAFTA hors CETA
  • le vote d’une délibération stoppant ou s’opposant à tous les projets destructeurs de l’environnement
  • la volonté de faire de la ville d’Oloron un territoire à impact positif sur l’environnement (énergie, déchets, mobilités et éducation.)
  • la volonté de faire de la transformation écologique une opportunité pour redonner du sens et des perspectives à l’économie locale (organisations, débouchés, coopérations, aides et financements)
  • le fait de porter un programme qui considère que la transformation écologique doit d’abord bénéficier au renforcement de la protection sociale et à la réduction des inégalités

Quelles sont les raisons de l’opposition d’EELV aux deux autres candidats déclarés ?

Il y en a un qui passe à travers les gouttes : Daniel Lacrampe, candidat plus que probable, mais qui, à cette heure, ne s’est toujours pas déclaré. Hervé Lucbéreilh et Bernard Uthurry ne bénéficient pas de ce sursis. EELV considère que, même s’ils n’ont pas encore exprimé leurs intentions sur le sujet pour les élections municipales de 2020, ils « ont déjà démontré qu’ils avaient tous deux une vision de l’écologie qui ne [leur] parait pas satisfaisante ».

  • Hervé Lucbéreilh (ex UMP), ne semble tout simplement pas s’en soucier. Il est par exemple le promoteur du projet de carrière en forêt du Bager qui menace de destruction d’une réserve de biodiversité et d’un patrimoine naturel extraordinaire (forêts, frayères à saumon, pollution chimique du gave) et expose à pollutions sonores et visuelles les habitants du gave.
  • Bernard Uthurry a quant à lui un rapport aléatoire à l’écologie. S’il s’oppose bien au projet de carrière de son successeur à la mairie (après s’en être abstenu), il défend par ailleurs un projet de bétonisation du territoire (contournement routier) et soutien la reprise de la pêche au saumon dans le port de Bayonne au conseil régional.
  • Oloron-Sainte-Marie abrite la plus grande frayère à Saumon de France et le fait que les deux derniers maires de la commune soutiennent des mesures qui mèneraient à sa destruction ou son extinction n’est pas acceptable.
  • Tous deux se retrouvent également cosignataires de la pétition lancée par un lobby (BAP) demandant la construction rapide des infrastructures routières de « l’autoroute à camion » en vallée d’Aspe, qui détruira la biodiversité exceptionnelle de cette vallée et exposera les habitants de la vallée et d’Oloron Sainte Marie à des maladies (asthme, maladies respiratoires, cancers) dues à une très grave pollution de l’air.

En conclusion

Voilà donc LCO2020 adoubée. Pour mémoire, et même si elle n’a pas grand-chose de comparable avec une élection municipale, j’ai eu la curiosité de vérifier le résultat des Verts lors des élections européennes 2019 à Oloron. La liste conduite par Yannick Jadot avait obtenu 551 voix, soit 14,19% des suffrages exprimés. Quand on sait qu’en 2014, lors des municipales oloronaises, tout s’est joué à 8 voix entre les deux listes en présence au second tour…

Rappel : tous les articles du blog consacrés aux élections municipales 2020 sur Oloron sont accessibles à partir de l’onglet « Municipales 2020 » situé tout en haut de la présente page

19 commentaires sur « Sans surprise, Europe Écologie Les Verts (EELV) apporte officiellement son soutien à la Liste Citoyenne Oloron 2020 (LCO2020) »

  1. (En mode ironie qui ne pourra être comprise que par ceux qui suivent le blog régulièrement…)

    « Quoi, quoooooi !!! EELV apporte son soutien à une liste RN oloronaise !!! Qui piquent ses idées à la mairie actuelle ( Messieur Béreilh et Lacrampe ) ?  » :-p

    Oui, moi aussi je peux m’amuser de la LCO et de ses détracteurs, non ?

    Je sais, pas d’humour en politique, et encore moins venant d’une femme peut-être, déjà qu’elles ont du mal à être prises au sérieux :-p

    OK, désolée, je file ;-).

    La bise

    Vanessa

    J'aime

    1. Ah vous voyez que je n’avais pas entièrement tort…à défaut d’avoir parfaitement raison !
      J’espère quand même que vous aurez relevé avec moi cette curieuse nouvelle habitude que prennent certains candidats à ne pas vouloir afficher leur appartenance.
      Comme quoi, finalement, grosses ficelles et gros sabots (moi aussi, pour les lecteurs habituels, j’essaie de manier l’ironie)…….

      J'aime

      1. JL, « nouvelle habitude que prennent certains candidats à ne pas vouloir afficher leur appartenance. »

        C’est critiquer la LCO sans l’avoir écouter, lue ?… Je comprends mieux pourquoi vous la classer côté RN alors ! :-p Vous vous prenez vos pieds dans vos ficelles.

        Aucune des personnes oeuvrant actuellement pour les idées de la LCO n’est candidat… sauf la tête de liste qui devait être élue assez tôt pour ouvrir un compte de campagne :-p

        Les idées priment sur les candidatures (la LCO voit ça bientôt), mais le projet est prioritaire ;-).

        Les piliers de la LCO 2020 sont : urgence sociale, justice sociale, renouveau démocratique, developpement économique local…

        A vous de dire si vous les classer à droite, RN, à gauche, extrême, centre ?
        Mais est-ce vraiment central ?
        🙂

        Dans ces piliers, ce sont les citoyens qui ont eu le dernier mot grâce à des ateliers d’écoute large, des « tables » qui se sont déplacées dans 2 quartiers, 8 soirées ouvertes au plus grand nombre… Et le travail avec tous continue, oui.

        Et aussi, dans la LCO, plein de citoyens oeuvrent sans pouvoir être candidat (n’habitent pas sur Oloron etc…), ou ne le désirent pas. Ils veulent juste autre chose que ce qui s’est fait jusqu’ici et s’engagent pour le projet, pas pour les personnes ! ♥

        Bonne soirée

        Vanessa

        J'aime

        1. @ le petit cœur : « C’est critiquer la LCO sans l’avoir écouter, lue ? »
          Justement, après vous avoir lu sur votre F.B. j’ai peur que votre envie d’avoir toujours un coup d’avance ne vous entraîne vers des terrains glissants, vous reprochez à « Oloron en commun » de ne pas avoir été à la cérémonie de Gurs, mais VOUS êtes qui ? Vous croyez quoi, De jamais un seul d’entre eux ne fera de ce type de rencontre mémorielle une publicité pour se faire mousser, le sujet vous parait suffisamment joyeux pour polémiquer.
          Mais peut-être y étiez-vous par obligation professionnelle, par hasard en somme !!!.
          Depuis plus de 50 ans des gens de gauche, après avoir survécus dans les camps parce que leurs parents avaient des engagements politiques, œuvrent pour entretenir cette mémoire.
          Vous savez ce que c’est faire de la politique ? Ce n’est pas un gros mot, vous-même, êtes ce que vous êtes, car autour de vous des gens vous ont influencés.
          Votre « soit disant liberté du ni droite ni gauche, ni porte-parole ni responsable de rédaction, « un mea-culpa et je repars » ne vous grandissent pas, mais nous font penser à de vielles inspirations malsaines qui font croire que l’on peut dire n’importe pourvu qu’on parle de moi.
          Votre approche clivante et unilatérale de vos attaques ici ou ailleurs indique une orientation à la Kmers verts. On brule tout !!!
          Ps : Plus de petits cœurs ça fait plus rire.

          J'aime

  2. Voici une réaction sensiblement similaire celle que nous avions proposée lorsque nous avions reçu le soutien de La France Insoumise. 🙂

    La Liste Citoyenne Oloron 2020, LCO2020, est un collectif sans étiquette politique. Et elle le restera.

    Malgré cela, nous recevons de plus en plus de soutiens de marque. Aujourd’hui c’est Europe Ecologie les Verts (que nous remercions). Mais il y a eu La France Insoumise, le Green New Deal, Diem25, Pau Capitale Du Climat, il va falloir s’y faire car il y en aura probablement d’autres. De tous univers politiques, associatifs, citoyens…

    Les citoyennes et citoyens, non professionnels de la politique, que nous sommes reçoivent ces soutiens avec humilité et beaucoup de gratitude. Ils sont un gage de notre crédibilité autant qu’une marque de reconnaissance et d’encouragement de celles et ceux qui se retrouvent dans le projet démocratique moderne, pour l’écologie, la solidarité et l’économie locale résiliente que porte la LCO2020 pour Oloron Sainte-Marie et le territoire du Haut-Béarn.

    La conscience de la hauteur du défi écologique a relever est effectivement, l’un des points qui différencient la Liste Citoyenne Oloron 2020 des trois autres projets habituellement proposés aux Oloronaises et Oloronais.

    Ceci étant dit, l’indépendance des partis est l’un des fondamentaux de la Liste Citoyenne Oloron 2020 et il le restera. Au même titre que le non-cumul des mandats dans l’espace et dans le temps qui sont les seules garanties de respect d’une véritable ligne d’intérêt municipale, sans aucun sous-jacent.

    Le renouveau démocratique est d’ailleurs le premier pilier de la LCO2020. Nous l’avons déjà mis en œuvre lors des 14 réunions publiques, en faisant voter notre programme par des assemblées citoyennes, lors de l’élection dite « sans candidat » qui a élu notre tête de liste, en présentant la première femme tête de liste de l’histoire de la vie politique Oloronaise, en remettant sur le chemin des urnes des Oloronaises et Oloronais qu’i l’avaient quitté depuis un bon moment.

    Les co-listiers n’ont pas encore été désignés, les candidatures citoyennes restent ouvertes jusqu’au 08 février 2020. Chaque habitante ou habitant de la ville peut présenter sa candidature par email : lc.oloron2020@gmail.com,ou en contactant directement l’une ou l’autre d’entre nous.;-)

    LCO2020, le nouveau souffle.
    e ahuec !

    J'aime

    1. Bonjour. Si j’ai bien compris (j’espère) LC2020 est une liste sans étiquette politique et donc pas marquée à gauche. Ce qui laisse à penser qu’au deuxième tour (car malgré tout, je ne pense pas qu’un candidat sera élu dès le premier tour), vous ne fusionnerez pas avec une liste « politisée » . Si oui, BU a du souci à se faire… Ce n’était qu’une réflexion de ma part.

      J'aime

      1. En toute logique son « a-politisme » (mais politique et logique vont parfois difficilement de pair) devrait conduire la liste lco2020 à se maintenir au second tour. Encore lui faut-il pour pouvoir le faire réunir plus de 10% des suffrages exprimés du 1er tour. Et, si elle obtient seulement entre 5 et 10% au 1er tour, pas de possibilité de maintien, mais possibilité de fusion avec l’une des listes qualifiées pour le second tour. Suspense !
        Cela dit, il est clair que la présence de lco2020 dans la compétition aura davantage d’incidence sur les résultats de la liste conduite par Bernard Uthurry que sur ceux des deux listes plutôt classées à droite

        J'aime

    2. Et bien en voilà une bonne nouvelle! Je comprends votre bonheur.
      Pour une liste composée de néophytes en politique, vous avancez à une vitesse incroyable.
      Comme je vois que par ailleurs vous êtes conscients de ces progrès, j’ai décidé de mettre à profit, voire à contribution votre expertise.
      En effet, vous rappelez à l’occasion de vos interventions combien vous êtes les seuls à manier avec discernement la vraie démocratie, à avoir de réelles propositions progressistes. Et par ailleurs vous nous invitez à émettre des commentaires, à condition qu’ils soient argumentés, et à émettre des propositions, à condition qu’elles soient approuvées par tous. Vous avez pu constater chez moi un manque si cruel de sens politique que si jamais vous envisagez d’éditer un ouvrage collectif du type « La politique locale pour les nuls », pourriez-vous penser à m’en dédicacer un ?
      Afin de voir si j’ai bien tout compris, et pour obtenir votre aval, je vais me lancer dans l’exercice, ayant bien soin pour faciliter votre correction de finement souligner la réflexion, le commentaire et éventuellement l’interrogation.
      Tout d’abord, il me semble que vous prenez vite des habitudes de personnages politiques : vous ne vous sentez pas obligés de montrer l’exemple en vous appliquant les recommandations que vous faites (réflexion). Vous me reprochez fort à propos le confort douillet de mon anonymat, mais vous refusez vous même d’afficher les étiquettes que vous êtes si justement fiers d’avoir acquises (argumentaire). Je me permets de préciser que pour ce qui me concerne, j’ai aussi une excuse : mon nom ne vous est pas inconnu et quelque chose me dit qu’il est diversement apprécié auprès de LCO (commentaire de la réflexion). Puisque nous sommes tous masqués, j’ai donc une proposition. Nous pourrions utilement tous nous retrouver fin Février à Géronce où se croiseront tant de déguisements. Peut-être que quelqu’un viendra vous glisser à l’oreille un nom et à la mienne quelques vérités, qui sait ?
      Autre point : je n’ai pas bien compris la posture qui consiste à se vouloir hors du système politique tout en acceptant si joyeusement moult adoubements dont ceux d’ELLV ou de ma si chère France Insoumise dont vous devez certainement savoir qu’il s’agit de partis largement implantés (réflexion). J’aurai pensé que, dignement, tels Jean-Paul SARTRE refusant le prix Nobel de littérature (oui, vu mon grand âge, mes références datent), vous auriez marqué votre rejet du système en écartant d’un simple geste de la main cette tentative de récupération (argumentaire).
      Voilà, nul doute qu’en prenant connaissance de vos réponses, ma lanterne s’éclairera et je pourrai avec vous cheminer vers la lumière de lendemains qui chantent et partager le sens de vraies valeurs, que bien entendu je ne peux à ce jour qu’ignorer.
      Puisque comme vous le savez j’ai de vieilles habitudes, il ne me reste plus en attendant qu’à aller visionner sur mon magnétoscope quelques cassettes du « Monty Python Flying Circus » en hommage à Terry Jones. Je suis sûr qu’après ça ira mieux. Merci.

      J'aime

      1. Bonjour,
        Vous voulez quoi comme réponse? La LCO est pilotée par EELV ? Perdu.. Par LFI ? Non plus.
        Nathalie Pastor roule pour un Parti? Bah non….
        Il y aura des étiquettes sur notre affiche!! (de nos soutiens) Héééééééééé… Non. ça non plus.
        Des sièges d’adjoints ont été promis à un quelconque Parti? A des personnes qui sont/seraient encartées parmi nous pour remercier les soutiens?! Toujours pas….
        A ce propos, je vous informe que l’ordre des personnes sur la liste sera débattu tous ensemble. Chez nous, pas de chef qui choisit ses lieutenants, ni, justement, de pression d’un Parti pour « exiger » que telle ou tel soit en bonne place…
        Allez-vous m’accorder que ces choix sont déjà en décalage avec les pratiques « habituelles » , et le gage d’une volonté de rénover le fonctionnement politique local? Une manière, – optimiste certes-, d’envisager différemment l’exercice de la citoyenneté? …
        Des soutiens? oui, ma foi, tant que ce n’est pas aux antipodes des idées de la liste, on dit juste « merci ». Cela ne nous engage en aucune façon. Et on continue comme on a commencé. Parce-que c’est surtout ça qui nous intéresse toutes et tous dans ce collectif; avancer ensemble et librement. Difficile parfois, mais franchement passionnant.
        Puissent ces quelques précisions vous ôter vos suspicions.
        Je ne vous demande pas de nous aimer, juste de nous reconnaître cette tentative de sortir des sentiers battus (des ornières j’ai envie de dire).
        Cordialement,
        Fabien

        J'aime

  3. Je me pose juste une question?Toutes ces publications qui concernent la campagne électorale ainsi que les argumentaires en longueur qu elles suscitent …Bref,tout cela est il décompté du temps de paroles?
    Merci de votre éclairage Mr le Blogueur

    J'aime

    1. Bonjour,
      En vertu de la sacro-sainte liberté d’expression, les médias locaux ne sont pas tenus à respecter un équilibre de parole entre les divers concurrents. Il leur est juste recommandé de veiller à un certain équilibre. Et comme ils ont en général des lecteurs de différentes sensibilités, c’est aussi leur intérêt

      J'aime

  4. Hum ça sent le roussi ! Mr le blogueur qui soutient LCO suivrait les consignes de vote au second tour ?! Bernard Uthurry ne semblant pas être dans les papiers de LCO ? Notre blogueur irait voter pou son pote lucbereilh !!! Bon avec moins de 6 % que cette liste fera, elle n à pas de raison d exister au second tour, bon retour à la maison !

    J'aime

  5. Je ne comprends pas bien. Ce sont bien des elections MUNICIPALES pour GERER une ville de grosso modo 10.000 habitants au fin fond de la France, c’est ça ?

    J'aime

Les commentaires sont fermés.