Municipales 2020 : les deux vraies raisons du ralliement de Labarthe à Lucbéreilh


Lors d’une conférence de presse tenue en mairie (question neutralité de ce lieu qui appartient à tous, on repassera… mais passons), André Labarthe a tenu à expliquer les raisons de son ralliement à Hervé Lucbéreilh dans la prochaine compétition municipale.

Ces raisons sont multiples et, comme le disait ma grand-mère : « Quand on multiplie les raisons plus que de raison, c’est comme lorsqu’on multiplie les excuses, c’est qu’il n’y en a aucune de réellement bonne ». Mais, comme Oloronblog tient à se montrer objectif, les voici par ordre d’apparition dans le compte-rendu de cette conférence de presse dans La République de ce matin.

Labarthe vote Lucbéreilh parce que…

  • « il [Lucbéreilh] a toute légitimité pour être reconduit dans l’exercice d’un nouveau mandat »
  • « Sa capacité à gérer notre ville, sa vision et sa détermination à développer notre territoire communal plaident largement en sa faveur »
  • il a permis à André Labarthe de travailler en étroite collaboration sur de nombreux dossiers concernant la ville
  • « Il [Lucbéreilh] m’a confirmé qu’il ne briguera qu’un seul mandat, celui de maire. Il sera donc disponible à 100 % pour s’occuper de notre ville et de ses habitants »
  • il a obtenu du maire « toutes les garanties nécessaires pour que, dans la prochaine mandature, une priorité soit accordée aux dossiers concernant la transition écologique et énergétique. »
  • il a obtenu du maire, s’il est réélu, qu’« un poste d’adjoint à l’environnement sera créé à la mairie »

Les vraies raisons de ce ralliement sont un tout petit peu plus terre-à-terre. On retrouve d’ailleurs l’une d’entre elles en creux dans ses explications de vote ci-dessus. Elles ont été données dans un billet publié sur le blog le 10 décembre dernier sous le titre « Commentaire sur un non-évènement (clin d’œil sur les « Municipales 2020 ») ». Je n’ai pas à en changer un mot. Vous pouvez le retrouver ICI.

Retour pour conclure sur deux autres points évoqués par notre transfuge durant sa conférence de presse :

  • « … mes relations avec Daniel Lacrampe sont restées très bonnes ». C’est Daniel Lacrampe qui a dû être surpris de l’apprendre ! Sans doute en a-t-il même perdu, l’espace d’une seconde, sa légendaire courtoisie. En réalité, ces relations sont, au gré des circonstances, soit inexistantes, soit exécrables.
  • À propos de l’affaire des notes de frais : « Je sais que certains se sont empressés de porter un jugement sur le maire. Personnellement, je pense qu’il faut respecter la présomption d’innocence ». André Labarthe devrait lire ou relire les très sévères observations des magistrats de la Chambre régionale des comptes à ce sujet. Ça lui permettra de se faire une opinion personnelle sur la question, puisqu’il semble en avoir une sur d’autres candidats lorsqu’il ajoute : « Moi, je préférerais que tout le monde balaye d’abord devant sa porte ».

Rappel : tous les articles du blog consacrés aux élections municipales 2020 sur Oloron sont accessibles à partir de l’onglet « Municipales 2020 » situé tout en haut de la présente page

7 commentaires sur « Municipales 2020 : les deux vraies raisons du ralliement de Labarthe à Lucbéreilh »

  1. … André Labarthe, André Labarthe… si quelqu’un peut me dire à quoi il a servi durant 6 ans, je lui en serais reconnaissant. Je sais qu’il a participé à une réunion au sujet du parc Pommé, je sais aussi de la bouche des participants, qu’il est « parti comme il est venu », et que depuis… plus de nouvelles (pour quelqu’un sensible à l’environnement, ça laisse rêveur). HL s’entoure cette fois que de « machines à perdre ». Ses adversaires doivent se frotter les mains.

    J'aime

  2. Pas sur qu il s entoure que des machines a perdre…… Il a quand même l habitude de gérer des campagnes…. Donc…. Personne l’attend comme 2014…..mais seul le résultat compte….

    J'aime

  3. Donc, si je comprends bien :
    – la Chambre régionale des comptes est incompétente (Merci M Labarthe),
    – M Labarthe semble authiste quant à ses relations avec M Lacrampe : bonjour l’ambiance pour le contexte de relations nécessaires dans ce monde politique dans l’intérêt du citoyen. Vous avez dit « intérêt du citoyen ? »
    – M Labarthe semble avoir séché tous les travaux de la commune : était-ce parce que les travaux de la mairie n’en valaient pas la peine ou qu’ils dépassaient les compétences de M Labarthe ?
    – M Labarthe se garde bien d’avancer quelque résultat de sa part : est-ce une omission ou une impossibilité ?
    – M Labarthe suggère un alourdissement de la masse salariale en mairie : authisme, surdité aux dires et réclamations des citoyens qui peinent à boucler leurs budgets ?
    M Labarthe est-il informé du contexte Gilet Jaune depuis 1 an ou a-t-il aussi séché cette période ?
    – …….
    Au fait, pour ne pas mourir idiot : Qui peut m’expliquer l’utilité de M Labarthe, sa légitimité, et en quoi son mon porterait progrès et espoir dans le contexte actuel et à la vue de ses résultats ?

    Autre option :
    M Labarthe ne serait-il pas une taupe pour saborder la campagne du maire actuel ?

    Merci, pour vos éclairages en cette période sombre

    J'aime

  4. nous sommes bien d’accord, Mr LABARTHE ne sert à rien et ce depuis fort longtemps déjà ! Sans doute vient il chercher un complément de retraite sur le dos des contribuables oloronais.

    J'aime

  5. un Non événement comme vous l’aviez dit mais ça fonctionne, les articles s’enchaînent et en face avec les mêmes vieilles recettes, on déroule le tapis rouge … ah Oloron.

    J'aime

  6. Il fallait au moins une conférence de presse pour annoncer un tel événement concernant un inconnu aux yeux des Oloronais malgré qu’il soit un vieux loup de la politique ! Dans le genre girouette je crois qu’il a la palme.
    Je confirme que M. Labarthe est bien une machine à perdre. Normal quand l’intérêt premier de cet homme politique est sa petite personne, d’exister sans se préoccuper de l’intérêt des concitoyens.

    J'aime

  7. La fameuse phrase:  » Il faut respecter la présomption d’innocence « .
    Je l’ ai déjà entendu dans la bouche des supporters de Balkany, Fillon, Sarkozy, Cahuzac, Delevoye etc etc.
    Un opposant aurait pu dire:  » Il n’y a pas de fumée sans feu « ;
    Pitoyable.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.