Municipales 2020 : LaREM, combien de divisions ?


Le mot « division » figurant dans le titre du présent billet peut s’entendre de deux manières : 1/ division au sens d’importance des troupes ; 2/ division au sens de dissensions. Un entrefilet dans La République de ce matin, nous montre que du côté de Pau, c’est bien parti au moins pour ce qui est de la division-dissension : alors que la représentation départementale de LaREM a annoncé son soutien à François Bayrou, les animateurs de l’antenne paloise ont pour leur part décidé de rallier une autre liste. Et à Oloron, comment ça se passe ?

Si l’on en croit un article publié le 29 octobre dernier sur la page Facebook de LaREM locale, Oloron & Les Vallées En Marche, les affaires suivent leur cours et « dans quelques jours », nous saurons ce qui sera décidé pour les municipales dans notre ville :

Depuis le récent post d’un certain « blogueur » bien connu dans le microcosme Oloronais sur les prochaines Municipales, nous notons une augmentation du trafic sur cette page.
Vraisemblablement, beaucoup des lecteurs du blogueur en question – et le blogueur lui-même – souhaitent connaitre la position de LaREM sur la course à la magistrature suprême dans notre belle cité. C’est bien normal, en ces temps d’interrogations diverses et variées.
Ira, ira pas, avec une liste 100% LaREM, ou en ticket avec une des listes déjà déclarées, et qui, quel.les candidat.es ?
Un peu de patience. Dans quelques jours, vous saurez. 

Écho à rapprocher d’un commentaire laissé le 26 octobre sous un article publié par Oloronblog par un ex-LaREM qui signe MATILLA Marc (militant du Parti Radical de Gauche, le Centre Gauche) :

LREM est une coquille vide tant sur le plan humain, qu’idéologique d’où les différentes phases de débauchage depuis l’élection présidentielle. A gauche en 2017, puis à droite en 2019 et demain …. Ancien animateur du comité en 2017, j’ai pu le constater. 67 « engagés » au départ mais peu sur le terrain, moins de 10% de l’effectif. Dans ces conditions faire une liste est difficile, négocier des places sur une autre liste, pourquoi pas. Il vous faut néanmoins savoir que l’actuel animateur du comité local est un proche d’Hervé Lucbéreilh et souhaite depuis longtemps travailler avec lui, notamment sur le projet de « ville intelligente ».

Côté Pau, La République conclut par cette phrase : « Dommage que personne ne soit capable d’évaluer le poids de LREM à Pau pour qualifier l’ampleur de cette nouvelle… ». On pourrait commenter dans les mêmes termes la prochaine annonce de la stratégie de LaREM sur Oloron. Et là, reprenant le mot « division », on serait tenté de rajouter : LaREM Oloron, combien de divisions, à savoir quelle force politique pour combien de militants et sympathisants ?

12 commentaires sur « Municipales 2020 : LaREM, combien de divisions ? »

  1. Vivement un local de campagne estampillé LREM qu’on sache où organiser les manifestations contre Macron et son monde ♥
    A Pau, ils ont enlevé les plaques devant leur local… Tellement ils ont peurs ?

    Mais on a pu manifester devant contre la ratification du CETA… Qu’ils ont ratifiés, en vendant notre indépendance, notamment agricole…
    Les discussions avec ces militants ce jour-là m’ont montré combien ils sont éloignés des préoccupations des gens sur le terrain. Certains n’ont aucun sens politique et suivent comme des toutous (aucun argumentaire, quelle misère), d’autres sont très bien renseignés et ont un discours polissé, mais faux, en toutes connaissances de cause j’imagine…

    On pourra organiser des manifs sur Oloron, je suis pour tout relocaliser !

    :-p

    Vanessa

    J'aime

  2. Le problème concernant LREM dans les Pyrénées Atlantiques est que tout ce que peut raconter Corrégé n’a aucune valeur démocratique. En effet il n’a jamais été demandé aux militants ce qu’ils souhaitaient, de plus Loïc Corrégé n’a aucune légitimité puisque désigné par Paris. Il ne faut donc pas s’étonner de vivre une cacophonie et ce n’est pas fini !
    Pour aller plus loin, un homme politique comme Bayrou est le contraire de ce que souhaitent les marcheurs. Ils veulent du neuf, pas des professionnels de la politique qui n’ont jamais connu la vraie vie. Sans compter qu’il n’y a aucune démocratie au Modem dirigé par Bayrou tout seul …

    J'aime

  3. Entre fin 2017 et fin 2018, jusqu’à l’apparition des fameux « gilets jaune », En Marche a mené une série d’ateliers de travail sur des sujets très concrets touchant directement à la vie quotidienne sur le territoire des Pyrénées-Atlantiques en général, du Haut-Béarn et du Pays Basque intérieur en particulier.
    Depuis ces « GJ » et le Grand Débat qui occupé la scène nationale et locale jusqu’au Printemps, je note avec un certain amusement que les deux listes déjà déclarées à Oloron reprennent les mêmes outils participatifs que LaREM. Certes avec plus de monde lors de leurs réunions, cependant… pour combien de temps encore, et surtout, pour quels résultats ?…

    J'aime

  4. A propos du commentaire de Mr. Matilla, quelques précisions :
    Mr. Matilla a été évincé de LaREM suite à ses propos « agressifs » vis-à-vis de l’organisation après la Présidentielle – sa candidature à la candidature aux Législatives avait été rejetée par Paris. J’ai alors dû monter dans l’urgence un nouveau comité pour assurer le support de la campagne de Loïc Corrégé. La présence sur notre territoire de deux comités locaux a généré une certaine confusion dans les esprits… Le comité « Oloron et les Vallées En Marche » est devenu depuis le seul d’Oloron.
    Les membres et sympathisants LaREM sont plus nombreux que l’on croit. Le problème est que, histoire d’Oloron oblige, la plupart ne souhaitent pas apparaitre en public ni même participer aux ateliers, qui sont pourtant « fermés ». D’autres n’ont pas ou plus la fibre « participative », pour des raisons qui leur sont propres (ayant déjà donné par le passé, ou pour cause de vie de famille, etc.).
    Enfin, je confirme ma volonté de travailler (le terme est fondamental ici) avec le Maire actuel sur son projet de « Ville Connectée ». Qui, malgré tout ce que vous pouvez entendre, avance, lentement mais surement. A tel point qu’un très gros acteur du monde des télécommunications et de l’Internet (pilier fondamental d’une Ville Maline) nous a récemment dit que ce projet était le plus abouti qu’ils aient vu à ce jour, y compris auprès de grandes métropoles…
    ps : vous pouvez apprendre par vous-même en visionnant cette présentation vidéo ici https://vimeo.com/337837585

    J'aime

  5. Autrement dit à Oloron certains changent de costume, mais dessous les candidats potentiels restent strictement les mêmes, avec peu de projets pour Oloron si ce n’ est assurer le quotidien.
    A ce petit jeu là ils ne faut pas s’ étonner que les extrêmes marquent des points et que l’ abstention progresse sans fin. Elus et futurs Elus réveillez vous, VOX pourrait vite franchir la frontière……

    J'aime

  6. Notre blogueur fait une très bonne analyse de la situation politique à Oloron. Et quand je pense qu’il projette de fermer la gouvernance de son blog le 1er avril sans que cette info soit à considérer comme un poisson,quel dommage ! Je n’ai jamais connu un tel blog où la liberté d’expression a ses lettres de noblesse.

    J'aime

  7. Non je n’ai pas été évincé de LREM, ayant la double appartenance, j’ai fait le choix très rapidement des convictions. Non je n’ai jamais eu de propos agressifs mais j’ai toujours refusé le centralisme démocratique reinventé par Emmanuel Macron et sa conséquence un verrouillage total . Ma candidature aux législatives a en effet été rejetée par Paris, comme d’ailleurs celle de Jean Lassalle. Mais le plus significatif est la virulence de Mr Duchesne à mon égard et la mise en avant de ses liens avec le maire actuel.
    Désolé chers blogueurs de cette mise au point mais elle me semblait nécessaire.
    MATILLA Marc (PRG, le Centre Gauche)

    J'aime

  8. C’est un quand même un scoop, laRem associé au CNIP du maire, qui en est vice président.
    Ca va obliger les listes de « droite» à réfléchir sur les alliances.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s